Pascal Hilout, un apostat de l’islam, lourdement condamné, les djihadistes syriens impunis

Publié le 7 juin 2014 - par - 2 311 vues
Share
Dans le cochon tout est bon !

Dans le cochon tout est bon !

COMMUNIQUE DE RIPOSTE LAIQUE

 

Pascal Hilout, un apostat de l’islam, lourdement condamné, les djihadistes syriens impunis

 

La décision rendue par la Cour d’Appel de Paris, ce 5 juin, à l’encontre de Pascal Hilout et Pierre Cassen est extrêmement grave pour nos valeurs laïques et démocratiques, et pour nos libertés publiques. Dans une période où les assassinats de Nemmouche ont succédé à ceux de Merah, où 800 djihadistes, français de papier, apprennent à faire la guerre en Syrie, et reviennent impunément en France, les faits donnent dramatiquement raison au combat que mène Riposte Laïque depuis sept années.

 

La France est plus que jamais en danger d’islam, et les plus fanatiques des soldats d’Allah ne cachent plus leur volonté de voir notre pays devenir terre d’islam d’ici quelques décennies, grâce à l’immigration et la démographie.

 

Or, au lieu de prendre les mesures nécessaires pour préserver nos valeurs laïques, démocratiques et républicaines de ce péril mortel, ce régime entend mettre davantage d’imams dans les centres pénitenciers, sans s’interroger sur les causes qui font que l’islam est première religion dans les prisons. Par sa politique migratoire, le gouvernement Valls accroît le risque de voir venir sur notre territoire de nouveaux Nemmouche-Merah-Fofana. Il met en danger la sécurité de nos compatriotes, et particulièrement celle des juifs, des homosexuels, des chrétiens et des athées, principales cibles des fous d’Allah.

 

Au lieu de protéger les enfants de la République comme Pascal Hilout, né musulman, esprit libre, amoureux de la France, de son histoire, de sa littérature, de ses paysages, de sa laïcité, les juges de la 17e Chambre, puis ceux de la Cour d’Appel, ont osé punir lourdement, un homme qui, ayant abdiqué l’islam, risque sa vie pour prévenir nos compatriotes de la réalité de ce dogme politico-religieux totalitaire, et du péril mortel qu’il représente pour notre civilisation et nos enfants. Le message est terrible et fait honte à la France.

 

Chacun jugera l’énorme disproportion entre les peines prononcées contre les animateurs de Riposte Laïque et l’incroyable tolérance de trop de magistrats imprégnés de l’idéologie du syndicat de la Magistrature, à l’encontre de délinquants violents, multirécidivistes, d’islamistes haineux, de rappeurs aux propos racistes ou de Femen multipliant les actes délictuels en toute impunité.

 

Pierre Cassen et Pascal Hilout, qui se sont comportés toute leur vie comme des citoyens honnêtes, sont donc condamnés à payer de leur poche 21.200 euros d’amendes et de dommages et intérêts. Au total, avec les différents frais de justice, c’est une ardoise de 30.000 euros qu’il faudra acquitter. Dans ce contexte, Riposte Laïque a mandaté son avocat, Maître Karim Ouchikh, pour se pourvoir en cassation.

 

Dans les prochains jours, toutes les dispositions seront prises pour que ce verdict inique, qui ne peut que réjouir ceux qui veulent imposer la charia en France, soit connu d’une majorité de nos compatriotes.

 

Tout sera mis en œuvre pour que soit largement connue la réalité de l’action d’associations prétendument antiracistes, gavées de subventions, qui ne servent qu’à faire accepter, en traînant d’honnêtes citoyens devant les tribunaux, comme dans les pays totalitaires, le Grand Remplacement de population qui s’opère, le changement de civilisation et l’islamisation de notre pays, au service d’une société multiculturelle faisant disparaître la souveraineté et l’identité des peuples.

 

Des initiatives seront mises en place pour que la solidarité de nos compatriotes, conscients du rôle de Riposte Laïque dans le réveil des consciences, permette à notre site continuer efficacement son action, n’en déplaise aux maître-censeurs déguisés en antiracistes.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.