1

Pédophilie : TF1 préfère parler des curés que de Cohn-Bendit…

Fait-on peser en permanence le soupçon de pédophilie sur tous les enseignants et tous les politiques ? Non ! Alors pourquoi sur tous les prêtres ?

Ce dimanche 13 octobre, c’est l’émission « Grand reportage » (en toute modestie) qui est diffusée sur TF1, et il y a fort à parier qu’après le JT de 13 heures, elle bénéficie d’un public nombreux… surtout que la météo plutôt maussade n’incite pas aux balades dans la nature mais plutôt au cocooning, éventuellement devant la télé.

Comme souvent, j’ai oublié d’éteindre mon téléviseur après les infos, et bien qu’ayant débuté une activité prenante, j’écoute néanmoins d’une oreille distraite ce qui se dit sur la première chaîne, et ne tarde pas à réagir au sujet du jour : « Pédophilie dans l’Église » !

Loin de moi l’idée de défendre les prêtres se livrant à des pratiques inexcusables, mais ce qui provoque ma colère, c’est que chaque fois qu’il en est question, elle n’est ciblée que chez les curés !

Réagissant immédiatement, j’ai donc envoyé à la médiatrice de l’info sur TF1 (mediationinfo@tf1.fr) le message suivant :

Madame,

Je viens de regarder votre remarquable « Grand reportage » sur « la pédophilie dans l’Église », et sans que la qualité du reportage soit le moins du monde en cause, je suis une nouvelle fois scandalisée sur le fait que pour vous et la majeure partie des pros de l’information, tous médias confondus, la pédophilie ne concernerait que les curés !

Quand allez-vous enfin mettre vos projecteurs sur les nombreux pédophiles qui sévissent dans les écoles (publiques), et parmi les hommes politiques, dont certains très célèbres, traînent pourtant de sales casseroles à leurs basques depuis de nombreuses années, sans que pour autant vous preniez la peine de le signaler et de le souligner à plusieurs reprises !

Quant à la pédophilie à grande échelle qui règne chez les islamistes, où un vieillard peut « épouser » une enfant mineure, c’est carrément l’omerta… des fois que les mal-pensants se permettent aussitôt d’amalgamer avec d’autres nuisances des tenants de cette religion, laquelle est totalement protégée par les pouvoirs publics…

En revanche, sur les curés, allons-y de bon cœur, ils sont moins nombreux donc moins dangereux ; de plus leur pape actuel est davantage soucieux des prétendues souffrances de migrants manipulés que de celles des chrétiens d’Orient qui le laissent de marbre.

Seul l’inceste a parfois été traité officiellement, puisque restant suffisamment « général », c’est-à-dire sans toucher une « communauté » en particulier, l’honneur (si l’on peut dire !) de certains « intouchables » reste donc sauf !

Pour l’Éducation nationale, le seul « traitement » de ce drame consiste surtout à ne jamais faire de vague, et à muter les ordures dans un autre établissement scolaire… où ils pourront à loisir continuer leurs monstrueuses pratiques !

Il est vrai qu’à une époque où les enseignants se mêlent de donner aux jeunes enfants une éducation sexuelle (avant même qu’ils sachent lire et écrire correctement), où la pornographie a outrageusement sa place, souvent à l’insu des parents, on les imagine mal s’offusquer qu’un de leurs collègues joue à « touche-pipi » avec ses élèves !

Et si par hasard vous me rétorquerez qu’un tel reportage a déjà eu lieu sur votre chaîne, il est fort probable qu’il n’ait été programmé qu’à une heure suffisamment avancée pour être discrète, non un dimanche après-midi, heure de grande écoute, comme ce 13 octobre 2019.

Enfin, permettez-moi, Madame, de déplorer le sectarisme manifeste qui règne sur votre chaîne, (JT – reportages) comme sur bien des médias, consistant à ne présenter les sujets que sous un angle qui aille toujours dans le sens du pouvoir en place, bâillonnant donc ainsi la parole de ses contradicteurs malgré leur grand nombre, et vous permettant d’ostraciser le parti qui est pourtant le premier parti d’opposition avec un bon tiers d’électeurs.

C’est ainsi que pour éviter de soulever des lièvres gênants chez certaines personnalités politiques, on s’empresse de les planquer sous le tapis, et on tape comme des sourds sur ceux qui osent les dénoncer.

Ceci porte un nom, c’est tous simplement la trahison par abandon de la déontologie de votre si belle profession.

Petite précision, je ne suis ni une chrétienne fanatique, ni une raciste, et encore moins une fasciste… juste une femme libre, aimant son pays et refusant que l’on me manipule par une information biaisée.

Josiane Filio, retraitée et farouche patriote

P.S. Je n’exclus pas diffuser ceci sur un site ou un réseau social.

Devant l’approbation de plusieurs de mes « honorés collègues » de la rédaction de RL, considérant qu’avec ou sans réponse, ce texte devait être porté à la connaissance des lecteurs, voici qui est fait.

Il serait d’ailleurs fort utile que bien des citoyens partageant mon opinion interpellent à leur tour TF1 afin que ses dirigeants puissent réaliser que les lavages de cerveaux ne fonctionnent plus tout à fait comme il y a peu… et qu’il reste encore suffisamment de téléspectateurs vigilants.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

https://www.francetvinfo.fr/societe/justice/pedophilie-un-professeur-expatrie-mis-en-examen_3267641.html/

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/pedophilie-en-milieu-scolaire/affaire-de-pedophilie-en-isere-tous-les-enfants-n-ont-pas-encore-parle_896307.html

https://www.youtube.com/watch?time_continue=71&v=OFFiqCrUHJo

Roger Holeindre accuse publiquement Jack Lang de pédophilie en 1998

À ma connaissance, ce monsieur n’a jamais été inquiété pour ces propos…