1

Patrick Font résumé : merde à la France, vive la pédophilie et l’immigration !

Patrick Font, longtemps compagnon de scène de Philippe Val, vient de mourir à l’âge de 77 ans. Sa carrière avait été interrompue, suite à un emprisonnement de 4 ans, pour cause d’attouchements sexuels sur mineurs.

De 1970 à 1995, ils ont marqué, dans la foulée des événements de mai 68, toute une génération qui s’était spécialisée dans la déconstruction de tout ce qui constituait l’édifice d’une civilisation : la nation, l’identité, la famille, le travail, la religion, les institutions. Et bien sûr, hymne à l’immigration, avec l’ineffable Mamère, à l’époque journaleux.

Dans cette chanson de Patrick Font, qui, comme Val, ne cachait pas ses penchants anarchistes, tout est dit : on casse Noël, on ridiculise les jouets, on refuse tout symbole viril, considéré comme guerrier, et cela se termine par un hymne à la pédophilie, rien de moins (écouter Saint-Nicolas, chanson 34). Et à l’époque, toutes les salles les ovationnaient !

https://www.youtube.com/watch?v=6L9WfesRcCM&t=163s&index=24&list=PLgqmXAQwBtywh_8eYvCpTqwbLkC1NSz0X

Une petite idée du répertoire de Patrick Font…

https://www.youtube.com/playlist?list=PLgqmXAQwBtywh_8eYvCpTqwbLkC1NSz0X

Et celui de Font et Val, dans un registre nihiliste

https://www.youtube.com/results?search_query=font+et+val

https://www.youtube.com/watch?v=W0CMvRNZ_Tg

Philippe Val paraît avoir un peu évolué, ces derniers temps, se rendant compte de certaines réalités sur l’islam. Nous ne l’entendons pas pour autant tirer toutes les conclusions nécessaires sur le nécessaire arrêt de l’immigration, et les dispositions de remigration nécessaires. Il a malgré tout témoigné en faveur de Georges Bensoussan, en appel, ce qui l’honore.

Il n’empêche qu’à leur façon, Val et surtout Font ont fortement contribué, depuis 1970, à la destruction de la France. Eternel soixante-huitard, Font ne verra pas les 50 ans de mai 68, comme d’ailleurs, dans un autre registre, Jacques Higelin.

Paul Le Poulpe