Pendant le carnage de Nice, Hidalgo autorisait un concert anti-policiers

CazeneuveHidalgonuitdebout2

C’est le 14 juillet et il faut donc célébrer la Révolution française, celle qui libéra de l’oppression, et du servage et rendit au peuple sa liberté.

C’est avec elle qu’allait s’ouvrir le siècle des Lumières, et des changements colossaux et magnifiques en France à tous les points de vue.

Place de la République, cette Place où depuis des mois, tous les branleurs et les ratés essayent de faire la révolution de « Nuit Debout », en croyant être des rebelles, des révoltés, alors qu’ils ne sont que des minables, des jaloux, et pour beaucoup, des assistés à vie.

Le 14 juillet 2016, Anne Hidalgo, jamais à court d’idées crapuleuses, décide, pour prendre le relais de Nuit Debout d’autoriser un concert « contre les violences policières ».

Ceux qui ont cru qu’Anne Hidalgo, irait au soutien des Policiers qui risquent leur vie, assurent la sécurité dans nos rue, autant qu’ils le peuvent, et dont certains ont failli cramer dans leur voiture durant les récentes manifestations se sont trompés. Eux ne valent probablement rien. Ce sont des fonctionnaires qui n’ont même pas les moyens d’habiter Paris….Les Cons !

Anne Hidalgo a choisi son camp…

Le public de cette joyeuse comédie, n’est pas du tout, mais alors pas du tout celui de Nuit Debout (à part les pro-palestiniens, qui en bon exploiteurs du chaos (celui qu’ils créent partout où ils passent) ne perdent jamais une occasion de trainer, dans tout ce qui peut leur permettre de racoler…).

Non, cette fois, ce sont les « chances pour la France » qui viennent, tous unis, beugler leur haine contre la Police pour se faire entendre.

Leur slogan « La police assassine – La justice acquitte ». Est-ce qu’ils parlent des petits voleurs idiots Zyed et Bouna, qui n’ont pas encore de rue qui portent leur nom ?

https://ripostelaique.com/policiers-relaxes-zyed-et-bouna-sont-morts-a-cause-de-leur-betise.html

Est-ce qu’ils essayent de surfer sur la vague de racisme qu’a rallumé Barack Hussein Obama aux Etats Unis ?

http://www.dreuz.info/2016/07/11/goldnadel-apres-dallas-la-consternante-absence-du-mot-racisme/

Pour vous donner une idée de l’ambiance olfactive, ça pue la « beuh », ou la « Houd », qui semble être fumée allègrement, probablement pour oublier…(le ghetto ?).

A les écouter beugler (car il faut faire l’effort d’écouter, si l’on veut saisir les mots), on vit en France dans un Etat d’Apartheid, et d’après leurs rap (car ce n’est pas toujours « des chansons »), ils ont tous été au moins une fois dans leur vie, victimes de violences policières… ils ont tous subi des ratonnades, des fouilles corporelles approfondies, des touchers rectos, par des hordes de policiers surarmés, accompagnés de chiens policiers prêt à bondir et à tuer…

Je suis très sceptique.

Ou commence réellement la violence policière ? Est-ce qu’un contrôle d’identité est une violence policière ?

Eux ont tous l’air d’être des anges, polis aimables, éduqués, qui étudient, qui bossent dur pour réussir, qui se lèvent pour laisser leur place aux vieilles dames dans le bus, qui n’écoutent jamais leur musique à fond, sans demander aux autres si ça les dérange, qui ne sont jamais agressif, dans leurs paroles, dans leur ton, ou dans leurs mots, qui ne s’énervent jamais, et qui sont toujours prêts au dialogue et à la concession pour faire du « vivre ensemble ». Bref, vous les connaissez, ce sont ceux que vous croisez tous les jours…

Il n’y a bien entendu aucune auto-critique dans leurs paroles et leur appel rageur à « libérer tous les négros ».

« Négros ». Je croyais que ce terme était raciste, et en fait,… il l’est.

Pourtant ils l’utilisent abondamment, alors qu’aucune personne un peu civilisée ne l’utilise plus depuis longtemps, car ces personnes ont trop de respect pour la liberté, et la lutte contre tous les esclavages (y compris l’esclavage musulman en terre d’Islam contre les noirs…), pour galvauder les mots, les symboles et les concepts.

C’est quand même incroyable, alors que l’esclavage a été aboli depuis 200 ans, que ni eux, ni leurs grands-parents ou quiconque ne l’ont connu en France, qu’ils se sentent à ce point « esclaves », « négros », alors qu’ils viennent pour la plupart, tous d’Afrique, à une ou deux génération prés. Mais non, c’est apparemment la France qu’il faut accuser de racisme et de « violences policières ». Ils se vivent, voir se réclament esclaves, comme l’on porte un titre de gloire. Ils sont esclaves dans leur tête, dans leur Psyché. Je suis sûr que Madame Taubira aurait été très, très émue. Mais pourquoi faire ?

Surement pour essayer de culpabiliser les faces de craies (ce qui est un principe d’action…), et surtout pour se victimiser.

« En France en 2016, ça ne peut plus durer… » qu’ils disent…

Comme c’est facile, et comme c’est confortable, et comme c’est bon d’être victime ou de se présenter comme tel. Ça permet de rendre les autres coupables, ça permet d’avoir un blanc-seing (zut ! encore une expression qui doit probablement être raciste… !), Ça permet de tout dire, de tout faire, et d’hurler tous les messages débiles et haineux qui passent par la tête, quand Madame Hidalgo tient la Mairie, sans rien risquer de la Police.

Si après ça, elle n’a pas leurs voix, c’est à se demander ce qu’il faut faire. Pourtant, si ils parlent autant des « quartiers », il est probable que nombre d’entre eux n’habitent pas Paris…mais bon, ça ne mange pas de pain, et puisque la population de veau ne trouve rien à dire, on peut continuer…

Ceux que je plains beaucoup, ce sont les policiers, qui gardent cette place (souvenez-vous que nous sommes en Etat d’Urgence), et qui ont entendu toute la journée des rappeurs appeler à les lyncher…(je simplifie et j’exagère, mais c’est à peu près ça), mais qui continuent à faire consciencieusement leur travail. A leur place en rentrant chez moi, je serai sacrément démoralisé, ou j’aurai la haine…).

Peut-être un jour, devront ils se faire entendre, car être policier, ou militaire d’ailleurs, ne veut pas uniquement dire, être de la chair à canon (comme si les membres de l’ordre, n’avait pas de famille, pas d’honneur, pas de quoi que ce soit…) avoir l’obligation de se faire insulter gratis et de « fermer sa gueule » (Pour paraphraser Monsieur Ali Alain Juppé, qui a montré à cette occasion, tout le mépris qu’il pouvait avoir pour les forces armées, qui ne sont manifestement pour lui que de la chair à canon, qui doit être prête à aller se faire tuer, si Lui, le décide. C’est d’ailleurs, aussi pour ça qu’il veut être Président).

Ajout en direct.

Pendant que je relate cette manifestation « contre les Violences Policières » et que je finis mon article, j’apprends qu’à Nice, un carnage vient de se produire, et qu’un camion de 18 tonnes a déjà tué au moins 60 personnes et fait des dizaines de blessés avant d’être stoppé par la Police.

Je ne connais pas encore les gros titre de demain, mais je me doute, que cet attentat a probablement dû être commis par un groupe pour la libération du Tibet, et je sais également que d’ici quelques jours, ce sera « pas d’amalgame », « C’est un loup solitaire », nous devons « ‘vivre ensemble », « ils n’auront pas notre haine », etc.

C’est vrai que y’en a vraiment marre des violences policières. Le chauffeur de ce camion n’aurait jamais dû mourir ! Les impacts des balles de la police se voient sur la vitre. Si ce n’est pas une preuve !!!

Pour rappel, quand on vous répète depuis des années qu’à Riposte Laïque, on est devin, et qu’il faudrait commencer nous écouter, relisez cet article du 28 juin 2015…

https://ripostelaique.com/cet-ete-vous-danserez-sur-un-air-de-kalash.html

Albert Nollet

PS 1 : Ah oui, j’oubliais, ils ont dit aussi « qu’ils enculent vos filles ». Madame Hidalgo a bien raison de les laisser s’exprimer, ils en ont manifestement besoin, même si je ne suis pas sûr d’apprécier toutes la richesse lexicale de cette savante prose…faute de l’avoir trouvée.

Est-ce que ce sont les nouvelles valeurs que la Révolution « française » doit défendre ? Il faut demander à Madame Hidalgo. Ne vous gênez pas.

image_pdf
0
0

4 Commentaires

  1. C’est le 14 juillet et il faut donc célébrer la Révolution française, celle qui libéra de l’oppression, et du servage et rendit au peuple sa liberté.
    Je pense que vous faites fausse route car ce fut un massacre sans précédent et votre abolition des privilèges , MDR

  2. Hidalgo est une antifa, collabo, islamophile donc et christianophobe.
    De plus, elle hait les classes moyennes parisiennes, les pauvres kouffars et les pue la sueur parigots.
    N’ont grâce à ses yeux que les migrants, les drogués, la diversité mal intégrée et les bobos nantis et épris d’art moderne et de multiculturalisme effréné.
    Bref, une NUISIBLE.

Les commentaires sont fermés.