Pegida : Montpellier contre l’islamisation de l’Europe

Montpellier18-1Ce dimanche, bon nombre de rassemblements s’opposant à l’islamisation de l’Europe ont été interdits, que ce soit à Paris, Bordeaux ou encore Lyon. Montpellier est au final une des seules villes où le mouvement PEGIDA est descendu dans la rue pour défendre la liberté d’expression et contrer l’islamisme.
Le rassemblement de Montpellier a réuni au débotté une soixantaine de participants, et ce, malgré les pressions des milices d’extrême gauche locales qui hurlaient leur haine à une petite centaine de mètres. Cinq intervenants représentant Résistance Républicaine, des Identitaires et des nationalistes se sont succédé au micro pour aborder le problème de l’islamisation de notre société avec les conséquences dramatiques que l’on a connues avec l’attentat contre Charlie Hebdo.
A ce titre, des pancartes détournant  le slogan officiel « Je Suis Charlie » étaient brandies par les manifestants.  Ainsi on pouvait voir des « Je Suis Beslan » et des « Je Suis les Moines de Tiberine » qui  côtoyaient des « Je Suis Résistance » et des « Je Suis au Chômage »…
Ces détournement permettaient de mieux cerner les véritables problèmes afin de ne pas se laisser prendre au piège de la honteuse récupération politique par le système. Symboliquement le lieu de la  manifestation avait été choisi Place des Martyrs de la Résistance et parmi les slogans lancés à tue-tête, on a pu entendre « Islamistes hors d’Europe » et « Liberté d’expression ».
Une fois encore, et ce n’est pas une surprise, on a pu voir l’extrême gauche aigrie collaborer avec les islamistes.
Richard Roudier
Ligue du Midi
BP 1-7114
30912 – Nîmes cedex 2

image_pdf
0
0