Pédophilie : lynchage de Barbarin, silence sur Mahomet

MahometaichaMardi 15 mars, lors de la réunion des évêques de France à Lourdes, une conférence de presse a été organisée autour de la récente affaire de non-dénonciation d’actes  pédophiles dans le diocèse de Lyon, dirigé par le cardinal Barbarin. Ce dernier s’est exprimé sur cette question aussi douloureuse qu’inadmissible, selon ses propos, et ne m’a pas paru la traiter avec la désinvolture que certains journalistes lui imputent.

Certes, il ne saurait être question de nier ces crimes et le sentiment de trahison des fidèles, mais ce qui est frappant, c’est la virulence avec laquelle sont interpellées les instances catholiques, tandis qu’on use d’une prudence insoutenable lorsque sont mis en cause des individus appartenant à d’autres chapelles, religieuses ou laïques.

L’émoi suscité par les très nombreux actes de pédophilie au sein de l’Education nationale – voire de Daech, dont la consommation sexuelle d’enfants n’est plus un secret ! – ne provoque pas parmi les médias français, semble-t-il, le même courroux. Et je ne parle même pas du caractère sacré de cette déviance dans l’islam qu’il faut surtout taire. Après tout, Aïcha, la troisième épouse de Mahomet, était encore une petite fille lorsqu’elle fut mariée au prophète, le mariage ayant été consommé une petite poignée d’années plus tard.

Aussi, tandis qu’un intervenant dans la salle de conférence alpaguait par deux fois le cardinal Barbarin, en lui demandant pourquoi l’Eglise générait de la pédophilie, sous-entendant que celle-ci était génétiquement portée sur ce vice, je m’interrogeais : si, au cours d’une des interventions publiques d’imams à la suite des attentats de janvier et novembre 2015, un journaliste leur avait demandé pourquoi l’islam générait des terroristes, que serait-il advenu ? Non, je ne m’interrogeais pas, puisque je connaissais la réponse : c’eût été la curée, sous forme d’exclusion de la profession et de procès orchestré en grandes pompes par des sangsues associatives, et relayé avec contrition par l’ensemble des médias.

Mais c’est l’Eglise, le vieil ennemi obsessionnel des progressistes qui font fi de ce que cette dernière a apporté à notre civilisation. Comment, en effet, expliquer à ces sombres crétins que Copernic, Galilée, Pasteur, Marie Curie, etc., étaient tous issus de nations traditionnellement catholiques, quelles que fussent leurs croyances personnelles. Ce n’est sans doute pas le fruit du hasard ! Qu’ils aillent donc jusqu’au bout de leur christianophobie, ces acharnés de l’anticléricalisme ; qu’ils refusent la moindre connivence avec le patrimoine chrétien ! Par exemple, ces élus gauchistes, maires, conseillers régionaux et autres, qui écoutent comme des moutons leur Premier ministre menacer le cardinal Barbarin en le sommant de prendre ses responsabilités, pourquoi engrangent-ils les bénéfices directs et indirects des abbayes, basiliques et cathédrales ? Pourquoi exposent-ils dans les musées nationaux tableaux et statues illustrant l’histoire sainte ? Pourquoi, enfin, font-ils la promotion touristique de leurs villes et régions où les monuments chrétiens ont souvent modelé le paysage ?

Je vois d’ici certains redresseurs de torts prêts à me balancer que je couvre la pédophilie des prêtres : rien n’est plus faux. Je la condamne sans restriction.  Cependant, contrairement à la République, l’Eglise catholique fait le ménage, puisque le pape en personne – pour lequel je n’ai pas de sympathie particulière –  s’est emparé du sujet. Il était temps, d’accord, mais les autres continuent de couvrir leurs brebis égarées, et il faut les prendre la main dans le sac pour qu’ils reconnaissent du bout des lèvres les faits ; n’est-ce pas, madame Belkacem et messieurs-dames des syndicats d’enseignants ?!

Seulement voilà : le cardinal Barbarin, accusé d’avoir couvert la pédophilie de ministres du culte dépendant de son diocèse, ça va dans le sens de ce remplacement de population et, par voie de conséquence, de culture. Quitte à travestir les faits. On flingue le Christ en même temps que le peuple !

Ainsi, Marianne, le pseudo hebdomadaire indépendant, pointe « l’apparente décontraction du prélat des Gaules » à la conférence, allant jusqu’à jouer la carte du lapsus révélateur lorsque le cardinal a eu cette phrase, maladroite, il est vrai : « “La majorité des faits, grâce à Dieu, sont prescrits”. Loué soit le Seigneur… Repris plus tard par un journaliste qui lui demande de s’expliquer sur cette formule qu’il n’a pas corrigée de lui-même, il répondra sans avoir l’air encore d’en mesurer la portée: “Oui je vous remercie (…), c’est vraiment une erreur de mon langage, je le reconnais volontiers.” Un lapsus représentatif de l’état d’esprit du cardinal ? » Marianne et les autres médias gorgés de subventions se moquent des faits, qui sont loin d’êtres accablants pour le prélat : ils veulent juste casser encore et toujours du curé, quitte à refuser la présomption d’innocence, quand on sait que monseigneur Barbarin a toujours condamné sans nuance la pédophilie.

Quant à son apparente décontraction, il n’est pas nécessaire d’avoir une gueule de circonstance pour agir. Ce n’est pas parce que le bibendum Nutella et l’hystérique aux castagnettes – je vous laisse le soin de les reconnaître ! – ont joué les vierges effarouchées après les attentats de janvier 2015 qu’ils ont œuvré efficacement pour empêcher ceux de novembre de la même année… dans l’attente du prochain, où ils feront à nouveau les pleureuses !

Plus judicieusement, et cependant sans complaisance à l’égard de l’Eglise dans ce dossier, Jean-Pierre Denis, du journal La Vie, écrit : « Faut-il rappeler ce qu’est la présomption d’innocence ? À supposer qu’elle suive son cours, une plainte ne fait ni un coupable ni un complice. Mais quand il s’agit de l’Église catholique, cible trop commode, toute tentative d’apporter réponse ou nuance sera dénigrée, ridiculisée, présentée comme maladresse ou mépris. On mélangera le passé et le présent. On imputera à cet archevêque des fautes commises sous le règne du prédécesseur du prédécesseur de son prédécesseur, dans un contexte tout autre pour l’Église comme pour la société. On passera sous silence ce que le cardinal a fait, lui, dans de semblables affaires. On omettra de dire qu’il y a quelques années, une journaliste avait essayé de le piéger en prétendant qu’elle avait été victime d’abus : Philippe Barbarin l’avait incitée à porter plainte. »

Alors que presque tous ont capitulé et cédé aux sirènes de la mondialisation – une colonisation qui ne dit pas son nom –, les catholiques demeurent  majoritairement attachés à leurs us et coutumes. Tous les moyens sont donc bons pour caricaturer les membres de leur clergé en pervers sexuels assoiffés d’argent et de pouvoir.  Pendant ce temps, on décore le dignitaire d’un pays où les détraqués sexuels pleins aux as sont réellement légion : j’ai nommé l’Arabie saoudite !

Charles Demassieux 

image_pdf
0
0

35 Commentaires

  1. La pédophilie est un crime. Ne pas dénoncer ce crime avec la même énergie quand il s’agit de l’islam qui légalise la pédophilie, est un crime. Des gens haut-placés de la politique n’ont pas été poursuivis, car ils exerçaient leur vice au Maroc.

  2. Eh voilà, Juliette Méadel secrétaire d’état de on ne sait trop quoi demande la démission du cardinal Barbarin, je n’ai pas vu cette pintade demander la démission du poussah Boubakeur lors des récentes tueries musulmanes qui ont endeuillé la France, ce n’est pas que j’excuse l’attitude du cardinal, mais le brave homme a certainement été dépassé par les évènements et a mal réagi.
    Elle ne fait rien non plus contre tous ces imams prêcheurs de haine, mais bon, celle là aussi doit être foncièrement anticléricale comme tous ces copains socialos qui s’invitent à table dès qu’il s’agit de bouffer du curé.

  3. « Après tout, Aïcha, la troisième épouse de Mahomet, était encore une petite fille lorsqu’elle fut mariée au prophète, le mariage ayant été consommé une petite poignée d’années plus tard. »
    Ce hadith est tout, sauf véridique.
    Expliquez-moi, M. Demassieux, comment un obsédé sexuel, détraqué, a pu attendre 3 ans (il l’aurait épousée quand elle avait 6 ans), avant de coucher avec elle…
    Vous en connaissez, des pédophiles qui attendent patiemment que leurs futures victimes aient quelques années de + ?
    Et même si c’était vrai, et qu’il l’avait déflorée à cet âge, soit elle aurait fait une hémorragie interne, et en serait morte, ou si elle avait survécu, elle aurait eu de graves séquelles, et n’aurait pas atteint sa vingtième année.
    Dans tous les cas, elle n’aurait pas pu porter d’enfants !
    Ce hadith a été rédigé à la demande des califes pour justifier les mariages des fillettes avec des hommes bcp + âgés, et il est regrettable que vous y croyiez.

    • Vous excuserez mon ignorance des détails de la défloration des petites filles! Mon truc, c’est plutôt les femmes! Quant au texte que vous citez, il est considéré comme sacré en islam! Dont acte.

    • Aïcha n’a pas eu d’enfant. Elle a été veuve de Mahomet à 18 ans.

    • Ce hadith est authentique, et sort de la bouche même de aicha. Elle n’a pas eu d’enfants, car 1 veuve du prophète a 18 ans avec interdiction de se remarier, et 2 sans doute la déformation de son utérus par les saillies de son pédo-mari.

      Ceci étant dit, nous sommes dans une voie a 2 issues: soit les sources reconnues comme authentiques le sont, et le prophète est un monstre selon ces sources.
      Soit les sources reconnues comme authentiques sont des rédactions postérieures au « prophete », et nous sommes donc en droit de remettre jusqu’à son existence en question.

      Choisissez votre camp, pour moi, prémare a raison.

      • Ces hadiths ont été rédigés près de 200 ans après la mort du « prophète », ce qui, déjà, est sujet à caution. Les « biographes » le disent eux-mêmes : ils rapportent ces faits, cités par Untel, lui-même les tenant d’Untel, etc…
        Et + on lit de hadiths (des dizaines de milliers !), + on est amené à douter de leur véracité. Comment un seul homme a-t-il pu commettre autant d’exactions en quelques années seulement ?
        La guerre étant ce qu’elle était à l’époque, et les conditions de vie dans ces contrées, on a du mal à croire qu’un seul homme (âgé de + de 40 ans) ait pu tuer autant d’hommes, et ensuite violer leurs femmes parfois même dans une seule journée !
        A moins qu’il n’ait été un extraterrestre, ou un mutant, doté de capacités surnaturelles ?
        Soyons sérieux, être islamophobe ne signifie pas avaler n’importe quoi. Car ce faisant, on se met au même niveau que les fanatiques musulmans.

  4. Une faute s’est glissée à l’insu de mon plein gré dans mon texte: « Marianne et les autres médias gorgés de subventions se moquent des faits, qui sont loin d’êtres accablants pour le prélat « . Je corrige:  » qui sont loin d’être (sans s) accablants ». Car les seuls êtres accablants sont nos gouvernants et nos médias, si tant est qu’ils soient les nôtres!

  5. J’adore le dessin, mais son auteur n’a-t’il pas pris un double risque ? 1/ Représenter qui vous savez, ce qui est interdit et plus dans l’air du temps – 2/ Plaisanter sur ce qui a été dicté à qui vous savez par un autre – grand et miséricordieux, mais quand même ! – que vous savez aussi ….

  6. Il y a la pédophilie, un crime, dans l’Education Nationale, dans l’église catholique, dans l’islam, chez des politiques européens toujours invités à la télévision nationale française, journalistes, ministres des finances FMIsés et hommes d’affaires proches du pouvoir actuel qui menaient grand train à Marrakech avant des scandales immondes. Des orientalistes notoires… On les savait aussi en villégiature à Hammamet, haut lieu de la prostitution enfantine. Mais il y a pire, certains la théorisent, dans des livres post-soixante-huitards comme Cohn-Bendit (le bien nommé) ou dans chez des exégèses de l’islam orthodoxe, comme ci-dessous, pays avec laquelle la France fait de juteux contrats, alors que les journalistes de gauche (très droit-de-l’hommistes) ne trouvent rien à redire aux relations internationales avec ce régime abjecte, selon l’encyclique socialiste : gauche=bien, droite=mal. Il faut certainement se contenter d’analyser la logorrhée vallsienne avec ce logiciel basique.

    • En écrivant Cohn – Bendit vous avez commis une erreur d’orthographe. Il faut supprimer les lettres h et d. Ainsi vous serez dans le vrai !

  7. « Il n’est pas permis de chevaucher l’épouse avant la fin de ses 9 ans, que la fornication soit complète ou interrompue, alors que toutes les autres jouissances comme l’attouchement avec désir, l’entrelacement, la jouissance entre les cuisses, toutes sont bonnes, même avec une enfant en âge de téter… »
    in fatwa qui rendait licite la jouissance sexuelle dans les cuisses d’une petite fille en âge de téter in Libération du moyen (Tahrir al-wasila), en réponse à la question 12 p. 216
    Rouhollah Mousavi Khomeyni (1902-1989), imam, dignitaire religieux chiite possédant les titres d’ayatollah et de sayyid, homme politique iranien et guide spirituel de la Révolution de 1979

    • Il est tout a fait exact qu’un courant idéologique d’extrême gauche a tenté depuis 1968 de normaliser et de légaliser les rapports sexuels des adultes avec les enfants.Tous les vrais défenseurs des enfants connaissent ces vérités dérangeantes et savent que cette idéologie destructrice n’est pas morte.Ne parler que de l’Eglise relève donc de l’imposture.
      Actuellement une large pétition initiée par la parole libérée(voir site) tente de faire passer une loi pour rendre imprescriptible les crimes contre l’Enfance.Celle ci existe déjà dans certains pays comme le Canada et la Suisse.
      Madame Homayra Sellier qui se bat depuis 14 ans avec son association « innocence en danger » disait il y a quelques mois qu’elle « criait dans le désert ».C’est dire l’intérêt de nos institutions pour le problème.
      http://www.veritegroupesaintluc.fr/l-imprescriptibil
      Pour celles et ceux qui veulent étudier la puissance de l’omerta et la persécution des victimes étudier sur le net »affaire Jimmy Saville ».

  8. Face à l’islamisation en cours, l’Eglise se conduit comme si elle ne croyait plus en son Dieu. Mgr 23 assure qu’il n’y pas de guerre de religion en oubliant le massacre des chrétiens d’Orient; le pape demande à chaque paroisse d’accueillir des migrants; Mgr Dubost, à la mosquée de Paris, après la décapitation d’Hervé, a flatté les musulmans en leur lançant: « Redressez la tête! Soyez sûrs de ce que vous êtes! »; le cardinal Tauran a exprimé les vœux de l’Eglise aux musulmans du monde entier à l’ouverture du ramadan 2015… et Mgr Philippe Barbarin a soutenu la Manif pour tous et a salué le courage exemplaire des chrétiens d’Orient face à la barbarie islamique.
    L’Eglise des lâches qui n’envisage qu’une victoire de l’islam a sans doute estimé l’heure venue de lui faire payer sa résistance.

  9. (suite de BARBARIN Les 4 points cardinaux)
    4- oui, il faut faire le ménage dans l’Eglise…Oui, il faut continuer d’aimer son prochain mais pas au prix de notre propre disparition..Oui, il faut des moines guerriers qui doivent se préparer à combattre dans une nième Croisade qui a commencé chez nous!!!l ( l’intérêt étant que nous n’aurons pas à aller à pied jusqu’à Jerusalem!!!! ).
    didier labaune
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

  10. CARDINAL BARBARIN : LES 4 POINTS CARDINAUX
    On récolte ce que l’on sème:
    1- l’Eglise et sa gestion n’est pas représentative des chrétiens…qui ne sont consultés sur…rien !
    2- le cardinal Barbarin n’a pas été réactif : les hommes d’Eglise ont un gros problème de temporalité, ils croient parfois qu’ils ont l’éternité pour régler les graves dysfonctionnements! Barbarin le paie aujourd’hui…
    3- Les musulmans sont craints par l’Eglise de France et les chrétiens sont pantalon baissé devant eux : il n’est plus question de tendre la joue gauche mais bien de tendre la fesse… On rencontre chez les chrétiens une infinité de « remplacistes » qui s’ignorent et à tout le moins, j’estime que le croyant chrétien a désormais en son sein plus de gauchistes que dans le reste de la population!
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

  11. sa serait bien aussi qu’on parle des scandales de pédophilie chez les témoins de jéhovah, parce que chez eux aussi il y en n’a 3 fois plus.

  12. ( suite des 4 points cardinaux à destination de Barbarin, cardinal )
    4- oui, il faut faire le ménage dans l’Eglise…Oui, il faut continuer d’aimer son prochain mais pas au prix de notre propre disparition..Oui, il faut des moines guerriers qui doivent se préparer à combattre dans une nième Croisade qui a commencé chez nous!!!l ( l’intérêt étant que nous n’aurons pas à aller à pied jusqu’à Jerusalem!!!! ).

    didier labaune

    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

  13. On récolte ce que l’on sème:
    1- l’Eglise et sa gestion n’est pas représentative des chrétiens…qui ne sont consultés sur…rien !
    2- le cardinal Barbarin n’a pas été réactif : les hommes d’église croient parfois qu’ils ont l’éternité pour régler les problèmes! Il le paie aujourd’hui…
    3- Les musulmans sont craints par l’Eglise de France et les chrétiens sont pantalon baissé devant eux : il n’est plus question de tendre la joue gauche mais bien de tendre la fesse… On rencontre chez les chrétiens une infinité de « remplacistes » qui s’ignorent et à tout le moins, j’estime que le croyant chrétien a désormais en son sein plus de gauchistes que dans le reste de la population!
    (à suivre)
    http://saintdenislabauneump.blogspot.fr/

  14. Pendant ce temps ,l’archevêque de Bologne veut construire une mosquée pour

    les pauvres musulmans de sa communauté. Il espère qu’une fois qu’ils seront

    dedans ils vont le remercier de sa gentillesse et prier pour lui . Qui sait , ils

    vont peut-être modifié le Coran et la prière du musulman qui dit « Aidez -nous

    à faire des veuves et des orphelins de tous ceux qui ont corrompus la religion

    (les juifs ) ou qui s’en sont détournés ( les chrétiens. ) Coran 9, 5.

  15. Tout acte pédophile doit être sanctionné mais il faudrait que cela concerne tous les détraqués concernés ce qui n est pas le cas beaucoup se sentent protégés et même dans certaines idéologie ces pratiques sont conseillés mes souvenirs me ramènent à certains politiques qui vantaient les mérites de la pédophilie
    Facile de se en prendre uniquement à l église

  16. Et oui , c’est comme ça les socialistes bien souvent qui plus est francs maçons ( j’avais envie d’enlever la cédille) A mort la calotte, telle est leur devise et ce depuis tous les temps .Alors aujourd’hui ils ont un os de pinson à rogner , vous pensez bien qu’ils ne s’en privent pas.Quand à s’occuper de l’os d’éléphant que représente la pédophilie au sein de l’islam, là pas touche , on est pas au courant……

  17. coucher avec un adolescent de 16 ans ( majeur sexuellement ) c’est mal quand on est un prêtre ( et je suis de cet avis ) mais sodomiser une gamine de 12 ans après l’avoir droguée c’est bien quand on est un artiste ( cf Polanski ) …..

  18. Je vomie ces individus qui font du mal aux enfants, qu’ils soient prêtres, directeurs d’école, personnels de centre aéré…tous au billot!
    Mais ce qui me dérange le plus, et ce n’est pas que dans l’église catholique qui rappelons le voit ses représentant élus par l’état français, c’est la non action contre la pédophilie en général, comme si il y avait un tabou insupportable la dessus en France.
    Rappelez vous de Stan Maillaud, cet ancien gendarme qui au fil de ses enquêtes a mis le doit sur un réseaux pédophile français et international touchant ministres, juges, hauts gradés, enfin bon les « élites » de ce pays quoi, on lui a demandé de passer sous silence l’affaire, il a refusé…aujourd’hui il est menacé de mort!
    Quand on voit ça on peut aisément comprendre à quoi sert la théorie du genre, l’omniprésence de la sexualité, voir de la pornographie, dans les séries, les films, sur internet, dans l’éducation nationale et tout ça dans le seul but d’atteindre les mineurs.

    • Quels représentants de l’église catholiques, sont élus par l’état ???

  19. En ce qui concerne le sieur valls, on peut penser sans trop de risque de se tromper qu’il veut faire payer au cardinal ses fermes postions contrer les lubies des « francs » -maçons (dénaturation du mariage, GPA, euthanasie, etc).
    N’oublions pas que valls même s’il n’est pas actuellement membre du grand orient de France a un lourd passé d’anti-Catholique primaire.

  20. Comme souvent ici, on mélange les genres.

    Personnellement, je ne trouve rien à redire aux petits malheurs du Primat des Gaules.
    Il les mérite. L’acharnement dont il est victime ? … il n’est pas différent de celui dont
    lui-même s’est rendu coupable, il y a deux ans, contre un certain projet de mariage,
    lequel pourtant, puisque laïc et républicain, ne le concernait pas. …

    En fait, la vie lui rend la monnaie de sa pièce !

    Ce n »est pas parce qu’il est nécessaire de résister à l’entrisme d’une certaine religion
    qu’il faut trouver toutes les qualités à celles de nos pères. Sur certains sujets, toutes les religions se valent.
    Du reste, cher monsieur Demassieux, je crois que Barbarin, comme beaucoup de prélats catholiques (pour ne pas dire tous), et au nom de je ne sais quelle solidarité entre les religions, ne serait pas le dernier à condamner de nombreux aspects du contenu de votre papier.
    Et vous le savez très bien.

    • C’est encore pire que ça, leur absence de croyance en quoi que ce soit d’autre qui ne soit pas eux-mêmes, le culte de leur petite personne avec ses petites pulsions (comme par hasard toujours justes et librement exprimées, même les plus basses) et leurs délires personnels, ne leur permettent pas d’apercevoir au loin (enfin plus si loin que ça) l’avenir qui les guette eux aussi. Oui car le fameux crocodile avancera les yeux bandés, il ne fera pas la différence, sauf pour les embrigadés, qui se transformeront en bourreaux avec la plus grande aisance. Cet article sur la violence contre l’église tombe magistralement à propos, merci. On ressent ce clivage dans la vie au quotidien. Les faits de pédophilie dans l’église permettent l’amalgame et l’opprobre, les têtes d’enfants décapités traînant dans les rues du royaume de machin bidule, ah que voulez-vous c’est horrible, mais enfin ce sont de méchants terroristes, ne leur évoquent pas la violence contre les enfants, non non voyons…

  21. On l’a compris : Valls et ses potes , ont pour objectif fondamental l’éradication de l’église du Christ , par l’entrée massive des muzzs , dont une énorme majorité de Français ne veulent pas . Valls et tous ses potes , sont des frères trois points qui ont pour objectif le triomphe du culte luciférien .

Les commentaires sont fermés.