Pouilly-en-Auxois : 9 mois après l'arrivée des premiers migrants, manif !


Vous avez sans doute encore en mémoire une information datant de février 2015 qui nous informait de la première – du moins à ma connaissance – installation de « clandestins-sans papiers-migrants, devenus finalement par un tour de passe-passe journalistique, des « réfugiés » ou encore des « demandeurs d’asile » pour mieux faire passer la pilule. Il s’agissait d’une petite commune de Côte d’Or, Pouilly- en Auxois (1555 habitants en 2012, selon Wikipédia).
Première arrivée d’une trentaine d’hommes venant de Calais, originaires, entre autres, du Tchad, Pakistan Irak, Congo Erythrée, en tout neuf nationalités différentes, dont une majorité d’Africains (cherchez l’erreur. N’est-on-pas censés accueillir les réfugiés de la guerre en Syrie ?) logés dans une ancienne gendarmerie nationale. Il était prévu d’autres arrivées. Certains se souviennent sans doute de cette arrivée « en fanfare » avec présence du maire et de nombreux habitants, adeptes du « vivre ensemble » si cher surtout à ceux qui ne le vivent pas !
Tous les arrivants étaient invités à venir manger des crêpes, en ce dimanche de février, dans un hôtel 4 étoiles Le Château de Chailly.
Quelques jours auparavant, alors que les autorités préfectorales gardaient le silence sur une éventuelle arrivée de « réfugiés », les préparatifs destinés à accueillir des familles de migrants battaient leur plein, ne laissant plus place au doute. D’abord une équipe de nettoyage s’affairait à la remise à neuf des anciens logements de la gendarmerie visés par la réquisition, destinés « officiellement » à devenir un accueil temporaire service de l’asile (ATSA). Puis une entreprise livrait de nombreuses palettes contenant armoires, frigos, gazinières, sommiers, couvertures, tables et chaises. Une dizaine de matelas pour enfants ainsi que des casseroles, de la nourriture, des brosses à dents, du dentifrice et tout le nécessaire de toilette….Ah, manquait un distributeur de préservatifs !!
Pour les frigos, pas mal, certains Français ne peuvent se payer les mêmes…

Neuf mois ont passé depuis…le temps d’une gestation…
Or, il semblerait qu’il y ait de « l’eau dans le gaz »…si l’on en croit le tract ci-dessous :

Que s’est-il donc passé en 9 mois ? Il n’est pas très difficile de l’imaginer…Mais il serait évidemment très intéressant de le savoir !!! Ce samedi s’annonce explosif à Pouilly-en-Auxois
Côte d’Or | La situation se tend autour des migrants
Oriana Garibaldi
DERNIERE MINUTE MANIF INTERDITE
http://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2015/11/05/pouilly-en-auxois-la-manifestation-anti-migrants-interdite-par-la-prefecture
Nos « chers, très chers…migrants » rien n’est assez bien pour eux, mais pour les Français, nada, qu’ils payent et ferment leur G….. ,
www.leparisien.fr/champcueil-91750/des-migrants-denoncent-leurs-conditions-d-accueil-a-champcueil-02-11-2015-5240879.php#xtor=AD-1481423553
www.lamontagne.fr – A la Une – RIOM (63200) – Une cinquantaine de réfugiés attendus à Pessat-Villeneuve dans la soirée
C’est officiel, le château de Pessat-Villeneuve, Puy-de Dôme, à côté de Riom, devait accueillir le 03/11, une cinquantaine de migrants, en provenance de Calais. Selon les informations recueillies, il s’agirait de 48 hommes originaires du Soudan et de l’Erythrée…
A loger dans les deux bâtiments du château.
Certains maires résistent, notamment le maire de Niort :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Communes/Niort/n/Contenus/Articles/2015/11/02/Le-maire-de-Niort-contre-la-venue-de-migrants-de-Calais-2519336
Beaucoup d’autres obéissent à la « Voix de son maître »
Carcans (Médoc) : Le maire veut faire venir des familles immigrées | Infos Bordeaux
La décision du maire (qui sera présent sur les listes du socialiste Alain Rousset aux élections régionales) est majoritairement rejetée par les habitants.
Migrants. Cinquante personnes vont quitter Calais pour les Côtes-d’Armor
Vendredi 6 novembre, 50 migrants en provenance de Calais seront accueillis dans les côtes d’Armor, à Plevenon et Langueux. Ils devraient y rester plusieurs mois. Selon les informations disponibles actuellement, ils seraient originaires d’Erythrée, de Somalie et d’Afghanistan. Logés à l’hôtel ainsi que dans des centres de vacances. Des nuitées financées par l’Etat…Ouf, on respire, donc cela ne coûtera rien, dixit Moi Président…
http://www.breizh-info.com/33933/actualites-sociales/saint-brieuc-20-soudanais-arriveront-a-lafpa-vendredi-soir-une-centaine-en-prevision-en-bretagne-exclusif/
Le mythe de la famille de réfugiés s’effrite.
Initialement, Christophe Donon, directeur de la stratégie de l’AFPA, avait pourtant affirmé : « il s’agit principalement de Syriens, d’Érythréens ou d’Irakiens, dont la presque totalité devrait obtenir le statut de réfugié.». Or il se trouve qu’à Calais, les immigrés arrivent majoritairement d’Afrique subsaharienne et rien ne permet réellement d’établir s’ils sont des persécutés politiques ou des fuyards économiques en quête de l’Eldorado social européen.

image_pdfimage_print

13 Commentaires

      • Oriana, ils sont « rusés »…et maladroit pour le moins…
        Je ne suis pas d’accord avec le fait que ne PAS pointer un doigt sur les coupables – des 2 côtés, c’est à dire les « envahisseurs » et ceux qui les accompagnent…Mais les PREMIERS coupables sont bien évidemment le gouvernement !!!
        Donc, même si je ne partage pas la tournure de l’article, force est qu’ils – le FN – deviennent « inattaquables », un peu trop à mon sens…
        Nous verrons si cette stratégie qui consiste à éviter – pour le moment oserais-je l’espérer du moins – de pointer ouvertement les personnes qui sont le « sommet » de l’iceberg est « gagnante en termes de % votes…
        A suivre de très près et que des personnes « du coin » remontent les informations…

    • tract du FN plein de bon sens …les régionales ne sont pas loin ..allez -y (ce sera déjà un grand pas pour tous ceux qui ont des états d’âme)! les manifs en ces temps posent pb ,en effet mais dénoncer ce maire eut été plus courageux !

  1. Comme vous dites, ce n’est que le début, il va y avoir davantage d’invasion dans les prochains mois, les prochaines années.
    On n’est pas sortis de l’auberge, je vous le dis moi, misère de nous autres…

  2. A toute chose, malheur est bon.
    Me souviens de certaines discussions « philosophiques » avec quelques planqués du fonds de l’Auvergne, il y a un an, pour finalement me mettre au ban.
    Il est bon que de nombreux Français puissent bénéficier concrètement d’un contact avec « les Chances pour le France ».

    • Exactement ! Eux qui ne voulaient pas voir la réalité en face, ou se croyaient épargnés, et donc continuaient à voter pour l’UMPS, vont faire les frais des conséquences de leurs votes. C’est malheureux à dire mais il faut que de + en + de Français soient touchés, qu’ils soient soumis à la cohabitation forcée, que leurs résidences secondaires soient réquisitionnées pour héberger les « migrants », etc… pour qu’enfin ils se réveillent et réagissent !

    • Reality
      Je m’en souviens aussi !
      On disait :  » Attends que les immigrés arrivent dans nos campagnes et … tu vas voir ! »
      Effectivement … ! On les voit !

  3. Des Bretons résistent! Non à l’invasion migratoire de la Bretagne. Manif à Pontivy le Samedi 14 Novembre 14h30 Place A.Briand.

  4. trhttp://www.blogdelazare.com/2015/09/nostradamus-propheties-guerre-de-religion.htmlompe Pour ma part je trouve très intéressants ceci est la véritable traduction de Nostra a vous de jugez , nous sommes en plein dedans le temps des socialistes et de l islam qui font alliance comme je l ai déjà écrit le négatif qui fait alliance avec le démon …..

  5. Communiqué : Le Parti de la France :
    Interdiction de la manifestation du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois par le pouvoir socialiste
    Rédigé le Vendredi 6 Novembre 2015 à 17:33 | 0 commentaire(s)
    Le préfet de Côte d’Or a répondu avec zèle, empressement et servilité à l’appel du MRAP, de la Ligue des Droits de l’homme et de divers collectifs d’extrême gauche qui demandaient depuis quelques jours l’interdiction de la manifestation du Parti de la France prévue le samedi 7 novembre à Pouilly-en-Auxois.
    Interdiction de la manifestation du Parti de la France à Pouilly-en-Auxois par le pouvoir socialiste
    L’arrêté préfectoral d’interdiction de notre rassemblement est en lui-même une profession de foi politique :
    Article 1 : La manifestation ayant pour objet de « dénoncer la présence de clandestins » à Pouilly-en-Auxois, projetée à Pouilly-en-Auxois le samedi 7 novembre 2015 est interdite.
    Article 2 : Toute infraction au présent arrêté est passible de sanctions prévues par le code pénal.
    La République socialiste interdit donc officiellement à des citoyens français, membres d’une organisation politique légale, d’organiser un rassemblement visant à dénoncer l’immigration clandestine.
    La preuve est faite, une nouvelle fois, que la politique socialiste est une politique de collaboration active au service d’une immigration de masse, y compris illégale et que l’atteinte systématique aux droits et aux libertés fondamentales à l’égard des militants du Parti de la France est devenue une règle du pouvoir socialiste.
    Carl Lang rappelle que selon les termes mêmes du Conseil d’Etat, « l’exercice de la liberté d’expression est une condition de la démocratie et l’une des garanties du respect des autres droits et libertés. Les atteintes portées, pour des exigences d’ordre public, à l’exercice de ces libertés fondamentales doivent être nécessaires, adaptées et proportionnées ».
    L’arrêté préfectoral d’interdiction dont est victime le Parti de la France est une nouvelle atteinte portée à l’exercice de nos libertés fondamentales, cet arrêté n’étant ni nécessaire, ni adapté, ni proportionné. L’excès de pouvoir est manifeste et la décision parfaitement idéologique.
    En conséquence, et dans l’attente d’autres actions politiques qui seront menées à Pouilly-en-Auxois par le Parti de la France, nous annulons le rassemblement prévu ce samedi 7 novembre.
    Carl lang, président du Parti de la France, Thomas Joly, secrétaire général et les responsables régionaux du PdF seront cependant présents à Pouilly-en-Auxois, ce samedi 7 novembre, pour une rencontre avec la presse régionale afin de dénoncer les scandaleuses atteintes aux libertés d’opinion, d’expression et de réunion orchestrées par une Gauche sectaire, anti-nationale et liberticide.

Les commentaires sont fermés.