Je pense la jeunesse français irrécupérable

Publié le 10 juillet 2015 - par - 1 commentaire - 2 622 vues
Share

jeunewalkmanSalut Thibault,

Oui, je me suis immédiatement reconnu dans tes lignes.

http://ripostelaique.com/jeunes-naiment-plus-france.html

Oui, je suis un jeune Français sur lequel le greffon de la repentance, de l’antiracisme et du politiquement correct n’a jamais pris.

Aucun des immunosuppresseurs dont nous sommes quotidiennement gavés (nous les connaissons sous leur dénomination générique « Padamalgam », « Fopastigmatisé », « Jesuicharli ») n’empêcha – dans mon cas – le rejet de l’auto flagellation, le refus du déni de réalité et la contestation du multiculturalisme.

Médicalement, je suis incurable.

Médiatiquement, je suis un réac’.

Idéologiquement, je suis un facho.

Politiquement, je suis rance et nauséabond.

« Coraniquement », je suis un islamophobe.

Logiquement, je suis Français, patriote et fier de l’être.

Prends donc connaissance de mon texte publié par Riposte Laïque « Votre lectorat est âgé et cultivé, ma génération est jeune et inculte », tu constateras à quel point je suis dur et réaliste envers nos jeunes compatriotes – ceux dont tu dis très pudiquement être « tombés dans le piège ».

http://ripostelaique.com/votre-lectorat-est-age-et-cultive-ma-generation-est-jeune-et-inculte.html

Crois-moi, les jeunes Français comme toi et moi sont minoritaires. La plupart sont – pardonne mon franc-parler – des fiottes, des lâches, des incultes, des hypocrites, d’irrécupérables c…

Inversement, les jeunes musulmans comme Mohammed Merah, Amedy Coulibaly et Yassin Sahli sont peut-être déjà majoritaires.

Face à une jeunesse musulmane radicalisée capable de déchaîner une haine et une violence extrême, la jeunesse Française oppose des slogans de lycéens attardés et sa veulerie droit-de-l’hommiste.

Douce France, inutile de compter sur ta jeunesse pour laver ton honneur. Cette dernière est largement et irrémédiablement pourrie.

Je te salue très fraternellement.

Jean-Baptiste Kléber

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Patricia J.S cambay

Bonsoir Jean-Baptiste,

Ce qui m’attriste le plus est que c’est malheureusement une réalité et, le pire, c’est une réalité bien inventée.