Patrick Buisson est tout le contraire d’un salaud

Publié le 29 octobre 2016 - par - 11 commentaires - 1 805 vues
Share

patrickbuisson

Ceux qui s’attendaient à des révélations « people » seront déçus. Rien à voir avec le « Merci pour ce moment » de Valérie Trierweiler. L’ouvrage de Patrick Buisson se présente d’abord comme une minutieuse chronique des années Sarkosy. Mais c’est avant tout la France dont il s’agit et des défis qui menacent son existence même. D’ailleurs, ce traité politique ne se limite pas au quinquennat de Maître Sarkosy. De la Manif pour Tous au trans-humanisme en passant par la théorie du genre ou Paris-plage, aucun évènement clé n’échappe à l’esprit critique du visionnaire de l’Elysée. Le portrait qu’il nous livre de l’ancien président ne se limite pas au psychologique.

Entre un Sarkozy et un Hollande, il n’y a finalement que peu de différences : des hommes « très ordinaires », incapables de transcender leur ego pour porter l’intérêt général… D’évidence, une certaine intimité a lié Patrick et Nicolas pour le meilleur et pour le pire. Et finalement ces dialogues avec le Prince, retranscrites avec force précisions, nous rendrait Monsieur Sarkosy plutôt sympathique… Et pourtant, le verdict est sans appel : « La présidence Sarkosy a trahi sa promesse » conclut Patrick Buisson dans son épilogue !

L’auteur se livre sans complaisance à un réquisitoire contre la dégénérescence du pouvoir politique en France, dont les racines dit-il sont anciennes. L’auteur ne mâche pas ses mots à l’encontre d’une mondialisation incontrôlée qui menace les fondements de notre civilisation occidentale.

Le style est dense, raffiné. Patrick Buisson aime sortir du champ lexical habituel sans se priver d’un humour souvent décapant ! Ainsi, les récits des visites officielles au Vatican sont-ils loin de manquer de sel !

Ses détracteurs sont bien en peine de faire le procès d’un livre qui dérange. Les analyses de Patrick Buisson sont elles comprises par une caste politico-médiatique qui n’a guère les faveurs de l’auteur ? On peut douter de la bonne foi des grands médias de l’oligarchie. Alors, il ne reste que l’arme des faibles : la citation en diabolisation, l’évocation d’un « passé d’extrême droite », pourtant épargné par les mêmes à leur ancien mentor, feu Monsieur Mitterand, sympathisant de la Cagoule et fonctionnaire zélé du maréchal Pétain…

En tout cas, la lecture des 443 pages de « La cause du Peuple » ne peut laisser indifférent !
Mots-clés : télé-présidence, médiagogues, ré-enracinement, électricité sociale, police de la pensée, auto-dépossession, désaffiliation, rebellocratie, l’ingénierie du monde émotionnel, post-démocratie …

Philippe Fretté

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
JACQUES

Peu importe le contenu du livre. Ce que Mr Buisson a fait est une trahison.
Quelqu’un peut-il encore respecter ce genre de personne. Quelle honte !

LislamEstUnCancer

J’ai l’impression que vous n’avez rien compris du tout à l’article…

Yala

Je confirme que la cause du peuple est un livre exceptionnel tant par son analyse approfondie de la France, de la politique et de Nicolas Sarkozy

C est également un style d écriture impressionnant de qualité tant en termes de vocabulaire que de syntaxe

JEV

Monsieur Fretté ,auriez vous un pourcentage sur la vente du livre ????
de la manière que vous en parler ,on pourrait le croire !!!!!

Yala

Ce commentaire est debile

Lecteur

Pour la bonne place , le fric , le poste mr Buisson , comme l’angelot FILLON
premier ministre , a accepté de servir dans l’oeuf du serpent Nagyi Y bocsa Sarkozy
ses mémoires sont comme celle du numéro 2 ou 3 du parti socialiste nazional
allemand , qui après 1945 les écrirait , en se dédouanant soi-même de tout lien avec Adolf

Mon perroquet m’a dit que ce qui l’intéresse c’est comment la France est gouvernée depuis 35 ans. Le Parti Socialiste allemand ? Il s’en tape.

Drakkar

Finalement, M. Buisson confirme « de l’intérieur » ce que les petits français et les contributeurs des sites résistants comme Riposte, avaient senti, pressenti et largement exprimé dans les forums.
Mais le bâton merdeux qui remue le chaudron maléfique de la politique française est souillé aux deux extrémités !
Les « sans dents » qui y voient si clair, que ne reconduisent-ils toujours les mêmes ordures au pouvoir ? Que ne s’apprêtent-ils pas à élire triomphalement ( comme annoncé) un ali juppé marionnette pitoyable des rois arabes ?
Qu’attentent-ils ces vaillants soldats laïques pour engager de vraies actions de résistance radicales contre l’envahisseur islamiste ?
Mystère …

BALT

J’ai été très déçu par les promesses non tenues par Sarkosy et ses accointances avec l’argent des monarchies du golfe. Après milité pendant 10 ans à l’UMP, je vote Front National.

Charles Demassieux

Pas nécessaire d’apprécier Buisson pour reconnaître la pertinence de ses propos. Par ailleurs, il est victime d’une traque impitoyable pour avoir révélé la nature profonde de Sarkozy, un membre du sérail politique français. Et la traque menée par les pseudo républicains de tout poil, à Riposte laïque on connaît : nous sommes leur gibier favori ! Ne serait-ce que pour ça, et en dehors de nos différences respectives de vues, Buisson mérite une certaine solidarité.

PERCEVAL LE GALLOIS

Patrick Buisson fait partie de ces Gaulois pitoyables qui n’ont pas le courage de leurs idées et de la légitimité intellectuelle et historique de l’Idéologie française la seule qui vaille pour résoudre la crise dans laquelle se trouve leur pays en voie extinction en tant qu’état et nation et en voie de dissolution physique en tant que société organique et et en tant que civilisation .. les idées de Buisson ne sont justes que parce qu’elles ne sont pas nouvelles … Depuis plus de 150 ans , des français ont combattu pour ces idées , Jean Marie le Pen a été persécuté pour ces idées , des millions d’autres gaulois croient en ces idées et n’ont pas attendu Sarkozi pour les vivre