Pendant que Paris brûle et que Castaner castagne, Macron fait du ski

Publié le 18 mars 2019 - par - 4 commentaires - 892 vues
Share

Alors qu’une nouvelle journée de mobilisation des Gilets jaunes a réuni près de 15 000 manifestants à travers la France, sans jamais être écoutés et encore moins entendus, Macron fait du ski ! Ce qui a fait réagir la classe politique sur la toile, dont Lydia Guirous, porte-parole des Républicains. (Closer)

Le samedi 16 mars a été marqué par une nouvelle journée de violences en France. Informé dès le matin, Castaner savait que 1 500 casseurs avaient été identifiés par les services de renseignement et malgré cela, il a laissé faire. Plusieurs enseignes des Champs-Élysées ont donc été saccagées lors de « l’acte 18 » des Gilets jaunes. 5 000 membres des forces de l’ordre étaient mobilisés, interpellant 150 personnes tandis qu’un incendie dans une banque a fait onze blessés. Alors que des affrontements ont marqué cette nouvelle journée de mobilisation, Macron faisait du ski à La Mongie. De quoi provoquer une vague d’indignation !

« Pendant que Paris brûle, Macron fait du ski et Castaner démontre son incompétence », a dénoncé Lydia Guirous, porte-parole des Républicains. « Paris dans la main des casseurs, Macron fait du ski… Jamais un président n’a eu un tel comportement ! », s’est indignée Nadine Morano. « Pendant que le Gouvernement laisse Paris livré aux casseurs de l’extrême Gauche, je n’arrive pas à savoir si c’est de l’inconscience ou de la provocation », a lâché Thierry Mariani. La communication de ce nouveau monde politique pleinement mobilisé en faisant du ski en pleine opération de maintien de l’ordre bourgeois suite aux débordements est une réalité : il n’y a jamais eu autant d’incompétence et de légèreté à la tête de la France quand des casseurs repérés dès avant la manifestation pillent et incendient Paris face aux forces de l’ordre dépassées, encore une trahison !

À peine rentré d’Afrique, où Macron a effacé les dettes habituelles des dirigeants corrompus des pays africains et proposé de nouveaux prêts sur le dos des Français qui ne seront jamais remboursés, en plus de la charge du remboursement de la dette grecque et de la vaisselle en or, Macron fait du ski à La Mongie.

Le bilan diplomatique de Macron retour d’Afrique éternellement sous perfusion n’est guère brillant.

Macron, LREM amateur et incompétent, c’est le désastre sans fin d’un pays exsangue par des mois de guerre fiscale contre les Français. La France de Macron est méconnaissable, dévastée humainement et économiquement, par l’invasion des migrants et Macron fait du ski à La Mongie, le petit dictateur contre lequel la révolte des Gilets jaunes s’est insurgée, soutenue par une grande partie de la population. La France est ruinée, une grande partie du pays vit dans des conditions précaires et Macron fait du ski, on ose à peine le croire ! Depuis Macron à l’Élysée, la France, exsangue et dévastée par les taxes, est méconnaissable.

Macron refuse de reconnaître toute la mesure du désastre face à l’impossible reconstruction du pays.

Car le soulèvement des Gilets jaunes que Macron a provoqué a entraîné cette guerre de rues et ces ravages collatéraux qui justifient les violences policières du sinistre de la répression intérieure. Avec Macron, alors que l’histoire de France est en train de s’écrire, tout est possible! Et en même temps Castaner, sous nos yeux, filmé enchaînant les embrassades avec une inconnue et les shoots de vodka dans un club parisien : Castaner, sa nuit très chaude dans une boîte parisienne et ses bisous avant les LBD pour les Gilets jaunes !

Macron, ainsi qu’il en a pris l’engagement, a traduit la répression arbitraire du gouvernement en règle de conduite politique contre les Français. La haute trahison sera débattue lors des élections européennes. Le jugement des urnes n’est pas encore prononcé, mais les Gilets jaunes comptent sur des citoyens-juges intègres, qui sont jurés en même temps que juges, et qui ne voudront pas démentir les Gilets jaunes, dont la belle improvisation, lucide et grave dans les manifestations, véhémente et magnifique dans la réplique anti-Macron, a fait une impression profonde sur le tribunal de l’opinion. Et cela, malgré les mensonges médiocres des journaleux collabos et des commentateurs petits-bourgeois des télés BFM-Macron, LCI et CNews, qui résident dans les beaux quartiers et qui dénigrent les Gilets Jaunes chaque samedi depuis des mois.

Le parti de la France est heureux de remercier les Gilets Jaunes, ce mouvement qui encombre les vastes projets de l’anti-France de Macron. On attend le procès de l’arbitraire de Macron fait par la liberté du peuple de France, ces Gilets jaunes auxquels les journaux à la botte ont reproché tout et n’importe quoi.

Le couple Macron-Castaner espère profiter des tumultes inséparables des mouvements de foule lors des manifestations des Gilets jaunes pour que la répression anti-casseurs appliquée aux manifestations des Gilets jaunes ne soit pas gênée par de nombreuses critiques qui ont toujours lieu dans toutes les occasions pareilles, comme lors des derniers procès politiques contre les Gilets jaunes. Malgré cela, ce mouvement est si désintéressé et loyal que les journaleux collabos de la presse bourgeoise et les commentateurs petits-bourgeois des télés collabos BFM-Macron, LCI et CNews, bavent de haine contre les Gilets Jaunes.

Ils ont cru bon devoir insulter les Gilets jaunes, après avoir reçu les déclarations d’antipathie et de la réprobation  officielle d’une manifestation non déclarée prétendument illégale, à savoir manifester pacifiquement.

Il est à souhaiter que la justice des tribunaux ne soit pas troublée, ou on l’espère le moins possible, par les protestations et les désapprobations de Macron LREM contre les Gilets jaunes pour faire des procès politiques par une justice LREM soviético-nostalgique, où l’occasion a pu être observée dans la circonstance actuelle, comme s’il s’agissait d’un acte important dans la carrière d’un juge à la botte de l’exécutif.

La population range la mobilisation des Gilets jaunes parmi les actes citoyens les plus généreux et témoigne les marques éclatantes de sa sympathie à ceux qui sont venue braver l’autorité absurde des LREM.

Face aux violences policières répétées de Macron-Castaner et aux nombreux blessés qu’elles ont faits parmi les Gilets jaunes, la révolte des Gilets jaunes a pris le redoutable caractère d’une protestation générale soutenue par les témoignages de dignité, d’honneur et d’affection d’une population intelligente et amie de toutes les idées et de toutes les revendications justes exprimées les Gilets jaunes.

Avec de pareils encouragements, il est impossible que la révolte des Gilets jaunes ne se maintienne pas durablement et imperturbablement dans la voie de la liberté d’expression et de la liberté politique.

Et pendant ce temps-là, pendant que Paris brûle, Castaner castagne et Macron fait du ski !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Aux Armes Citoyens

Bon, ces deux-là auxquels il faut rajouter le barbu, donc ce trio de m… danse sur nos tombes…

Ubersender

On hésite entre le choix fait par ce pouvoir déliquescent du laisser-faire des casseurs et l’incompétence liée au déni permanent. Dans le premier cas, il s’agirait d’une option stupide assise sur l’amalgame entre casseurs et gilets jaunes. La manipulation est désormais publique et dénoncée sur les plateaux télé, y compris BFM… par Eddy Plenel en personne ! Au sujet de l’incompétence, un doute est permis : Macron n’est pas un idiot ; cependant son comportement d’évitement permanent pose problème : soit il joue le « pourrissement » malgré la preuve hebdomadaire qui lui est faîte de l’échec de cette « stratégie » à raison notamment de ses provocations quasi-quotidiennes ; soit il assume l’affrontement parce que les ressorts profonds de sa personnalité le guident dans cette voie

Pyrrhon

Il y a eu un précédent en 1968 quand Degaulle est allé faire de l’hélicoptère à Baden-Baden.
Mais lui avait un autre but et l’avantage de sa légende pour le servir.
Il avait aussi à son service pour rétablir l’ordre Raymond Marcellin, formé auprès des milices vichystes et à l’origine de la loi « anti-casseurs » de l’époque, un pédigrée d’un tout autre calibre que celui de Castaner.
Autre différence de taille, la France d’alors était riche, ce n’est plus le cas.
Pas sûr dans ces conditions que Macron puisse l’imiter en réunissant un million de partisans pour le soutenir sur les Champs Élysées.

obelix

le general etait parti a baden-baden pas pour faire du ski !! mais pour demander a Massu de se tenir pret a intervenir !!