Pascal Praud veut lever l’anonymat sur les réseaux sociaux : pas d’accord !

 

Une fois n’est pas coutume, je suis en désaccord avec Pascal Praud qui recommande – voire exige – la levée de tout anonymat sur les réseaux sociaux (Faceboook, Twitter et consorts pour ceux qui ne savent pas encore à quoi ce terme correspond). Cet anonymat, plutôt pseudonymat, permet à une partie de la France profonde de pouvoir s’exprimer librement presqu’à égal avec les médias mainstream (certes les islamistes l’utilisent aussi, mais de toute façon ils assument leurs actes). Notez que cela ne protège pas de tout, mais reconnaissons que Mila aurait eu beaucoup moins de problèmes si elle s’était appelée Lola25.

Vous vous doutez bien que je ne m’appelle pas Platon et je n’habite pas non plus dans le Vercors. J’ai juste créé ce jeu de mots, que certains trouveront bien stupide, mais qui me fait rire. Et si je reçois des menaces de mort, je préfère que l’on s’en prenne à ce Platon plutôt qu’à Alceste Bismuth (je vous rassure, je ne me prénomme pas non plus Alceste, c’est simplement un exemple).

Lorsque Riposte Laïque a été créée en 2007, à l’occasion de l’affaire Fanny Truchelut, pour éclairer les Français, certains ont dû penser que beaucoup de politiques allaient au final nous rejoindre et n’ont pas pris la précaution alors de choisir un pseudonyme. Force est de reconnaître qu’il n’en a – hélas – rien été, les gouvernements restent globalement aveugles sur cette religion. Et, avec le recul, nos chers Pierre et Christine très valeureux auraient peut-être mieux fait de publier sous les plumes d’Ulysse et Pénélope (pour rester en Grèce). Ils auraient rencontré moins de problèmes, subi peut-être moins de persécutions judiciaires. Nous nous devons donc d’admirer encore plus leur courage.

Nous sommes, chacun à  notre échelle, des résistants à la transformation de la France en un pays islamiste. La résistance nécessite l’usage du pseudonyme. Sur internet, cela vous permet de circuler avec un petit peu de liberté et d’échapper en grande partie au danger des menaces islamistes. Si vous surfez via un VPN (Opera par exemple), le danger devient quasi nul (un pro très doué peut néanmoins vous identifier). Bon, vous vous ferez probablement censurer sur Facebook et Twitter, si vous critiquez un peu trop la religion d’amour, de tolérance et de paix. Mais la menace d’un islamiste à votre égard n’aura pas beaucoup d’effet tant qu’il ne s’en prendra qu’à votre pseudonyme Athos, Porthos, D’Artagnan et Aramis (je l’aime moins, celui-ci) en ignorant qui se cache derrière.

Si vous utilisez Facebook pour faire votre pub professionnelle ou pour publier des photos de chatons, cela ne vous concerne pas. Sinon, pensez à choisir un pseudonyme pour vous protéger. Il était impossible à Samuel Paty d’exercer son métier sous pseudonyme : cela lui a – hélas – coûté la vie.

L’islam tue et se sert d’internet pour repérer des cibles. Pensez donc à vous protéger, sans rester inactif pour autant. Votre combat, notre combat en sera d’autant plus renforcé.

Platon du Vercors

image_pdf
0
0

52 Commentaires

  1. Cet anonymat est le bon sens absolu.
    En vérité, au fond, ce n’est absolument pas un problème.
    Sauf pour les nuisibles parasitaires au pouvoir qui font mine de s intéresser aux grandes valeurs et vous sortent toute la propagande pour mieux vous b….r et arriver à leur fin !
    Il faut arrêter d’être naïfs (comme je suis sous la vérité ! ) et de prendre aux sérieux toutes leurs ruses, et de disserter sérieusement et doctement sur leurs stratagèmes. On n’est pas à un dîner d’cons !
    Ils veulent nous mettre toujours plus en esclavage et détruire toute résistance à leur déshumanisation du monde !

    D’ ailleurs dans le même esprit, je propose à tous les gogos prêts à courir après toutes les baballes du système déjanté, de supprimer l’anonymat des votes à toutes les élections !

    Soyons fous… !

  2.  » Certe . certe tout cela est juste mais en ce qui me concerne je leur dis merde avec ma véritable identitè pour le plaisir de voir leur pitoyable courage venir me casser les gosses . A grand coups de latte je leur dévise la tête . Ras les cornes ! KC « 

  3. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux et ça me va très bien comme ça.
    Pour vivre heureux, vivons dans la clandestinité.

  4. il faut avoir le courage de ses idees ou alors,c’est cuit !la gauche nous montre le chemin

    • Oui, t as raison.
      Comme l’ont fait les résistants en leur temps… !
      Il donnaient leurs vrais identités et leurs adresses…
      Et leurs messages n étaient pas codés non plus…
      Et c’est vrai aussi que la gauche, idéologique, totalitaire, dégénérée et puante nous montre le chemin : celui des chiottes…

  5. à partir du moment où on est condamnable de citer et de reproduire les gros mots interdits créés par d’autres….sans l’anonymat un silence de plomb risque de s’abattre
    sur les réseaux.
    et avec l’effet boule de neige parler de france et non de république risque de devenir « verboten! »

  6. Pas d’accord l anonymat est la plaie de l’Internet dans les forums. Je m’appelle Léon jallais en vérité, j’ai 49 ans, j’habite rue de la cimenteries, 42000 St Etienne.

  7. Boycottons Facebook et Twitter ,instruments de l’aliénation et du flicage.

  8. Une plateforme gratuite ultra sécurisée vient d’être créée par le lanceur d’alertes Quebecois J.J.Crevecoeur, afin d’échapper à la censure de Facebook et de Ttwitter,dont il a eu beaucoup à se plaindre.Il s’agit d’un authentique réseau de résistance qui doit déboucher sur des actions concrètes de RESISTANCE contre la dictature sanitaire ,et toutes les atteintes et les menaces qui tendent à réduire nos libertes .Ce nouveau réseau s’appelle  » Solidarita.net ».Si vous voulez en savoir plus sur J.J.Crevecoeursur « ,allez sur sa chaîne privée  » Fulllifechannel ».RESISTANCE!!!

  9. Et dire qu’il y a d’autres olibrius du même genre que Praud. Hélas !

  10. Un pseudo, ça me va. Je n’ai pas envie de publier mes commentaires sous mon vrai patronyme. Même si parfois évidemment je me dis que beaucoup seraient moins courageux à commencer par moi-même et moins insultants s’ils agissaient sous leur nom. Il est aussi de constater que les gamins seraient moins vulnérables sur les réseaux sociaux si c’était le cas. Peut être faudrait il tout simplement se munir d’un arsenal efficace pour lutter contre les excès? Est-ce possible vu le nombre de posts sur les réseaux sociaux? Les mots clés sont une arme qui ont parfois leurs revers. Mais il est vrai qu’il faut permettre de lutter pour protéger nos enfants car sur les réseaux ça prend une dimension tout à fait excessive surtout lorsqu’on a pas encore le recul nécessaire à cet âge là. Compliqué !

  11. pour rester anonyme ,n’allez pas sur les réseaux sociaux, et n’utiliser pas de portable……….praud a du encore prendre un coup de lune…….

  12. Il est évident que la levée de l’anonymat sur les réseaux sociaux est une très mauvaise idée, à moins d’avoir envie de se faire menacer de mort par les extrémistes, voire de se faire égorger. Les exemples ne manquent pas de ceux qui ont payé très cher le fait d’avoir exprimé leurs opinions sous leur véritable nom.
    Seules les autorités doivent avoir cette possibilité..
    .

    • Et on faisait comment avant sans internet et les réseaux sociaux ? Les nouveaux services comme les nouveaux produits n’ont rien de vital contrairement à ce que prétendent ceux y sont accros prétendument au nom de la liberté d’expression. Tant mieux si les gens quittent ces modes d’expression virtuelle pour échanger dans la vie réelle, renouer le contact avec des êtres de chair et de sang. Traiter avec des alias, des pseudos qui déshumanisent amènent à dire des choses qu’on ne dirait pas en face à face. Ça n’a rien d’un progrès.

      • Le progrès ne mène jamais à rien sauf qu’il adoucit la vie. Pour les réseaux sociaux c’est l’inverse. Perso je n’y suis plus depuis MSN. C’est dire si ça commence à remonter. Et je m’en porte très bien.

  13. Ce type est de plus en plus imbuvable. Tout comme ses acolytes Mouchard, Burgat et consorts. C’est un pur produit du système, à la colère sélective. A éviter.

    • Hugues

      Absolument !

      Praud égal : « attrappe-nigaud », pour le dire nunuchment…

  14. Qu’il commence donc par lever l’anonymat sur tous les justiciables qui pourrissent la vie des Français. Qu’il n’oublie pas que ce sont ses propres collègues qui transforment un Rachid en Vladimir.
    Préserver l’anonymat des assassins et des violeurs, ça ne le défrise pas, par contre.

  15. pascal Praud mange à tout les râtelier il m énerve trop et ne supporte pas les dire de Yvan ROUFIOL qui est bien plus logique que praud ce gauchiste bobo .avec des gens comme lui hypocrite à mort comment voulez vous que la FRANCE soit dans le bon chemin .pour moi la FRANCE c est fini l étrangers gouvernent et PRAUD est bien d accord pour ça que des traîtres comme l artigolle gauchiste à mort ,eux ils en ont rien à foutre ils ont leurs salaires mirobolant tout les mois payé par nous les pauvres et ils nous méprisent .bandes de m….

  16. qui peut croire que l’anonymat est total ? la police scientifique est capable d’identifier de quel ordi est envoyé tout info

    • ‘prout’ est un con à QI de footeux qui n’y connaît rien et qui veut nous la jouer intello révolté, tout en censurant instantanément le révolté sincère Yvan Rioufol dès qu’il porte des propos un peu trop forts.
      Ses maîtres le somment d’intervenir dans l’oreillette dès que les arguments se radicalisent un peu trop sur le plateau et pour donner le change, il joue en bon faux cul l’opposant souriant à ses invités gauchiasses du style l’abjecte joffrin.
      Tout cela n’est que propagande, enfumage du veau qui n’y comprend rien ou continue à se foutre de tout, y compris de l’avenir de ses enfants.

      • Praud,c’est de l' »entertainment »,un divertissement qui joue à être sérieux.Il n’y a rien à en tirer.

    • Oui mais il faudrait une armée dédiée à cela. Vous vous rendez compte de la masse des informations qui circulent ? Forcément il y a beaucoup de trous dans la raquette. C’est compliqué et pratiquement insoluble.

    • Cher Patphil,nous sommes partout repérables,c’est un fait,mais certains lieux sont plus sécurisés que d’autres.A nous d’etre vigilants et de faire preuve de discernement.

  17. La littérature française, y compris des lumières (au hasard, Molière), contient nombres de livres signé d’un pseudonyme / avatar.
    Ce non anonymat ne profitera qu’à la dictature, nullement à la liberté. Enfin, c’est peut-être un pb de type oeuf / poule.
    De plus, l’anonymat est relatif. C’est comme les communications entre un ex président et son avocat / ami…

  18. Eh bien moi je suis d’accord. On serait moins nombreux à raconter des conneries sur internet, sur les réseaux sociaux et à en faire une poubelle.

    • Commencez donc pa vous même. Je suppose que vous ne vous appelez pas Heraklite.

      • Je ne vois pas le rapport. S’il y a levée de l’anonymat pour tout le monde, je m’y plierai sans problème : j’arrêterai de poster tout bonnement car la levée de l’anonymat revient à disposer d’un haut parleur pour faire part de sa pensée (le plus souvent de ses réactions intempestives à telle actualité) à la terre entière, ce que je ne faisais pas jusqu’ici. Et c’est l’effet global qui compte, pas ma petite personne : assainir les réseaux sociaux et internet qui véhiculent non seulement des fake news mais également des insultes, des menaces. Je ne mourrai pas de ne plus m’y exprimer. Je continuerai à m’exprimer dans la vie réelle comme je l’ai toujours fait jusqu’ici dans un contexte restreint, voire privé : boulot, amis, famille. C’est largement suffisamment pour moi.

        • Il faut combattre les projets totalitaires, dictatoriaux, tyranniques de la caste décadente au pouvoir dont fait partie la suppression de l’anonymat…
          Avant de parler de  » s’y plier  » comme s’il s’ agissait d’un acte anodin, d’un détail insignifiant…
          Ça m’ étonne beaucoup de la part d’ un philosophe comme vous !
          Ah, mais peut être que j’oublie que votre philosophie débouche sur résignation et soumission avantageusement re-baptisée sagesse et zénitude…

          • Il faut surtout arrêter de se droguer aux réseaux sociaux en prétendant faire bon usage de sa liberté d’expression alors qu’on cherche juste à se faire remarquer dans un monde globalisé ou encore à se prendre pour un résistant, par manque d’être. C’est d’un ridicule ! Les réseaux sociaux sont des chaînes qui vont nous propulser dans l’ère de l’IA. Ça ça va être un véritable asservissement. Mais vous n’êtes pas au courant et Dieu se rit des hommes qui chérissent les causes dont ils déplorent les effets. C’est vous qui êtes soumis à vos passions et œuvrez à votre mise en esclavage. Vous suivez comme un mouton l’adoption des nouvelles technologies. Je suis pour la suppression des réseaux sociaux. Et ça oui c’est une vraie position philosophique.

            • Herak A lire votre réaction, on dirait que vous avez été piqué.
              Vous vs lancez sans savoir dans des affirmations gratuites, péremptoires, dans des accusations sévères mais erronées, des clichés, et dans des prédictions de mage. Revenez sur Terre !
              Pour les accusations, je pense que vous faites de la projection.
              En ce qui me concerne, je suis concret, pragmatique et conscient que les bavardages à vague allure philosophique sont clairement à côté du sujet.
              Je suis CONTRE la suppression de l’anonymat, la censure sous toutes ses formes, les lois liberticides. POUR des obligations strictes de service public afin que les « oligarques » des réseaux sociaux ne fassent pas régner la terreur.

              Enfin, je précise que je ne suis ni sur fesse de bouc, ni sur touitteur, ni sur aucun réseau de ce type.

          • Me plier. Mais c’est facile. Je ne suis pas esclave des réseaux sociaux ni des forums. Ma liberté n’est pas dans le fait de déblatérer en permanence. C’est un passe temps, pas une drogue. Le silence est aussi une vertu. L’action en est une autre. Tout ne se résume pas à des mots lancés dans le vide sidéral du cyber espace. Certaines technologies sont utiles. D’autres comme internet relèvent du confort. Elles ne m’apportent rien en tant qu’humain mais surtout en tant que consommateur de services, de biens, d’information. Elles créent un besoin et visiblement pour vous une addiction. C’est pathétique !

    • Pas besoin de donner son vrai nom pour cela. Il suffit que la modération fasse son travail.
      J’imagine que vous ne croyez pas faire partie de ceux qui racontent des conneries, vu le mépris que vous témoignez souvent à ceux qui ne pensent pas comme vous, le détenteur de la Vérité.

      • Erreur. C’est bien pour ça que j’ai utilisé le On. Je m’inclus. Vous ne donnez pas non plus votre part aux chiens pour faire de mauvais procès aux autres, je note.

      • Sinon je ne crois pas à la Vérité mais au débat qui permet de construire des points de vue plus solides avec l’autre. Maintenant sur quel sujet ai-je eu tort ? Et si je suis si obtus et méprisant à vous entendre, pourquoi m’interpellez vous régulièrement ? Moi quand je vous interpelle c’est pour contester vos propos arguments à l’appui et oui parfois en souligner l’inanité. Désolé si le débat contradictoire vous dérange notamment s’il remet en question votre rationalité.

    • Ce serait vouloir ôter la parole à tous au prétexte qu’il se dit beaucoup trop de conneries .Séparer le bon grain de l’ivraie n’est pas si difficile.C’est comme dans la vraie vie.

    • Pardon d’avoir dans un post (disparu?)confondu Heraclite et Empedocle.C’est Empedocle d’ Agrigente,autre philosophe présocratique, qui s’ est jeté dans l’Etna.J’ai l’excuse de mon grand âge,cher Heraclite,pour qui la Verite est définitivement inatteignable.

      • La vérité est un concept, un consensus, une construction. Sa valeur est relative et transitoire cher patapon. J’ai beaucoup plus confiance dans la réalité.

  19. Praud… Praud….?
    Ah oui, l’ ancien footeux.
    Il est passé au « journalisme » politique. Enfin, quand je dis journalisme…heu….
    Ce sarkosiste béat m’irrite. A mon avis il s’est fait virer par ses potes à baballe car il devait être trop pénible et il s’est lancé dans le bourdinisme (oui, il fait du Bourdin sur RTL).

    Praud Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!!!! Pourquoi pas M’Bappé pour nous parler de la France ?

    Pour revenir au sujet, l’anonymat ici nous protège. Celui ou celle qui veut en révéler un peu plus sur sa vie personnelle en a la possibilité.
    En ce qui me concerne j’ai milité à visage découvert à une époque. J’ai fait une bonne part quand je le pouvais.

    (On me dit qu’il a ses admirateurs sur RL !?)

    • Praud est lassant à écouter il n’ y a que lui qui déblatère !vive M Rioufol ,

  20. Ah ok, et pourquoi pas l’adresse postale le mail le num de téléphone et la photo du titulaire aussi !
    Pourquoi praud ne donne pas tout ces éléments aussi, aurait-il peur que des gugus débarquent chez lui !
    Plus con que lui, tu meurs !!!

    • Un pseudo,( Heraclite,philosophe Grec presocratique quasi légendaire qui,fatigué du monde, mit fin à ses jours en se jetant dans un volcan).un pseudo,disais je,est un bouclier fragile qui ne protège que les imbéciles et les crédules.

      • On peut aussi se donner des règles pour assumer ses propos comme on le ferait dans la vie avec un pseudo. Mais qu’on utilise un pseudo ou son vrai nom ne change pas le fait qu’on ne sait pas à qui son adresse. Inversement quand on est un quidam on est aussi un inconnu pour les autres. Dans ces conditions, le choix de mon pseudo qui se réfère à une philosophie en dit plus sur moi que mon vrai nom puisqu’il traduit une manière de penser. Heraclite est le philosophe du changement mais aussi de l’Un et du multiple. Et plus généralement les presocratiques sont ceux qui représentent la pensée européenne avant l’arrivée de Platon et du christianisme qui introduisent le clivage entre l’idéal et la réalité que nous vivons. En revanche le pseudo « patapon » est vide de sens pour moi.

      • Ce que vous dites sur l’usage d’un pseudo comme bouclier à usage des imbéciles et des crédules n’engage que vous. Vous faites de la projection. Cela en dit long sur vous mais pas sur les autres.

Les commentaires sont fermés.