Pascal Viguié punit ses administrés, parce qu’ils ont voté Le Pen !

Publié le 14 mai 2017 - par - 43 commentaires - 4 566 vues
Share

Pascal Viguié, maire de Sury-près-Léré, a décidé de punir ses administrés, pour crime de vote Marine…

Depuis que Marine Le Pen a accédé au second tour de l’élection présidentielle et, malgré sa défaite, réuni quelque 10,6 millions d’électeurs, des élus locaux entendent pourfendre le choix de leurs administrés, particulièrement si la candidate malheureuse a recueilli une majorité de voix dans leur commune.

Ceci est dans la droite ligne des appels de maires à voter Emmanuel Macron, adressés par courrier, ainsi que nous avons pu le constater. Surtout : ces élus outrepassent leurs prérogatives, au risque de se rendre parjures devant la Constitution de la République française, qui prévoit que :
– « La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation. »
– « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants et par la voie du référendum.»
– « Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’exercice. »
– « Le suffrage peut être direct ou indirect dans les conditions prévues par la Constitution. Il est toujours universel, égal et secret. »

Ces points étant précisés, la décision du maire et du conseil municipal (sauf une voix) de Sury-près-Léré (Cher) relève purement et simplement d’un abus de pouvoir qui va à l’encontre de notre Constitution. Et, à moins de fracturer la Nation, en laissant à chacun le soin d’édicter ses propres lois, revenant ainsi à un régime féodal, rappelons que :
« Dans sa ville, le maire est le représentant de l’État, sous l’autorité du Préfet. Il doit respecter et faire respecter les textes.
Quel qu’en soit le motif, il ne peut se placer au dessus de la Loi : il est le représentant de la République dans sa ville et y veille au maintien de l’ordre public.

Le maire doit se mettre au service de l’intérêt général.
Il doit représenter tous les habitants de sa commune, sans exception, sans distinction entre ceux qui ont voté pour lui et ceux qui ont fait un autre choix.
Il doit faire abstraction de ses différends ou de ses affinités pour prendre des décisions équitables. »

Toutes choses que Pascal Viguié, maire de Sury-près-Léré, semble avoir oublié en déclarant qu’il ne participerait pas au banquet du 14 Juillet qu’il organise habituellement dans la commune qu’il administre. Raison invoquée : «Peut-être suis-je naïf, sûrement d’ailleurs, pour avoir cru que fêter notre liberté, notre égalité et notre fraternité attiraient les gens. Les deux derniers scrutins de l’élection présidentielle à Sury m’ont hélas fait redescendre violemment sur terre. En votant majoritairement pour un parti d’extrême droite, parti anti-liberté, anti-égalité et anti-fraternité, la majorité des Suryçois m’ont montré tout l’inverse, a regretté le maire. Notre devise nationale est devenue désormais le dernier de leurs soucis. Le 14-Juillet, pour moi, doit être l’occasion avant tout de fêter notre République et non simplement de manger, de danser et de s’amuser gratuitement. »

(http://www.leberry.fr/sury-pres-lere/politique/presidentielle-2017/2017/05/12/vote-fn-dans-sa-commune-le-maire-de-sury-pres-lere-pousse-un-coup-de-gueule_12399928.html)

En d’autres termes, les habitants de Sury-près-Léré, qui avaient voté à 51,9% au premier et au second tour en faveur de Marine Le Pen, seront punis pour avoir exercé leurs droits. Car, si la candidature de Marine Le Pen a été jugée recevable par le Conseil constitutionnel, c’est qu’elle répondait aux exigences de ladite Constitution.

Sachant qu’il y a peu de chances que la Justice française – macronisée à outrance – traite comme il se doit les manquements de certains élus avant, pendant et après l’élection présidentielle, face à cette attitude de potentat exprimée par Pascal Viguié et les autres, que nous reste-t-il comme recours sinon celui d’une révolte, avec tout ce que cela implique ?

J’aime ce préambule de la Déclaration d’Indépendance des États-Unis, qui, pour le coup, illustre parfaitement ce que doit faire un peuple opprimé par une tyrannie politique étrangère à ses intérêts, à moins de vouloir mourir :

«Lorsque dans le cours des événements humains, il devient nécessaire pour un peuple de dissoudre les liens politiques qui l’ont attaché à un autre et de prendre, parmi les puissances de la Terre, la place séparée et égale à laquelle les lois de la nature et du Dieu de la nature lui donnent droit, le respect dû à l’opinion de l’humanité oblige à déclarer les causes qui le déterminent à la séparation. »

Car il existe désormais deux peuples en France : le peuple souverain, qui se réclame d’une culture, une histoire et une tradition propres ; et l’autre, un agglomérat de nomades apatrides, convaincus que la France charnelle est défunte, et d’immigrés inassimilables et conquérants. Dès lors, deux forces antagonistes se font face.

C’est un constat presque sans appel : à plus ou moins longue échéance, il y aura inévitablement une confrontation forcément violente entre ces deux France. Quant à en connaître l’issue, Dieu seul le sait !

Charles Demassieux

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Alain 18

C’est le genre de personne qui se dit outré par l’Extrême droite mais avec les propos qu’il tiens et qu’il impose a sa commune,on dirait une vrai graine de dictateur!il faut faire un regard sur soit même avant de sortir de telles conneries et de croire que vos idées sont les bonnes…..Il est bon de vous rappelez que vous êtes dans une démocratie Mr Pascal Hitler!

G. Laplace

C’est lui qui doit être puni pour son anti-démocratie car chacun est libre de voter pour celui en qui il croit. J’espère que les électeurs de sa commune vont lui faire payer cher ses déclarations et ses actes anti-Républicain. Honte à lui!!! Je préfère mieux être à ma place qu’à la sienne car il va regretter ce qu’il a dit ce lourdaud….

p.barre

la gauche est au pouvoir, donc on ne le vire pas, ce type est une ordure, apparemment il ne connait pas le droit d’expression donc n’a rien à faire à un poste de maire

Denver98

Ceci peut être considéré comme une discrimination sur le fondement d’opinions politiques, et c’est punissable par la loi (article 225-1 modifié par loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 – art. 86). Pour une telle infraction, un maire risque cinq ans d’emprisonnement et 75.000 euros d’amende. Un citoyen courageux dans cette commune pour déposer plainte?

Thierry Cauchy

Quel Maire peut se permettre de juger le choix d’un Français de sa commune ? alors que … en temps que Maire … celui ci dois veiller aux choix et aux décisions de ses administrés sans aucun jugement ! Il n’est pas content ? qu’il laisse son mandat a un autre !

Prof Histoire-geo

Je me place sur le plan juridique:
– Soit ce maire a espionné ses administrés lors du scrutin et c’est une très grave violation du secret du vote,
– Soit il dénonce au hasard et c’est de la diffamation.
Dans les deux cas, il est passible de la correctionnel!!!

Alain David

Ce vieux machin doit avoir oublier ce que veut dire :
LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE.
La France est un pays libre, et ce n’est pas un maire qui retourne sa veste qui va faire la loi. HONTE à lui.
Habitantes et habitants de Sury-près-Léré, ce mec n’a pas la carrure d’être maire, viré le aux prochaines élections.

HARK

Il a une sale gueule – un air de faux derche – un gros plein de soupe en prime – il cumule – dommage que je sois pas du secteur – ce butor m’aurait déjà rencontré, je l’aurais rosser ..

Marino

Bravo MR le Maire ! Tout mon soutien. Quant à vous MR Demassieux avant de faire de la pure désinformation (et oui les habitants ne sont en rien punis, simplement cet édile ne participe pas au repas du 14 Juillet. On le comprend, manger à côté des gogos de la marine, faut avoir de l’appétit !

Saïd El Caïd

C’est les habitants du village qui vont être content de ne pas manger en compagnie d’un maire socialo-fasciste pour le 14 juillet.

Bensac

Honte à vous marino la France est un pays libre et les français aussi. C’est honteux de réagir comme vous le faites.

G. Laplace

Je préfère mieux manger avec des « Gogos de la Marine », qu’avec des « Bobos d’Emmanuel » les fossoyeurs de notre pays, on a fait du neuf avec du vieux.

JACOU

Cet ancien socialiste a tout de même gardé les vieux réflexes du PS.

Tout sourire par devant et toute la haine par derrière.

lienard

les 51% DE VOTANT FN savent qui mettre maire la prochaine fois

adrien

Joli petit mail envoyé… FAITES DE MEME !

lucida

super ADRIEN
allez vous tous manifestez votre indignation auprès de maire « INDIGNE »
Téléphone : 02 48 72 60 44
Fax : 02 48 72 66 77
E-mail : mairiesurypreslere@wanadoo.fr
Site Web : http://sury-pres-lere.fr

BELLE EPOQUE

courriel envoyé. Y en a marre

pointe percée

j’ai envoyé aussi…dérive faciste de ce maire m’insupporte

ATALANTE

j’habite dans la Nièvre pas très loin de ce petit village,mais de quel droit ce monsieur agit comme cela! il n’a qu’a démissionner de son mandat! et après on dit que le FN est un parti de haine et de faschistes! cherchez l’erreur?
j’habiterais ce village je boycotterai tout ce qui vient de la mairie,manifestations ,fêtes ect…

AFMC98000

Ce maire est un idiot. Sa colère démontre son manque de dicernement et d’ouverture d’esprit. Il doit démissionner puisqu’il déteste ses administrés et les juge indignes. Il se saborde bêtement pour un prochaine mandat .

patphil

un constat qui devrait amener ce maire à priver ses administrés de son auguste personne en démissionnant!

lucida

pour lui rappeler ses obligations

Nom du maire de Sury-près-Léré

Monsieur Pascal VIGUIE est maire de Sury-près-Léré
Adresse de la mairie de Sury-près-Léré

La Motte
18240 Sury-près-Léré

Contacter la mairie de Sury-près-Léré

Téléphone : 02 48 72 60 44
Fax : 02 48 72 66 77
E-mail : mairiesurypreslere@wanadoo.fr
Site Web : http://sury-pres-lere.fr

adrien

Fait !

usai

c’est de la dictature je pense que vous n’avez pas a dire a vos concitoyens la liberté de penser existe on est pas tous des vendus

PIED NOIR

Regardez sa gueule vous comprendrez !! il n’a qu’à démissionner ce con !! et puis s’il ne vient pas au repas c’est le bonheur pour tous, C’est celui qui a tors qui s’en va dit on !! bref un gros innocent ce dictateur de merde !!

Papy Le Portos

Habitants de Sury-près-Léré, je n’ai qu’un conseil à vous donner. A la prochaine élection virez ce dictateur. Le maire doit se mettre au service de l’intérêt général, cela il l’a oublié. Connait-il le simple mot démocratie ? Je ne crois pas, alors à VIRER.

AFMC98000

Vous avez raison, ce maire n’a plus aucune légitimité dans cette commune.
Par sa déclaration il n’est plus digne de représenter la commune dont les habitants lui sont politiquement opposes, déclare t-il. S’il est cohérent , il ne devra plus se représenter aux municipales, voire démissionner dès maintenant…

Auguste

Pour la prochaine élection municipale, les électeurs de Sury-près-Léré, savent pour qui ne pas voter.

soupas

on voit clairement de quel cote se trouve la HAINE qu on nous a tant de fois jete a la figure.on nous a traite de racistes alors qu il n y a pas plus raciste qu un colonisateur.il se trouve que les colonisateurs en France appartiennent aux partis traditionnels dont macron.alors fermez votre sale gueule..vive le FN et le FN tres vite en France apres l a debandade du E.M

Jean-Philippe Boucher

Ce dictateur en herbe est à l’image de cette campagne électorale. Plus les opérations d’intimidation, de violence administratives, de stigmatisation médiatique, ou de manipulation judiciaire se manifestent, plus le vote patriote prend de l’ampleur. Ce maire est indigne de sa fonction et est bien mal placé pour donner des leçons de démocratie.

DANE 81

Le Maire de Beaurepaire près d ‘Etretat a voulu démissionner car MLP avait fait plus de 50% de voix parmi ses 465 électeurs. J’ai voulu lui rappeler ses devoirs par voix de presse. Mais l’article n’est pas paru (sans doute censuré). Vive la liberté d’expression que réclament les journalistes Vive la démocratie vive la république

Trannod

si lui pas d’accord
lui doit démissionner

Robalba

il attend quoi, pour démissionner puisque les électeurs l’ont désavoué? La place est bonne, il suce bien l’argent des contribuables?

esus.

Pourquoi ce maire et tant d’autres ne démissionnent ils pas. Ils ne représentent plus leurs administrés

孫 武 吴

òu est Robespierre ?

malou30

Ces maires se sentent totalement protégés par le pouvoir en place ! Sinon comment comprendre leurs hatitudes autrement !

Mémé 68

L’affrontement, ce sera les d’jeuns décérébrés et « diversifiés » contre les vieux patriotes…
Heureusement, ces derniers ont fait leur service militaire, ce qui leur laisse un mince avantage !

Jon-Erik Harper

À l’échafaud !

孫 武 吴

Non.
Cherchez Robespierre

pointe percée

de quoi se mele cet individu de dire pour qui voter.
s’il adore les regimes totalitaires il ya cuba,levenezuela et la corée du nord par exemple

andrea

Qu’il démissionne si ses administrés ne lui conviennent pas ce petit fachiste de la bien-pensance!!!

Mickdan

Ce monsieur a une belle tète de démocrate de régime totalitaire !!

alesia

une belle téte de vainqueur.le collabo exemplaire aux ordres de la stazi micronnienne.