Pas si bête qu’elle en a l’air, la meuf

Publié le 2 avril 2019 - par - 42 commentaires - 2 307 vues
Traduire la page en :

 

La carrière éclair d’une Sénégalaise de souche dans le job de porte-parole du gouvernement Philippe-Macron (III ou IV ou V ?) rend les jobards heureux : ascenseur social, Monde nouveau, nouvelle France, Terra nova…

Qu’en est-il exactement ?

Dans Elle, le 12 mai 2017, son Macron étant élu, Sibeth Ndiaye déclare fièrement : « J’ai grandi dans une famille d’engagés. Mon enfance s’est nourrie du récit de la lutte pour les indépendances à laquelle mes parents, étudiants venus des colonies, ont participé ». L’emploi du verbe venir est étrange : c’est l’inconscient qui parle. Si ces parents sont venus des colonies pour participer à l’indépendance d’un pays, ce pays ne peut être que la France. Elle voulait peut-être dire : mes parents partis en France faire des études ont participé à la lutte pour les indépendances. Pour cela, une condition était nécessaire : savoir s’exprimer. De « lutte », il n’y a guère eu. En 1960, Dakar n’avait rien à voir avec l’Indochine ou avec l’Algérie. Pour ce qui est du Sénégal, il y a eu deux indépendances : le 4 avril 1960 avec la Communauté française (qui a remplacé en 1958 l’Union française) et le 20 août de la même année, le Sénégal s’est séparé de la Fédération malienne et a proclamé son indépendance (du Mali). À laquelle des deux fait-elle référence ?

Elle n’est pas née dans une « famille d’engagés », mais dans une famille de gros bonnets de la politique, qui ont prospéré, et bien, comme dans tous les pays nouvellement indépendants, par la magouille, les sinécures, les détournements d’argent public ou de fonds versés par les pays d’Europe. La mère, allemande et togolaise, a fait carrière au Conseil constitutionnel ; le père, sénégalais, est un des fondateurs du Parti africain de l’indépendance et a été le numéro 2 du Parti démocratique qui a exercé tous les pouvoirs avec le président Wade. Le Parti africain de l’indépendance est pan-négriste (sic : l’équivalent serait en Europe un parti qui regrouperait les seuls Blancs), pan-africaniste et socialiste – à l’africaine, bien sûr (comprendre : corruptible et corrompu jusqu’à la moelle). La mère est née Brenner. Des nazis se seraient-ils réfugiés au Togo, colonie allemande jusqu’en 1918 ? Alors, messieurs de l’investigation journalistique, voilà de la merde à fouiller : le passé de la famille Brenner est peut-être nauséabond.

Résultats : en 2017, le Sénégal était le 66e pays le moins corrompu au monde (la France est 23e : ce n’est pas très bon), mais, au Sénégal, l’indice de corruption est moins élevé en 2017 qu’en 2012. La corruption y baisse depuis une décennie. Depuis que les parents de la meuf se sont retirés des affaires ? Encore des dossiers d’investigation.

Bref, les parents sont des familiers du pouvoir ; ils sont habitués (leur meuf de fille aussi) aux résidences luxueuses, aux grosses voitures de fonction, à la vie facile de nantis de chez nantis. Ils habitent le Plateau, le Neuilly de Dakar, où se trouvent les ambassades, les grands hôtels, les restaurants à la mode, les boutiques de luxe, les galeries d’art : une antre à fric et à friqués. Ces nantis qui ont lutté pour les indépendances ont voulu que leur fille fasse carrière à l’étranger. C’est le pire des actes d’accusation qui ait été porté contre ces militants de l’Indépendance africaine. Après eux, le déluge. Que pensent les Sénégalais, qui ont encore un peu de dignité, de leurs dirigeants, oligarques et nomenklaturistes, qui ne trouvent rien de mieux que d’exfiltrer leur progéniture pour qu’elle quitte l’enfer qu’ils ont façonné pour le peuple ? À moins qu’ils ne tiennent la France pour leur colonie…

Pas folle, la Sibeth ! Cette Sénégalaise de souche, fille de dirigeants sénégalais, nantie de chez nantis vient donner des leçons de morale à deux sous au peuple français, en lui parlant valeurs, dignité, éthique, égalité, etc. Ses parents, dit-elle dans Elle (12 mai 2017), « lui ont inculqué l’amour du travail, la passion de l’égalité et l’envie de se dépasser ». La passion de l’égalité, sans aucun doute, mais à la condition expresse qu’elle soit plus égale que tous les autres. Le prénom de la meuf signifie en diola « qui a gagné beaucoup de combats ». La meuf est donc coriace, mais tendance vorace : ainsi, elle gagne sur tous les tableaux et, dès qu’elle met les pieds en France, elle a mangé à tous les râteliers, surtout ceux qui sont abondamment approvisionnés en argent public : Unef, la Mutuelle des étudiants, PS, DSK, Terra Nova, Bartolone, puis Macron. Au tableau d’honneur de la rapacité, il ne manque que quelques mafieux notoires. Sa passion pour l’égalité, c’est du cynisme de brute. On comprend qu’elle préfère vivre dans un pays où elle peut palper au moins 10000 euros sans rien foutre et sans avoir ni étudié, ni travaillé vraiment, plutôt que de contribuer au développement de son pays, très pauvre, qui lui a pourtant permis de vivre en nantie. On ne la plaint pas ; elle connaît les règles de la Finance Globale. C’est ainsi qu’ont toujours procédé les colons ou les occupants.

Née au Sénégal en 1979, elle a eu en France la même carrière que Valls, Hamon et tous les dignitaires socialauds : des études à l’Unef à partir de 1999. Là, on ne fout strictement rien, sinon de la manipulation, et, par complaisance, on obtient au bout de longues années et après redoublement sur redoublement un diplôme qui n’a guère de valeur : c’est sans doute l’effet de « l’amour du travail » (cf. Elle, 12 mai 2017) que ses parents lui auraient inculqué. En 2007, ce diplôme est un Master en économie publique et protection sociale. L’intitulé de la formation est délicieux. En économie publique, on apprend comment détourner l’argent public ; en protection sociale, on apprend à se protéger avec nombre de gardes du corps ou par des procédures obscures des foudres de la République. En 2007, la meuf a 28 ans ; en règle générale, un étudiant normal obtient un diplôme de master à l’âge de 23 ans. Pour elle, c’est 5 ans de plus. C’est sans doute l’effet de cette « envie de se dépasser » (Elle, 12 mai 2017) que ses parents lui auraient inculquée.

En bref, elle est bien plus intelligente que ces cons de Français qui croient encore dans l’égalité, le travail et le dépassement de soi.

Étienne Dolet

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
jaffres

C’est si bête, une grosse diarrhée. wouaf wouaf wouaf!

Laurent P

“Que pensent les Sénégalais de leurs dirigeants qui ne trouvent rien de mieux que d’exfiltrer leur progéniture pour qu’elle quitte l’enfer qu’ils ont façonné pour le peuple ?”
Quand ils ont des cou!lles et qu’ils savent écrire, ils en pensent ça :
https://www.thiesvision.com/Et-si-le-Senegal-refusait-le-developpement-Par-Rosnert-Ludovic-Alissoutin-Consultant_a19253.html

“Alors, messieurs de l’investigation journalistique, voilà de la merde à fouiller : le passé de la famille Brenner est peut-être nauséabond.”
Il y a le mail du journaliste ci-dessus en fin d’article, si vous voulez le contacter.
Pour en savoir plus sur lui vous trouverez un best-of de ses articles sur la page
https://sitamnesty.wordpress.com/faminafrick/
(à partir du paragraphe “Les somnifères de l’Afrique”)

DUFAITREZ

Confier le “porte parolat” de la France à une Noire, c’est devancer Marrakech !
Le Pacte de Dakar, en plus ?

cheveuxgris

avec pasqua on avait la France à fric, avec macron, on a la France Afrique

efromfourme

super article qui a la mérite d’argumenter avec des faits circonstanciés tout est dit Inutile de caricaturer cette vipère raciste infiltrée par des images de serpillère sur la tronche Les faits parlent d eux mêmes

Natou

Excellent article Étienne Dolet et les illustrations sont top .
Je ne suis pas inquiète la merde va vite être remuée Mediapart va s’en charger de la Meuf !!!! Car la Meuf elle est mouillée dans l’affaire Benallla ….

Condfrançais

J’ai vécu un peu en Afrique. Les Africains étaient pour la plupart des gens aimables et prêts à aider. Les seuls qui étaient infréquentables étaient les parvenus. Ceux qui avaient obtenu un statut bourgeois (sic) qui avaient plein de sous, étaient bien pires envers leurs frères noirs que les envahisseurs blancs, bien pires, on retrouvait des monticules devant les administrateurs et sous ces monticules, le corps des pauvres noirs tués pour avoir osé réclamer justice.

Zoé

Effectivement j’ai aussi constaté ce fait lorsque je me suis rendue au Togo. Les parvenus (imbéciles) étaient des types odieux avec leurs congénères, se prenant pour des êtres supérieurs. j’en ai connu aussi qui restaient des gens corrects mais pour ça il faut avoir un peu d’intelligence.

efromfourme

vous avez résumé d une phrase le drame de l Afrique noire d aujourd’hui trahie par ses dirigeants arrogant méprisant et pourris Alors que le peuple aspire a vivre dignement et n a a notre égard nous les ex côlons pas de ressentiment qu on leur prête A quand un mouvement de révolte des GILETS NOIRS ? je l appelle de tous mes vœux

Almatho

Des personnes comme elle avec un tel talent, un tel niveau d’intelligence, une telle envie de travailler, devrait plutôt songer à servir son pays d’origine!

Denys

Humm voilà un article qui tue je ne dirais pas le contraire. Citer vos sources aurait été un plus non négligeable néanmoins.

PIstou

Choisir une sénégalaise pour porte parole il y avait qu’un con pour le faire.

patphil

l’évêque Cauchon préférait les anglais à jeanne d’arc
de gaulle préférait le FLN aux harkis
ah, le “nouveau monde politique” …

EPONINE

Fulgurant !

AFMC98000

Macron à beaucoup de difficulté à trouver un ministre. En conséquence il prend ce qu’il peut.

ven85

surtout des francais de papier, elle est francaise depuis 2016,mais macron a la preference africaine et nord africaine avec des benalla,avoir inviter des troupes africaines a l’elysee, se frotter avec des africains torse nu dans les dom tom, et les francais de souche eux sont la pour bosser,payer des impots pour nourrir cette racaille anti francaise

Emile

Une fois de plus macron est dans la transgression ; il ne peut pas s’empêcher ; c’est plus fort que lui ; nous mettre une senegalaise menteuse à la communication….
Je la verrai mieux avec une serpillière et un balais….

efromfourme

gamin.psychotique pervers narcissique et manipulateur viscéral Voilà l homme (?) enfin l homme c est lui faite beaucoup d honneur qui gouverne la France btoute en détestant son histoire sa culture et surtout son peuple Comme Louis XV il finira détesté..

Jill

Une Sénégalaise n’a rien à faire au gouvernement;comme si il n’y avait pas assez de
Françaises pour occuper le poste.
Les mondialistes veulent nous seringuer la diversité à tous les niveaux,sans se préoccuper
de l’avis des principaux intéressés, les Français.
Si cette dame est si forte, que ne va t’elle exercer ses talents dans son malheureux pays qui en a
plus besoin que nous.

amril

Il est honteux de ‘piller’ les pays nécessiteux, de leurs talents, compétences, intelligences, substantifique moelle.
Rendons leur cette élite, ils en ont effectivement plus besoin que nous qui sommes submergés par l’intelligentzia.
Le problème c’est les tri-nationalités n’est-ce pas mme Benbassa à qui les rendre?

africain

il y’a eu des ministres d’origine française “de souche” au Sénégal et à des postes importants (intérieur, secrétariat général de la présidence etc.), sans créer de vague. Décomplexez vous. Le monde avance.
Et des ministres sénégalais ou ivoiriens en France, ça ne date pas d’aujourd’hui. Senghor, Boigny ont tous siégé au gouvernement français.

Jill

Oui mais à l’époque le Sénégal et la Côte d’Ivoire étaient français et avaient des députés à l’AN .
Quels français de souche ont été ministres au Sénégal,et en quelle année ?

Blancomneig

Un gwand mewci à nos ami afwicains de nous expowter leur lumièwes, mais ils peuvent se les gawder

Marc Le Stahler

Le plus surprenant de tout cela est le côté provocateur de Macron, qui se tire une balle dans le pied chaque semaine. Ce mec est à l provocation ce que Curnonsky fut à la cuisine. Sarkozy a raison : ça finira mal !

🇫🇷 ANCIEN COMBATTANT AFN 🇫🇷

Le gouvernement de sa majesté Le Ridicule Emmanuel Macrouille ressemblera de plus en plus à l’EDF- Équipe Dakarienne du Frankistan. Et tous ces CONNARDS qui ont voté Macrouille, parce qu’ils ont gobé toutes les CONNERIES des médias aux ordres qui leur ont fait croire que MLP instaurerait une dictature et le fascisme, ALORS QUE c’est Macron et sa clique qui sont en train de transformer la France en une dictature fasciste (arrestations d’opposants, interdiction de manifester, usage de la violence contre les manifestants quelque soit leur âge et leur sexe, censure des réseaux sociaux, contrôle de la télévision, etc.)

Ivan Greindl

Comment ne pas vous donner raison, Monsieur “l’Ancien Combattant” ?? Pourquoi tant d’électeurs français ont-ils, sans réfléchir, gaspillé leur vote, en préférant “le beau jeune homme dynamique” ??…
Il faut reconnaître que, frondeuse, viscéralement rebelle au *concept-même* de discipline, corrompue, individualiste et envahie, la France n’est pas gouvernable : la pseudo-démocratie l’a tout à fait pervertie.

PIstou

Préférer le beau jeune c’est a voir pour ce qui est de l’homme y a un sérieux doute .

marie louise chatel

L’homme en question est plutôt le bébé qui tête encore sa mère !

ven85

les cons ca ose tout ,c’est a cela qu’on les reconnaient

ven85

enfin un vrai francais qui a tout compris

Esprit critique

Elle a fait de brillantes études, un Master bidon en Neuf ans

Jill

Exact…

ven85

mon petit fils ,fini son MASTER 2 et il a 23 ans,mais c’est vrai c’est un francais de souche,breton

the end

c est le printemps , elle a la tête d une caniche en chaleur.

Ivan Greindl

@the end – Passe encore pour sa coiffure ! (Pas faciles, les cheveux crêpus.) Mais en faire la *porte-parole* du gouvernement, là, ça décoiffe.
Sur quels conseillers le Président s’est-il donc appuyé pour valider une décision aussi étrange ?? Si encore elle était brillante — mais ne peut-on pas s’interroger sur ce point ?

Blancomneig

Un caniche avec un cul pareil, et qui affectionne à ce point les vêtements bariolés, jamais vu. Qu’importe, les journaleux avouent déjà en tortillant du croupion qu’ils adorent la vulgarité et l’insolence de la donzelle… euh pardon, le franc parler de la dame.

BERNARD

La République Bananiière… non plus en Marche mais en continuation. A quand un master en magouilles et détournemen de fonds publics… Bah suis-je beth, tout ceci est déjà enseigné à l’ENA.

CLV

Imparable. Trop classe votre article, j’adore. En esperant, comme vous le dites, que la merde soit brassée, qu’elle rejaillisse à la face des imposteurs et qu’elle soit exposée au grand public. Ces français vont ils enfin sortir la tête de leur luc .

Olivier RENAULT

C’est à cause de ces lois que cette personne est à cette position. En tout cas ce régime se coopte dans les oligarchies. https://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+TA+P8-TA-2019-0239+0+DOC+XML+V0//FR

africain

Beaucoup de calomnies contre cette pauvre femme! Son père feu Fara NDIAYE, qui a quitté Abdoulaye Wade en 1986 (alors que ce dernier était encore opposant) est mort bien avant l’accession de celui-ci au pouvoir! Donc la peindre comme fille de dirigeants sénégalais n’est que manipulation.
Pour sa mère, elle a réussi au concours de la magistrature où elle s’était présentée dans les mêmes conditions que n’importe quel sénégalais, a eu une brillante carrière et est décédée il y’a quelques années.
Cette dame était inconnue des sénégalais avant 2017. Elle ne doit rien au Sénégal et c’est réciproque.

Gaulois réfractaire

Une pov’orpheline immigrée!
C’est pas malheureux de la dénigrer !?
Tant de méchanceté, moi je vous dis, ça doit être de la jalousie de ne pas avoir sa touche de dame du monde, son vocabulaire châtié et sa droiture.

Lire Aussi