1

Pas de voilée à l’Assemblée ! Dans la Drôme, votez LR, contre Latifa Chay

 

Vous ne voulez pas de la voilée Latifa Chay à l’Assemblée ? Votez massivement LR dans la 4ème de la Drôme

Nous avons à maintes reprises cette semaine expliqué pourquoi, quand il n’y avait pas de candidat FN, il valait mieux s’abstenir dimanche prochain.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/13/resistance-le-18-juin-pas-de-candidat-fn-alors-abstenons-nous/

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/14/comme-de-gaulle-pratiquons-la-politique-de-la-chaise-vide-abstention-massive-dimanche/

Néanmoins cette règle souffre au moins une exception, c’est celle de la quatrième circonscription de la Drôme où se présente – en tête avec une légère avance – Latifa Chay à laquelle nous avons consacré un article il y a quelques semaines :

http://resistancerepublicaine.eu/2017/05/12/une-candidate-en-marche-photographiee-voilee-dans-une-mosquee-uoif-pro-erdogan-et-pro-hamas/

Et elle pourrait bien être élue…

La drôlesse,  conseillère municipale PS, investie par « La République En Marche »dans la 4ème circonscription de la Drôme   réclame entre autres la reconnaissance de l’état palestinien et l’autorisation du voile durant les sorties scolaires. Et elle encourage  l’imam frériste Abdallah Dliouah, qui l’a accueillie, voilée, dans sa mosquée en mai dernier.

Or, qui est Abdallah Dliouah ? 

Un article du Monde datant de 2008 (imaginez la situation actuelle ) est édifiant. Le quidam travaille à la SNCF et avait obtenu, dès 2008, de sacrées concessions de l’entreprise :

Sans être particulièrement versé dans la gastronomie, Mohammed aime savoir ce qu’il a dans son assiette. Il a obtenu que la cantine de son entreprise affiche la composition des plats qui y sont servis quotidiennement. « Je n’ai pas besoin que l’on me donne des menus aux noms pompeux ; je veux juste savoir s’il y a du vin dans la sauce qui accompagne le poisson », explique cet ingénieur musulman de 49 ans, salarié d’une entreprise informatique de la région parisienne.

Avec une quinzaine de ses collègues, pratiquants comme lui, Mohammed dispose aussi d’un local aménagé en salle de prière. En toute discrétion. Car, même si la plupart des salariés sont au courant, la direction ne souhaite pas que cette initiative soit officiellement perçue comme une« discrimination positive ». Pas plus qu’elle ne tient à mettre publiquement en avant cet avant-gardisme d’un nouveau genre.

« On a eu plus de problèmes avec les syndicats qui, au nom de la laïcité, ne voulaient pas que la religion entre dans l’entreprise, qu’avec la direction », reconnaît Mohammed. Des soupçons de prosélytisme, des plaintes diverses ont couru chez certains salariés. « On nous a reproché d’avoir dégradé les sanitaires pour faire nos ablutions ; de ne pas parler aux femmes…«  Des accusations infondées, selon la direction des ressources humaines.

Durant le mois de ramadan, au terme d’« arrangements avec leur chef direct », les ingénieurs de cette entreprise ont aussi la possibilité de commencer leur journée de travail plus tôt, afin d’être rentrés pour la rupture du jeûne. Pour les fêtes de fin d’année, le colis traditionnellement offert aux salariés, dont 10 % sont de confession musulmane, a été expurgé du foie gras non halal et des bouteilles d’alcool. La prochaine étape pourrait concerner la demande de viande halal et casher à la cantine…

[…]

Cadre à la SNCF, d’origine algérienne, Abdallah Dliouah n’a jamais caché ses convictions religieuses à son employeur. Imam dans la région lyonnaise, il utilise depuis plusieurs années les 35 heures pour concilier ouvertement vie professionnelle et obligations religieuses. Grâce à l’aménagement du temps de travail, il peut prêcher à la mosquée tous les vendredis après-midi.

Le jeune imam, qui ne se déplace jamais sans sa boussole (pour trouver la direction de La Mecque) et son tapis de prière, met aussi en pratique les conseils qu’il donne « à longueur d’année » aux salariés les plus observants, désireux de pratiquer leur religion sur leur temps de travail. Et de leur expliquer que la prière, qui prend généralement un quart d’heure, peut être ramenée à cinq minutes si on fait rapidement ses ablutions, en passant par exemple de l’eau sur les chaussures ; ou qu’un avis juridique autorise les croyants à regrouper le soir les prières « ratées » dans la journée. « Pour chacune des cinq prières quotidiennes, on dispose d’un créneau de deux heures à partir de l’heure officielle », insiste aussi l’imam. « Aussi, ceux qui demandent à interrompre une réunion pour aller prier ne connaissent pas l’islam ou sont dans la provocation », tranche-t-il, un rien agacé.

[…]

L’intégration des femmes voilées dans l’entreprise demeure bien plus problématique. Question d’image, rares sont les sociétés qui reconnaissent publiquement avoir embauché des femmes portant le foulard islamique, même à des postes non visibles. Et les cadres embauchées avec leur voile répugnent à témoigner, de crainte de provoquer des polémiques.

[…]

http://www.lemonde.fr/societe/article/2008/11/03/l-islam-au-bureau_1114021_3224.html

Avec une Latifa Chay à l’Assemblée c’est, en ligne directe, le voile et l’islam qui entreraient à l’Assemblée, c’est la charia qui entrerait par la grande porte.

Electeurs de la 4ème circonscription de la Drôme, si vous vous êtes abstenus dimanche dernier, c’est le moment de vous réveiller.

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/16/la-premiere-femme-voilee-elue-au-parlement-declenchera-une-crise-de-civilisation-sans-equivalent-dans-lhistoire-de-france/

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/16/vous-ne-voulez-pas-de-la-voilee-latifa-chay-a-lassemblee-votez-massivement-lr-dans-la-4eme-de-la-drome/