1

Pédo-violeurs : la saloperie des pourris de la caste éclate au grand jour !

C’est la grande tournée, ou tournante. C’est le festival des pervers ! Le dernier épisode a été consacré à Richard Berry qui a avoué avoir au moins pratiqué des violences conjugales et le père de Pulvar qui a été protégé par sa fille. Que des gauchistes donneurs de leçons.

Aujourd’hui c’est la totale.

Déjà pour commencer, le patron de sciences-pot de chambre Mion a démissionné pour avoir couvert Duhamel. On rappellera que cette école qui forme les tarés qui vont diriger le pays, avec de brillantes performances, fut dirigée par Richard Descoings, promoteur de la diversité enrichissante et surtout dont le haut fait d’armes et le dernier, fut de clamser d’une overdose lors d’une partouze avec des gitons à New-York, son amant de l’époque était Pepy, patron de la SNCF qu’il a contribué à couler, un spécialiste des tunnels, ça s’appelle l’élite de la nation…

Dans l’affaire, il y en a un qui est dans le collimateur, c’est le préfet d’Île-de-France, Marc Guillaume, membre de la secte du Siècle, qui a été secrétaire général du gouvernement jusqu’en 2020 et très proche de Duhamel. Il était au courant, oui, mais sans l’être. J’ai comme l’impression que d’autres vont morfler. La Camille Kouchner a lancé une bombe à fragmentations…

Le temps se couvre pour ces prétentieux, ces crapules mondaines, ces scélérats.

En ce moment, ça part dans tous les sens.

En 24 heures, on apprend que le producteur TV Gérard Louvin, d’après les échos que j’ai, c’était un gueulard, un antipathique, un abominable personnage, une immense bordille. Avec son mari, le 1 ou le 2 ? Il y a une hiérarchie ? Ils ont une enquête au cul, si je puis dire.

Au départ, c’est le neveu pour :

« viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant« , « complicité de viols sur mineur de moins de 15 ans par ascendant, corruption de mineurs.« 

Ils ont argué que c’est un chantage. Le classique, la victime est coupable.

Comme toujours dans ces cas, les langues se délient et d’autres victimes présumées des agissements de ces deux vieux adeptes du pédalo ont porté plainte.

Quatre nouvelles plaintes ont été déposées entre fin janvier et début février pour des “viols” et “agressions sexuelles” visant le couple formé par Gérard Louvin et Daniel Moyne, a annoncé mardi l’avocat des plaignants, Me Debuisson, confirmant une information du quotidien Le Monde.

L’avocat des plaignants annonce la couleur :

« Des dizaines de personnes ont assisté à des scènes un peu partout en France ». « Dans le cadre du milieu du spectacle, que ce soit des acteurs, des chanteurs, des stars qui savaient. Vous verrez que dans les prochaines semaines les révélations vont tomber. C’est quand même scandaleux d’attendre 2021 pour que ces révélations tombent, on a 20 ans de retard par rapport à ce qui aurait dû être fait. C’est le plus gros scandale français qui va exploser sur les prochaines années, c’est évident. »

Il n’hésite pas à dire que c’est le Weinstein français… À une époque il était président de l’association «  Enfants d’Asie » et il en a démissionné à cause de rumeurs de… pédophilie… Il est vrai que l’Asie, les pédos aiment bien…

https://twitter.com/i/status/1359394407431168004

Eh oui, tout le monde savait dans ce petit milieu corrompu, vous remarquez que ça fait rire le plateau de tarés congénitaux. Il a fait partie des participants à cette émission pouilleuse et a dû aider la carrière de certains, le parrain en quelque sorte…

À mon avis, vu comme c’est parti, il risque de connaître le tourniquet japonais… Quand t’es plus rien, t’es vieux, le système te lâche.

Après Weinstein-Louvin, nous avons un étudiant qui est mort pendu, a priori c’est un suicide – pas comme à la marseillaise avec deux balles dans le dos – après avoir accusé un élu coco de la ville de Paris et son amant de l’avoir violé :

« Après plus de 2 ans sans savoir mettre les mots sur ce qui m’est arrivé, je me rends compte que j’ai été violé par Maxime Cochard, conseiller de Paris et son compagnon Victor Laby en Octobre 2018 alors que je n’avais que 18 ans et étais particulièrement vulnérable ».

L’élu en question est un certain Maxime Cochard… un pote à Brossat.

Le PC a bien changé, à la grande époque, les pédoques, c’était le goulag.

https://actu17.fr/nanterre-guillaume-t-letudiant-qui-a-accuse-un-elu-parisien-de-lavoir-viole-a-ete-retrouve-pendu/

L’accusé, comme toujours dans ces circonstances, t’explique que bien sûr que c’était consenti, c’était le partage.

Le principal intéressé étant mort, forcément hein…

Et la journée n’est pas finie, on vient d’apprendre que le patron du CNC, Dominique Boutonnat, déjà un nom à bubons, l’organisme qui subventionne les cinéastes qui font des films que personne ne va voir, est en garde à vue pour avoir violé son filleul, ça reste dans la famille au moins…

https://www.bfmtv.com/police-justice/le-patron-du-cinema-francais-soupconne-d-agression-sexuelle-et-de-tentative-de-viol_AN-202102100137.html

Ce petit-petit monde politico-merdiatique de crapules nous fait un festival. C’est un monde dégueulasse et glauque, il n’y en pas un pour racheter l’autre.

Le bon côté est qu’ils sont emmerdés, même si les procédures n’aboutissent à rien, leur saloperie est étalée.

On attend la prochaine fournée de dégénérés, je ne suis pas sûr d’arriver à suivre.

Paul Le Poulpe