Pendant l’épidémie, la priorité de Schiappa-Véran, c’est l’IVG !

Publié le 24 mars 2020 - par - 29 commentaires - 966 vues

Depuis deux jours, madame Schiappa monte au créneau dans les médias, relayée par monsieur Véran. S’agit-il d’une nouvelle idée pour combattre le virus, de solutions pour désengorger les hôpitaux, mieux protéger les personnels exposés, mieux diffuser l’information auprès des familles, mieux dépister la maladie, aider les personnes les plus faibles, les plus fragiles, les plus isolées ? Bref, toutes les questions qui angoissent la France entière en ce moment, et pour plusieurs semaines encore à n’en pas douter ?

Vous n’y êtes pas. Madame Schiappa est venue assurer que toutes les femmes qui veulent subir une IVG doivent le faire, coûte que coûte, même en cette période d’engorgement sanitaire : ce sera une priorité, a-t-elle affirmé, approuvée en ce sens par le ministre de la Santé en personne. Pas question qu’un seul avortement soit décalé, ou annulé, à cause de l’épidémie : madame Schiappa et monsieur Véran s’y engagent solennellement. Quid des femmes enceintes qui doivent accoucher ? Seront-elles prises en charge correctement ? Madame Schiappa ne dit mot à ce sujet, apparemment secondaire par rapport à l’IVG : il est vrai que dans la hiérarchie progressiste des valeurs, un avortement vaut bien plus qu’un accouchement, c’est le nec plus ultra, le fin du fin.

Comment peut-on continuer à suivre les délires de ce gouvernement, totalement décalé des angoisses des Français, qui n’en ont cure en ce moment de l’avortement, comme de la PMA et de la GPA, et de tous les chevaux de bataille du progressisme ? Au lieu de se remettre en question, après avoir refusé de fermer les frontières juste parce que le mot ne sonnait pas bien à leurs oreilles, les progressistes continuent de vivre dans leur bocal, de prêcher leurs messes qui n’intéressent plus personne, avec en plus l’air de se moquer pas mal de la santé des gens ordinaires. Comment ne pas voir qu’il s’agit d’une bande d’amateurs et d’idéologues dégénérés, décalés des problèmes des gens, obnubilés par leurs lubies ? Comment pouvoir leur faire confiance, quand dans un moment aussi tragique, aussi douloureux, la pire crise depuis l’après-guerre, ils continuent à ne penser qu’à eux et à leurs marottes ?

Olivier Piacentini

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Amarillys Taylor

Comme le ridicule et l’ignorance semblent ne pas tuer, ils continuent avec leurs lubies car Ils habitent une autre planète ou l’IVG est plus important que la mort des personnes qui sont là, qui nous entourent , qui travaillent pour notre bienêtre. Bande d’inutiles malfaisants, tous à éliminer !

Jonathan Zaroff

Quoi d’étonnant ? L’IVG est le parallèle logique de cette épidémie qu’on a tout fait pour la laisser se propager.
Les choses sont liées et c’est bien la preuve qu’il faut faire disparaître le FDS.

POLYEUCTE

“Mourir avant de naitre ou renaitre avant de mourir ?”
Tel est le CHOIX !

JOSEPH D ARIMATHIE

C EST VRAI quelle est con cette meuf qui n avale que les couleuvres de choupinette . mais l avortement est un droit n en deplaise a des esprits CATHOINTEGRISTES !

charles

Les avortements, c’est pour les blanches!pour les autres la France a du poignon, il suffit de voir certaines “femmes, elles ne sont pas encore entièrement vides,, qu’elles ont déjà le ballon !!!

zéphyrin

si les IVG sont essentiellement le fait de très jeunes européennes, de quoi se plaint on ?
Tant que nos remplaçants ne la pratiquent pas tout va bien…
si on peut accélérer le phénomène…

Carter

L’avortement est la pierre angulaire sur laquelle est bâtie toute la république maçonnique. Peu importe les pandémies et les catastrophes écologiques ou sanitaires qui pourraient arriver, les 220 000 avortements annuels sont une priorité absolue.

Rems

Qu’ils continuent à prêcher ces pouilleux, on fait ce qu’on veut ……….

La_Soupape

“leurs messes qui n’intéressent plus personne” ?
Ah bon ?
C’est donc pour ça qu’y z’ont été élus, que l’autre produit d’intestin grêle fait sa star en ce moment et que ses amibes z’érecteurs le portent ONU ?

Vi vi…

La_Soupape

PS: j’adore ce dessin de Gotlib !

ISWT

L’avortement est toujours une situation de détresse urgente. Vous voulez faire quoi ? Les obliger à accoucher ?

Simon

Oui

Mariateresa

Oui

ISWT

Et bien continuez à rêver.

Jonathan Zaroff

On ne va plus rêver, on va vivre notre rêve d’une remise sur pied. Société dans laquelle il n’y aura plus de place pour vous.

ISWT

Heureux les simples d’esprit dans votre genre.

olivier PIACENTINI

l’article ne parle pas d’interdire les avortements, mais s’étonne de la priorité accordée à cette question dans un tel moment.

Anton

Il faudra bien un jour revoir cette loi criminelle initiée par l’ex-belle-mère de Buzyn qui devrait aller offrir ses services dans les EPHAD pour racheter ses méfaits de ministre lamentable.

Rosalie

“cette loi criminelle”…
Vous tenez absolument à renvoyer les femmes du peuple avorter illégalement dans des salles de bain, parfois aidées par des incompétents, et dans des conditions d’hygiène déplorables ? Vous tenez à tuer les mères et les enfants ? Vous tenez à ce que seules les femmes issues d’une classe économiquement favorisée puissent mettre fin à leur grossesse dans des cliniques privées, discrètement, ou à l’étranger ?
Merci à madame Veil de s’être battue pour cette loi ! Les femmes (de tous bords politiques) restent vigilantes, car nous savons bien que pour nous, rien n’est définitivement acquis.

Carter

Madame Veil s’est surtout battue pour laver le cerveau et détruire toutes les valeurs morales d’un peuple, et ça a formidablement réussi si je me fie à votre commentaire. Chapeau Simone et avortez dans le joie, pendant qu’on vous remplace.

Bernichou

Il s’agit de reconnaître l’embryon humain pour ce qu’il est, un être humain à son tout début. Si, comme moi, vous vous souvenez de vos cours de biologie, la fécondation d’un ovule par un spermatozoïde entraîne la conception d’un être nouveau qui, dans un processus continu à compter de cet instant, va se développer, d’abord dans le sein de sa mère puis en-dehors de celui-ci. Il est donc bien déjà un être humain à son commencement et vous comme moi avons été cet embryon. Il faudrait remplacer la loi autorisant l’IVG par une loi contenant des dispositions d’éducation, de prévention, de responsabilisation des hommes et des femmes, avant même leur puberté, d’une meilleure aide aux femmes enceintes et à celles qui ont accouché.

Jonathan Zaroff

Ne vous fatiguez pas, Bernichou : avec ces connards de gauchiasses congénitalement incapables de comprendre quoi que ce soit, c’est peine perdue…

Carter

Biologiquement, l’embryon est un être humain dès la conception, parce que l’ovule fécondé contient le code génétique unique dans toute l’histoire de l’humanité. Cet embryon qu’on détruit comme si c’était un cafard était peut-être un Mozart, ou un Einstein. Mais bon, avec l’IVG on est pas dans la science, on est dans le sectarisme et l’idéologie progressiste maçonnique. Et puisque avorter a été défini dès le départ comme faisant partie du progrès…

Rosalie

“Cet embryon qu’on détruit comme si c’était un cafard était peut-être un Mozart, ou un Einstein.”

Oui, mais peut-être aussi quelqu’un comme vous…

ISWT

Et bien non. Il faut déjà un certain nombre de semaines pour la différentiation sexuelle (Garçon ou fille ?)

Jonathan Zaroff

Incroyable ce discours marxisant qu’on aurait cru d’un autre âge !…
Faudrait quand-même vous mettre au parfum… Kalergi et Soros ont remplacé Marx et Jaurès… Vous comprenez ?

Jonathan Zaroff

Alors explique-nous pourquoi l’avortement ne concerne que les femmes blanches, et pourquoi ton cher Planning Familial ne diffuse se propagande qu’auprès des femmes blanches ?
Bizarre que les femmes blanches – qu’on aurait supposées nanties – soient dans la “détresse” et dans “l’urgence” et pas les bonnes femmes africaines ou les bonnes femmes de ces pauvres migrants “fuyant la guerre”…

Carter

Mon cher Monsieur, si l’avortement concernait majoritairement les femmes immigrées, on aurait depuis longtemps hurlé au racisme et au génocide. J’en tiens pour preuve ces membres du Ku Klux Klan qui sont taxés de racistes parce qu’ils prônent l’avortement pour les femmes noires. Pourtant, l’avortement est banal, c’est Mme Buzyn qui le dit… alors comment peut-on dire que le fait de prôner une banalité fait de vous un raciste ? Si je die aux femmes noires de donner du jus d’orange à leurs enfants, je suis donc un raciste ?

Verdammt

Bon pour ces gauchistes le jour de leur jugement;
La roue; battus a coup de barres de fer pour briser leurs malheureux os.
Le trébucher pour leur briser le cul.
Écarteler avec quatre percherons. Résultat garantit.
Reconstruite le gibet de Montfaucon pour afficher leur traîtrise.
Ci git les traîtres a la France. On leur chantera “la ballade des pendus” de Villion. “oye oye gentes de dame le bon …”
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gibet_de_Montfaucon

Lire Aussi