Pas de régime de retraites, ni de Sécu, sous la charia

Publié le 16 décembre 2019 - par - 9 commentaires - 2 264 vues
Share

« Bande d’abrutis, à quoi sert une bonne retraite dans un pays islamisé ? ».

Vous avez mille fois raison, cher Patrick Jardin. Il existe bel et bien une hiérarchie dans l’urgence des combats. La lutte contre l’invasion migratoire et contre l’islamisation forcenée de la société française prime largement sur celle pour la préservation des régimes de retraite actuels. En effet, la première conditionne l’autre. Si l’islam triomphe, toute notre protection sociale s’effondrera ; non seulement par déséquilibre démographique, mais surtout par transformation radicale de notre organisation sociale. Si l’islam triomphe, il n’y aura plus de protection sociale pour personne, ni sécu, ni encore moins de retraites. Les Français feraient bien de le comprendre de toute urgence. Rien ne sert de manifester pour le maintien de la protection sociale si par ailleurs on ne pose pas la question migratoire et si on ne fait pas tout pour enrayer l’invasion musulmane. Ou, si comme le font les organisations et syndicats de gauche, on la préconise et qu’on défile avec les salafistes contre la soi-disant islamophobie au cri de « Allahu akbar ».

« AVEC VOS LOIS DÉMOCRATIQUES NOUS VOUS COLONISERONS, AVEC NOS LOIS CORANIQUES NOUS VOUS DOMINERONS »

Youssef-al-Qaradâwi (maître à penser des Frères musulmans)

Pas d’islamisation modérée pour la France. Le projet des Frères musulmans et des activistes salafistes pour la France n’est pas celui d’une islamisation modérée, compatible avec la modernité ou avec les valeurs de la République. Ce concept est d’ailleurs sans objet ; les sociétés musulmanes de par le monde ayant largement fait la preuve de leur incompatibilité avec la modernité. Leur projet est celui d’une société musulmane traditionnelle régie par l’application stricte de la charia. Les naïfs qui pensent que l’islamisation de la France serait indifférente ou sans conséquences sur nos mœurs et sur notre mode de vie se trompent lourdement. Ce ne seront pas les modérés, s’il en existe, qui auront le dernier mot, mais les activistes les plus radicaux.

Des conséquences sociétales au-delà des conséquences économiques. Comme on le voit déjà, les conséquences de l’invasion musulmane de la France sont bien entendu économiques. Il est irresponsable de faire entrer à jet continu des gens incapables de s’adapter aux exigences d’un monde du travail centré sur les hautes technologies. Il est irresponsable de faire entrer des gens qui ne produiront jamais ce qu’il vont consommer. Il est irresponsable de ruiner la population autochtone sous le poids d’une immigration hostile qui ne s’adaptera jamais. Il est surtout irresponsable de transformer fondamentalement notre société complexe et sophistiquée en y faisant entrer massivement des populations attachées à une religion arriérée et incompatible avec la modernité. L’islam ne se dissoudra pas dans la fragile complexité de nos sociétés. Tout ce que nous voyons le démontre. 

Pas de systèmes sociaux organisés sous la charia. Personne ne perçoit jamais de retraite en terre d’Islam régie par la charia. Et pour cause, il n’y a jamais de système de protection sociale dans ces pays. Cela tient tout simplement au fait que dans ces sociétés, tout est organisé verticalement et par la force, du plus fort au plus faible. Toutes les richesses doivent remonter aux hommes de pouvoir : calife, émir, caïds et autres chefs de guerre. Aucune richesse ne se transfère jamais du haut vers le bas ni même horizontalement.

Seulement un principe facultatif de charité, exclusivement entre musulmans. Tout au plus le Coran prévoit-il le principe de la zakat qui est une forme de charité personnelle, volontaire et facultative prescrite entre musulmans et entre musulmans seulement. À l’inverse du jihad qui est obligatoire ou de la jizya qui est l’impôt obligatoire dû par les dhimmis, en aucun cas la zakat n’est une obligation, tout au plus un acte personnel de purification.

La zakat un principe en désuétude. La réalité est que le principe n’a jamais été appliqué de manière suffisamment significative pour organiser un système de protection efficace en terre d’islam, même entre les seuls musulmans. Si elle a jamais été appliquée, la zakat est tombée à ce point en désuétude que certains musulmans plus ouverts – il y en aurait – préconisent d’y revenir pour redonner vie à ce pilier méconnu de l’islam. Bien entendu, ce serait aux mosquées d’organiser la collecte et, bien sûr la répartition. 

la-zakat-ou-regime-de-protection-sociale-en-islam

Résumons. Si par malheur l’islam venait à s’imposer sur tout ou partie de la France et si la charia venait à s’y appliquer, il n’y aurait plus aucun système de protection sociale pour personne ; non seulement par ruine économique mais par arriération liée à des principes religieux figés, insusceptibles d’évolution depuis plus de 13 siècles. Privés de protection sociale et soumis à un droit de rang inférieur, les dhimmis  seraient contraints à la jizya, l’impôt dû aux musulmans.

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fleur de Lys

Retraites dorées

Au moment où MACRON diminue le montant des retraites est-il normal ce qui suit ?

Elle a aujourd’hui 82 ans et l’État a d’infinies douceurs pour elle et les autres !

L’ÉTAT dépense encore 43 000.00 EUR par an pour le personnel et les déplacements d’Édith CRESSON, 25 ans après son départ de MATIGNON.
Vous vous rappelez d’Édith CRESSON ?
Elle a été premier ministre sous François MITTERRAND de 1991 à 1992 !
UN AN seulement.
C’était il y a 25 ans. suite : http://by-jipp.blogspot.com/2019/12/retraites-dorees.html

PAT050

Concernant le président français, je ne lui répondrai pas. Il est libre de vendre la marchandise qu’il veut dans son pays, mais moi j’ai été élu par le peuple algérien et je ne reconnais que le peuple algérien
Abdelmadjid Tebboune, nouveau président de l’Algérie

Lui au moins c’est un patriote et à quand un président français qui saura répondre de la sorte ?

Rems

Tout le monde est prévenu maintenant !

Gérard

Oui, il y a beaucoup de gens trop c..s pour comprendre ça, et surtout, y croire.

Verdammt

Oui il y a des cons en Franquarabia: le caddy plein, la TV avec «  »plus belle la vie ». le foot et toutes ces merdes. Les vacances a Palavas les Flots, les impôts, la vie très chere, etc.
Elle est pas belle la vie pour les pouilleux ?

caiusbonus

Les petits gâteaux et autres douceurs les Français n’attendent pas un quelconque ramadan pour en offrir aux autres. ça se fait couramment.

angora

d’un autre coté, tout ce que les manifestants arriveront à sauver, ce sera ça en moins pour les envahisseurs.

Fleur de Lys

QUAND LE SYNDICAT DE GAUCHE UNION SOLIDAIRE UTILISE UNE FEMME VOILÉE POUR APPELER À LA GRÈVE LE 17 DÉCEMBRE (IMAGE)

Union Solidaire regroupe les syndicats SUD et Solidaire.

https://www.prechi-precha.fr/quand-le-syndicat-union-solidaire-utilise-une-femme-voilee-pour-appeler-a-la-greve-le-17-decembre/

Vent d'Est, Vent d'Ouest

« La zakat un principe en désuétude. La réalité est que le principe n’a jamais été appliqué de manière suffisamment significative pour organiser un système de protection efficace en terre d’islam, même entre les seuls musulmans ».

Si, il est appliqué à la fin du ramadan… sous forme d’offrandes de gâteaux et autres douceurs à ses proches, aux voisins parfois mécréants, quelquefois même en leurs demeures mais ça reste en petite comité.

Ça coûte moins cher…