Pas touche à l’islam : l’OCI ouvre un bureau à Bruxelles pour faire pression sur l’UE

Publié le 27 juin 2013 - par - 1 826 vues
Share

Cet article est basé sur le dernier texte de Soeren Kern du GATESTONE INSTITUT :

http://www.gatestoneinstitute.org/3790/oic-brussels-islamophobia

tous les liens sont instructifs, mais en anglais !

Nous apprenons donc avec la joie habituelle qui accompagne ce type d’information, que l’OIC, L’ORGANISATION de la COOPERATION ISLAMIQUE, vient d’ouvrir un bureau permanent à Bruxelles.

Le site de l’OCI :

http://www.oic-oci.org/index.asp

dont le lecteur étudiera avec intérêt la liste des membres.

Il est peu probable que l’ouverture de ce bureau ait pour but de  permettre aux 57 états musulmans qui composent l’O.C.I. de découvrir les joies des moules/frites belges. Ou d’envoyer des photos du Mackenpiss à leurs corélégionnaires restés aux pays.

Quoique, il doit bien exister une version hallal pour remplacer les fleurons de la cuisine et de la culture bruxelloise!

Le but de cet influent rassemblement de gai lurons, basé en Arabie Saoudite, se résume à faire pression sur les états occidentaux. Il veut faire passer des lois qui interdiraient lentement mais sûrement toute contradiction avec l’Islam, et même tout questionnement indépendant sur  cette question.

En notant au passage que toutes les interrogations librement menées, grâce au travail d’information simple des journalistes ou des citoyens curieux, puis l’exégèse à un niveau plus spécialisé, conduisent fréquemment l’être humain démocratiquement constitué à entrer en contradiction avec l’Islam.

Ce sont des choses qui arrivent !

Mais toute contradiction est immédiatement assimilée à de l’islamophobie. Tellement simple à faire gober à des populations encore quasiment analphabètes partout dans le monde !

Même les plus innocents comprendront que l’installation permanente de cette délégation n’a d’autres buts que de renforcer le LOBBYING islamiste le plus dur sur les 27 Etats de la C.E.E. Point barre.

Des signaux de plus en plus inquiétants, confirment qu’un vaste mouvement tendant à restreindre, puis faire disparaître la liberté d’expression de tous, est désormais en marche, et ce, dans le seul intérêt des islamistes.

Ekmeleddin Ihsanoglu est l’actuel secrétaire général de cette organisation. Cet intellectuel turc est notamment l’un des signataires d’une lettre ouverte d’intellectuels musulmans adressée aux leaders chrétiens, afin de faire appel à : « leur compréhension, leur ouverture d’esprit et leur volonté de paix…. »

Tout est dit.

Une fois de plus, c’est tout le reste du monde qui doit faire un effort de paix, compréhension, etc… et taratata ! Bien évidemment, pas la moindre remise en question sur tout ce que des islamistes ont pu commettre d’inadmissible.

On peut haïr au nom de la religion d’amour, etc… Et  on vous tue à vous le dire !

Mais il est vrai que la Démocratie et les Droits de l’Homme et du Citoyen ne font pas partie du ‘logiciel’ islamique d’origine.

Et si d’aventure, on évoque les Droits de l’Homme, se ne sont jamais que ceux de l’homme, au détriment de la femme.

Ne confondons pas l’inconfondable !

Le secrétaire général de l’O.C.I. en a appelé dans son discours inaugural au développement de la coopération entre l’U.E et l’O.C.I  afin de « favoriser la modernisation du monde arabe ».

Une question se pose aux esprits simples : Qu’est-ce qui empêcherait le monde arabe d’évoluer et se moderniser, tout seul comme un grand ? Et de donner ainsi une bonne leçon au reste du monde. Puisqu’il semble qu’une fraction de sa population ou de ses élites aspirent à cette évolution. Et que l’on a vu ce que le courant majoritaire islamique a  fait de ces tentatives de vraie démocratisation.

Or Ekmeleddin Ihsanoglu déclarait récemment sur ALJEZEERA que : « sa tâche principale consiste à combattre les persécutions que subissent les Musulmans en Occident ».

On persécute les Musulmans en Occident ?

Toute la culture de ces messieurs ne leur suffit pas, semble-t-il, pour savoir ce que signifie le mot « PERSECUTION ». La première qualité d’un diplomate consiste à connaître le sens des mots, et à les employer à bon escient.

Espérons qu’ils auront à cœur d’aller consulter WIKIPEDIA sur la question.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pers%C3%A9cution

Peut-être que  ce monsieur est surtout un grand humoriste! ?

Et qu’il a du sauter plusieurs chapitres concernant les persécutions sanglantes de chrétiens et de non musulmans dans nombre de pays membres de la douce et généreuse O.I.C.

Sans oublier les actes de vandalismes, les agressions, les viols, les décapitations, etc, que subissent les citoyens dans toute l’Europe.

L’O.C.I. et la Turquie sont  au cœur de l’Istanbul Process (le Processus d’Istanbul) qui vise à imposer par tous les moyens des procédures législatives, à l’échelle mondiale, pour empêcher toute critique de l’Islam. Et en faire finalement  un crime.

Un crime pour lequel  la Charia saura bien produire les peines adéquates.

Même si c’est sous le couvert pudique de la non-critique des religions en général, entendons une autre  vérité.

Pour les islamistes, même si certaines phrases du Coran indiquent une certaine tolérance religieuse, il n’y a de religion que l’Islam. Et le reste est condamné à disparaître, d’une manière ou d’une autre.

Le combat de l’O.C.I. en faveur de la lutte contre la soi-disant ‘islamophobie’ avance, avec la complicité de l’administration OBAMA et de l’U.E., pour faire de la liberté de penser et de s’exprimer un véritable crime. Ils ont déjà réussi à faire voter des résolutions à l’ONU qui prépare le terrain dans ce sens.

http://www.un.org/ga/search/view_doc.asp?symbol=A/C.3/66/L.47/Rev.1&referer=/english/&Lang=F (en français)

Il est temps pour les Musulmans de comprendre qu’ils ont le droit d’être Musulmans, mais que s’ils veulent se référer à des valeurs morales pour défendre leur religion (honnêteté, vérité, respect…etc), ils devront accepter que bien d’autres personnes sur cette Terre défendent les mêmes valeurs, sans avoir besoin de passer pas la case religion pour autant.

L’Islam n’a pas la primauté en matière de valeurs morales.

On peut-être athée, se comporter de la manière la plus honnête et humaine qui soit.

Et ne jamais égorger personne, en prime !

La pression s’accentue donc de tous cotés pour restreindre les libertés.

Ce qui signifie simplement restreindre notre liberté d’être.

Nous incitons tous les citoyens responsables à se rappeler que les élections européennes auront lieu en 2014 et qu’il importe d’envoyer à Bruxelles des politiques qui ne négocieront pas nos libertés et ne braderont pas nos valeurs humanistes et démocrates.

Que tous ceux qui choisissent la liberté d’expression et la Liberté tout court soient les bienvenus en Europe. Unissons nos forces pour dire non, à tout ce qui entrave cette liberté qui est indispensable à l’évolution des peuples.

Car le secrétaire de l’O.C.I. a déjà prévenu, dans une interview aux médias turcs le 24 juin 2013, qu’il « avertirait » l’U.E., contre sa permissivité et le fait qu’elle laisse exprimer des idées pouvant sembler hostile à l’Islam.

On en arrive à la plus perverse des situations. Tout notre cheminement politique et social depuis des siècles a eu pour but de construire des sociétés évoluées, modernes, même si encore imparfaites, et il suffit d’un courant idéologique rétrograde pour saper l’édifice du progrès.

Les premiers responsables sont nos pseudos politiques.

J’ai hésité : sont-ils bêtes, ignorants ou lâches ?

La réponse résonne désormais dans sa brutale crudité,  au cœur même de la Commission de Bruxelles et du Parlement Européen: ils sont les trois à la fois.

Ceci serait déjà très ennuyeux en soi, et gravement préjudiciable pour nos sociétés.

Mais que leur incapacité à gouverner prépare la destruction de la Démocratie et l’instauration d’un totalitarisme  soi-disant religieux passe l’entendement.

Personne ne pourra dire je ne savais pas.

Ensuite, nous sommes tous responsables.

Et demain nous serons tous victimes.

A bon électeur, salut !

Lucie Clavijo

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.