Pendant que Valls cuisine « la quenelle », les délinquants impunis courent les rues…

DUPONT ET PONDU SATISFAITS CaptureIl y avait une extrême urgence à régler « le cas Dieudonné » …

Si…si ! Le squatteur de l’Elysée ne nous a-t-il pas dit, dans ses voeux, que « le gouvernement était prêt à agir » ? qu’il était dans les « starting-blocks » ? qu’il fallait utiliser les moyens rapides que sont les décrets et les ordonnances? …

D’ailleurs, vous allez voir, nous allons avoir bientôt la « circulaire décidant de l’inversion de la courbe du chômage », le décret stipulant que la fiscalité s’allège de plus en plus, l’ordonnance effaçant l’effondrement du pouvoir d’achat des ménages, l’arrêté précisant qu’il n’y a plus d’insécurité dans nos villes et nos campagnes…et tout le reste à l’avenant, on peut faire confiance à la clique politicienne socialo-écolo pour nous présenter un monde tout rose de bisoumours ( ah! Pangloss…) s’embrassant sur la bouche, mariage pour tous oblige!

Le premier, le féal bodybuildé de Beauvau n’a pas tardé à entrer dans la danse des textes « opérationnels »: et vlan, le voilà qui pond une circulaire liberticide pour traquer un  humoriste islamophile et antisémite , chargé de tous les maux , et qu’il convient de faire taire , au besoin par la provocation de manifestations instrumentalisées par le clan des Klarsfeld (tout heureux de faire fructifier son fonds de commerce) et autres responsables de la LICRA ( toujours prêts à justifier l’argent public qui les nourrit grassement) …

Les préfets, aux ordres, et les maires, trouillards et prébendiers, de droite comme de gauche, ne manqueront pas d’enfoncer le clou des interdictions à priori de spectacles privés, s’appuyant sur un supposé désordre public fabriqué, par anticipation, par tous ceux que l’Intérieur manipule (« antifafs » compris), les associations prétendument « antiracistes » « aux ordres » et les socialos de base …

L’ engrenage des atteintes aux libertés fondamentales est enclenché , aujourd’hui contre Dieudonné, demain contre tous ceux qui n’auront pas l’heur de plaire à la caste dominante …D’ailleurs, on peut penser que, pour compenser « ses pertes électorales » potentielles dans la sphère d’influence de l’islamique M’Bala-M’Bala, le totalitaire de Beauvau se fendra d’accommodements utiles en direction des musulmans, le délit « d’islamophobie » étant dans les tuyaux!

En même temps, la caste journalistique dont la soif de prébendes est inassouvie et qui se complaît dans le service de la soupe gouvernementale fait flèche de tous bois pour voler au secours d’un gouvernement qui s’attaque à la liberté d’expression et pour vilipender une personne dont le Peuple de France se fiche totalement (tiens, on n’a pas eu encore un seul sondage sur cette opération anti-M’Bala-M-Bala…)… et qui va tirer profit de son érection en « martyr » de la liberté d’expression.

La manoeuvre est évidente, cousue de fil blanc…mais elle occupe l’espace médiatique de la désinformation qui est celui de notre pays soumis à la minorité socialo-écolo (20 % de l’électorat à peine!) …Car, pendant ce temps, on ne parle pas de l’essentiel (explosion fiscale, régression économique, chômage en expansion, enlisement en Afrique, baisse du pouvoir d’achat, immigration galopante…), pas même de l’insécurité chronique de nos villes et de nos campagnes…C’est vrai que ça ne concerne que 65 millions de Français!

Insécurité dénoncée tout à fait officiellement par un haut responsables de la Gendarmerie qui, en audition le 18 décembre dernier (!) devant les députés, a mis courageusement « les pieds dans le plat » (1) …

Son intervention a été une heure et 24 minutes d’authenticité et de force du réel, un réel que nous, à « Riposte Laïque » nous avons maintes fois dénoncé, et nous ne cacherons pas notre satisfaction de nous voir ainsi confortés!

Un réel dénoncé qui est celui d’une Justice plus que laxiste qui relâche en permanence ceux qui sont arrêtés (65% des délinquants arrêtés en novembre 2013 dans les Bouches du Rhône se retrouvent aussitôt libres…de continuer leurs activités), délinquants protégés par des procédures d’une lourdeur telle qu’elles sont inapplicables, délinquants qui profitent d’une propension qu’a « la Justice » à les protéger au détriment des victimes…Tout le reste de son discours, de la même veine… Une gendarmerie privée de moyens d’action, une Justice angélique et laxiste, aucune volonté d’envoyer un message fort aux délinquants…

Le constat est sans concession, au vitriol et tellement vrai!

Mais les media n’en parleront pas…

Les délinquants courent les rues… et ce gouvernement fait le moins possible pour les attraper et faire cesser cette insécurité qui pollue la vie des Français.

C’est vrai que le Béria d’opérette accroché à son bureau de la place Beauvau ne s’intéresse qu’à la sauce à réaliser pour envelopper la quenelle qui le gêne…

Vous ne voudriez pas qu’il s’occupe aussi de la sécurité des biens et des personnes comme le lui impose la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen?

Le 07 /01 /13

Empédoclatès

1 – http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/06/01016-20140106ARTFIG00569-delinquance-le-severe-constat-d-un-general.php

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdf
0
0