Patrick Bellier, pneumologue anti-masque, suspendu 5 mois !

 Encore un médecin privé de son droit de soigner par la bureaucratie 

On manque de médecins et encore plus de pneumologues, si on veut croire à la saga Covid et en tous cas à la pseudo deuxième vague qui semble essentiellement liée aux infections bactériennes et mycosiques en rapport avec le rapport prolongé du masque.

Un pneumologue désire soigner ses malades correctement en voyant leurs visages, leurs sourires, leur langage non verbal. Un médecin, bref !

Et bien malgré les évidences de la toxicité et de l’inutilité du port du masque encore prouvé par l’étude danoise randomisée publiée il y a quelques semaines, l’agence régionale de santé locale, l’interdit d’exercice et cinq mois, ce qui est une période fort longue et non symbolique de surcroit.

Décidément les médecins convoqués devant les instances bureaucratiques et l’ordre des Médecins sont les cliniciens qui soignent, dont le malade également a besoin de voir leur visage pour comprendre et entendre ses avis et prescriptions.

« Le médecin Patrick Bellier a fait l’objet d’une mesure de suspension temporaire à son encontre, « au regard des enjeux de santé publique.[1]
Il refusait de porter un masque et d’examiner des patients masqués : un pneumologue de la métropole de Lyon, le Dr Patrick Bellier, vient d’être interdit d’exercer pendant cinq mois, a indiqué l’Agence régionale de santé (ARS), vendredi 11 décembre
. »

Cette mesure est effective « à compter du jour de sa signification au médecin, c’est-à-dire le 8 décembre, a précisé l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes à l’AFP

« Je suis interdit d’exercer pendant cinq mois parce que je refuse de porter un masque. Bienvenue dans la dictature Macron ! », s’est insurgé vendredi le Dr Bellier.

« Je suis pneumologue, il faut que je voie la tête des gens »

« L’ARS précise qu’il s’agit d’une « mesure conservatoire, le temps que la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins qui a été saisie par l’ARS, et aussi par le Conseil départemental de l’Ordre des médecins (CDOM) du Rhône, statue« .

« Je ne suis pas un extrémiste mais porter un masque, c’est inutile et ça m’emmerde ! ».

  AUCUNE PREUVE D’EFFICACITE DU MASQUE

Rappelons néanmoins que la controverse « masque « dure depuis plusieurs mois et qu’aucune preuve de son utilité n’a été mise en évidence. Bien au contraire. Devant la maltraitance entrainée en particulier chez les enfants [2],[3] des parents ont protesté d’abord auprès des directeurs puis auprès d’avocats. L’association reactionfr19 a donc déposé une plainte contre le port du masque chez l’enfant, puis chez l’ensemble de la population.

« Des professionnels en psychologie, psychanalyse, pédiatrie et pédopsychiatrie dressent un constat alarmant au sujet des impacts traumatiques de la politique sanitaire actuelle sur les enfants. Décrivant leurs observations, ainsi que les symptômes relevés dans leurs consultations et analysant les témoignages de parents, enseignants et enfants, ils relèvent de graves perturbations dans le vivre-ensemble et la socialisation, la survenue de nouvelles maltraitances au sein des établissements, une condamnation de la tendresse, de l’empathie et un interdit implicite à l’altérité, une entrave au développement relationnel, psychomoteur ainsi que des régressions dans les apprentissages, une fragilisation majeure de l’autorité bienveillante/contenante et de la posture parentale, une perte de repères structurants et des discours paradoxaux. Le tableau clinique conclut à une souffrance psychique croissante chez les enfants, risquant d’entraîner une explosion de troubles psychiques graves et de passages à l’acte suicidaires »

La plainte contre l’obligation du port du masque est disponible sur le site de reaction19fr et téléchargeable.[4]

Plainte relative au port du masque déposée auprès du Procureur de la République de Paris sous le numéro 20323000756.

 L’évolution récente de l’épidémie en Europe montre que le port généralisé du masque n’est pas efficace. Dans les pays nordiques seulement 5 à 10 % des personnes affirment porter un masque dans les lieux publics depuis le début de la crise alors qu’en France, Espagne et Italie ce taux atteint 70 à 80 %. Mais malgré leur taux très bas d’utilisation des masques, les pays nordiques peuvent se targuer d’une incidence de nouveaux cas hebdomadaires[5] nettement inférieure à celle des pays masqués (266/M en Finlande, 549/M en Norvège, 992/M en Suède et 1198/M au Danemark contre 1973/M en Espagne,2893/M en Italie, et 4226 en France). En situation réelle le port du masque ne parait donc guère efficace.

Compte tenu de l’absence de contagiosité des enfants et des adolescents, et de l’inefficacité des masques, les mesures imposées aux enfants et adolescents apparaissent complètement inutiles, ubuesques sinon pour entretenir la panique-soumission.

Toutes les sociétés de pédiatrie françaises critiquent les mesures sanitaires inutiles imposées aux enfants

Dans un communiqué les sociétés françaises de pédiatrie soulignent l’absence de logique médicale, le danger et les incohérences des mesures sanitaires imposées par le gouvernement.

« Nous ne pouvons que nous montrer inquiets devant l’organisation de la rentrée telle qu’elle se profile, tant sur le plan de la prévention que de celui de la prise en charge des enfants. »

Elles s’opposent à la pratique généralisée des tests par prélèvement nasopharyngés chez l’enfant : « la pratique des prélèvements nasopharyngés quasi-systématiques (tels qu’ils sont recommandés aujourd’hui) chez les enfants présentant une fièvre, des signes respiratoires ou digestifs n’est pas si anodine qu’elle peut le paraître. »

Les masques ont été démontrés inefficaces par la dernière étude randomisée danoise [6]. Détail de l’étude dans notre article : « Une étude confirme l’inutilité du port généralisé du masque ».

 « L’obligation du port du masque, est-elle « légale » ? [7]

 Il est intéressant de lire le post de Nuria Iturralde, Avocate, Barreau de Luxembourg sur sa page fb.

  • Pour Nuria : « l’obligation du port du masque constitue une ingérence dans la vie privée des individus.

En effet, la vie privée englobe tous les aspects de l’identité physique et sociale des personnes et comprend le choix concernant l’apparence, qui relève de l’expression de la personnalité de chaque sujet.

 Le droit au respect de la vie privée est reconnu dans des multiples textes internationaux, parmi eux, la Convention Européenne des droits de l’homme (article 8) et la Charte de Droits fondamentaux de l’Union Européenne (article 7), tous les deux invocables de manière directe devant les tribunaux.

 Ainsi, l’article 8 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme :

« 1. Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de sa correspondance.

  1. Il ne peut y avoir ingérence d’une autorité publique dans l’exercice de ce droit que pour autant que cette ingérence est prévue par la loi et qu’elle constitue une mesure qui, dans une société démocratique, est nécessaire à la sécurité nationale, à la sûreté publique, au bien-être économique du pays, à la défense de l’ordre et à la prévention des droits et libertés d’autrui. »

Dans le même sens, la Charte des Droits Fondamentaux de l’Union Européenne dispose :

Article 7

« Toute personne a droit au respect de sa vie privée et familiale, de son domicile et de ses communications. » Article 52

 

 (…)

« Il en résulte que dans des termes généraux, il ne peut pas être affirmé que le port du masque soit nécessaire pour protéger la santé de la population.

 En outre, dans des affaires concernant le port du voile, parmi autres, n. 4619/12 Dakir c. Belgique et n. 37798/13 Oussar c. Belgique (applicables à l’espèce en ce qui concerne la dissimulation du visage), la Cour Européenne des droits de l’homme a considéré que l’individualisation des personnes, dont le visage est un élément fondamental, constitue une condition essentielle au fonctionnement d’une société démocratique dont chaque membre est un sujet de droit, du fait que éviter la dissimulation du visage répond à un besoin social impérieux :

« l’individualité de tout sujet de droit d’une société démocratique ne peut se concevoir sans que l’on puisse percevoir son visage, qui en constitue un élément fondamental. La circulation dans la sphère publique, qui concerne par essence la collectivité, de personnes dont cet élément fondamental de l’individualité n’apparaît pas, rend impossible l’établissement de rapports humains indispensables à la vie en société. 

La dissimulation du visage a pour conséquence de priver le sujet de droit, membre de la société, de toute possibilité d’individualisation par le visage alors que cette individualisation constitue une condition fondamentale liée à son essence même… » 

La Cour a également considéré que cette individualité fait partie des droits et libertés d’autrui qui méritent une protection particulière. 

Il s’ensuit que non seulement le port du masque ne remplirait pas le critère d’être nécessaire à la protection de la santé publique et résulterait, d’après de différentes sources/études, dans un préjudice chez les personnes qui le portent, mais en plus cette obligation irait à l’encontre du besoin social impérieux consistant à ce que chaque personne puisse montrer/exprimer son individualité afin d’établir de rapports humains indispensables à la vie en société. »

Quant à l’élément de la proportionnalité, sur la base des données disponibles, dans la plupart des pays la grande majorité des individus qui se font tester du virus SARS-COV-2 obtiennent un résultat négatif, et de la minorité qui teste positif une grande majorité sont asymptomatiques ou présentent des formes très légères de la maladie. Il s’ensuit qu’une écrasante majorité des individus sont des personnes saines, à qui on impose pourtant le port du masque, avec les effets advers mentionnés ci-dessus. Vu le risque relativement faible que le port du masque sert à combattre, le critère de la proportionnalité ne serait pas rempli non plus.

 

De tout ce qui a été exposé, la conclusion est que le port du masque ne remplirait pas les critères nécessaires pour être « légal » et cela non pas seulement en ce qui concerne les lieux publics ouverts mais sauf, le cas échéant, pour les espaces particulièrement clos, petits ou peu ventilés (i.e. transports publics) aussi en ce qui concerne les lieux publics fermés. »

En conséquence, l’interdiction d’exercice ne parait pas fondée juridiquement d’autant qu’il n’y a pas de procédure d’appel sur une décision de l’ARS. Il est nécessaire que ce médecin bénéficie d’un large soutien de ses collègues et de la population.

Nicole Delépine 

[1] Rhône : un pneumologue « anti-masque » suspendu de ses fonctions (orange.fr)

[2] Impacts traumatiques de la politique sanitaire actuelle sur les enfants : un constat clinique alarmant (francesoir.fr)

[3] http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-port-du-masques-pour-les-enfants-cest-de-la-maltraitance

[4] Plainte-masques-fusionnée-signée.pdf

[5] D’après l’OMS Covid19 weekly situation report 12 du 3/11/2020

[6] (Publié le 21 novembre 2020 – par Gérard Delépine sur riposte laïque)

[7] Post sur face book 5 OCT 2020

image_pdf
0
0

60 Commentaires

  1. Alors Nicole, et cette deuxième vague que nous sommes en train de vivre et qui n’existe pas ? Mais peut-être possédez-vous uniquement des chats de Schrödinger à la maison, cette espèce si particulière qui existe et qui n’existe pas en même temps.

  2. La DICTATURE de Jacques ( Macon ) a dit. J. A Dit sortez tous, J A D ne portez pas de masque, J A D portez des masques, J A D restez confinez, J A D sortez, J A D restez à distance d’1 m, J A D fermez les petits magasins, J A D ouvrez les petits magasins MAIS avec 8 m de distance ETC, ETC Jusqu’à QUAND les français vont PERMETTRE A UN FOU DE JOUER AVEC LEUR AVENIR ET LEUR VIE ??? Demain J A D n’ a plus qu’à dire, si TOUT les commerçants se promènent avec une plume dans le fondement Je PERMETTRAIS l’ouverture de tout les commerces, eh bien je suis sûr qu’au LIEU DE SE REVOLTER il s’en trouverait pour le faire !

  3. Adieu mon beau pays , un dictateur criminel et sa junte l’on fait sombrer dans le chao , l’avenir est noir (*) …

  4. En ces temps de Pandémie, la « Légalité » n’a plus cours ! Dans Tous les domaines.
    Le Sanitaire a été oublié dans la Constitution…
    On a Donc élargi le « Conseil de Défense » (militaire) en Conseil sanitaire (ce qui ouvre la Porte à bien d’autres;..)
    Un Thèse de Droit reste à écrire sur le sujet…

  5. véran a dit à la radio il y a qq jours « cette crise engendre des problèmes psychiques et il y a des hôpitaux psychiatriques pour çà », menace prémonitoire ?

    • Veran, macrocon, castex, alexandre, darmanin doivent disparaitre de la surface de la terre.

  6. Fourian – patrick-bellier des exemples mis au pilori par la dictature en place pour museler toute opposition venant de docteurs, médecins, scientifiques !
    ceux ci vont être de moins en moins nombreux. Ils le sont trop actuellement. et au fur et à mesure que les uns se déballonneront (2 dans le doc « hold up ») les autres seront facilement mis hors d’état de nuire par le « système ».
    par rapport à l’islam ces médecins sont de VRAIS martyrs qui luttent jusqu’à la mort sociale (qui peut entrainer la mort physique par suicide) contre la religion d’état obscurantiste nommée big pharma !

  7. Tant que macron et ses collabos criminels ne seront pas passés au « poteau » les FRANCAIS vivront la dictature macronienne .Vite qq snipers mercenaires ….

    • bonjour, assez de vos commentaires, du moins pour la plus part… Le 7 mai 2017 pour qui avez vous voter ??? Soyez francs ! Honte à ceux qui ont voter macron. Et maintenant ils se plaignent ! C’est bien français ça … Vous êtes la honte de ce pays…!

        • Tu portes bien ton surnom « mortauxcons »…Pour te dire je souhaite l’armée au pouvoir ! et vite ! C’est tout ce que tu as à dire ? Tu n’as pas de cerveau ?!

    • Dictature Macronienne et GROUPES DE LABORATOIRS, les deux aujourd’hui FONT REGNER LA PLUIE ET LA TERREUR comme ça leur chante sur la population française !

  8. scandaleux,nous n’avons ,jamais connu de la dictatURE
    en FRANCE et pourtant nous y sommes, ne pas dire, ne pas agir et ne pas faire comme ces sinisitre individus qui « gouvernent » et bien vous êtes condamnés

  9. Question un peu en dehors du sujet, que penser de la flambée de cas de Covid19 en Suède? Ont-ils atteint le nouveau pic épidémique?

  10. C’est déjà pénible d’être bâillonné en milieu clos, alors l’obligation de porter le bâillon à l’extérieur, c’est de l’abus de pouvoir !

  11. et ça continue !
    combien de médecins va-t-on interdire, voire interner, parce qu’ils ont un avis différent de la junte sanitaire ????

  12. Pour moi ce n’est rien d’autre que de la dictature en marche …c’est très triste …courage docteur .

  13. Là , c’est carrément du Molière ! Hélas , en 2020 , une grande partie des Français ont quelquefois entendu le nom , c’est tout . Faudrait créer un ministère de l’Instruction publique ; non ?

  14. Je refuse de lire plus avant les discours de haine . Je suis émerveillé par le travail magnifique du docteur Delepine qui tient avec persévérance la place du « juste » … sans l’occupation de cette place nous serions en France-Nazi ! et nous y glissons dangereusement et chaque jour davantage …. Une vieille nostalgie de tous les collabos est la , prête à venger l’offense de la résistance. Hitler n’est pas mort et cette pensée nauséabonde infecte l’état et malheureusement aussi ce peuple acculturé qui vomit d’ignorance
    Merci à Nicole Delepine !

  15. Quid des conséquences de la respiration de l’air expiré chargé en CO2 ? Personne n’en parle ….

  16. suspension !!! la prochaine fois il devra être interné en hopital psychiatrique !
    que tous les gens comme lui le sachent, la nouvelle urss c’est ici et maintenant

      • avec 20 millions de muz en fRance parlons plutôt de l’allemagne nazie ! les femmes étaient mieux considérées dans ces pays et sans aucune armée d’occupation…

  17. et en plus il fait le tour des plateaux télé je viens de voir ce con. « L’épidémie est fini » a-t-il dit le 10 septembre à touche pas à mon poste. Une fleche le mec…

    • Toi si en plus de la muselière on te disait de marcher à quatre pattes avec une plume de paon dans le cul pour ne pas être contaminé tu le ferai sans hésiter

      • ca l exciterée. il est tellement affreux il. doit mettre un masque pour ce faire mettre.

      • C’est vrai que j’ai souvent vu des medecins avec une plume dans le cul, les taiwanais et singapouriens avec une plume dans le cul. Mais pour ecrire ca, tu as du rester au niveau scientifique de 700 apres JC de ton idole. Mais t’es un gros rebelle, tu mets pas de masques en temps de pandémie. Un vrai Jean Moulin.

    • Sans doute un cousin à Delépine qui annonce la même chose depuis mi Aout 🙂 ou un neveu de Raoult qui avait dit : « au 19 Mai 99% de l’épidémie sera passée » !?
      Petit rappel si cette prédiction du « druide » avait été juste nous n’aurions eu en France « que » 280 morts de plus nous en sommes à 29570 de plus une « petite » erreur dans la prédiction de 10560%, une paille pour un « spécialiste »

      • La « deuxième vague » est peut être la grippe saisonnière (qui aurait disparu comme par enchantement ?) boostée par les confinements et les masques. Évidemment, si vous croyez le gouvernement sur parole… Que des consignes ont été données pour tout attribuer à la covid n’est pas parvenu à vos oreilles ?

  18. un peu comme être policier, conduire en état d’ivresse, et s’étonner d’être suspendu. Pour un pneumologue débile, combien de pneumologues qui portent le masque normalement car c’est de la sécurité sanitaire de base en temps de pandémie? Y a rien de bureaucratique, y a juste à sanctionner un abruti. Inexcusable quand on est médecin.

    • Toi tu es « bati » pour dire des bêtises. Quelle expertise médicale possedes tu pour juger, et surtout, insulter un médecin ??

      • Aucune, juste suivre ce que 99,99% des medecins recommandent. Ce que le meilleur eleve de la classe Taiwan a fait. Et donc je ne suis pas les 0,01% de cretins dont Delepine et ce monsieur font sans aucun doute parti.

    • Nous ne sommes pas dans une pandémie, le port de la muselière est une aberration. Mais en bon petit mouton collabo, vous gobez tout ce que ce pouvoir dictatorial nous raconte.Un jour tous ces pourris de politiciens devront payer toutes les horreurs qu’ils ont fait subir à ce pays.

      • grossier personnage Glandu, vous faites partie des personnes qui doivent dire comme vous

    • écrire un msg sans voir lu l’article et toutes les preuves qui y sont mentionnées relève de la profonde débilité ! quand je pense que ce sont nos scientifiques que l’on enferme en psychiatrie et non des débiles mentaux comme vous, ça me sidère !

  19. Normal. Un medecin qui ne respecte pas les regles sanitaires en vigueur est dangereux. Donc il ne doit pas exercer, point final.

    • Toi aussi, avec ton jugement à l’emporte pièce, casses toi chez les rosbeef et fait toi piquouser chez Boris avec ton pseudo british.

    • je note votre soutien inconditionnel à big pharma. J’espère qu’il vous paye bien !
      le personnel hospitalier reçoit une formation dés leur entrée à l’hôpital leur expliquant que le masque ne protège pas des virus (témoignage d’une infirmière), il est écrit sur les boîtes de 50 masques : ne protège pas des virus . une particule d’amiante est 7 fois plus grosse que le coronavirus et il faut pour s’en protéger un masque ffp3 avec grosse cartouche filtrante et englobant.. les yeux !
      plus toutes les études de cet article !
      vous êtes définitivement un idiot utile à big pharma mais heureusement fort inutile sur ce site !!!

      • Quel big pharma? on parle pas vaccin, traitement, on parle juste de la protection de base. le masque. Quand à protéger du virus, ne le faites pas expres: en mettant le masque vous protéger LES AUTRES si vous êtes malade. vous recrachez pas du virus tout seul 😉 Mais on sait depuis longtemps que l’altruisme c’est pas trop à l’ordre du jour pas vrai?

        • en mettant un masque rien ne dit que vous protégez l’autre, c’est de l’enfumage prouvé par la 2e vague aussi ravageuse que la première SANS masques. le masque par contre ne vous permet de respirer que 70% de l’oxygène dont votre corps a besoin et refoule dans vos poumons 30% du co2 que vous venez d’expirer. des heures, des jours, des mois comme cela feront plus de mal à votre organisme que le virus !
          une fois compris cela big pharma sera là pour soigner à vie vos séquelles, contre espèces sonnantes cela va sans dire…

      • Tu sais, audiard avait une belle phrase pour ce genre de corniaud :
         » Essayer de raisonner un con c’est comme essayer de faire jouir une poupée gonflable  »

Les commentaires sont fermés.