Pendant que l’Occident fait repentance, la Chine et la Russie avancent

On n’en a rien su, tout a été passé sous silence, les médias et les politiciens occidentaux sont complètement largués, les services de renseignements censés être spéciaux et secrets ou pas ne comprennent rien à l’évolution du monde contemporain.
Prenons un exemple, l’invasion de l’Ukraine par la Russie en 2022, révélateur de l’imbécillité chronique des dirigeants occidentaux. Jusqu’au dernier instant le Président Macron s’est évertué à discuter avec Vladimir Poutine sans même imaginer ni déceler que ce dernier puisse le rouler dans la farine.

La dette publique russe sur PIB est actuellement de moins de 20 %, celle de la France dépasse les 115 %.
Depuis 20 ans la Russie et la Chine s’arment, depuis 30 ans la France désarme et l’Europe n’a même pas été foutue en cinquante ans de créer une armée de 5 millions d’hommes avec 100 000 chars, 50 000 avions de chasse et 10 000 frégates de combat alors qu’elle en avait largement les moyens.

Depuis 20 ans la Russie et la Chine utilisent leurs richesses pour renforcer leurs armées, depuis 50 ans la France et l’Europe utilisent leurs richesses pour la submersion migratoire, la repentance, le révisionnisme et le négationnisme historique des grandeurs passées flagellées en supposés crimes contre l’Humanité alors que c’est toute l’Humanité qui devrait céder à de telles absolutions, l’Occident n’ayant pas le monopole de la maltraitance pour qui connaît l’Histoire de notre espèce depuis Sapiens.

Depuis 30 ans la France s’est désindustrialisée, et a cédé aux sirènes écologistes de manière irraisonnée de même que l’Allemagne, dans le même temps la Chine s’est surindustrialisée et la Russie s’est lancée à outrance dans l’exploitation minière, pétrolière et gazière sans égard pour l’écologie.

En bref, en 60 ans l’Occident s’est donné une mission sociale Droits-de-l’Hommiste sans se donner les moyens de les faire respecter dans tous les recoins du globe, tandis que dans le même temps macronien la Chine et la Russie se sont données des missions impérialistes avec les moyens de les imposer partout où elles le veulent par la force : on le voit, le combat est inégal, et pensez donc que les chiffres et faits que j’avance sont connus de tous, dirigeants occidentaux et dirigeants chinois et russes.

Mais l’Occident, qui a perdu le sens de l’Histoire à vouloir la déconstruire avec ses crétins politiques, intellectuels et journalistiques qui la revisitent dans le but de détruire la population blanche de la planète, continue de jouer les cigales à dépenser son temps, son argent et son énergie dans des combats plus que douteux, en abreuvant de ses richesses la submersion migratoire pour remplacer les peuples historiques d’Europe au lieu de s’armer pour des combats autrement vitaux.
On en voit le résultat aujourd’hui : l’Union européenne est exactement dans la même situation de faiblesse face à la Russie que la France et la Grande-Bretagne face à l’Allemagne dans les années 1930, et les États-Unis aussi décontenancés face à la Chine aujourd’hui comme face au Japon au moment de Pearl Harbour.

Pire, la France n’a plus d’empire en Orient ni en Afrique, donc pas la moindre base de repli.
Elle a importé dans ses banlieues des millions d’ennemis engraissés à coup d’aides sociales qui ne lèveraient pas un instant le petit doigt pour défendre ce pays s’il était attaqué, et participeraient probablement à la curée à la manière d’une cinquième colonne.

Tout l’argent pour les pépites d’importation depuis 50 ans, au bas mot l’équivalant du total de la dette nationale de 3 000 milliards, aurait été plus utile pour maintenir un service militaire et une armée nationale, pour armer également nos lits d’hôpitaux, notre recherche et notre industrie.
Le nouveau Yalta dont personne ne veut parler dans l’Occident de peur d’être montré du doigt pour imprévoyance, en réalité c’est toute la classe politique occidentale pacifiste et immigrationniste qui devrait être passée par les armes, s’est formalisé entre la Chine et la Russie.
L’imprévoyance des Occidentaux est manifeste et saute aux yeux quand on sait les superficialités qui leur importent.

Voyons un peu la teneur des débats qui ont agité le microcosme politique français en 2020/2021 pendant que Vladimir Poutine ourdissait son plan d’invasion de l’Ukraine : un temps irréel a été passé sur la guerre d’Algérie et la révision de cette histoire avec commémorations et écrits de repentance et agenouillements face aux dirigeants algériens qui méprisent la France, un temps irréel a été passé en des écrits et commémorations envers les LGBT, wokes, décolonialisme et nazislamisme, port du voile, burkini ou du foulard, un temps et un argent irréels encore passés sur les dépenses pour mineurs isolés étrangers, prise en charge de centaines de milliers d’Africains, musulmans et autres allogènes, un temps et un argent irréels passés par l’armée français au Mali pendant que Wagner débarque comme elle a débarqué en Centrafrique et s’empare des mines de matières premières, l’armée française se faisant jeter par l’Africain sans même s’être emparé du moindre diamant-pépite, mais il est vrai que les pépites viennent désormais seules maintenant dans notre pays sans être accompagnées d’un adulte même non consentant.

De même, toute la doxa politico-médiatique habituelle de merde a préféré s’extasier sur les guignolades d’un Benjamin Stora mandaté pour crétiniser toute la France, masquant ainsi les termes de l’équation de la survie du citoyen gaulois demain face aux risques de guerres.
Pire, au lieu de s’armer devant la montée des périls, l’Union européenne vient encore d’annoncer un envoi de 150 milliards aux Africains, et la France continue d’arroser de ses aides tout ce continent au lieu de construire des chars, des frégates, des missiles et des avions de combat.
Aux USA, les débats de la classe politique ne tournent qu’autour des minorités qui deviennent tyranniques au point de devenir les destinataires privilégiées des aides d’État au détriment des Blancs, les affaires Floyd, bien que regrettables on veut bien le reconnaître, monopolisent les forces, les énergies et l’argent public au lieu de servir au redressement d’une Nation en total déclin moral vers un misérabilisme à la Zola au tableau encore noirci dans toutes les acceptions du terme.
Enfin, que ce soit en Europe ou aux USA, toutes les universités et autres endroits d’études, normalement lieux du savoir vecteur de l’évolution vers les progrès des pays demain, sont gangrenés par une connerie wokisto-gauchiste et autres coraneries généralisées qui ramènent au néolithique.

On comprend, au vu de la nature des pôles d’intérêts qui agitent les élites occidentales, le mépris de dirigeants comme Vladimir Poutine ou Xi Jinping envers l’Europe ou l’Amérique.
Le déphasage est total : les uns s’arment, Chine, Russie, les autres sombrent dans un suicide de repentance des Blancs qui ont fait pourtant toute leur histoire immémoriale.
La Russie commence par la prise de possession de l’Ukraine, mais l’avancée a vocation à être réitérée.
La Chine, après Hong-Kong, va s’emparer de Taïwan, puis continuer son avancée dans tout l’Orient.

Enfin, Chine et Russie se sont déjà partagé l’Afrique dans un Yalta bien compris, et on voit maintenant que la marée reflue, les dégâts sur les économies occidentales qui n’ont rien vu venir, la classe politique européenne et US étant l’incapable majeure à comprendre les vraies choses de la vie : les sanctions économiques que les puissances démocratiques décrètent ne sont d’aucun effet, qui au contraire détruisent leurs économies de papier qui ne peuvent tourner qu’à l’aide des matières premières qui sont maintenant aux mains soit de la Chine, soit de la Russie, soit des pays du Moyen-Orient.

Voilà, à vouloir perdre son temps à des futilités LGBT, mariage pour tous, immigration forcenée, repentance perpétuelle, droits-de- l‘Hommisme pervertis, décolonialisme, leçons de morale pendant que d’autres dans l’ombre ourdissent leurs plans impérialistes, tous les pays d’Occident sont en danger de mort.

L’Europe, la France et les US ne pourront survivre au XXIe siècle que par un sévère retour au fascisme, qui comprend une éradication de tous leurs ennemis qu’ils ont laissés s’établir sur leur sol, à commencer par les coraniques et les haineux de l’Occident, et un retour à l’impérialisme qu’imposent les nouvelles entités prédatrices : il n’y a pas d’autre choix sauf à mourir.
Seul un extrémisme le plus pur et le plus dur qui soit sera en mesure de permettre d’affronter sur le continent africain les puissances montantes, Chine et Russie, pour le contrôle des matières premières nécessaires aux économies.

Il y aura toujours un cocu dans l’Histoire, je le concède, l’Africain.
Il lui reste seulement à se déterminer, quel est le colonialiste qui le respectera le mieux dans son être et son essence : les puissances occidentales, ou les Chinois et les Russes ?

Jean d’Acre

image_pdfimage_print
10

7 Commentaires

  1. Si on en reprend pour 5 ans avec le pitre qui loge Rue du Faubourg Saint Honoré la gangrène va encore gagner du terrain, la seule chose qui l’intéresse, c’est sa petite personne, le narcissisme chez ce malfaisant atteint des sommets.

  2. voilà un papier fort intéressant….et très proche du réel d’aujourd’hui et de demain.

  3. les sanctions de 2014 contre la russie ont donc obligé les russes d’être autonome en fruits et légumes , porcs et autres viandes venant de france notamment!
    à méditer donc messires les censeurs

  4. Photo très symbolique en effet, on pourrait s’attendre sous peu à une action de la Chine vers Taiwan, mais il est certain que si les USA, s’interposaient, cela n’aurait rien à voir avec l’Europe en terme de forces militaires, de plus ils ont quelques « alliés » sans doute minimes en terme de moyens, mais existant (Australie, Canada, Nouvelle Zélande, Japon, Corée du Sud, etc..). Il y a aussi la Corée du nord dont on ignore la réaction. Quant à la Russie, déjà impliquée, elle s’abstiendrait sans doute de prendre parti.
    Un beau « merdier » en perspective, avec les islamistes un peu partout en « sommeil ».

Les commentaires sont fermés.