Pauvre Yassin, c’est juste à cause d’une dispute au travail, tout ça…

Publié le 30 juin 2015 - par - 1 456 vues
Share

JesuisleprochainJe crois bien que nous avons tous été bernés chez Riposte Laïque et aussi dans d’autre rédactions de ré-information.  Non et contrairement à tout ce que nous avions avancé, Yassin n’était pas un islamiste mais un simple petit délinquant bêtement fâché avec son employeur comme c’est souvent le cas. En somme, c’est simplement un problème entre deux hommes réglé par une petite bagarre mais rien de plus. Et vous trouverez confirmation ici: http://www.sudouest.fr/2015/06/28/isere-yassin-salhi-ne-revendiquerait-pas-un-acte-terroriste-1971923-6093.php

Attentat en Isère : le selfie macabre de Yassin Salhi a été envoyé en Syrie
Manque juste la chambre à air pour tenir la serpillière et on a un bédouin.
D’après France Info et Itélé, Yassin aurait évoqué des « tensions avec son épouse et son employeur ». Une dispute avec son employeur aurait éclaté deux jours avant le drame … Le 24 juin, Yassin Salhi avait fait tomber une palette avec du matériel de prix, selon le témoignage d’un salarié par des sources proches du dossier. Le gérant de l’entreprise lui avait alors fait une remarque et le ton était monté, selon ces sources.
Sachons reconnaître que nous sommes allés un peu loin dans la rédaction et nous prions Yassin de recevoir nos plus plates excuses au travers de ce communiqué. Oui Yassin, tu n’étais pas un fondamentaliste-extrémiste-islamiste-cariste-iste mais un honnête homme poussé à bout par un petit patron égoïste qui te mettait sous pression pour obtenir encore et encore plus d’argent sans épargner ta sueur. Oui Yassin, tu n’étais pas un voyou mais un homme cultivé qui avait suivi une école en Syrie qui prenait son temps pour faire du tourisme en Irak. Oui Yassin, tu étais parfaitement intégré dans notre pays au point d’avoir épousé une Française, trouvé un logement et un travail pour permettre à ta petite famille de vivre en paix.
Yassin, tu es victime d’un emballement politique, judiciaire et médiatique mais avec l’aide de la LDH ton honneur et ta respectabilité seront rétablis. C’est certain, c’est évident, ce n’est que justice. Nous avons décidé de créer un collectif d’aide puisque ton ancien employeur refuse désormais de verser ton salaire, nous ferons en sorte de te trouver le meilleur avocat, puis, à la suite de ta réhabilitation une formation professionnelle dans la chimie, ton domaine de prédilection. Si les contributeurs sont nombreux et généreux, nous envisagerons de t’offrir deux ou trois semaines de vacances à Djerba ou Port El Kantaoui, juste question de retrouver la paix et la sérénité sur des plages immaculées après nettoyage.
Sacré Yassin, tu nous fais bien rire avec tes histoires, même ton ex-employeur en rit à gorge déployée, un peu de travers certes mais c’est depuis sa récente opération chirurgicale. Nous remercions en passant les média qui balancent ce type de dés-information au mépris de la famille et des amis de la victime. Nous remercions le ministre de l’Intérieur et ses prédécesseurs pour la qualité de leur travail de fichage qui aboutit aux archives pleines de poussière. Nous remercions le chef de l’état et chef des armées d’envoyer nos forces vives en OPEX (Opérations extérieures) alors que nous avons besoin plus que jamais de leur présence sur le territoire national. Nous remercions aussi ces chefs d’entreprise qui recrutent un musulman plutôt qu’un Dupont ou un Durand, avec 10 millions de chômeurs en France, c’est pourtant facile d’avoir un employé qui ne pratique pas le ramadan. Et puis il faut remercier aussi les cadres de la sécurité des sites classés SEVESO-1 et 2 (en particulier M Seifi Ghasedi PDG du groupe Air Products) incapables d’être en contact avec le service zonal du renseignement territorial pour déterminer si le prestataire de service est fiché S ou pas.
Il est temps de remercier tout ce beau monde et de lui indiquer la porte de sortie.
Philippe Legrand
Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.