Patou Cohen fabriquerait-il la vérité ?

La philo ? j’aimais bien en terminale, je me rappelle avec émotion de Descartes et « son doute », de Montaigne (« Quelle vérité que ces montagnes bornent, qui est mensonge au monde qui se tient au-delà ? ») et de Kant, son injonction : « ose savoir » ! Et puis Platon ! que je lisais avec dévotion ! Au livre V de La République, Platon définit l’opinion comme une pensée instable car dénuée de fondement rationnel. L’opinion « roule », « flotte », c’est un jugement qui varie selon les circonstances extérieures et les humeurs de celui qui l’émet.

Quand je lis la presse, Information, opinion ou humeur ? Par exemple, quand sur des sujets d’une très grande complexité, des vrais nœuds gordiens scientifiques où l’humilité devrait être de mise, j’entends des décodeurs qui les tranchent de manière péremptoire, et nous assènent une vérité qui n’est guère éloignée des avis de ma concierge, la très célèbre madame Michu, j’ai comme un doute cartésien !

Vous vous souvenez de leurs certitudes émises d’une voix grave ?  Sur le confinement ? Indispensable ! le couvre-feu ? d’une efficacité absolue ! Et puis, on les supprime et la grande vague qu’ils nous promettaient, n’a pas eu lieu.  J’ai l’impression qu’ils me prennent pour un con, sans déconner, les décodeurs !

Tenez encore un souvenir de mon cher professeur de terminale !  Ne me répétait-il pas que les sciences étaient une activité jamais achevée, qu’elles progressaient en rectifiant leurs erreurs ? Et il finissait son cours par affirmer que les médias officiels ne pouvaient jamais dire la vérité… Et il n’a jamais expliqué réellement cette dernière phrase, il restait mystérieux, avec un petit sourire…  Je ne comprenais pas à l’époque ce qu’elle pouvait signifier.

Voyons, on nous mentirait ? Non ? Pas possible !

Voyons, Patou Cohen nous mentirait ? Est-ce possible ? Un journaliste de service public ? Et nos décodeurs ? Ils vérifient l’information, non ?

Et même temps, Patou, mon gros Patou, aux belles bajoues, affirme être un fabricant de vérité. Oui, oui, rien que cela. Il ne l’approche pas, il ne doute pas, il ne nuance pas, puisqu’il la fabrique ! Au moins, nous sommes avertis. Il devrait mettre une enseigne, ici on fabrique la vérité, comme au temps de tonton Joseph ou comme Macron dans ses discours. Remarquez que Patou garde jalousement sa recette artisanale de sa fabrique de la vérité. Une dose d’AFP, puis un soupçon d’opinion, enfin une pincée de politiquement correct et j’assaisonne le tout de conflits d’intérêt ?

En tous les cas Patou, tu viens d’occire 3000 ans de tradition philosophique occidentale par tes certitudes et tu nous fais entrer dans une drôle d’ère, une ère de la post-vérité, orwellienne.

 

La vérité est, parait-il, transitoire ? Grâce à Patou, on ne s’embarrasse plus de ces subtilités poussiéreuses ! le débat ? la confrontation d’idées ? c’est fini, un truc de complotistes, de crétins, de souverainistes ! le Patou, lui, il industrialise l’information, il la veut, fabriquée, vendue, martelée. Un produit. Patou a compris qu’aujourd’hui, ce n’est plus le produit qui compte mais l’emballage. Ah ça, il l’emballe sacrément la vérité, on ne la reconnait plus !

Allez, je tente, j’ose apporter un peu de contradiction, c’est mon côté vieux con. Patou, je t’assure que la vérité est souvent transitoire ! Car depuis deux mois, je ne sais plus à quel saint me vouer, tant les doctrines et les injonctions changent ! Avant d’utiliser des présents de vérité générale, il faudrait être prudent, tu devrais retourner à l’école, commence par la classe de terminale, ce serait un bon début ! Tu sais de mon temps, les journalistes utilisaient des conditionnels pour les cas complexes, cela s’appelait le conditionnel journalistique. Cela évitait de proclamer avec aplomb des certitudes au présent de vérité générale qui deviennent des fake news dans le futur.

Regarde, il y a un an, si un pauvre mortel comme moi émettait l’hypothèse en chuchotant que les autorités pensaient à un passeport vaccinal obligatoire, j’étais qualifié de complotiste délirant par toute la presse.  Aujourd’hui, c’est Macron qui le braille haut et fort sur tous les tons, repris en beuglant par les Larem. Pourtant c’étaient les mêmes qui nous expliquaient outrés en roulant des yeux que c’était impossible, que cela remettait notre état de droit, car cela créait une société d’apartheid, entre vaccinés et non vaccinés, que cela posait des problèmes juridiques, que la divulgation du secret médical était interdite et que l’on ne pouvait obliger les français à se faire vacciner avec un vaccin en phase 3. La vérité journalistique de Libé, du Fig, du Monde, de toi, Patou, est une vérité, pour sûr, très relative. Oui, oui je te tutoie. Prévert disait qu’il tutoyait les gens qu’il aimait. Moi, c’est l’inverse !

Si on se souvient du mois de novembre et de la sortie du film hold up, Pierre Barnérias et ses acolytes étaient qualifiés, par les vérificateurs de tous poils, de complotistes dégénérés de dernier degré. D’ailleurs, les journalistes mainstream avaient tant de mépris pour leur travail, qu’ils ont demandé sa censure, un bon journaliste de télé c’est celui qui censure le gars qui bosse ou qui apporte du débat et de la contradiction. Hein mon Patou ? Et puis agacés, contraints et forcés, toi et ta meute, vous avez hurlé à l’envie face au succès de ce documentaire, qu’il était un ramassis de fake news, proférés par des types bons pour l’asile psychiatrique. Vous me direz, un des protagonistes, le professeur Fourtillan a fini par être interné…

Et tu affirmais d’une voix grave que l’origine du virus était un pangolin qui avait aimé des chauves-souris lors d’un bal, bon sang ! Cà c’est une version crédible ! non ?

Un virus augmenté à des fins militaires échappé d’un labo P4 ?  Non, il fallait cesser de croire à des contes pour enfant ! Tu poursuivais impitoyable le procédé du documentaire qui consistait à faire témoigner une barbouze, ce n’était pas, selon toi, un témoin crédible car il avait la voix masquée et le profil flouté ! c’était très douteux, non ?  Comme si cet espion craignait pour sa vie ! Une dramatisation hollywoodienne ! On se demande bien pourquoi !

Et puis tu enchainais en dénonçant les arguments d’autorité des complotistes en stigmatisant le Professeur Montagnier.  Un prix Nobel ?  Nan, un gâteux délirant, susurrais-tu fielleusement, accompagné en écho par la presse mainstream.  Même les jeunes chercheurs de son labo ? Des nuls ! Et Bill Gate ou Fauci ? Oh là là, les complotistes ! Du pur délire, circulez, il n’y a rien à voir ! Et pourquoi pas la reine d’Angleterre et les aliens ? Et Patou, tu t’en donnais à cœur joie, tu recevais même notre vieille connaissance Rudy qui paradait avec des morceaux de vomi complotistes et les exposaient devant tes gros yeux de gobie ravis.

Or patatras !  Mon pauvre Patou ! La presse anglosaxonne met les pieds dans le plat à partir des emails de Fauci, un grand coup de balai sur tes certitudes de décodeurs apprentis !

D’abord, l’hypothèse la plus crédible de l’origine du virus est un virus augmenté militaire, échappé dieu sait comment du labo P4 de Wuhan. On trouve tous les acteurs dans cet imbroglio de Hold Up, Fauci, Bill Gates, Big Pharma, les chinois, les français…Puis le lecteur découvre que Fauci finançait via une de ces sociétés, certaines recherches militaires de ce labo de Wuhan, à qui il versait des sommes importantes !  Que de conflits d’intérêts ! Fabriquer des virus militaires en Chine, ils sont contents, tiens les militaires américains !

La presse australienne a ajouté que, lorsque on travaille sur un virus militaire, on travaille également sur un vaccin…et que dans le cas précis, les recherches ont commencé depuis 2017 ! Et que grâce aux emails, nous constatons que Fauci était au courant de tout ! C’est pour cette raison, que les éditorialistes, proches des républicains américains se déchainent et accusent la presse démocrate d’avoir menti et caché toutes ces informations pour faire élire Biden. Un vrai orage à Washington, la tête de Fauci ne tient plus qu’à un sucrage de fraise de Biden.

Mais tu vois Patou, je donne la parole à l’accusé, Fauci, il a clamé son honnêteté, il a prouvé son innocence par un raisonnement imparable ! Tendons l’oreille et écoutons-le, c’est du lourd :  Qui s’attaque à Fauci, s’attaque à la science.

J’en reste ébahi ! et si pratique ! Qui s’attaque à moi, s’attaque à la vérité ! Oui, en toute modestie, à ta manière Patou et de tous tes potes décodeurs ! Merveilleux ! Si démocratique et si philosophique !

En France, l’info du labo et de son covid qui s’en carapate a été reprise par Libé ! Avouons, que cela nous a fait plaisir de voir ses prétentieux gauchistes bouffer leur chapeau, à 8 mois de distance. Comme chantait Jordy autrefois, dur dur d’être à Libé. Quant au Figaro, ils ont défini Fauci comme l’homme qui s’est opposé raisonnablement à Trump. Faudrait que l’on m’explique ce terme raisonnablement ! Fauci raisonnable ?   Au Figaro, nous allons vous payer des dicos, vérifiez vos définitions ! Allez hop les cancres, tous en terminale !

Ah mon Patou, tu as répété un nombre incalculable de fois qu’il n’existait pas de traitements pour soigner la covid. Si un type affirmait qu’il existait des médicaments, il n’y avait pas de mots assez durs pour le qualifier. Oh un ignoble personnage.  Un raoultien. Il méritait les assises, comme l’a bégayé Mona Ozouf ! C’est vrai qu’un médecin qui soigne, cela devient extravaguant, on a perdu un peu l’habitude. Oui, si vous donniez des antibios, vous étiez un complotiste ! Aujourd’hui, on sait que les hôpitaux en donnent. Le docteur Cohen a vendu la mèche, et a affirmé chez Éric Di Visio que les trois D, doliprane dodo décès étaient une connerie, que les antibios évitaient la surinfection et que Raoult avait raison… Oui raison, puisque dans de nombreux pays du monde, on traite aux antibios la covid. Certaines mauvaises langues propagent la rumeur qu’une certaine épouse d’un président aurait été traité au protocole Raoult. C’est vrai qu’elle a affirmé qu’elle avait été soignée, sur un fameux plateau de télévision. Vérité dans les hôpitaux, fausse sur les plateaux !

Enfin, si vous disiez que le masque en extérieur ne servait à rien, vous étiez un complotiste, un irresponsable et les morts, qui agonisaient dans les hôpitaux, vous étaient imputables ! ben là, pépère Blachier fait la tournée des popotes journalistes et répète que le masque en extérieur ne sert à rien, partout du matin au soir depuis trois mois !

Et là ? quelques jours avant les élections ? Plus de masques, plus de couvre-feu ! La vérité évolue tellement vite que j’ai dû revoir déjà ces deux informations en rédigeant cet article ! Alors mon Patou ? le masque en extérieur ? le masque à l’école ? C’est indéfendable scientifiquement, à moins que bon chien du système tu ne veuilles dresser la population.

Patou, on peut regarder la vaccination maintenant ? Astra Zeneca ?

Plus de 90 % pour cent de protection ! Un élixir ! le PDG nous avait expliqué que son vaccin était une merveille bien moins dangereuse que Pfizer.

Et bien en Angleterre, ce n’est pas aussi édénique, le virus circule, des gens vaccinés développent la maladie alors que nous sommes en été. Partout dans le monde, nous constatons ses effets secondaires quand ce ne sont pas des décès, suite à des thromboses.

 

Je peux témoigner de l’inquiétude des gens vaccinés à l’Astra, qui ont cru tes discours, ils sont dans un état d’abattement, et quand ils lisent presque quotidiennement la litanie des morts par thrombose, quand on leur rapporte les fortes fièvres et les effets secondaires divers et variés, certains n’en peuvent plus, ils font des dépressions. Et nos amis Australiens ne vont pas les rassurer, ils viennent rejoindre la longue liste des pays qui se méfient du vaccin à ADN de singe, je ne parle de toi Patou, mais du vaccin Astra, l’Australie vient de le déconseiller, en effet, au moins de 60 ans suite à de trop nombreux effets secondaires.

Alors Patou, tu vas encore recevoir Gilbert Deray ? Ton scientifique préféré ! Il travaille tellement pour big pharma selon la HAS, il est tellement sur les plateaux de télé, il bombarde tellement les gens de ses tweets, que l’on se demande quand il a le temps de faire son boulot de Néphrologue !  Bel argument d’autorité ton Deray pour pérorer sur la covid ! Un néphrologue ! Qui dans sa dernière intervention confond le variant anglais avec le variant indien ! Ose savoir Patou, va demander à Raoult de t’expliquer !

Ah oui, j’oubliais, tu ne l’aimes pas Raoult. Pourtant, autrefois tu recevais Raoult, et tu lui tressais une couronne d’éloges, aujourd’hui, tu lui cherches chaque semaine des pouls dans sa chevelure blanche et tu lui vomis dessus. Or le problème, c’est que Raoult a presque raison sur tout, sa dernière étude sur L’HCQ est solide…Passe l’éponge Patou, tu passeras moins pour un pourri !

Enfin Patou, tes copains de l’AP-HP, l’Elysée pense les envoyer à la retraite, particulièrement le gang de la Salpêtrière, alors mets-toi vite à la page. Macron est capable de nommer un gars qui s’entendra très bien avec Raoult, déjà Blachier dîne avec Brigitte. Tu auras l’air fin, tiens ! J’ai comme l’impression que le pouvoir ne peut plus les saquer tes potes de La Salpêtrière ! Mon petit doigt, qui est bien informé me dit que Macron va lâcher les chiens, qu’ils l’ont bien pourtant si bien servis. Le petit Macron est encore à l’âge ingrat.

Tu vois Patou, ta fabrication de la vérité convainc de moins en moins de monde, partout où tu passes, l’audimat trépasse. En France, on prie pour un changement de majorité rien que pour ne plus voir ta tête !

Tiens un scoop pour toi, je suis bon prince :  Véran remplacerait dans un avenir proche Martin Hirsch à la tête de l’AP-HP ! C’est un beau conditionnel présent !

Marquis de Dreslincourt

image_pdfimage_print

13 Commentaires

  1. leur vérités !!! mais les gaulois réfractaires ne viennent même plus les démentir

  2. Le passeport vaccinal obligatoire ?
    Ils n’auront jamais le courage de l’imposer et c’est bien dommage.

    • @Schtroumpf grocon

      Reconnais que tu as des idées d’extrême droite.

    • Vous en êtes évidemment au même niveau intellectuel que cette raclure de cohen

  3. Encore un de la communauté. Pourquoi le nier…. Avec Deray etc

  4. Même Madame Michu vous donne raison Monsieur le Marquis de Dreslincourt…

  5. Oh Patou, je ne t’ai jamais vu dans une église ! quel lieu fréquentes-tu ?

  6. Le problème de P. Cohen, c’est le problème des médias subventionnés, donc aux ordres (et intouchables). C’est plus largement le problème de médias qui sans aides, publiques ou privées (la fondation Gates -> 2 millions au Monde, par exemple), ne subsisteraient pas, parce qu’ils font de la propagande et que pas mal de gens le discernent. Pas mal oui, mais pas tous ; donc c’est aussi le problème de la crédulité d’une partie du public.
    Bref, Cohen est une ordure, nous sommes d’accord ; mais c’est aussi un symptôme, le symptôme d’un mal profond.

  7. Bonjour !
    Excellent….Je me suis régalé !
    Belle plume Mr Le Marquis….
    Au plaisir de vous relire…
    Bonne journée

  8. patou : le roi de la vérité ose tout dans une émission et sur une chaine publique monuments de la désinformation, mais qui proclame tous les soirs, haut et fort le contraire en traînant dans la boue tous leurs contradicteurs qu’ils traitent bien entendu de « complotistes et fake news »

  9. « du vaccin à ADN de singe »
    S’ils n’ont pas utilisé le virus du « covid-19 », c’est bien parce que ce virus n’existe pas !
    Quant aux « vaccins » à ARN Messager, ils ont dû bricoler avec un coronavirus (celui de la grippe, ou de la pneumonie, etc.).

Les commentaires sont fermés.