A 23 ans, Pauline Verduzier sait déjà écrire des articles putassiers

Publié le 30 juillet 2015 - par - 21 commentaires - 3 271 vues
Share

PaulineVerduzier2Apprentie journaliste seulement, elle vient de réussir son examen de passage pour entrer dans la meute des « nouveaux chiens de garde » de la pensée unique en remportant la 2ème place d’un pseudo-prix pour un article dont le seul intérêt est qu’il montre une fois de plus de quoi sont capables ces pseudo-journalistes qui avec morgue nous imposent leur vision d’un réel qui n’est qu’un « escamotage du réel » dixit Elisabeth Lévy dans son livre « La gauche contre le réel ». Et si vous ne rentrez pas le cadre de leur opinion, surtout si vous vous obstinez à l’aide de nombreux exemples à montrer ce réel qu’on veut nous cacher, vous risquez d’être dans le viseur de ces chasseurs de têtes qui tentent d’étouffer en toute liberté ceux qui revendiquent une liberté d’expression qui ne saurait avoir droit de cité car non conforme à l’idéologie dominante.

Rien qu’en lisant le titre du pseudo-article, on est tout de suite au parfum!
« Pierre Cassen et Christine Tasin: de la gauche à la haine de l’islam ».

http://www.lejdd.fr/Politique/Pierre-Cassen-et-Christine-Tasin-de-la-gauche-a-la-haine-de-l-islam-739326

Haïr l’islam étant péché mortel pour ceux qui veulent à tout prix nous faire avaler la couleuvre de l’islam religion d’amour et de pseudo-paix; tous les coups sont permis pour démolir ceux qui ont le grand tort d’être un peu trop clairvoyants en matière d’islam et de le revendiquer avec force et courage et donc, tant pis pour eux : Allah-Battoir!

Si j’ai lu la prose de Pauline Verduzier, c’est suite à l’article de Christine Tasin et de Pierre Cassen sur Riposte Laïque qui avec juste raison ont dénoncé les inexactitudes et exagérations de ce qui s’apparentait presque à un tissu de mensonges: « Notre réponse à l’article putassier de Pauline Verduzier ».

http://ripostelaique.com/reponse-a-larticle-putassier-a-encontre-de-pauline-verduzier.html

Après lecture de l’article incriminé, j’ai été à la fois étonnée mais pas surprise.

Etonnée de voir les élèves journalistes gangrénés dans l’oeuf!

Etonnée que l’article en question ait reçu une distinction, prix EDJ Sciences Po-JDD, car ce n’était au fond qu’une piètre resucée de ce qu’on trouve très (et trop) souvent dans les médias et qui augure du niveau des autres qui n’ont pas eu droit au palmarès!
Etonnée qu’il faille faire Sciences Po pour aboutir à cette qualité!

Comme partout en matière d’enseignement le niveau baisse!

Pas surprise cependant car je constate qu’à l’heure actuelle, il est de rigueur si l’on veut être à la mode de déglinguer tous ceux qui résistent à la propagande et à la propagation de la pensée unique et qui en plus s’y opposent, crime de lèse-majesté, en le clamant et en l’écrivant au risque de se voir citer au tribunal.

Donc l’arpette scribouillarde avait toutes ses chances en faisant un article racoleur de se voir publiée et en plus félicitée pour avoir si vite compris le système de l’information… Le qualificatif « putassier » employé par Christine Tasin et Pierre Cassen à propos du contenu était on ne peut plus approprié.

Pas surprise également de constater que le 1er prix aille à une autre jeune personne (opportuniste également) qui faisait le portrait d’un gentil musulman au cas où l’on ne penserait qu’il n’existe que de méchants musulmans. Très bien vu, le sujet était porteur car c’est très à la mode de faire du cirage de pompes des musulmans qui ne sont pas (encore) des islamistes.

Surprise quand même qu’on doive sans arrêt nous sortir ceux qui se conduisent normalement (les bons musulmans) par opposition aux autres (les mauvais lecteurs du Coran).

On ne devrait pas en parler: il n’y a rien d’anormal ni d’exceptionnel à être normal, alors pourquoi en parler?

Pour en revenir au reportage « putassier », je trouve qu’il transpirait par trop la perfidie.
Sous couvert de donner la parole à des interlocuteurs de droite très actifs, intention qui aurait pu s’avérer louable car pas très courante puisque la liberté d’expression n’est pas accordée à ceux qui ne font pas partie du camp soi-disant du progrès; finalement le but n’était que de démolir.

A l’avance, Pauline Verduzier savait où elle voulait en venir. Sa façon radicalement simplifiée de n’apporter que des témoignages qu’on peut juger négatifs et, le pire, certains erronés, n’augure pas d’une grande honnêteté intellectuelle. Elle n’a en aucun cas cherché (ou a voulu ignoré sûrement) ceux positifs qui n’auraient pas dû manquer et qui auraient pu lui accorder un peu de crédibilité. Donc l’article de la future journaleuse ne pouvait qu’être partial et finalement accusateur… « La haine » comme elle l’écrit dans le titre, on la sent déjà en elle à travers ses lignes. Et en plus ça pue trop l’opportunisme que de commettre une action qui va bien dans le sens de ses pairs…ça peut toujours servir qu’on le remarque. La preuve, déjà son prix reçu le prouve!

Les journalistes, qui disposent de la plupart des manettes de l’information, sont de plus en plus désavoués dans l’opinion publique et c’est visible au niveau des élections où leur parole n’est guère suivie.

Si on les écoutait, on se devrait de ne voter que pour la gauche, le camp auto-proclamé de la bien-pensance! On peut donc envisager leur amertume de se rendre compte qu’ils prêchent de plus en plus dans le vide. Alors, pour préparer l’avenir sont-ils peut-être rassurés quand ils peuvent armer très tôt les jeunes prétendants à une carrière journalistique à combattre les idées qui ne suivent pas la voie de la pensée unique?

La désaffection, en particulier pour la presse écrite se manifeste de plusieurs manières. Par exemple:

– leurs papiers sont de moins en moins lus. Pour preuve la dégringolade de la vente de leurs « canards ». Voir un article: « La presse en chute libre. Les Français ne font pas confiance dans la presse jugée mensongère et diffusant de la propagande ».
(A noter que « Valeurs Actuelles » n’est pas touché par l’hécatombe où sombre la presse de gauche, puisqu’au contraire ses ventes ont progressé de 16%. Pourtant, c’est la presse de gauche qui est la plus subventionnée!)

-de plus en plus, on leur préfère des sites et des blogs indépendants sur internet qui, avec des moyens réduits, délivrent une analyse et une critique des faits au plus proche de la réalité que ceux qui occupent l’espace médiatique conventionné avec le soutien des syndicats de journalistes.

En 2012, est sorti un film documentaire remarquable: « Les nouveaux chiens de garde », visible seulement dans les cinémas présentant des films d’Art et d’Essai. Les médias qui en prenaient plein la figure dans le film n’avaient pas cru bon d’en faire la publicité car le film dresse « l’état des lieux d’une presse volontiers oublieuse des valeurs du pluralisme, d’indépendance et d’objectivité qu’elle prétend incarner… »

Ce film était tiré du livre du même titre de Serge Halimi paru en 1997 et actualisé en 2005. Très peu de promotion également pour l’auteur qui « n’a pas fait le moindre plateau »!

La jeune demoiselle Verduzier, de par son article qui montre qu’elle épouse bien les sujets « prémâchés » dans la lutte très actuelle contre ceux qu’on classe à l’extrême droite, a bien réussi son entrée dans le chenil de ceux qui s’auto-proclament les progressistes d’aujourd’hui et qui ne répugnent pas à aménager la vérité. Et son sujet était d’autant plus porteur qu’il est de bon ton de dénigrer tous ceux qui s’opposent à l’image idyllique qu’on veut nous donner de l’islam, image que les faits contredisent un peu plus chaque jour.

Si ça l’enchante, elle peut continuer à aboyer dans l’espace déserté de plus en plus par les lecteurs de la presse, mais comme on dit: « les chiens aboient…la caravane passe »!

Et la vérité finira bien par s’imposer enfin, la progression de Valeurs Actuelles et de tous les sites de droite étant prometteur. Les « progressistes » d’aujourd’hui seront les ringards de demain!

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Lebonbeurre

Encore une Caroline Fourest qui sera bientôt sur tous les plateaux de télévision, elle trouvera des parrains pour l’invité et soutenir des théses de plus en plus ringardes.

Prout

Mais qu’est ce que c’est que ce site de gros facho de merde ???

matose

cher ami dans la lutte contre l’ islamisation de la France, nous avons besoin de beaucoup de monde , identitaires, païens, catholiques, israélites, marxistes athées, nationaliste, authentiques libertaires, et j’en oublie. Si vous voulez, subir la charia, alors passez, votre chemin!

Aaron

Votre vocabulaire est d’une pauvreté abyssale…..

jan

prout !

Dominique

Votre surnom vous va comme un gant et je comprends mieux votre goût pour l’analyse mais uniquement celle des matières fécales.

Wagner

@François P
Vous êtes un descendant du gros intestin ? Sans doute que oui.

François P

Dans sa formation de journaliste, ne lui a-t-on pas appris à cette demoiselle, que la majorité des Français ne croient plis les journalistes ?

Dominique

Surtout pas quand les arguments utilisés sont des poncifs rabâchés depuis mai 68.

Wagner

Il ne faut surtout pas attaquer vos gurus Cassen et Tasin ! La liberté d’expression que vous revendiquez pour vous, paradoxalement vous la refusez aux autres qui osent contester vos thèses. Le terme « putassier » montre à quel point vous acceptez la contradiction madame Lerat !

François P

Mr ou Mme Wagner, êtes vous vraiment un descendant du musicien. Cela m’étonnerait surement.

Aaron

Le terme que vous incriminez fait justement partie du débat et de la libre expression

gb

Question ? C’est la fille de qui?

gb

De moins en moins lus. Ils s’en tapent car de plus en plus subventionnés.

Alexandra DOUGARY

Cette demoiselle Verduzier est déjà une « has been » et elle ne le sait pas…
Mal conseillée jeune fille … Ce type de journalisme est en très net perte de vitesse, le Peuple ne suit plus.. C’est très bien expliqué dans l’article de Françoise Lerat..

Dominique

L’anti fachisme primaire lasse les Français autant que la politique à la petite semaine du petit moche et gros de l’Élysée

dragor alphandary

Etant l’islam une idéologie fasciste, la haine de l’islam ne peut être que de gauche.

Dominique

Donc le PS qui soutient l’islam est fachiste et d’extrême droite…attention donc aux conclusions hâtives

nounou

« Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée ,déshonore sa tête :elle est comme celle qui est rasée.
Si une femme ne se voile pas la tête ,qu elle se coupe aussi les cheveux,or s’il est honteux pour une femme d’avoir les cheveux coupés ou la tête rasée ,qu elle se voile.
L’homme ne doit pas se couvrir la tête ,parce qu’il est l’image de la gloire de Dieu ,tandis que la femme est la gloire de l’homme .
En effet,l’homme n’a pas été tiré de la femme,mais la femme de l’homme;et l’homme n’a pas été créé pour la femme ,mais la femme pour l’homme.
C’est pourquoi la femme doit à cause des anges avoir sur la tête un signe de sujétion »
1Corinthiens chap11 verset 5_10….
Arretez de reprocher au Coran ce qu il y a dans la bible …merci

matose

il faut ignorer ce genre de journaliste!

Daniel Boutonnet

Sans doute, mais le venin qu’ils distillent finit par pénétrer beaucoup de cerveaux; la réaction s’impose donc par nécessité.