Pendant que Biden veut passer en force, Donald joue au golf

Pas facile de garder confiance quand tout porte à croire que le match est définitivement plié, quand Biden le tricheur s’empresse de se déclarer vainqueur malgré la multitude des recours, quand toute la presse claironne derrière lui et que les chefs d’États acquis au Great Reset se précipitent pour l’adouber : Trudeau, Merkel, Macron, Johnson, Charles Michel pour l’UE… 

Et pourtant, rien ne sera définitivement joué tant que les recours lancés par Trump, ses avocats et par des milliers de citoyens américains ne seront pas purgés.

Un processus électoral extrêmement rigoureux. Nul ne peut se déclarer élu tant que le processus électoral n’est pas accompli dans son intégralité ; c’est-à-dire tant que l’investiture n’est pas proclamée et tant que tous les recours n’ont pas été purgés. Le premier barrage par les cours démocrates des États concernés n’aura qu’un effet retard ; tant que l’arbitrage définitif de la Cour Suprême n’aura pas été rendu, personne ne sera définitivement proclamé vainqueur, telle est la règle.

La cour suprême ne décidera pas du résultat des élections, elle ne fera que confirmer le vote des citoyens américains. Contrairement à ce que prétendront en dernier ressort les tricheurs démocrates pour jeter une dernière fois le trouble, ce n’est pas la justice suprême qui décidera du sort des élections. En rétablissant le résultat du vote contre la fraude, elle ne fera que confirmer le choix des électeurs. Tout candidat respectueux des institutions et de la justice américaines devrait attendre son verdict ultime en se gardant de tout triomphalisme et surtout en se gardant d’essayer de s’y soustraire.

Biden force le destin dans un geste désespéré.  En se proclamant vainqueur et en se faisant adouber par anticipation par ses comparses mondialistes alors que les recours ne sont pas purgés, Biden tente de forcer le destin et de créer le fait accompli devant l’opinion publique. Non seulement, il montre là son mépris pour les institutions et pour la justice américaines, mais il confirme sa forfaiture. En effet, s’il était sûr de son fait, sûr de sa victoire à la régulière, il attendrait sereinement la purge des recours comme le fait Trump. Alors pourquoi cet empressement à renverser la table de jeu avant la fin de la partie ? 

Un « rage quit » révélateur. Comme le font les mauvais perdants ou les tricheurs,  Biden qui se sait démasqué et piégé tente le tout pour le tout en renversant l’échiquier avant la fin de la partie. 

Pendant ce temps-là, serein, Donald joue au golf. Calme parce qu’il sait qu’il a les cartes en main et que la justice va rétablir la vérité et confirmer le vote des Américains, Donald joue au golf. Deux attitudes diamétralement opposées entre le tricheur qui se sait démasqué et l’homme fort, sûr de son fait, en pleine maîtrise de la partie.

L’art de la guerre selon Sun Tsu. Donald Trump, qui a été attaqué de toutes parts pendant son mandat, a déjoué tous les pièges de ses adversaires en ne livrant jamais bataille de manière frontale et en laissant ses adversaires s’enferrer dans leurs propres manigances. Disciple de Sun Tsu, Trump a une nouvelle fois piégé Biden et les démocrates en les laissant se prendre dans la chausse-trappe qu’ils avaient ourdie.

Les bulletins de vote infalsifiables, identifiables et traçables grâce à un second procédé secret. Officiellement, on savait que les bulletins de vote par correspondance seraient traçables grâce à un filigrane. Or, et cela a été tenu secret, ils ont été dotés d’un second dispositif breveté de traçage et d’identification. En imposant le vote par la Poste, en trichant et en allant faire imprimer à l’étranger de faux bulletins de vote sans ce dispositif de traçage secret, les démocrates se sont une nouvelle fois piégés tout seuls. Avec ce système, il sera possible de dépareiller les faux bulletins des vrais et d’établir le décompte exact du scrutin devant la Cour suprême.

Le dessous des cartes avec Alexis Cossette-Trudel.

Première vidéo nerveuse encore sous le coup de l’émotion.

RQ6NOV:f

Seconde vidéo détendue après avoir vu Donald jouer au golf.

AlexisCossetteTrudel—Biden-auto-proclamé--un-geste-désespéré:3

In cauda venenum. Patience et confiance, Donald aura le dernier mot.

Martin Moisan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdfimage_print

37 Commentaires

        • je crois qu’on pourrait le répéter jusqu’à la fin des temps, tout porte à croire que ce sont de faux commentateurs, de mèche avec les trolleurs et autres provocateurs, curieusement ils sévissent sans problèmes ici, je viens de moins en moins à cause de ça, envahissement par des provocateurs.

    • J’imagine que vous devez être de ces gens qui, la tête enfoncée dans un seau d’aisance, clament encore qu’ils ne sentent que la rose…
      Votre mauvaise foi est inébranlable – je vous laisse en sa charmante compagnie !

      • Les commentaires se plaçant, et déplaçant… le mien, ci-dessus, était une adresse au sinistre « ISWT », bien sûr.

    • Comme si une lope pouvait être élue autrement que par magouille. On a déjà eu le cas avec la folasse préférée des fronçais…

      • Just a focus : très juste . La tarlouze a été boustée et sponsorisée par les memes que le robinet .

        • «  » a été boustée et sponsorisée par les memes » » …. cette vérité première doit échapper malheureusement à beaucoup….((

  1. je cites
    « Les bulletins de vote infalsifiables, identifiables et traçables grâce à un second procédé secret. »

    incroyable j apprends une nouvelle etonnante ce soir
    et quelle est la source de cette information ?

  2. Du fait que selon la « doctrine de protection du secret » : rien n’est secret si celui-ci est partagé par plus de deux personnes, il me semble étonnant qu’un dispositif secret (on parle de système de blockchain utilisé pour les cryptomonnaies sur les rezos socios) puisse avoir été implanté sur des bulletins de vote à l’insu des truands démocrates..

    Mais j’en accepte volontiers l’augure..

    J’adore voir Trump sortir de la maison blanche avec 50 bagnoles blindées noires pour l’escorter et aller jouer au golf ! Quel pied de nez, quelle bras il leur fait à toute cette presse, ça, c’est vraiment un régal.

  3. Que TRUMP joue au golf ou aille à la chasse, il sera le président pour les 4 années à venir. Et robinette finira en contrebas de la Roche Tarpéienne.

  4. Martin Moisan
    Quand les procédures judiciaire « verrouillées » par Trump auront abouties à la même conclusion que Georges W. Bush soit qu’il n’y a pas de fraude , je suis convaincu qu’Alexandre Cossette trouvera ou inventera une nouvelle chimère explicative en accord avec la logique complotiste.
    Et je suis presqu’aussi convaincu que tu le suivra dans ses délires.
    Et pire encore suivront probablement les contributeurs de RL
    Que tout celà est triste.

    • George W. BUSH NE CROIT PAS À LA FRAUDE :
      #######
      «[Trump] a le droit de demander un recomptage et d’intenter des mesures légales. Chaque problème sera convenablement abordé. Le peuple américain peut avoir confiance que cette élection a été juste, que son intégrité sera confirmée et que son résultat sera clair», a conclu l’ex-président Bush.

      https://www.journaldequebec.com/2020/11/08/bush-felicite-le-president-elu-rassure-les-americains-sur-la-legitimite-de-lelection

      • La meilleure solution concernant les trolls lucifériens c’est de les ignorer, de les mépriser pour ce qu’ils sont, ne pas les LIRE ne pas discuter : comme les VIRUS qu’ils sont ils mutent et finissent par se casser et « se casser » : KIDIFO ISWT DENYS PRESTITT IRINA & CO

    • Pendant 4 ans, votre camp a tenu exactement le même genre de propos chaque fois que vous pensiez que l’état profond aurait la peau de Trump. L’histoire c’est qu’il a toujours eu plusieurs coups d’avancer sur eux, qu’il s’en est toujours sorti et qu’ils en ont toujours été pour leurs frais. Tout cela se terminera encore une fois de la même manière. Trump les a laissé frauder en masse pour les piéger et pour que les citoyens américains voient l’ampleur de la corruption. Ce n’est qu’ensuite qu’il assèchera définitivement le marais. Ce n’est évidemment qu’une thèse, mais au vu des résultats des précédentes confrontations, c’est la plus probable ; en tout cas celle sur laquelle je parie. L’accusation de complotisme ne fonctionne plus. Vous ne vitrifierez plus les débats avec ce slogan minable..

      • Toujours plus de trolls gauchiasses et pro-bidet sur ce site! A ce poser des questions et réfléchir avant de s’y connecter.

        • Je n’aime pas Biden mais je le préfère à Trump le narcissique.
          Si j’étais américain,je voterais Républicain si Trump n’étais pas là.

      • merci Martin pour nous avoir remonté le moral en ce dimanche, je recherche tjrs vos articles qui sont excellents
        La propagande monstrueuse et la fraude abyssale des élections US nous ont déjà été servies avec l’élection du cocaïné de Lélisé, en 2017, de bergoglio papiman en 2013, du musulman obama en 2008 (8 ans de guerres), de hollande en 2013,j’en oublie car ils se sont entrainés à ce sprint moultes fois et ont un savoir faire et du FRIC. En FRANCE ET aux US, les medias sont achetés à 95 % par des MILLIARDAIRES qui se disent démocrates et qui sont en fait des FASCISTES SATANIQUES d’une puissance maléfique monstrueuse. Chacun son truc : moi je prie pour TRUMP ET POUR NOUS ! Voir le bel appel de Mgr VIGANO http://synthesenationale.hautetfort.com/archives/l-appel-de-mgr-vigano

  5. ça me fait penser au soir du 2è tour en france, l’autre était allée danser

  6. Ce robinett bidet qui fuit fait penser à l’ancien dictateur du zimbabwe robert mugabe, aujourd’hui dead.
    Qui tire les ficelles de cette marionnette puante ?
    Sans crainte de se tromper, on peut citer le muzz hussein obama, les pedophiles clintons, le coprophage soros, le vaccinateur fou kill gates et les banquiers rothschilds.

  7. ALEXANDRE DEL VALLE : « BIDEN SE RAPPROCHE ENCORE PLUS QU’OBAMA DES LOBBIES ISLAMISTES DES FRÈRES MUSULMANS » (VIDEO)

    Alexandre Del Valle : « Trump est le président le plus pacifiste depuis la fin de la guerre froide » « Biden se rapproche encore plus qu’Obama des lobbies islamistes des Frères musulmans »

    https://twitter.com/i/status/1324398653830844416

    • D après ces bêtes sauvages, la violence se justifie toujours quand elle sort du cul du camp du Bien. Il n ya aucun espoir avec ces gens, et c’est pour ça que Trump fait bien de réagir par le biais de la norme constitutionnelle. Il a des chances de les baiser comme ils méritent.

  8. Dépêchez vous tous ! ce lien sera tres tres tres vite CENSURE ! le FILM « HOLD UP « sur le CORONA :
    Nouveau lien /
    https://odysee.com/@lesecologistes:8/Hold-Up-Documentraire-2020:f
    ( il a été censuré hier par enlevement de la bande son puis par disparition du lien sur VIMEO )
    telechargez le sauvegardez le reinjectez le sur RUTUBE envoyez des liens PARTOUT !a vos amis , dans les coms PARTOUT et VITE !

  9. Article qui donne de l’espoir, pourtant quelqu’un qui connait les US dit que La Cour Suprême, devant un tel barnum, sera lâche.
    Je ne retrouve plus le lecteur qui a laissé ce message plus complet que le mien, hier soir, dommage

  10. Oui Martin Moisan vous avez raison le Biden crie victoire un peu vite .
    Avez vous vu que la Chine , la Russie , entre autre pour l’instant n’ont pas bougé , pas de félicitations…..

  11. Que de bêtises et en plus vous croyez a ces fantômes antisémites et l’envie et la jalousie vous tenaillent face à la prospérité et les richesses que vous n’aurez JAMAIS.

Les commentaires sont fermés.