Pas de séparatisme en islam : c’est la conquête, puis la soumission ou la mort 

Eurabia et le drame de l

Selon une estimation du ministère de l’Intérieur et de la Grande mosquée de Paris il y aurait environ 2500 mosquées en France et sur ces 2500 mosquées seulement moins d’une centaine sont suspectées d’être confiées à des imams tenant des propos relevant d’un islamisme radical (selon les services de renseignements).

L’actuel ministre de l’Intérieur annonce « qu’à la suite des inspections menées dans 89 mosquées en France depuis novembre 2020, un tiers d’entre elles ont été fermées « sous prétexte de radicalisation » », soit une trentaine seulement ! Précisant que des procédures de fermeture de 6 mosquées supplémentaires sont en cours dans les régions de Darmanin, Sarthe, Meurthe- et-Moselle, Côte-d’Or, Rhône et Gard (Après notamment celle de Marseille et, tout récemment, celle de Beauvais), mais rappelons que la loi n’autorise ces fermetures que pour une durée de six mois, pas davantage, donc elles fonctionneront de nouveau très rapidement et les imams prêcheront le même « Coran ».

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a déclaré récemment, au journal Le Figaro, qu’avant l’entrée en vigueur de la loi « séparatiste », 650 lieux où étaient présents des « extrémistes » avaient été fermés et 24 000 lieux inspectés par la police.

Partageant l’information selon laquelle 5 associations appartenant à des musulmans et se réclamant de « l’islam politique » ont été également fermées jusqu’à présent. Gérald Darmanin a déclaré que la loi « séparatiste » leur permet de faire plus que cela, et qu’un total de 10 autres associations seront fermées très prochainement.

Le ministre de l’Intérieur a partagé l’information selon laquelle les comptes bancaires de 205 associations ont été confisqués et 2 imams ont été expulsés, alléguant qu’ils étaient des « séparatistes ».

Toujours selon certaines estimations, il y aurait entre six et dix millions de musulmans en France.

Et, sur ces 6 à 10 millions, 30% seraient des pratiquants et, sur ces 30% de pratiquants, 80% seraient d’origine Algérienne, Tunisienne, Marocaine et Turque.

Ce que les gouvernements, ce que les ministres de l’Intérieur, ne peuvent pas, ou ne veulent pas, ni entendre ni comprendre « C’est qu’il n’y a pas, et qu’il n’y aura jamais, un islam DE France, que ce sera toujours un islam EN France. » 

L’islamisme désigne une politique agressive de l’Islam. Il signifie que « la loi de l’Islam doit dominer la loi des hommes. »

L’islamiste doit conquérir tout territoire où s’implante « L’Oumma ».

Dès son origine il a porté une dimension politique. Il ne s’agit pas seulement « d’une religion mais d’une directive qui doit régir toute l’existence d’un musulman. » 

La discrimination entre les musulmans et les mécréants est inscrite dans la charte dictée par le Prophète à Médine. Cette distinction entre un « dhimmi » et un musulman, tout comme celle entre un homme et une femme, doit être appliquée dans tous les territoires du droit islamique.

Certains ont tenté, au cours des siècles, de le reformer. Plus récemment, par exemple, vers 1960, le soudanais Mahmoud Taha, s’inspirant d’une séparation entre les périodes dictées par le Coran à La Mecque ou à Médine. Considéré comme « apostolat », il fut pendu à Khartoum en 1985.

C’est bien ce que craignent certains musulmans qui seraient tentés de « choisir un autre islam, un « Islam DE France » plutôt qu’un « Islam EN France ».

L’islam n’a pas pour objectif de se « séparer », bien au contraire, mais de « conquérir », de « soumettre » les pays d’accueil : « Nous gagnerons par VOS lois et nous vous gouvernerons par NOS lois. » (UOIF).

« Chacun doit se soumettre aux principes religieux, les suivre et non pas douter de ceux qui s’y sont ancrés, car les nier et les discuter rend vaine l’existence humaine et de ce fait les hérétiques doivent être tués. », c’est l’affirmation de celui que l’on veut nous présenter comme « un islamiste modéré », Averroès (1126/1198).

Manuel Gomez

image_pdfimage_print
9
1

9 Commentaires

  1. avant la conquéte il y aura réglement de comptes ! car jusqu’a maintenant l’islam a pu avancer ses pions a cause de la lacheté et la trouille des presidents francais succéssifs,mais si Zémmour élu ou admettons MLP il faudra mettre illico un coup de frein net ! de toute facon si il faudra aller a la castagne ont ira mais je suis sur que les francais ne laisserons pas la France devenir une province du maghreb,ca figthera bien avant.

    http://ekladata.com/Axk8pbCW5vHAy2sVSiw5JPCTr4o.jpg

    • La progression en France de la religion musulmane qui est propice aux dérives islamistes, est pour diverses raisons socio économiques de la faute certes des gouvernements, mais surtout des français ignorants, endoctrinés à gauche et à droite par des notions idéologiques confuses et superficielles, elles même découlant d’une ignorance totale des mécanismes psychologiques et psychiques selon les cultures ethniques d’origines. Le cas flagrant est celui des européens militants et activistes pro migrants, pro communautaristes et indigénistes mues par une vision moraliste émotionnelle, mais superficielle, dont ils n’ont aucune perception de ce qui se joue sur le plan civilisationnel en terme de mentalités, psychologie, comportements ethniques. C’est en cela que nous sommes dans un vrai conflit civilisationnel.

  2. Les islamistes sont comme les punaises de lit. On ne peut pas cohabiter avec les punaises, on est obliger de s’en débarrasser au plus vite. Il faudra faire la même chose.

  3. il suffit de lire le coran, si vous ne l’avez pas fait, imposez vous cette contrainte ! c’est édifiant surtout si vous prenez le temps de noter tous les versets qui vous choquent, assassins (tuez les tous) , misogynes (la femme est un champ à labourer à loisir), scientifiques (la terre est plate) etc.

  4. Merci Manuel Gomez pour cette mise au point nécessaire sur la nature véritable de l’Islam.

    Pourvu que les Français comprennent avant qu’il ne soit trop tard !

  5. Si un jour ils éliminent tous les kouffars de la surface de la Terre et qu’elle soit devenue entièrement musulmane, ce ne sera pas la paix universelle. S’il n’y a plus de kouffars à égorger, ils en chercheront parmi eux et inventeront tous les prétextes possibles et imaginables pour pouvoir en trouver à la pelle.

    • Rappelons que les musulmans se massacrent déjà entre eux, entre sunnites et chiites, par exemple.

  6. qui peut oser penser que Religion ça n’est pas égal à politique quand la Religion consiste justementà socialiser/politiser/socio-matérialiser la Parole de Dieu dans la Cité………..autrement dit, l’islam est une religion politico-militaire et ceux qui feignent ne pas le comprendre, des vendus à la Religion qu’ils défendent puisqu’ils aiment se gargariser de détruire les autres Religions qui n’appartiennent pas à l’islam.

Les commentaires sont fermés.