Entretien Zemmour Philippot : déconstruction, Napoléon, Covid…

Publié le 3 mai 2021 - par - 6 commentaires - 826 vues
Traduire la page en :

Transcription de quelques passages essentiels des 4 grands thèmes sous la video, parce que les écrits restent et que c’est plus facile à retrouver, ensuite, que sur une video… Il s’est dit tant de choses passionnantes, édifiantes entre ces 2 hommes cultivés et amoureux de la France et de son histoire qu’il faudra lire et relire cet entretien.

DECONSTRUCTION DE L’HISTOIRE
FP : Quand Macron, à une question d’une journaliste américaine sur la lutte contre le racisme et les discriminations, a répondu qu’il fallait déconstruire notre histoire. J’ai immédiatement pensé à Eric Zemmour. Qu’en pensez-vous ? Est-ce que ça vous a surpris ? Est-ce le rôle attendu d’un Président de la République ?
EZ : pour votre première question il faut bien expliquer ce que ça signifie et vous avez raison de penser à moi parce qu’en fait dans mon livre Suicide français, j’ai essayé de raconter et d’expliquer comment on avait désconstruit le pays, la France et l’histoire de France. Déconstruire l’histoire de France ça veut dire en vérité la détruire mais d’abord on la déconstruit, c’est le préalable c’est-à -ire qu’on montre qu’en fait la grande idée, la déconstruction, c’est “rien de réel n’est jamais vraiment arrivé, on a inventé tout ça, on a fabriqué tout ça, c’est factice, pour soutenir des gens qui vous ont dominés. Il ya des dominants et des dominés, les hommes blancs sont les dominants et puis les femmes, les gens de couleur, les gens des colonies, les homosexuels.. sont des dominés et il faut absolument montrer que toute l’histoire de France a été inventée, montrer que tout est faux pour permettre aux dominants d’imposer leur domination sur les dominés. C’est ça l’idée profonde de la déconstruction qui est une idée folle en réalité mais bon ça c’est une autre discussion.
Mais quand Emmanuel Macron reprend cette terminologie ça veut dire qu’il se place dans le cadre de cette volonté et de cette idéologie qui dit l’histoire de France n’a jamais existé, elle est inventée pour les raisons que je vous ai dit et donc il faut en inventer une autre qui va plaire à toutes les minorités,
Est ce qu’on attend ça du rôle de président ? De Gaulle vient dire on a été un grand peuple et souvenez-vous des croisades et souvenez-vous des maréchaux d’Empiré… Malraux était le spécialiste de ça oui c’est exactement l’inverse, le Président comme grand prêtre du roman national pour redonner de l’orgueil à la France et là lui, Macron, lui, fait l’inverse, c’est à dire le grand déconstructeur national pour humilier les Français et pour leur dire elle est inventée, ça n’a jamais existé, tout ça c’est du baratin , voyez c’est un mythe..
Tout ça dans un pays comme la France qui s’est forgée au fur et à mesure des siècles avec les rois, on a pris une province, trois provinces.. on a dit à tous ces gens qui n’étaient pas ensemble “voilà, vous avez un histoire glorieuse ensemble, donc vous restez ensemble” et à présent on leur dit “vous n’avez pas d’histoire glorieuse et même à la vérité vous n’avez pas d’histoire du tout, tout ça a été inventé… on retrouve le “il n’y a pas de culture françaises”.
BICENTENAIRE DE LA MORT DE NAPOLEON
FP : C’était le 5 mai 1821, alors, il faut déconstruire Napoléon ou il faut célébrer ce bi-centenaire ?
EZ : C’est exactement la même discussion. Stendhal disait dans une biographe de Napoléon quelque chose d’extraordinaire : “les Français du temps de Napoléon avaient un complexe de supériorité, ils se prenaient pour des gens supérieurs au reste de l’humanité. On n’a connu ça que deux fois dans l’histoire, les Romains de l’Empire romain et les Espagnols du Grand Empire de Charles Quint.
Les Français s’étaient émancipés des rois et ils avaient le plus Grand homme du monde à leur tête et il dominait l’Europe.
FP : la ministre de l’Egalité a dit en mars “c’était un misogyne”.
EZ : (éclat de rire) vous avez tout compris ! Normalement on se moque totalement qu’il était misogyne ou pas, on s’en moque pour l’histoire, pour sa politique, on peut critiquer sa politique, d’abord., ses choix, il a fait des erreurs… Mais la misogynie c’est le terrain privé !
Napoléon est vraiment la quintessence de ce que l’époque (l’idéologie dominante) déteste : c’est un homme, effectivement misogyne, un guerrier, un conquérant, quelqu’un qui veut dominer (il dit “si la France ne domine pas, elle sera dominée”)., il ne donne pas le choix, il ne dit pas “on va tous être gentils”.. il incarne tout ce que l’époque déteste. C’est pour cela qu’on lui cherche des poux dans la tête. Personne ne veut savoir pourquoi il agissait, dans le cadre de la lutte mondiale contre l’Angleterre…
FP : il n’y a plus de contexte historique, on juge… on simplifie…
EZ : exactement. Et pire que ça, on théorise ! On lui reproche d’avoir rétabli l’esclavage, je suis persuadé qu’il a pris cette décision au milieu de 1000 autres dans une journée et que ça ne l’a pas empêché de dormir. On veut faire croire qu’il voulait l’extermination des Noirs, il était à mille lieues de tout ça ! Cf le petit bouquin de Elie Faure sur Napoléon : il n’était pas méchant, ce n’est pas par gentillesse, c’est qu’il n’avait pas le temps. Est-ce que quelqu’un qui marche vite et qui se cogne à une pierre en veut à la pierre ?
CRISE COVID (A partir de la minute 11)
FP : Il y a d’autres pays qui n’ont pas séquestré leur peuple…Ce qui m’étonne c’est la faiblesse des contre-pouvoirs, grands médias, Parlement et grands partis d’opposition qui sont absents., timorés, et le Conseil d’Etat, appelé aussi “juge des libertés” !
EZ : décidément il y a une cohérence dans vos questions, je me demande même si vous avez remarqué à quel point il y a une cohérence. Je vais vous dire pourquoi. Je trouve que dans cette affaire le Conseil d’Etat retrouve son rôle originel.Parce que Napoléon, c’est pas un grand libéral, il invente le Conseil d’Etat pour avoir les gens les plus brillants autour de lui et pour le servir, pour renforcer l’Etat. Les conseillers d’Etat partaient chaque jour partout, jusqu’à Moscou, pour faire signer les parapheurs. Là on peut en penser et dire ce que vous voulez, que c’est privatif de liberté et vous avez raison, le Conseil d’Etat retrouve là son rôle originel voulu par Napoléon de bras armé de l’Etat quand l’Etat a besoin En vérité, le Conseil d’Etat se contredit lui-même, parce que depuis 50 ans il prétend ne plus avoir ce rôle-là et avoir un rôle de défenseur des libertés. En particulier pour tout ce qui a trait à l’immigration.
FP: En effet, en janvier le gouvernement a voulu, pour des raisons sanitaires, suspendre le regroupement familial, le Conseil d’Etat a refusé. Le regroupement familial, vous n’y touchez pas. Et il l’a justifié par la jurisprudence européenne.
EZ : il n’avait pas besoin, rappelez-vous, en 78 l’arrêt Gisti, pour moi la mère de toutes les catastrophes, arrêt de Raymond Barre
FP : un des arrêts Gisti il y en a eu plusieurs
EZ je ne savais pas, donc celui de 78. Barre avait compris que le regroupement familial allait transformer toute la population. IL a arrêté tout de suite et c’est le Conseil d’Etat qui a cassé ce décret…. et il continue, il y a quelques jours ou semaines il a recommencé, en imposant le regroupement des épouses des bi-nationaux. C’est vraiment la contradiction majeure du Conseil d’Etat. Pour l’immigration c’est le respect absolu de la liberté, là il n’y a plus de considération de l’intérêt de l’Etat ou de la France. En revanche sur la crise, on en pense ce qu’on en veut, on peut penser que c’est liberticide mais là il entend les arguments de l’Etat qui lui dit que c’est l’intérêt général. C’est pour l’Etat, c’est pour protéger l’Etat…ça peut nous agacer.
FP: ça nous agace parce qu’on n’a plus Napoléon à la tête de l’Etat, mais Macron…
EZ : vous avez tout dit….
Christine Tasin
Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
joseph d arimathie

merveilleux debat . ZEMMOUR commence a leur faire peur car ils intensifient les tirs de barrage . le traiter de facho ne suffit plus car la FRANCE se rallie majoritairement a ces idees . alors mediapart entre dans la complainte de l obsede sexuel . ils sont pitoyables ! et on ne parle pas des gamelistes pourris de lr qui veulent garder leur cheque de 10 a 15000 E a la fin du mois quitte a TUER LA FRANCE ….l union de TOUS les patriotes fera triompher des idees justes .

patphil

zemmour phillipot, deux fachos à faire taire d’urgence

lucien

Vous êtes un Grand Démocrate, vous…

archibald

Vous voulez faire taire les gens qui ne pensent pas comme vous ! C’est ce comportement qui est facho !

Système

Débat inutile puisqu’ils sont d’accord sur tout. Et puis, célébrer Napoléon, c’est un faux débat puisque la France , par sa présence au sein de l’UE, valide sa sortie de l’Histoire et son effacement programmé… plus de frontières, plus de monnaie nationale = fin de la France…

patphil

et plus de napoléon (déconstruit )

Lire Aussi