Pas de pitié pour les agresseurs de policiers !

Publié le 4 juin 2016 - par - 12 commentaires - 884 vues

paris-voiture-de-police-incendiee
Au lendemain des attentats de 2015, conséquences d’une islamisation accélérée et de plus en plus violente sur notre territoire, les Français ont alors découvert la fragilité de notre état et ont, dans une sorte d’hystérie collective, avec bougies, fleurs et pleurs, voulu comme conjurer leur peur de se trouver sans défense face au danger: alors, vite vite la police. Les policiers ne sont-ils pas ceux qu’on appelait les gardiens de la paix donc des hommes ayant autorité pour garantir une paix assurant la bonne marche d’un état de droit dans lequel on doit vivre en sécurité. L’élan compassionnel envers eux est vite retombé, et ce 18 mai, à leur appel à se rassembler à leurs côtés contre la haine anti-flics, les français n’étaient guère présents.

Pourtant on se devrait bien de les soutenir car plus que jamais nous vivons dans un état d’insécurité permanent jamais égalé. On ne peut que déplorer face à “l’anarchie” tolérée depuis des décennies, suite à un laxisme qui fait loi au nom de la liberté du chacun pour soi,  qu’ils aient de plus en plus de mal à exercer leurs fonctions: ils sont même devenus des pestiférés détestés, injuriés, agressés, des punching-balls sur lesquels on a le droit de “cogner”, au nom de l’idéologie imposée depuis  68 par des gauchistes de plus en plus fanatisés, ayant pour devise “Il est interdit d’interdire”!

Et c’est toute une société qui en pâtit, famille, Education Nationale, Justice, mais plus particulièrement la Police représentant les Forces de l’Ordre, car les ordres on n’en veut plus et punir relève de plus en plus du délit… Pour les policiers, pas question d’avoir le moindre propos ou la moindre attitude qui risque de froisser et surtout pas de gestes déplacés qu’on filmera, alors qu’on se sera bien gardé de filmer la violence qui les a motivés.

On sait bien, pour qui a l’honnêteté de vouloir le reconnaître, que les “bavures” des policiers sont rares et en tout cas moins nombreuses que les violences de toutes sortes dont ils sont les victimes quotidiennement … ça devient une habitude telle qu’on n’est même plus étonnés d’en trouver mention à la rubrique des faits divers de la presse qu’elle soit locale ou nationale: tout est bon pour les agresser: les mots, les coups de poings, de tête, de pieds, de dents (Poitiers: Un policier mordu au biceps par le pilote d’un scooter), les jets de pierres, les plombs etc…

Et le pire, on n’hésite même plus à lancer les véhicules contre eux.

Mauvaise habitude qui ne date pas d’aujourd’hui et qui perdure. A ce propos, depuis le 30 mai se déroule à Chambéry le procès de 5 cambrioleurs qui ont écrasé un policier de 32 ans, le 11 avril 2012: 4 seulement de ces malfaiteurs, condamnés à de nombreuses reprises, seront à la barre. Le 5 ème se trouve en Tunisie, non extradable car de nationalité tunisienne!

On aurait pu croire, que des faits d’une telle gravité n’auraient plus cours après le mouvement de sympathie manifestée envers les policiers début 2015, mouvement qui s’apparentait parfois à un vrai coup de foudre de la part d’une frange de la population qui avait plutôt l’habitude de “casser” du flic. Entre autre, je pense à Renaud et à sa chanson “J’ai embrassé un flic”. Malheureusement, mémoire courte car idées courtes, les bonnes paroles aux oubliettes rapidement et le naturel a vite repris le dessus, comme en témoigne quelques jours, quelques semaines, quelques mois après, la presse d’ici et là en France.

Que font donc de répréhensible ces policiers pour devoir accepter d’être si maltraités?… Tout simplement, ils ne font que leur métier. On oublie un peu trop peu qu’ils sont payés pour:

– faire des contrôles d’identités, de véhicules…

– encadrer les manifestations

– interpeller les voleurs, les contrevenants à l’ordre public, au code de la route, les possesseurs de drogues, les criminels…

– faire des perquisitions etc…

Pour y parvenir, ils paient souvent très cher de leur personne, parfois de leur vie surtout si les délinquants:

– sont bien aguerris comme l’attestent les exemples innombrables de casiers judiciaires aux multiples condamnations en dépit parfois de très jeune âge

– vivent dans des quartiers qu’on dit sensibles . Exemple: 11/02/2016, La perquisition avait mal tourné (quartiers inaccessibles aux institutions) (sic)

S’ils interviennent auprès de GDV: là, l’union fait vraiment la force pour repousser les forces de l’ordre! A tel point que parfois, il faut remettre à un autre moment une arrestation programmée…

S’ils empêchent les casseurs de casser lors de manifestations, ce sont eux qui se font “casser”  comme on vient d’en avoir la preuve récemment lors du lynchage d’un des leurs à Nantes, lors de la mise à feu et du saccage d’une voiture de police à Paris ayant à son bord 2 occupants dont l’un a réussi à esquiver les coups qui auraient pu le tuer quand on voit la violence avec laquelle ils étaient donnés.

Je n’oublierai pas de mentionner aussi les lâches agressions des policiers en civil, qu’on reconnaît dans la rue…

En matière de violences contre les policiers cela semble donc être le tout est permis tellement les actes se renouvellent et ceci depuis longtemps déjà…

Les policiers se plaignent de n’être pas assez nombreux et remettent en cause la diminution du personnel , (12 à 13 000 postes supprimés, suppression de la police de proximité: merci Nicolas Sarkozy!), “la tendance actuelle à la fermeture des commissariats dans les agglomérations de de moins de 20 000 habitants” (merci à François Hollande) , les ordres donnés de ne pas trop “intervenir” dans certains lieux, créant des territoires perdus de la République avec comme conséquence  dans ces quartiers “sensibles” de voir prospérer les trafics de drogues, comme mention en est faite dans l’article LA POLICE INTERDITE DANS LES CITES ( Les enquêtes du contribuable, décembre 2015).

Malheur à ceux qui viennent déranger la France-Bi(s) dans ses activités lucratives!

Pour ne pas donner l’impression qu’on perd par trop le contrôle de la sécurité, on va punir (sans trop punir!) espérant que tout le monde y retrouvera son compte.

Les policiers verront peut-être leurs agresseurs traduits en justice si on arrive à les attraper et à condition qu’ils soient majeurs. Pour les plus jeunes, de plus en plus nombreux à être atteints par le virus de la haine anti-flics, on évitera d’être trop sévère. Quelques réprimandes…au pire on les enverra reprendre des forces à la campagne dans des centres spécialisés pour délinquants, le temps qu’ils se fassent oublier…

Devant le tribunal peu reconnaissent les faits d’agression et s’ils le font, minimisent:

– ils n’ont rien fait; les jours d’ITT de la police, ils ne comprennent pas, c’est pas eux! Dans un article intitulé “Il avait foncé sur les gendarmes”, l’accusé, un certain Brahim, “a indiqué avoir eu un malaise provoqué par la fatigue” (sic!). Pourtant ayant eu déjà de nombreuses condamnations dont de la prison ferme, il a moyen de se reposer de temps en temps quand il est à l’abri! Je donne donc un conseil à tout le monde: surtout ne prenez pas la route fatigué, vous risquez d’écraser un policier!

– ce sont les policiers qui les ont attaqués et ont commis sur eux des violences (sans traces)

Il suffit pour le vérifier de se rendre au tribunal ou de lire certains comptes-rendus dans les journaux.

Malgré cette façon peu digne de fuir leurs responsabilités, ces lâches “irresponsables” n’échapperont pas à la peine, la peine sans trop de peine car les peines données n’excédant que rarement 5 ans, celles-ci seront “aménagées” mais difficilement aménageables car la Justice souffre d’un manque de moyens dont d’effectifs. D’où, du côté des délinquants, un sentiment d’impunité incitant à la récidive, récidive qui ne manquera pas de perpétuer les actes anti-flics.

“Qu’on examine la cause de tous les relâchements et on verra qu’elle vient de l’impunité des crimes et non pas de la modération des peines.”(Montesquieu).

En matière de délit quel qu’il soit envers les policiers, il serait bon de revoir les peines, qu’elles soient plus sévères et en même temps effectives donc aucunement aménageables.

A propos des policiers qu’on renverse, macabre jeu de quilles fréquent, j’ai lu quelque part que Manuel Valls voulait qu’on applique “des peines exemplaires”. Que ne le fait-il très vite?

A l’heure actuelle, si la plupart des séances du tribunal sont publiques et permettent de pouvoir s’informer directement des peines, il n’est en aucun cas possible de savoir comment ces peines sont  appliquées, et si elles le sont vraiment, d’où le doute de plus en plus partagé que la Justice punisse vraiment efficacement et donc a la réputation d’être laxiste.

Les Français, comme on le voit régulièrement dans les sondages ont une bonne image de la police. Pourtant quand il s’agit de leur apporter un soutien lorsqu’ils manifestent comme ce 18 mai contre la haine anti-flics, pourquoi ne se déplacent-ils pas plus nombreux?

Ce jour-là, dans ma ville, j’ai pu le constater, ils n’étaient pas nombreux physiquement à venir à l’appel de leurs policiers. Plusieurs articles dans la NR avaient pourtant exposé auparavant, clairement, leur parole, parole digne et sans pleurnicheries sur les problèmes qu’ils rencontrent dans leur profession. Les problèmes des autres ça n’intéresse guère…

Il semble que question déplacement, les gens aient d’autres priorités des plus superficielles… La semaine précédente, ils s’étaient rués à l’ouverture d’une boutique de fringues H&M, si nombreux que la principale rue commerçante de la ville, rue où se trouve le magasin avait été fermée à la circulation.

http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2016/05/11/VIDEO-Ouverture-du-H-M-a-Chateauroux-2712869

Le maire de la ville Gil Avérous (LR) était présent, réjoui de se trouver dans cet antre de la consommation qui allait, il l’espérait, redynamiser le centre-ville. Mais il était absent à la manifestation des policiers…

Heureusement, il y avait quand même quelques membres du FN  et le sénateur Jean-François Mayet (LR) venus simplement sans discours, ni banderoles soutenir ceux à qui on ne demande d’exister, et c’est déplorable, que quand on a besoin d’eux!

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Clamp

@ Laïque de gauche, le collectionneur d’invraisemblances.

Ce sont les lois de cette République qui ne respectent pas les citoyens qui n’ont élu personne pour ça, comme en Corée du Nord ; faut-il trouver normal d’y être soumis aussi là-bas ?

C’est l’islam en soi qui est une provocation à la haine par lui-même et il ne devrait jamais être interdit de dire la vérité, sur aucune planète de l’univers. Et l’article 35 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen nous fait devoir de mettre hors d’état de nuire des gouvernants capables de voter de telles lois. Tout le monde est plus opposé que vous au racisme ici et ce sont vos propos qui constituent une diffamation.

Il y a eu infiniment trop d’interpellations et de violences policières lors de la manif pour tous contre de pauvres innocents inoffensifs qui ne manifestaient pas contre les homosexuels mais contre leur droit à éduquer des enfants et à s’en “procurer” à n’importe quel prix. Et ça nous avait beaucoup ému à l’époque.

adrien

Si les flics veulent être respectés, il va falloir qu’ils montrent au peuple Français qu’ils sont AVEC lui et non CONTRE lui.
Il va falloir qu’ils nous montrent qu’issus du peuple, ils sont là POUR le peuple et non POUR un gouvernement qui a perdu sa légitimité démocratique, tout en lui étant serviles par intérêts personnels et carriéristes.

S’ils veulent être respectés, il va falloir qu’il comprennent qu’en tant que fonctionnaires d’Etat ils sont là au service du peuple et non là pour jouer les cadors; cadors à qui on a donné un uniforme et dit qu’ils étaient le bras armé du gouvernement avec des droits supérieurs et les inévitables dérives qui vont souvent avec.

S’ils veulent être respectés, il va falloir qu’ils montrent au peuple qu’ils peuvent intervenir quelle que soit le motif, et non préférer les bagarres, interpellations et autres grabuges au profits de ce qui nous pourrit la vie comme les simples ” tapages nocturnes”.
Oui, ils ont encore du chemin à faire apparemment.

Porcinet666

putain toi si on doit garder un seul echantillon de suce gauchiste, on va te garder toi et te balancer metre etalon en sucage de pine… Chapeau!!!! Tu as une sacree interpretation biaisee de ce qui se passe dans la realité…. OU AS TU VU QUE DES MANIFESTANTS DU FN CAILLASSAIENT LA POLICE??????

Pauvre tache consanguine!!!!

Porcinet666

Avez vous vraiment regardé la video quand le flic nwar se barre de sa voiture en abandonnant sa collegue blanche a son sort de merguez???? Il a fallu que cela soit un temoin de la scene qui la sauve sinon elle cramait. Hors ce courageux flic nwar qui est une fiotte lache, est medaillé avec en plus un CDI chez poulaga alors qu’il a echoué ses exams, et sa collegue qui elle a risquee sa vie n’a eu aucune recompense ni meme citation… Encore une fois, les nwars meme couards sont les seuls recompensés…..

Le Den

Tes vidéos bidons faites par tes potes antifas ou on voit des gens, soit disant d’extrême droite, en train d’attaquer d’autres types sont en réalité des patriotes qui manifestaient pacifiquement et qui ont été attaqués par les antifas et ce que tes vidéos bidonnées montrent c’est la riposte à ces attaques antifas, venus pour foutre la merde, parce que c’est ça vos méthode bande de lâches, infiltrer une manif et la parasiter de l’intérieur en attaquant sournoisement des innocents mais vos vidéos ne montrent que la riposte de ces gens que vous qualifiez ensuite de fascistes.
Tu es un menteurs!

adrien

Exactement. C’est leur methode bien connue et pour laquelle il ne s’en cachent pas. De la sorte il faon annuler ou arrêter des manifestations que jusque là se passaient bien….

Philippe

Quel est le sens de cet article ?
Où Françoise Lerat a-t-elle entendu une seule personne demander “pitié pour les agresseurs de policiers” ?
Pourquoi pas “Opposons nous à la maladie” ou “Nous ne voulons pas du mauvais temps pendant les vacances” ?

On a entendu beaucoup d’auditeurs pour défendre les policiers sur les radios. Idem dans les commentaires innombrables sur les blogs du net. On ne lit pas que RL. On s’informe ailleurs aussi.

Clamp

@ Philippe

“Où Françoise Lerat a-t-elle entendu une seule personne demander « pitié pour les agresseurs de policiers » ?” : dans les tribunaux et les ministères !

“Pourquoi pas « Opposons nous à la maladie » ou « Nous ne voulons pas du mauvais temps pendant les vacances » ? : parce qu’il n’y a que vous pour demander des trucs pareils !

“Quel est le sens de cet article ?” : cherchez pas ça vous dépasse.

Mickdan

les militants FN qui caillassaient la police,vous avez vu ça dans quel film,ce sont toujours les mêmes antifas gauchistes qui viennent pourrir toutes les manifs,maintenant j’attend des preuves de ce que vous avancer monsieur !!!

Le Den

Décidément vous êtes soit un troll soit un imbécile pour vomir des mensonges pareil sur tous les sujets du site.
Lisez la presse, de gauche en plus.
La manif pour tous c’est 0€ de dégât sur les magasins parisien, 0€ de dégât sur le mobilier urbain, pas une poubelle ou voiture brulée, par contre on a pu constater la malhonnêteté de la gauche, notamment à la mairie de Paris, lorsque delanoé a demandé 100000€ pour la soit disant dégradation de la pelouse du Champ de Mars, pelouse régulièrement dégradée lors de la gay pride ou divers concerts, dégradations, cette fois ci, prises en charge par la mairie de Paris.
Vos bobards ne prennent pas et vous êtes à la mesure de vos représentants politiques, à venir parler de lois et être le premier à ne pas les respecter.
Parce que pour mentir à ce point c’est vraiment prendre les lecteurs de Riposte Laïque pour des cons.

Porcinet666

on a surtout pu voir se dechainer la violence de la flicaille avec gazage et matraquage en regle de paisibles manifestants souvent en famille, et une repression terrible contre le petit fanion… Alors qui de l’extreme droite ou de la flicaille a ete les plus violents??? Qui etaient les gauchistes infiltrés pour mettre le bordel? des agents de la DGSI a mon avis….

Lire Aussi