Pensée pour la pauvre Filippetti, obligée de retourner en Lorraine chez les ouvriers…

Publié le 28 août 2014 - par - 2 161 vues
Share

filippetti.pas-la-bonne-cultureJe voudrais m’adresser aux contributeurs de Riposte laïque qui vitupèrent et projettent leur mépris aux hommes et aux femmes qui sont en train de mettre à bas notre pays. Je trouve que cela est profondément injuste. Car ces politiciens et autres soi-disant élites ne font que le travail pour lequel la majorité des Français les a élus. Eh oui, un peu plus de 51% de votants français les ont élus pour foutre le bordel en France.  Et maintenant, ils s’étonnent des bons résultats !

J’irai même plus loin car j’estime qu’il faudrait les décorer pour (mauvais) services rendus.  Mais auparavant, il faudrait  créer toute une série de médailles, d’ordres, de distinctions et de décorations adaptés à leurs performances. Ainsi, Sarkozy et Hollande seraient honorés, sans passer par les stades intermédiaires, dans le grade de commandeur du Grand ordre de l’IFRP (Immigration Forcée et Remplacement de la Population). Auparavant, ils auront été faits grands officiers du Croissant doré pour leur contribution à l’islamisation de la France.  Là, c’est Juppé qui va être jaloux, se sentant concurrencé dans sa position dominante.

Il faudrait aussi créer une médaille pour le Dévoiement de la Justice et le Soutien à la Racaille (DJSR) dont la plus haute distinction serait naturellement attribuée à Christiane Taubira dont les services rendus dans ce domaine n’ont jamais été égalés dans le passé. Quant à la petite vipère Najat, elle mérite bien une haute décoration  dans l’ordre du MDF (Mépris du Droit de la Femme) pour son action de rabaissement de la femme française sur le statut de la femme musulmane, car il est bien connu que cette dernière bénéficie de l’égalité hommes-femmes poussée à son plus haut niveau.

Pour Dalil Boubakeur et Tarik Ramadan, je les verrai bien porteurs de la Grand  croix (oh pardon Dalil, j’oubliais …) des Menteurs et bonimenteurs religieux.

Quant aux lampistes, hommes politiques, journalistes et autres istes, la médaille commémorative pour la Déconstruction de la France fera l’affaire.

Et tout cela sera bon pour notre économie car il faudra certainement rouvrir les hauts-fourneaux de Hayange pour produire la matière première pour ces millions de décorations qu’il faudra mouler, couler, estamper, graver, émailler, sans parler des fabriques de rubans et d’épingles. Tout cela pour ces braves gens qui n’auront fait que leur travail qui était de foutre le merdier en France.

Mais j’ai aussi une petite pensée pour les sortants du gouvernement, en particulier pour Aurélie Filippetti. La pauvre, obligée de retourner sur ses terres lorraines et côtoyer à nouveau ces Polonais rances et ces Italiens moisis.  Ah, les salauds, venus en nombre travailler dans les mines et les fonderies de Lorraine. Ces crétins se sont si bien intégrés dans leur environnement que s’ils n’avaient pas un nom à consonance étrangère, on croirait qu’ils sont de vulgaires Français fachos. Il y en a même qui sont devenus cadres dans leur entreprise, un comble. Même pas fichus, à part leur fête de patronage ou de compagnonnage une fois l’an, de tomber dans le communautarisme. Leurs gamins, qui ne valent pas mieux, n’ont même pas réussi à créer des zones de non-droit comme l’on fait les braves maghrébins,  même pas foutus de cramer une voiture. Aucune culture, ces Polaks et ces Ritals.

Rassure-toi, Aurélie, tu l’auras bien ta médaille.

Jean-Louis Burtscher

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.