1

Pelosi, 80 ans, tremble : Trump pourrait déclencher une guerre atomique !

https://medias.liberation.fr/photo/1357565-file-photo-us-house-speaker-nancy-pelosi-holds-news-conference-at-us-capitol-a-day-after-violent-pro.jpg?modified_at=1610134140&width=960

Mais jusqu’où vont aller les délires de la teigneuse Nancy Pelosi, qui devient complètement hystérique à l’encontre de Donald Trump ?

Elle s’agite et s’affole comme une mouche enfermée dans un bocal.

Plus acharnée que jamais, elle affirme que démettre le Président est « une urgence de la plus haute importance ».

https://www.europe1.fr/international/pour-nancy-pelosi-demettre-donald-trump-est-une-urgence-de-la-plus-haute-importance-4016962

Alors que Donald Trump a fermement condamné les violences haineuses contre le Capitole et appelé à l’apaisement, promettant une passation du pouvoir en douceur, la présidente de la Chambre des Représentants vient de traiter Donald Trump de Président déséquilibré !

Va-t-elle demander son enfermement dans un asile ?

Complètement enragée, elle vient de contacter le chef d’état-major de l’armée, Mark Milley, afin de prendre toutes les précautions « pour empêcher un président instable d’engager des hostilités militaires ou d’accéder aux codes de lancement et d’ordonner une frappe nucléaire » !!

Rien que ça ! Et d’ajouter :

« La situation de ce président déséquilibré ne pourrait pas être plus dangereuse, et nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger le peuple américain de ses menées contre notre pays et notre démocratie ».

Sidérant ! Cette hystérique voudrait faire passer Trump pour un fou à lier, prêt à envoyer ses bombardiers déclencher le feu nucléaire.

Mais quand ? Contre qui ? L’Iran ? La Corée du Nord ? La Russie ? La Chine ? Et pourquoi pas la France, puisque Trump ne peut pas blairer Macron ?

La pauvre Pelosi, tétanisée, dit n’importe quoi. Il faut consulter d’urgence.

Car ce n’est pas Trump qui peut  déclencher seul les enfers.

Elle a certainement vu « Docteur Folamour » dans sa lointaine jeunesse. et reste traumatisée à vie.

À 80 ans, elle n’a plus toute sa tête. Il faut arrêter de délirer. Elle ne sait plus ce qu’elle dit.

À 13 jours du départ de Trump, elle demande aux Républicains d’exiger sa démission, comme cela avait été fait pour Richard Nixon, qui avait démissionné en 1974 suite au  scandale du Watergate.

S’il ne le fait pas volontairement et rapidement, le Congrès poursuivra son action !

Mais quelle action ?

Le Congrès n’a aucun moyen de pousser Trump à la démission.

Mike Pence a refusé de recourir au 25e amendement qui permet d’invoquer l’incapacité du chef de l’État à gouverner. D’ailleurs, Trump peut s’y opposer légalement.

Quant à une nouvelle procédure de destitution, celle-ci prendrait des mois.

Nancy Pelosi perd totalement la boule. C’est elle qui est totalement déséquilibrée, aveuglée par sa haine de Trump. À 80 ans, elle n’a plus sa place au Parlement.

C’est fin de partie pour Trump, victime d’une machination diabolique, mais aussi pour Nancy Pelosi, laquelle vient de prouver, par son affolement,  qu’elle n’est plus apte à assumer ses fonctions.

Jacques Guillemain