1

Perdriau bave sur Zemmour, puis va lécher 6 000 babouches musulmanes : c’est cela LR !

Avant le prêche de l’imam ce vendredi après-midi à la Grande mosquée Mohammed VI, le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau, est venu faire acte de soumission électoral. Habitué du lieu, il a exprimé son entière solidarité à la communauté musulmane. L’islamo-collabo candidat à un second mandat a tenu à : « témoigner  sa solidarité à la communauté musulmane de Saint-Étienne à l’heure où se banalise le mal porté par tous ceux qui veulent détruire notre République. À Saint-Étienne, je ne connais qu’une communauté : la communauté stéphanoise. »

Ignorant même la qualification de la justice du sud-ouest, le maire ne s’est pas embarrassé d’exactitude : » Comme je l’ai fait pour d’autres actes de terrorisme, je condamne avec la plus grande fermeté ce qui s’est passé à Bayonne ».

L’idiot utile, au désastreux bilan municipalhttps://ripostelaique.com/pour-le-collabo-perdriau-le-probleme-cest-zemmour-pas-lislam.html ) a cru bon d’ajouter : « l’indignation ne saurait suffire lorsque notre cohésion nationale est ouvertement prise pour cible par des fanatiques cherchant à nous diviser en faisant régner la terreur ». Une verve inhabituelle chez Perdriau après chaque attentat islamique. Il est vrai que le maire répugne à associer terrorisme et islam, même quand les auteurs eux-mêmes le revendiquent au cas par cas. Et comme il n’a vraisemblablement jamais lu le Coran, il en ignore ses  mortelles prescriptions : https://ripostelaique.com/pour-le-collabo-perdriau-le-probleme-cest-zemmour-pas-lislam.html

Alors Perdriau pratique l’amalgame et l’enfumage : «Comme je l’ai fait pour d’autres actes de terrorisme, je condamne avec la plus grande fermeté ce qui s’est passé à Bayonne ». Il cause, il cause, têtu, borné et soumis, peu importe que pour l’heure, le fait divers de Bayonne a pour cadre le dérapage d’un vieillard déséquilibré et exaspéré. Qu’importe ; Perdriau veut des électeurs, des voix, pas du factuel : Le Figaro vient pourtant de relater :  « La justice a tranché en décidant que les actes reprochés à Claude Sinké contre la mosquée de Bayonne et deux de ses fidèles demeurent des actes de droit commun. » https://www.lefigaro.fr/actualite-france/mosquee-de-bayonne-attaque-ou-attentat-comment-arbitrer-20191031 

Le maire,  vice-président de LR nous joue la scène du II et estime de plus que « ceux qui gardent le silence se rendent complices de tels agissements », et que « l’indignation ne saurait suffire lorsque notre cohésion nationale est ouvertement prise pour cible par des fanatiques cherchant à nous diviser en faisant régner la terreur ». Qui sont ces « ceux qui gardent le silence » alors que tout le barnum politico-médiatique s’est largement exprimé?

Quant « à nous diviser », Gaël Perdriau est sans doute le seul à ne pas avoir entendu l’État-Macron qui parle de la France devenue un archipel : https://ripostelaique.com/macron-prend-acte-la-secession-musulmane-et-la-partition-de-la-france.html

France bleu Saint-Étienne Loire précise encore : « Le voile, le maire de Saint-Étienne a eu l’occasion d’en parler à plusieurs reprises cette semaine dans la presse, expliquant en début de semaine dans le Talk-Le Figaro qu’il n’aurait « pas voté une proposition de loi interdisant le voile », alors qu’une députée de son parti a fait une proposition de loi en ce sens, adoptée mardi au Sénat. 

Gaël Perdriau, nouvellement désigné vice-président des Républicains, a aussi exprimé son point de vue en signant une tribune pour Atlantico, dans laquelle il dénonce « un naufrage éthique du débat politique en France ». Rappelant au passage que « la laïcité constitue le socle même de notre République ».

 Ce rappel du principe de laïcité, puis la prise de parole dans une mosquée quelques jours plus tard interpelle le député Génération.s de la Loire Régis Juanico, qui voit dans les différentes interventions de Gaël Perdriau une attitude électoraliste. 

La candidate RN à la mairie de Saint-Étienne, Sophie Robert, a, elle, estimé dans un communiqué cette semaine qu’avec ses dernières prises de position, le maire stéphanois sortant « soigne plus que jamais sa boutique électorale communautaire », source : https://www.francebleu.fr/infos/societe/le-maire-de-saint-etienne-a-la-grande-mosquee-pour-montrer-sa-solidarite-a-la-communaute-musulmane-1572616328

Jacques CHASSAING