Pécresse : chronique d’un crash annoncé…

Exceptés certains hypocrites des siens… tous s’accordent pour parler d’un naufrage. Sachant qu’elle était incapable de se plier à un tel exercice, ceux qui l’ont poussée à se ridiculiser dans un tel meeting ne pouvaient que vouloir sa perte. L’on sentait bien qu’elle avait beaucoup travaillé son texte. Justement… Avec un peu de modestie, il aurait suffi qu’elle contournât l’obstacle en se faisant inventer une autre sorte d’intervention… 
 
Comme beaucoup de politiques, Valérie Pécresse a joué de présomption. Son programme était inaudible, d’aucuns disent qu’il mérite lecture… Qui en a envie ? Après tant de décennies de jeu électoral, elle aurait dû savoir qu’elle n’était pas à la hauteur de l’exercice.
 
Les réactions des jeunes militants sont un morceau d’anthologie hilarant.  Elle s’est fracassée, démolissant ce qu’il reste des LR et c’est bienvenu pour une recomposition politique, qui ne tarde que trop.
 
Plus personne ne s’interroge sur l’absence de Nicolas Sarkozy. Il savait ce que nous ignorions…
Daphné Rigobert
 
image_pdfimage_print
19

12 Commentaires

  1. Elle a été pitoyable, elle m’a mise mal à l’aise tant elle s’est ridiculisée!
    J’étais gênée pour elle. Elle apparemment, elle ne l’est pas!
    Perso, je m’en moque mais bravo à son équipe de campagne!

  2. Pauvre Pécresse, mais dans quelle galère elle s’est embarquée?
    Elle devait bien savoir qu’elle n’avait pas le niveau, se ridiculiser devant toute la France, pas seulement devant ceux et celles qui sont venus la voir et l’écouter.
    Et son entourage? Sa famille, ses amis et les membres du parti LR, personne ne lui a dit:
    Valérie, oublie ça, n’y va pas, t’as pas le niveau, les capacités intellectuelles, la force mentale, le charisme, ne te présente pas, laisse la place aux autres.
    Mais comment a-t-elle pu tomber dans un tel piège?

  3. Hum… je pense comprendre, l’orgueil, être imbu de soi-même.
    L’orgueil nous rend aveugle, on peut être intelligent, réussir à l’école, passer le bac, être diplômé HEC, être diplômé de l’ENA, mais ça ne fera pas de nous un grand orateur.
    Pour devenir un grand orateur (ex De Gaulle et aujourd’hui Zemmour) il faut acquérir beaucoup de connaissances scolaires ou rationnelles (ex en Histoire, en sciences politiques) mais aussi SE CONNAÎTRE.
    Pécresse sonne faux parce qu’elle est fausse, parce qu’elle n’est pas authentique, parce qu’elle ne se connaît pas.
    Pour masquer son ignorance d’elle-même, sa petitesse spirituelle, sa petitesse mentale, elle doit surjouer, mais la pauvrette, elle n’est même pas une bonne comédienne.
    Pauvre Pécresse, mais pauvres aussi Hidalgo, Taubira, Marine le Pen, toutes sont nulles, mais se pensent bonnes.

  4. Non mais sincèrement : qui voudrait de ça pour président ? Vous n’en avez pas encore assez subit avec l’autre folle toujours en place ?

  5. Ma pauvre Valie, même si tu offre une gâterie les mecs vont hésiter à te rejoindre. la peur de se faire prendre aque toi.

  6. En sortant de chez Sarkozy vendredi dernier, V Pécresse « avait obtenu » la présence de sarko à son meeting…le bonheur!
    Mais le grand homme qui s’était torché avec NOTRE NON à l’europe du fric, Sarko n’est pas venu!
    D’où le désarroi de la candidate déboussolée, qui avait perdu ses « convictions »
    Faut dire que rassembler les sans-tristes et les Républicains d’E Ciotti dans le même « refuge » macrono-mondialiste, c’était perdu d’avance.
    Au moins V.Pécresse a-t-elle clarifié les positions.
    E Ciotti soutiendra E Zemmour au 2nd tour, et les « LR » iront chez Macron quémander un portefeuille.
    Tout sera plus clair!

  7. Observons Wauquiez , avec quelle compassion amusée il graisse consciencieusement le toboggan sur lequel Macronella s’est installée …..

Les commentaires sont fermés.