1

Pouilly-en-Auxois : 9 mois après l'arrivée des premiers migrants, manif !


Vous avez sans doute encore en mémoire une information datant de février 2015 qui nous informait de la première – du moins à ma connaissance – installation de « clandestins-sans papiers-migrants, devenus finalement par un tour de passe-passe journalistique, des « réfugiés » ou encore des « demandeurs d’asile » pour mieux faire passer la pilule. Il s’agissait d’une petite commune de Côte d’Or, Pouilly- en Auxois (1555 habitants en 2012, selon Wikipédia).
Première arrivée d’une trentaine d’hommes venant de Calais, originaires, entre autres, du Tchad, Pakistan Irak, Congo Erythrée, en tout neuf nationalités différentes, dont une majorité d’Africains (cherchez l’erreur. N’est-on-pas censés accueillir les réfugiés de la guerre en Syrie ?) logés dans une ancienne gendarmerie nationale. Il était prévu d’autres arrivées. Certains se souviennent sans doute de cette arrivée « en fanfare » avec présence du maire et de nombreux habitants, adeptes du « vivre ensemble » si cher surtout à ceux qui ne le vivent pas !
Tous les arrivants étaient invités à venir manger des crêpes, en ce dimanche de février, dans un hôtel 4 étoiles Le Château de Chailly.
Quelques jours auparavant, alors que les autorités préfectorales gardaient le silence sur une éventuelle arrivée de « réfugiés », les préparatifs destinés à accueillir des familles de migrants battaient leur plein, ne laissant plus place au doute. D’abord une équipe de nettoyage s’affairait à la remise à neuf des anciens logements de la gendarmerie visés par la réquisition, destinés « officiellement » à devenir un accueil temporaire service de l’asile (ATSA). Puis une entreprise livrait de nombreuses palettes contenant armoires, frigos, gazinières, sommiers, couvertures, tables et chaises. Une dizaine de matelas pour enfants ainsi que des casseroles, de la nourriture, des brosses à dents, du dentifrice et tout le nécessaire de toilette….Ah, manquait un distributeur de préservatifs !!
Pour les frigos, pas mal, certains Français ne peuvent se payer les mêmes…

Neuf mois ont passé depuis…le temps d’une gestation…
Or, il semblerait qu’il y ait de « l’eau dans le gaz »…si l’on en croit le tract ci-dessous :

Que s’est-il donc passé en 9 mois ? Il n’est pas très difficile de l’imaginer…Mais il serait évidemment très intéressant de le savoir !!! Ce samedi s’annonce explosif à Pouilly-en-Auxois
Côte d’Or | La situation se tend autour des migrants
Oriana Garibaldi
DERNIERE MINUTE MANIF INTERDITE
http://www.bienpublic.com/edition-cote-de-beaune/2015/11/05/pouilly-en-auxois-la-manifestation-anti-migrants-interdite-par-la-prefecture
Nos « chers, très chers…migrants » rien n’est assez bien pour eux, mais pour les Français, nada, qu’ils payent et ferment leur G….. ,
www.leparisien.fr/champcueil-91750/des-migrants-denoncent-leurs-conditions-d-accueil-a-champcueil-02-11-2015-5240879.php#xtor=AD-1481423553
www.lamontagne.fr – A la Une – RIOM (63200) – Une cinquantaine de réfugiés attendus à Pessat-Villeneuve dans la soirée
C’est officiel, le château de Pessat-Villeneuve, Puy-de Dôme, à côté de Riom, devait accueillir le 03/11, une cinquantaine de migrants, en provenance de Calais. Selon les informations recueillies, il s’agirait de 48 hommes originaires du Soudan et de l’Erythrée…
A loger dans les deux bâtiments du château.
Certains maires résistent, notamment le maire de Niort :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Communes/Niort/n/Contenus/Articles/2015/11/02/Le-maire-de-Niort-contre-la-venue-de-migrants-de-Calais-2519336
Beaucoup d’autres obéissent à la « Voix de son maître »
Carcans (Médoc) : Le maire veut faire venir des familles immigrées | Infos Bordeaux
La décision du maire (qui sera présent sur les listes du socialiste Alain Rousset aux élections régionales) est majoritairement rejetée par les habitants.
Migrants. Cinquante personnes vont quitter Calais pour les Côtes-d’Armor
Vendredi 6 novembre, 50 migrants en provenance de Calais seront accueillis dans les côtes d’Armor, à Plevenon et Langueux. Ils devraient y rester plusieurs mois. Selon les informations disponibles actuellement, ils seraient originaires d’Erythrée, de Somalie et d’Afghanistan. Logés à l’hôtel ainsi que dans des centres de vacances. Des nuitées financées par l’Etat…Ouf, on respire, donc cela ne coûtera rien, dixit Moi Président…
http://www.breizh-info.com/33933/actualites-sociales/saint-brieuc-20-soudanais-arriveront-a-lafpa-vendredi-soir-une-centaine-en-prevision-en-bretagne-exclusif/
Le mythe de la famille de réfugiés s’effrite.
Initialement, Christophe Donon, directeur de la stratégie de l’AFPA, avait pourtant affirmé : « il s’agit principalement de Syriens, d’Érythréens ou d’Irakiens, dont la presque totalité devrait obtenir le statut de réfugié.». Or il se trouve qu’à Calais, les immigrés arrivent majoritairement d’Afrique subsaharienne et rien ne permet réellement d’établir s’ils sont des persécutés politiques ou des fuyards économiques en quête de l’Eldorado social européen.