Pat Condell : la violence n’est pas une réponse (vidéo)

Publié le 8 août 2011 - par - 494 vues
Share

Dernière minute : nos amis de Bivouac nous signalent que la vidéo est disponible en version française. Merci à eux.

http://www.bivouac-id.com/billets/pat-condell-est-en-colere-et-nous-aussi-%C2%AB-la-violence-nest-pas-la-reponse-%C2%BB-notre-editorial-et-sa-nouvelle-video-sous-titree/

 

[youtube MVbUzbLC5GE&]

Notre ami Docdory nous a fait parvenir une vidéo de Pat Condell, suite à la tuerie norvégienne, avec un texte français, publié ci-dessous. Bien que nous pensions que la question de la violence doive être approfondie, nous portons volontiers cette vidéo de l’excellent acteur britannique à la connaissance de nos lecteurs…

La rédaction

Notes du traducteur :
1°) j’ai remplacé  » barbare violent  » par  » barbare sanguinaire « , qui est plus expressif en français, même si ce n’est pas la traduction littérale
2°)  » moron  » peu se traduire par  » abruti, »  » con « , demeuré  » ou  » crétin  » , j’ai choisi arbitrairement  » abruti « 
3°) Lunatic peut se traduire par « fou « ,  » timbré » ou  » taré  » . Je l’ai traduit une fois par timbré, l’autre fois par taré .
4°) J’ai traduit  » how obvious it has to be ?  » par  » que faudrait il pour que ça devienne évident ?  » car la traduction littérale  » combien évident ce devrait être ?  » ne me paraît pas être du français correct.

La violence n’est pas une réponse

L’assassin norvégien a démontré qu’il était lui même un ennemi de l’humanité comme n’importe quel djihadiste.
En effet, aucun terme ne saurait mieux le qualifier que celui de djihadiste. Il proclame qu’une guerre est en train d’avoir lieu, et c’est certainement le cas : une guerre entre les gens civilisés et les barbares sanguinaires tels que lui.
Cela me rend malade que de telles choses puissent encore se produire, mais cela doit être une évidence, même pour le plus stupide d’entre nous, que la violence ne prévaudra jamais, car jamais elle ne gagnera le coeur et l’esprit des gens, ceux qui restent toujours là pour ramasser les morceaux…
Que faudrait -il pour que ça devienne évident ? Il faut être un abruti pour ne pas le comprendre, ou un fanatique.
Etant donné l’état d’impuissance qu’est celui de la démocratie en Europe de nos jours, il est clair que n’importe quel changement dans la société nécessitera le soutien massif du public. Or, la violence éteint immédiatement ce soutien,comme s’éteint une chandelle : Pffft , c’est parti !…Ce timbré a assassiné soixante seize personnes innocentes et attiré la haine sur lui et sur tout ce en quoi il prétend croire. Il est haï en Norvège, Il est haï partout, autant que les auteurs d’attentats suicides ont été haïs à Londres et à New York et le sont toujours actuellement, et autant que pourrait l’être n’importe quel zélote fanatique qui estimerait avoir le droit de jouer à se prendre pour dieu.
La violence n’est pas une réponse, ce n’est jamais une réponse, et nous ne progresserons jamais en tant qu’espèce tant que nous ne nous serons pas traînés nous mêmes hors de ce marécage de violence, et c’est pourquoi quiconque use de violence, ou prône la violence pour des raisons politiques sera toujours mon ennemi, sans exception !
Je n’ai néanmoins pas pu pas m’empêcher de remarquer, dans la foulée de cette atrocité, un empressement plutôt malsain dans certains milieux, à partager le blâme en faisant porter le chapeau à d’autres, comme si tous les détracteurs de l’Islam s’étaient rendus en quelque sorte complices de cette folie furieuse. Eh bien, ça , c’est malheureux. Mais étant donné que les règles ont maintenant clairement été changées à cet égard, je serais très intéressé de voir combien d’imams prêchant la haine seront blâmés pour la prochaine atrocité islamique.
Aucune personne qui critique l’islam ou le multiculturalisme n’est en aucune façon responsable des actions de ce taré, et ces critiques restent toujours aussi valables. L’islam est une idéologie totalitaire qui menace activement notre liberté, le  » politiquement correct », le  » marxisme culturel  » et le multiculturalisme sont toujours des mensonges, et, en Europe, des lois de facto anti-blasphème sont toujours utilisées pour poursuivre devant les tribunaux tous ceux qui critiquent l’islam et seulement l’islam.
Ces horribles assassinats n’ont rien changé à tout cela. Et la seule chose qui y changera quoi que ce soit, le seul moyen d’obtenir le soutien massif du public nécessité par le changement n’est pas d’utiliser la violence, mais de défendre la liberté d’expression ( quel que soit ce qui est exprimé ) et de dire la vérité. C’est tout ce dont nous avons besoin.
Paix… et un peu d’honnêteté ne serait pas mal non plus ! ….

Traduit de l’anglais par Docdory

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.