Pédophilie, affaire Matzneff : l’hypocrisie du sérail parisien dévoilée !

Publié le 29 décembre 2019 - par - 77 commentaires - 4 545 vues
Share

La gauche a toujours plus ou moins fermé les yeux sur la pédophilie lorsque celle-ci n’était pas ecclésiale. Peu importe qu’il y eût des cas avérés dans l’Éducation nationale, voire au sein d’autres cultes, seuls comptaient ceux qui provenaient des soutanes catholiques.

On m’a, par le passé, souvent reproché de défendre l’Église dans cette matière lorsque je demandais seulement un traitement équitable pour cette dernière et réclamais que tous les pédophiles soient logés à la même enseigne.

Bien entendu, les lecteurs de Riposte laïque le devineront, il est encore inconcevable, pour les thuriféraires du vivre-ensemble, de considérer que certaines pratiques en islam vont dans le sens de la pédophilie. Pour faire bonne mesure, de tels cas sont aussi constatés parmi la communauté juive, notamment chez les ultra-orthodoxes de New York ; ce que des juifs eux-mêmes condamnent en luttant contre ce fléau (https://infos-israel.news/rencontre-rabbin-ultra-orthodoxe-lutte-contre-pedophiles-communaute-haredi), contrairement à la plupart des musulmans qui sont, à ma connaissance, assez silencieux lorsqu’il est question de ce « problème » dans leur religion.

Je m’écarte de mon sujet car ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est le cas Gabriel Matzneff, auteur surprotégé du monde littéraire parisien qui avait pourtant connaissance de la perversité de cet individu, invité jusqu’alors par l’ensemble des médias et encensé comme il se doit dans ce microcosme décadent du Tout-Paris.

Mais il en est de ce monde comme de la cour du roi lorsqu’un courtisan en vue tombait soudain en disgrâce. Voir le cas de Nicolas Fouquet, adoré puis oublié lorsque le bon plaisir du jeune roi Louis XIV – aidé en cela par l’insidieux Colbert décidé à perdre son rival – fut de faire condamner son surintendant des finances sous des prétextes assez douteux.

Ainsi Matzneff, âgé de 83 ans – autant dire qu’il ne risquerait pas grand-chose s’il se voyait infliger un procès mérité –, vient de tomber de son piédestal par le biais de l’auteur et éditrice Vanessa Springora, laquelle va faire paraître chez Grasset, le 2 janvier prochain, un livre intitulé Le Consentement, où elle raconte crûment – d’après les quelques extraits dont on dispose à ce jour – sa relation sous emprise avec ledit Matzneff dans les années 1980. Elle était à l’époque âgée de 14 ans.

À l’heure où l’actrice Sue Lyon – ayant jadis interprété le rôle de Lolita dans le film éponyme de Stanley Kubrick, d’après le roman sulfureux de Nabokov – vient de mourir, et tandis que Roman Polanski subit les justes foudres de l’opinion publique pour son comportement de prédateur sexuel lui aussi, certains vont encore tout confondre : non, il ne s’agit pas de fustiger l’artiste mais bel et bien l’homme – ou la femme dans certains cas tout de même plus rares. Et si l’art est libre, il est inconcevable de le confondre avec la réalité. Je ne sache pas, par exemple, que Thomas Harris – créateur du personnage d’Hannibal Lecter – ait jamais dévoré qui que ce soit…

Quant à ceux qui, souvent, fustigent ces révélations tardives de victimes, qu’ils apprennent à comprendre les traumatismes psychiques avant de la ramener avec leurs théories fumeuses de penseurs à la petite semaine. Il n’est d’ailleurs qu’à lire la teneur de leurs dites pensées sur les réseaux sociaux pour savoir qu’on ne frôle pas celle de Nietzsche.

Face à la désormais affaire Matzneff, le quasi inexistant ministre de la Culture, Franck Riester, a twitté : « L’aura littéraire n’est pas une garantie d’impunité. J’apporte mon entier soutien à toutes les victimes qui ont le courage de briser le silence. »

C’est bien gentil de twitter son courroucoucou mais Matzneff ne s’est jamais caché de son penchant, entre autres dans ses publications : « Ce qui me captive, c’est moins un sexe déterminé que l’extrême jeunesse, celle qui s’étend de la dixième à la seizième année et qui me semble être —bien plus que ce qu’on entend d’ordinaire par cette formule— le véritable troisième sexe» (Les moins de seize ans). Dit autrement, tout le monde savait !

Ailleurs il était question de « piment rare » lorsqu’il mettait un enfant de onze ans dans son lit. Autant d’aveux de sa perversion qui ne l’ont, à ce jour, pas empêché de recevoir une allocation de la part du CNL – Centre national du Livre – pour pallier ses difficulté financières et eu égard à son grand âge… Pour ce dernier point, Franck Riester promet d’y mettre bon ordre. J’attends de voir…

Matzneff n’est donc pas un inconnu. Et ce que les uns et les autres font semblant de découvrir n’est pas plus une nouvelle fraîche. Au contraire, elle sent le poisson pourri. Ou quand l’hypocrisie médiatique s’étale au grand jour !

Mais gageons que, tout comme pour Cesare Battisti – ancien terroriste d’extrême-gauche italien déjà défendu par ce même microcosme parisien –, il se trouvera de bonnes âmes pour nous expliquer que Matzneff est en fait un altruiste désirant juste éveiller la jeunesse, comme il l’écrit déjà de lui-même pour se défendre : « Apprendre que le livre que Vanessa a décidé d’écrire de mon vivant n’est nullement le récit de nos lumineuses et brûlantes amours, mais un ouvrage hostile, méchant, dénigrant, destiné à me nuire, un triste mixte de réquisitoire de procureur et de diagnostic concocté dans le cabinet d’un psychanalyste, provoque en moi une tristesse qui me suffoque. »

En attendant, cette caste putride continue de régner sans partage sur l’édition, la presse et les médias en général. Une caste odieuse et méprisante, la même qui crachait l’année dernière sur les Gilets jaunes trop « peuple » à son goût infâme. Justement nous, le peuple rance, sommes encore là et gare : il est plus facile de dresser un gibet que de justifier la pédophilie de vos semblables !

Charles Demassieux

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Prato Azzurro

Vous vous trompez beaucoup, monsieur Damassieux,

et sur bien de points.
1) La pédophilie n’est pas une perversion mais une passion qui suit sa propre orientation, comme la zoophilie la sienne, la transphilie la sienne, l’homophilie la sienne et encore… J’ai rencontré des personnes, parfois amis, ayant eu leur première relation sexuelle avec un ou une adulte à leurs 9, 10 ou 11 ans et demi et ils ne l’ont nullement regretté.
2) La pédophilie fait la paire avec l’adultophilie: moi impubère, j’ai été entre-autre adultophile dans les désirs érotiques.

dami91

je connais plusieurs personnes victimes et qui 30 ans apres ont toujours un mal-être, et ont des difficultés dans leur intimité volée. alors vos généralités……. et votre empathie…… ne serait pas de trop…. on gagnerait à parler d abord des autres avant de parler de soi…

Prato Azzurro

Pouvez-vous démontrer un lien de cause-effet dans le cerveau entre leur mal d’être et ces relations sexuelles “précoces”? Plein de gens ont un mal d’être sans avoir eu des telles relations ainsi que d’autres les ont eues sans en subir aucun mal d’être, bien au contraire!
“Généralités”, “empathie”? Non, faits!! Alors que soutenir que toute relation gamin/e avec adulte est porteuse de dommages psychologique n’est pas un fait mais un très très gros mensonge, auquel ce monsieur Damassieux et vous adhérez sans réserve, malhereusement.

Eléonore

Hier aux grandes gueules, ils ont tous craché sur le pédo Gabriel, mais à la fin de l’émission qui était donc l’invité ? … Le neveu de la mite errante.

Marcorix

Correction: ….alors, pour que justice soit faite….

Marcorix

Et il y en a, filles ou garçons, qui ont grandi puis vieilli, puis qui ont quitté ce monde sans jamais pouvoir dire à qui que ce soit ce qui leur était arrivé. Puis il y a ceux qui sont morts directement pendant ces orgies ridicules et glauques chez les gens comme les dutroux, chez d’autres salauds et salopes des différentes castes comblées de leur ridicule, mais combien néfaste sentiment de toute-puissance, réduits à de petits orgasmes indécents parce que infligés à des enfants et non pas à des adultes consentants . Mais certains passaient pour des originaux, d’autres, les prêtres, étaient jetés avec l’eau du bain. Alors pour que justice doit faire à toutes ces victimes un livre ne suffira pas. J’exige bien plus que ça.

Spipou

Au vu de votre photo, Monsieur Demassieux, je pense que vous n’avez pas connu cette époque, et votre indignation est légitime.

Mais je suis assez révulsé, le mot est faible, de lire des articles et des commentaires de personnes qui ont au moins mon âge – et qui ont bien évidemment fermé leur gueule à l’époque, sinon participé voire participé activement – dont le héros actuel est une ancienne grande figure de ce mouvement, et qui prétendraient n’avoir rien vu, rien su, rien entendu ?

De qui se moque-t-on ? On est en plein Tartuffe, là, ou pire ! Tartuffe se contentait de tâter le tissu sur le genou de la femme de son hôte, on serait plutôt à l’Hôpital Général qui se fout de la charité.

Spipou

COMBIEN de commentateurs indignés ici ignoraient à l’époque qu’il existait un best-seller (parmi des centaines d’autres, impossible de les citer tous) intitulé Les moins de seize ans ?

COMBIEN ?

J’attends le comptage des amnésiques et des faux-culs.

Allez-y, ceux à qui il reste au moins 1 gramme de c…

senechal

Si cette “affaire Matzneff” est un scandale pour ces crimes non dénoncés et pourtant connu en haut lieu, il existe un autre scandale législatif celui-là, qui est celui de la prescription.
Comment peut-on être exonéré de ses actes aussi abominables soi-ils sous le fallacieux couvert de la prescription.
Incompréhensible!!!.
Il n’y a que dans des républiques bananières ou des pays tordus comme la France que l’on peut voir ce genre de chose.

Lorong

Doit-on vous rappeler l’article sur le film Spotlight sur Boulevard Voltaire où il n’était nullement question à traitement équitable mais de réclamer le silence en présentant un film quasi documentaire comme anti-catholique. Oui Monsieur Demassieux, vous et les autres intégristes catholiques avaient toujours adopté une posture anti victime…quand on compare avec les manifs anti-homos des votres…

Pierre Ch

Vous faites une attaque personnelle vcontre CD au lieu de débattre au fond. J’en conclus que c’est une prise de position en faveur des crapules qui s’en prennent aux enfants. Seriez vous attiré par ces jeunes proies ?

Lorong

Vous n’êtes pas très intelligent. De mon texte ressort clairement l’hypocrisie des milieux cathos à dénoncer les actes pédophiles des ordures de gauche mais à réclamèrent le silence ou au mieux à se taire lorsqu’il s’agit d’un homme d’Eglise.
Tout les pourris doivent être dénoncer avec force…tous sans exception. Mais ce n’est pas le e genre de la maison…

Louise Guersan

Ou voyez vous ici une posture anti victime ? Je lis exactement le contraire. Avez vous appris à lire au lieu de répandre votre inutile venin ? Vous êtes homo ! Et alors ? On s’en fout. Demasieux dénonce le système ignoble qui s’en prend aux enfants pour le plaisir sexuel écoeurant de dépravés. Faites vous partie de cette catégorie ? Si vous répondez oui, allez-vous faire …… ailleurs. Si vous répondez non, alors pourquoi ouvrez vous votre grande g…?

Lorong

Je réponds non et je dénonce la posture anti-victime de tout ceux qui soit se taisent sur les turpitudes de l’Eglise soit réclament le silence comme l’a fait l’auteur dans un article commentant le film Spotlight sur BVoltaire. Seules les ordures différencient les ordures…

Spipou

Il n’y a pas que ça.

J’absous Monsieur Demassieux à cause de son âge apparent sur la photo, mais combien d’auteurs d’articles et de commentateurs n’ont rien dit à l’époque, ou ont trouvé ça normal, voire même ont participé ?

Bon, puisqu’il faut qu’il y en ait un qui commence : j’avais dans les 15 – 16 ans, et sans trouver ça “normal”, disons que je me demandais, comme à peu près tout ceux de mon âge dans l’atmosphère de l’époque, ce qui était normal ou pas.

Ca m’a amené à en croiser, des pédophiles, des prudents, qui ne le clamaient pas sur les toits, et par chance ou par naïveté, je leur ai échappé malgré le fait que je faisais beaucoup plus jeune que mon âge, et puis ensuite j’ai vieilli, je ne les intéressais plus.

J’aimerais bien savoir ce que fous faisiez, vous autres !

Spipou

“ce que vous”, lapsus révélateur ?

Marcello

Lisez le talmud.

Louise Guersan

Il fallait que cela fut dit. Je me souviens avoir regardé a l’époque une émission télévisée dans laquelle cet écoeurant personnage s’était rendu accompagné de trois gamines de15 ans qu’il exhibait en se flattant de les mettre ensemble dans son lit et comment elles auraient aimé ses caresses intimes. Un intervenant lui avait alors demandé s’il était conscient d’être pédophile mais n’avait trouvé nul écho auprès des présentateurs et autres participants. Le répugnant personnage avait répondu que c’était elles qui le voulaient. Donc oui, tout le monde savait.

François BLANC

https://24heuresactu.com/2013/01/02/quand-libe-le-monde-et-la-goche-morale-defendaient-la-pedophilie/

Force est de constater que derrière les actions de destruction de la nation au travers de la famille, de l’économie ou de l’immigration on retrouve toujours l’idéologie marxiste
mais il faut également constater que malgré ses échecs systématiques elle fait toujours recette auprès du bon peuple, du moins en France

Vincent L.

Il est interdit d’interdire… on voit où cela mène. Merci Charles Demassieux ! J’adhère à 100 % à votre excellent papier. Et non tous ceux qui ont déroulé le tapis rouge à Matzneff ne seront pas inquiétés. En revanche, la hiérarchie de l’Eglise, elle, doit rendre des comptes devant les tribunaux. Il y a de quoi effectivement s’interroger.

POLYEUCTE

Ce Gabriel n’est pas un Archange…
Saint Bernard (Pivot) le soutient ?
Retraité, tout deux ?
C’est l’âge Pivot dont chacun se méfie….

Silex

Il reste encore Daniel Cohn-Bendit, dont une vidéo circule où il raconte ad nauseam comment il glisse la main d’une petite fille de quatre ans dans son pantalon.
Dany le pédo, qui par ailleurs appelait à la construction d’une mosquée dans chaque village de France.

yvank

Les mosquées? Ça se comprend. Il envie le prophète qui a dépuceler une de ces jeunes femmes à l’âge de 9 ans.Encore un collabo des frères musulmans.

nevada

Ces gens là ont profité tellement et depuis tellement longtemps d’une aura construite de toutes pièces par un système pervers et par des gens pervers installés à des postes leur permettant d’avoir autorité, qu’ils ne comprennent plus qu’aujourd’hui, on vienne leur retirer toutes les qualités qu’on leur avait toujours attribué , à tort. On s’habitue vite à vivre dans un monde qui n’existe pas et ne devrait surtout pas exister, même en mode phantasmé.

Sniper 338

Nevada…je te presente mes plus grand et imense respect patriotique !
Exelente prose 👍👏👍👏👍👏 plus 100.000 %

zéphyrin

je me souviens de ces émissions et évidemment celle où “notre héros” ne comprenait pas qu’on interdise les relations sexuelles adultes/enfants alors qu’au contraire ces enfants avaient beaucoup de chance d’avoir une approche de la sexualité “de qualité”.(avec ce brave homme bien sûr)…beaucoup d’autres orientées; ou une travailleuse de centre social avait osé dire que son expérience lui permettait de dire que nombre d’enfants devenus homos avaient évolué très jeunes dans des cercles pédophiles. Elle s’était fait huer par la bande venue soutenir leurs écrivains homos.
ils protestaient de leur innocence, en précisant toutefois que c’était souvent les gamins qui les séduisaient . Dommage pour eux, un gars sur le plateau s’était trahi: “c’est comme la musique, ça ne s’oublie pas”

Spipou

C’est quand même bizarre, Zéphyrin, que vous et moi soyons les deux seuls ici à nous en souvenir !

Tous les autres seraient-ils devenus soudain amnésiques ?

Victorin

La beauté et singulière clarté de votre langage, cher auteur, parfait admirablement la lucidité et la fermeté de votre jugement, que vous avez la générosité de partager avec nous. Ma sincère reconnaissance.

Kancau11

Ce matin BFMWC toujours au fait de l’actualité a bien évidemment évoqué le cas MATZNEFF ainsi que quelques autres, on sait tous que les animateurs de l’émission ont une mémoire sélective, pour preuve, ils n’ont pas évoqué le cas TROGNEUX.

"à la" poubelle

La pédophilie n’est pas l’apanage d’une certaine élite. Elle existe dans nombre de familles “recomposées” (plutôt décomposées selon moi) quand le vrai père est éliminé, le nouveau compagnon peut tout se permettre avec les enfants.
Dans un roman autobiographique paru il y a une vingtaine d’années, la romancière décrit le comportement d’une jeune adolescente qui fait tout pour allumer son père et l’amener à coucher avec elle.

GAVIVA

Souvenons nous de Marie France Botte, internée après une tentative de SUICIDE qui le dénonçait dans son livre ” le prix d’un enfant” et jugée en 2003 pour CALOMNIES. Pour résumer.

Louise Guersan

Vous avez mille fois raison. Car la pédophilie frappe hélas aussi le monde judiciaire. Ces soi disant élites ( politiques, magistrats, hommes d’affaires, policiers, médias, conseils généraux qui sont souvent un ramassis d’ordures pédophiles profitant de leur pouvoir pour voler des enfants a leurs parents et les considérer ni p!us ni moinss que de la chair à exploiter, horreur des horreurs), unies contre des innocents dans le seul but de faire monter la pression sanguine de leurs attributs sexuels, devront le payer. Cela ne saurait tarder. Merci d’avoir rappelé cette affaire, je vais y consacrer quelques lignes en marge de l’affaire Matzeff

Philippe DECOUSSET

Éloquent article Charles, merci. Encore une énième affaire qui fera long feu. Quand des “personnages haut placés” (la liste est infinie) servent de tristes exemples , comment penser qu’un procès, s’il a lieu, aboutira ? C’est de l’entre soi. Donc difficilement pénétrable (sans jeu de mots…) Bien cordialement.

Vent d'Est, Vent d'Ouest

Le voilà qui se victimise et n’assume pas sa “fierté” d’éveiller la jeunesse de 11 à 16 ans, grand max : ” « Apprendre que le livre que Vanessa (…) mais un ouvrage hostile, méchant, dénigrant (…) *concocté dans le cabinet d’un psychanalyste*, provoque en moi une tristesse qui me suffoque. »
*concocté dans le cabinet d’un psychanaliste* ; en somme il s’en fout que sa victime en ait souffert et ne comprend pas qu’elle puisse, par ces écrits, évacuer autant que faire se peut ses souffrances d’avoir été souillée par une telle relation ?
Quel être égoïste et égotiste ! moi, moi, moi… Pouah !
L’autre pourriture Dany : https://www.dailymotion.com/video/x9jasr

Olivia

L’impunité des uns n’est possible que par le silence coupable des victimes ! Par ailleurs ces jeunes victimes avaient des parents. Que n’ont-ils dénoncé ces pédophiles ? Pourquoi attendre des années pour parler ? Enfant, sitôt qu’un comportement me déplaisait j’en faisais part aussitôt à ma mère et je suis plus que surprise que tous les enfants n’aient pas la même réaction que celle qui fut la mienne. Accepter l’inacceptable n’a jamais été dans ma nature et cela se traduit aujourd’hui au regard de la politique.

Vincent L.

Toutes les personnalités qui savaient sont bien coupables que les victimes silencieuses. Car une gamine de 14 ans, même consentante, est complétement désarmée devant l’aura d’un écrivain et un prédateur d’une cinquantaine d’années qui a toutes les armes de manipulations avec lui. Et d’après ce que j’ai lu par ailleurs les parents étaient aux abonnés absents. Voir également que ce personnage bénéficie de tas d’avantages accordés à des écrivains désargentés… il y a de quoi tomber à la renverse.

Dudule

Ces curieux toutes ces oies blanches qui se réveillent quand elles ont fini de servir… C’est une mode ?

Spipou

E.X.C.E.L.L.E.N.T.

Mais à l’époque, les mêmes oies blanches ayant fini de servir écrivaient des romans à la gloire de la pédophilie. On a déjà fait un pas.

Fleur de Lys

Ce monstre est une pourriture abjecte ! (et s’est peux dire !)
1990 : Gabriel Matzneff face à Denise Bombardier dans “Apostrophes” | Archive INA – (VIDEO)

http://by-jipp.blogspot.com/2019/12/1990-gabriel-matzneff-face-denise.html

Eric des Monteils

Merci pour ce lien, qui nous fait apparaitre cette ordure encore plus abjecte dans sa suffisance, surtout dans sa réponse à la journaliste Canadienne qui relève le gant.

Eric des Monteils

Merci pour ce lien qui nous fait apparaitre cette ordure encore plus abjecte.
Surtout dans sa réponse à la journaliste Canadienne qui relève le gant.

Desespoir50

La gauche silencieuse devant la pédophilie, des exemples à la pelle comédiens, politiques, et EN avec l’exemple au cri du jour d’une minable prof de 39 ans avec un gamin de 14/15ans. Tout est dit!

Claude

Peut-être que le collégien était un migrant isolé ?
D’aucuns se disent âgés de 15 ans mais ils en paraissent 30.

La lyonnaise

Un copain de Lang, Cohn-Bendit ou Frédéric Mitterand, tous des bons gauchistes irréprochables!!!

charles

tous des pédérastes dégénérés à pendre par où ils ont péché …. par les couilles….. et sans pitié !

Christine B

La nièce de M******** ne dit pas autre chose , au-delà de 16 ans c’est répugnant – sauf eux évidemment qui jusqu’à 90 ans seraient toujours appétissants? Il n’y que leurs cerveaux de détraqués pour y croire.
16 ans 18,17 ans à la limite je ressuscite chantait qui vous savez : s’il avait pu dire 14 il aurait été plus près de la vérité…pour celui-ci aussi tout le monde savait.

GERARD R.

Pourquoi vous retenez-vous, de balancer les noms ? Là, vous en dites trop ou… pas assez…

Christine B

Principe de précaution on va dire….même si tout le monde a compris

Sniper 338

Precaution ou lacheté ?

Spipou

Non, moi j’ai pas compris. Je dois être un peu c…

Christine B

Je corrige 20 ans 18 ce qui ne change rien au fond de l’affaire

VORONINE

La”caste putride ” s’est meme hissée au plus haut de la république, puisqu’elle s’est , en toute impunité et sans complexe , glissée jusqu’à l’Elysee….

Emile

Le clan des parigo-bobo progresso-mondialiste libéraux/libertaires ( que certain appellent l’élite ..!!??! ) est à la tête de la dégénérescence de notre société
Le poisson pourrit par la tête :il faut couper la tête
Et vous oubliez l’islam zoophile : le prophète assassin voleur pédophile s’envoyait aussi des chèvres

charles

Couper la tête sans oublier les couilles

Sniper 338

La chèvre n’a jamais porter plainte ?…..LA SALOPE !

atalante58

A quand le tour d’un certain dany…………?

Énée

Et d’un certain Jack (toujours en poste), et d’un certain Frédéric (toujours en poste) etc, etc …la liste est longue, et en toute impunité.

Sniper 338

Danny le rouge pedo …..tout comme bhl merite le sort de kadafi !

Crap2sp

Il ne doit surement pas etre le seul. Et loger,aux frais,de la princesse,sans GJ.y parait qu on manque de logement,quand ils n,abritent pas les illegaux traine- savate,et criminels,ils logent,des rebus,pedophiles,decidement,ce monde change, les parisiens,aiment,se faire mettre. Aller payer bande de cons,vous n,etent,bons,qu,a cela..

Bribrilanarchistededroite

A parisien, on peut rajouter un H

Busurman

voilà pourquoi tant de bons écrivains n’ont que l’auto-edition. Ils ne font pas partie du sérail germano-putain.

Spipou

Ah ben non, ça ne doit pas être vrai. Je ne sais jamais, entre Sudpresse et Nordpresse, lequel est le sérieux et lequel est le parodique !

C’est vrai qu’en regardant la une de Sudpresse, on peut parfois se poser la question !

Spipou

Je ne sais pas si ceci est vrai, il n’y a aucun détail dans l’article, et je ne vois rien d’autre dans l’actualité :

https://nordpresse.be/gabriel-matzneff/

patphil

la “caste putride continue de régner sans partage sur l’édition, la presse ” et sur la politique, l’économie, la “justice” aux détriments des gueux réfractaires (qui s’abstiennent de voter trop souvent)

Bribrilanarchistededroite

Ce ne sont pas “aux détriments des gueux réfractaires”, mais “des goyim réfractaires”.

En passant

Matzneff est désormais grillé, carbonisé à mort, et c’est tant mieux !

Ce triste individu s’est toujours débrouillé pour passer entre les gouttes en multipliant les bonnes relations avec tous les milieux idéologiques. C’est ainsi que pro-Arabe dans les années 60, il est devenu pro-Israël dans les années Mitterrand, non sans avoir dans l’intervalle soigné ses bons rapports avec l’ultra-gauche “libertaire” (de Sartre à Kouchner sans oublier Jack Lang), tout en conservant des complicités à droite (il était vu comme le successeur de Montherlant, référence du conservatisme viril mais aussi de la pédérastie échevelée).

Quant à Vanessa Springora… J’aimerais connaître l’opinion de sa mère à l’époque.

Busurman

Oui, c’est juste… mais ceux qui hurlent sur Matzneff se taisent sur les gangs de pédophiles pakistanais en Grande-Bretagne.

Bribrilanarchistededroite

oui c’est vrai et c’est vraiment dégueu

Sniper 338

Busurman. …..exactement. ….les accusation de pedophilie est surtout une arme d’accusation massive ideologiquement correct !

zéphyrin

A l’âge qu’il a il ne risque plus grand chose. sa plus grande punition serait d’être privé de pilules bleues..(sourire) .malheureusement la pédoagression est mondialisée, protégée avec discrétion…ce seront toujours les pauvres au bout de la chaine qui horrifieront nos bon juges, qui se garderaient bien d’attaquer un ministre pour des faits similaires.
selon que vous soyez riche ou pauvre….

Sniper 338

Zéphyrin. ….faudrais dejas passé au lance-flame tout les pedos-magistrats …
sa risquerais de tomber comme a Waterloo dans les rend de la magistrature …

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

C’est triste et ignoble de penser que la femme est réduite un âge , si bref (10-16 ans),au-delà, c’est poubelle ! Au moins Yann Moix nous laisse de la marge ….Une question : à 83 ans, il fait comment ???? En tout cas , cet article ne parle pas (mais bien sûr, on se comprend..) du plus célèbre des pédophiles puisqu’il y a apporté une caution divine que l’Eglise Catholique lui envie : CHUT CHUT, C’EST CELUI DONT IL NE FAUT PAS DIRE LE NOM.Surtout depuis l’affaire autrichienne.Au fait, où en est-on de la possibilité de dire la vérité au sujet de Mahomet et de la petite Aïcha qui jouait à la balançoire avec ses copines quand on est venue la chercher pour la remettre entre les mains de “l’Envoyé de Dieu “.
Y a t-il eu CONSENTEMENT ??? Ou EMPRISE …..

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Réduite à un âge.

Jill

Là nous sommes dans les poubelles bobos, et çà
pue grave… une nouvelle forme d’expression artistique peut-être.

Pugnacite

Les milieux dits autorisés depuis 68 seraient ils désormais remis en question et avec raison : preuves et témoignages fiers des commettants Dany et les autres débris déliquescents briseurs de vie mais ne pouvant cependant interférer pour faire cesser les logorrhées de ces pauvres types libidineux à 30 ans comme à 75 ans..
Quel dégoût ils inspirent mais dont ils se vantent …

Hecor Poupon
Eric des Monteils

La pédophilie “en marche”, depuis que c’est annoncé . . . . . .