Passe sanitaire et vaccination obligatoire : Ménard jusqu’à l’overdose

Voilà plus de trois mois que d’aucuns s’interrogent quant à l’omniprésence de Bob Ménard dans les médias. N’étant que le petit maire insipide d’une commune de moindre importance, sans expertise particulière, l’on ne peut qu’être intrigué par cette récurrence.

Au début, il flinguait la candidature de Zemmour, désormais, il n’en critique plus que certains aspects. Toutefois, il est un sujet qui l’obsède, c’est le passe sanitaire. Toujours très enthousiaste quant à la gestion de la crise par Macron, il ne tarit pas d’éloges. Pour parfaire son apologie, au matin du jeudi 21 octobre, il a fait deux plateaux sur CNews, à croire qu’il y habite. Après la prolongation, jusqu’à la fin juillet,  de ce césame pour lui magique, il exultait presque. 

Tout laisse à penser qu’il a été nommé porte-parole officieux de l’Élysée, chargé de la promotion de la politique Covid du gouvernement. Si Attal doit parler de tout, Ménard peut être monomaniaque et n’aborder qu’une thématique, toujours la même.

Évidemment, il s’est réjoui de la levée du secret médical concernant la vaccination des enfants… En bref, de la privation de libertés à l’extorsion de consentement, en passant par les discriminations… tout ce qui navre, apeure ou excède grand nombre de Français le ravit.

L’on a remarqué, depuis longtemps, que Ménard était tout sauf subtil… avec un ego boursouflé, l’empêchant de mesurer combien il se discrédite à chaque prise de parole. Se répétant sans cesse, il devient une parodie de spot publicitaire pour les vaccins bienveillants et les bienfaits du QR code. Non programmé avec les autres pubs, cela s’apparente à une opération clandestine, menée avec la complicité des journalistes l’invitant. 

Depuis dix-neuf mois, ce type d’intervention était l’apanage des médecins : Blachier, Hamon, Marty, Mergarbane, Lacombe…

Robert n’étant pas estampillé caducée, il devient absolument certain qu’il est estampillé Macronie, dont il a d’ailleurs adopté l’insupportable ton péremptoire. 

 À l’heure où se profile la troisième dose, l’on ne peut que se demander s’il va falloir subir Ménard jusqu’à l’overdose !

Daphné Rigobert 

 

Liste des 135 copains de Ménard ayant voté la loi Vigilance sanitaire.

 

 

image_pdf
14
0

15 Commentaires

  1. Super bien écrit : un vrai régal.
    Ménard est triste, toujours de mauvaise humeur un peu comme un gringalet qui veut exister et qui crie et gesticule pour qu’on le voit.
    Quand est-ce qu’il a le temps de s’occuper de sa ville le petit pépère ???

    Et s’il était la réincarnation d’Iznogoud qui veut être président à la place de Zemmour ?

    • Non, il sait très bien qu’il ne pourra jamais être président, il a trop souvent tourné sa veste et plus personne ne lui fait confiance, à par les abrutis de son bord !!!

  2. Il serait grand temps d attaquer médecins et gouvernement corrompus pour dissimulation des preuves liées aux effets secondaires graves des vaccins. C est même un devoir.Parce que d ici 1 an nous allons pouvoir vérifier le nombres de décès dus à la vaccination mais qu ils se garderont bien de mettre sous le tapis,et la chute de la natalité soit bien plus de décès que de naissance.Allez vous enfin vous réveiller?

  3. jamais aimée ce mec menard c est un reptile il pense deja que macron sera reelu et ce place. zemmour. devrais ce mefier. des mielleux. tout comme marion

  4. Il n’est que de ses souvenir d’où vient Bob. Il reste des traces de sa formation initiale. On a l’impression que c’est comme le tatouage. Tu en es fier mais c’est pour la vie. La marche arrière est difficile.

  5. Ménard n’est pas estampillé caducée ne l’empêche pas de se comporter comme un serpent venimeux.

  6. Vraiment, merci Daphné ! Vous résumez à la perfection : « En bref, de la privation de libertés à l’extorsion de consentement, en passant par les discriminations… tout ce qui navre, apeure ou excède grand nombre de Français le ravit.« 
    Ce Ménard, pseudo patriote qui lèche le cul de Macron, est louche… Vous l’avez habillé pour l’hiver !

Les commentaires sont fermés.