Permis de voter : et si Aymeric Caron avait raison?

Le permis de voter que propose Aymeric Caron, et bien je ne suis pas foncièrement contre.

Toute ma vie j’ai pensé que le vote censitaire était une honte, une aberration. Cela consistait à faire un électeur en fonction de ses revenus, de son origine de classe. Toi le pauvre, ferme ta gueule et creuse !

Le droit de vote à tous me semblait le plus cohérent, le plus juste, et si je me doutais bien que tous les électeurs n’avaient pas le même niveau de connaissance, le même niveau intellectuel, je savais que la bêtise était bien partagée entre les nantis et les pauvres, les seigneurs et les mal lotis, les bourgeois et les laissés pour compte.

Je pensais aussi que le bon sens ferait la loi. Que chacun en son for intérieur savait au moins confusément, que le prétendant sonnait faux, ou vrai.

Depuis plusieurs années, suite aux résultats désastreux pour la France et l’intérêt général, suite aux commentaires satisfaits des imbéciles qui n’ont rien compris, ceux satisfaits des bellâtres qu’ils avaient élus, les éternels bisounours ravis, qui n’ont toujours pas compris que les 12 ans inutiles d’un Chirac dévastateur, les 5 ans de mensonges du bonimenteur Sarkozy auront été catastrophiques, et qu’ils furent suivies par les pitoyables années d’Hollande et de celles de Macron. Je me dis que vraiment, les Français sont des abrutis où complétement lobotomisés.

Certains me diront qu’ils ne sentent pas concernés, pas représentés, parce que trop intelligents sans doute, ils se sont abstenus.

Vous savez déjà ce que je pense de ces faux-culs, de ces râleurs à l’année, de ces jean-foutres qui sont pour moi les vrais responsables de cette misère de la France. Ne pas aller voter est tout simplement une honte, un sacrilège, si ce n’est pour ceux qui sont morts il y a des années, pour avoir juste le droit de s’exprimer.

Dans les dernières manifestations, et les prochaines qui ne tarderont pas, vous aurez sous vos yeux, prés de trente pour cent d’abstentionnistes que vous verrez hurler contre la vie chère, pour l’augmentation des salaires, contre l’insécurité, l’immigration incontrôlée, la violence, les viols, les agressions, les meurtres, les égorgements. Parmi ces manifestants, combien auront également voté pour Emmanuel Macron pour « faire barrage » à Madame Le Pen, comme s’il n’y aurait plus le lendemain, la possibilité de le faire.  

Combien de gens ? Combien d’électeurs qui font bien rire ceux pour lesquels ils auront fini par donner leur voix, ou ceux qui auront préféré aller à la pêche du haut de leur bêtise et leur incivilité abstentionniste ?

Vous allez devoir fermer votre gueule durant les cinq prochaines années, baisser les yeux et descendre des trottoirs devant l’envahisseur bande de collabos.

Ce sont ces gens-là qui devraient passer un permis de voter.

Il faudrait sans doute que pour avoir ce permis, ils puissent répondre à des questions simples comme, qu’est-ce qu’un droit de vote ? D’où vient-il et pourquoi nous l’avons ?

La plupart ignorent les règles électorales. De fait pour les municipales à la fausse proportionnelle, les règles électorales pour les départementales, les régionales, les pouvoirs du Président de la République qu’ils ont élu pour cinq ans.  Ce Président peut avoir une belle gueule, tout en étant pourri de la tête.

Que savent-ils des élections européennes qui aura abouti à mettre en place une Van De Leyen ayant des liens, elle est son mari, avec Pfizer. Qui veut la guerre contre la Russie. Qui agresse la Hongrie, la Pologne, et autres, et qui est favorable à l’immigration débridée, etc.

Ce sont les députés européens qui valident le choix des représentants politiques des Nations faisant partie de l’Union Européenne. Ce sont les peuples qui finalement, se retrouvent les cocus de l’affaire.

Alors oui, il faudrait sans doute un permis de voter puisqu’il ne sera pas possible de transformer en chefs d’escadrilles, tous les cons qui s’imaginent intelligents en refusant de comprendre qu’ils sont des idiots utiles.

Ce n’est pas l’information qui manque, ni les outils pour s’informer.

Il faudrait juste que la majorité des Français apprenne que la science politique, la connaissance n’a pas cours sur France Inter, sur France2, BFMTV, France 3, M6, TF1, etc.

Il faudrait juste que les Français sachent comment détecter ce qu’est une propagande grossière et une simple vérité de bon sens.

Il faudrait juste que les Français soient capables d’analyser un bilan de l’activité du Président en fin de mandat. (Retraite, insécurité, immigration, meurtres aux couteaux, inflation, gilet jaune, covid, le passe sanitaire, Pfizer, les Ehpad, l’Ukraine).

Tous ces dossiers auraient dû se traduire par un rejet, et au lieu de cela, ce fût une réélection de leur bourreau au nom d’une abstention imbécile, de « la lutte contre le fascisme » des limités culturels, des idiots utiles aux islamo-gauchistes, et sans parler des « vieux » décérébrés qui avaient besoin d’être rassurés pour leurs vieux jours. En sacrifiant leurs jeunes et la Nation France.

Hier, il y avait le bon sens paysans, la terre ne mentait pas. Le labeur non plus. L’honneur, le savoir-vivre avait un sens. La galanterie était une règle bien établie que les messieurs de France appliquait le plus souvent.

Les Français ne prenez pas les vessies pour des lanternes. Que ce soient les Français ruraux, les travailleurs des usines, les employés de bureaux. Ils sentaient, reniflaient d’avance l’entourloupe et le plus souvent, en cas de besoin, ils savaient taper au fond de la piscine.

Aujourd’hui, ils se noient en souriant, en se filmant sur Tik-Tok. Ils racontent leurs repas, déversent leurs larmes, déclarent leurs petits drames sur Instagram, Tweeter, Facebook.

Nous avons des Français qui font les grenouilles dans une casserole d’eau chaude.

Nous avons des Français qui croient sur paroles les journalistes aux ordres.

Alors quoi, Aymeric Caron a-t-il raison ? Au moins, un vote obligatoire et peut-être un certificat de citoyenneté ! Ce ne serait déjà pas si mal.

Gérard Brazon

image_pdfimage_print
12
1

33 Commentaires

  1. On pourrait déjà s’inspirer des USA où on ne donnait la nationalité qu’après un petit examen vérifiant les connaissances basiques en matière de fonctionnement des institutions et de valeurs sociétales (comme notre instruction civique d’antan) et la pratique correcte de la langue anglaise.
    Avec nécessité d’un casier judiciaire vierge dans le pays d’accueil comme dans le pays d’origine.
    Hélas, là-bas, des démagogues en quête de nouveaux électeurs se sont ingéniés à court-circuiter le système, et des examinateurs « ethniques » ne se sont pas fait prier pour accepter des petits cadeaux. J’imagine mal qu’on puisse faire mieux en France.

    • J’ai été condamné pour avoir publié et commenté (de manière certes virulente) sur FB quelques photos du bateau de GI lors de leur campagne « defend europ », donc à votre sens je devrais être interdit de vote comme Z…
      Oui mais bon, ça changerait rien de toutes manières !

  2. Il faudrait aussi un test Psychatrique pour ne permettre qu’a ceux ayant un cerveau equilibre de voter et d’eliminer les malades mentaux du gauchisme comme ce Caron de ne pas pouvoir voter

    • Si ce n’est que ceux qui ne sont pas politiquement corrects pourraient être assimilés (eux aussi !) à des déséquilibrés.

  3. A propos de vote, allez voir les vidéos qui parlent du vote à la majorité préférentielle, qui est bien plus juste et respectueuse de l’opinion des électeurs…
    Notre système actuel (scrutin uninominal à 2 tours) a empêché Balladur de battre probablement Chirac au 2e tour en 95, et a empêché Jospin de battre probablement Chirac (he oui, encore) en 2002…
    Notre mode de scrutin actuel est débile, il permet à de petits candidats de toute façon inaptes et leurs petits partis de fausser le résultat… d’où une abstention de plus en plus grande !
    Quand les minorités empêchent les majorités, je n’appelle pas ça une démocratie…

  4. A mon humble avis, le vote censitaire à l’athénienne tel que décrit par Jacqueline de Romilly devrait, pour le moins, être considéré ou débattu. Elle décrit 4 classes censitaires (mais on pourrait créer d’autres classes d’équivalence).

    Il m’est insupportable que des gens ne vivant que de subventions que je paye via mes impôts votent pour me piquer encore plus de blé (juste pour prendre un exemple)..

    Un citoyen est quelqu’un qui participe à la vie de la cité (de différentes manières, et c’est ça le hic pas du tout évident!). Je ne vois pas pourquoi ceux qui ne participent pas à la vie de la cité ou y participent à contresens, même s’ils sont nombreux, m’imposeraient leur volonté.

    Sinon on passe par la case LFI terra nova, et coco exproprions tout le monde. Voyez que dans le contexte actuel, on y va droit !

    Mais j’ai bon espoir que la charia mette bon ordre à tout ça !

  5. ça ferait quand même une sacrée économie , de papier, de tracts, de personnes qui passent un dimanche dans les bureaux de vote, bref un vrai progrès

  6. Les cons ont le droit de voter, voilà le drame. Il faudrait éliminer les cons dès la naissance.

  7. Je suis d’accord. Un examen comprenant des questions civiques, sur le fonctionnement des institutions et leurs modes d’élections. Cela aurait le mérite de laisser sur le carreau toute la racaille maghrébine et noire africaine titulaire d’une CNI.

  8. —-Les français sont complétement lobotomisés, quand on voit des connards seuls dans une voiture avec un masque ou en vélo ou bien même en courant en pleine forêt on mesure à quel point les médias peuvent être nuisibles!—–
    —-Nos élites ont bien compris comment manipuler la populace: la peur, le changement de peuple, la perte des valeurs, le mensonge, l’immigration/invasion, l’insécurité, la crise sanitaire, les vaccins obligatoire, la crise financière, l’inflation, la guerre en Ukraine, la crise climatique etc etc… Jamais dans l’histoire de l’humanité autant de moyens n’ont été mis en avant par nos politiques pour dominer les peuples.—–

    • J’ai exactement les mêmes remarques que vous… Enfin quelqu’un de normal…!
      Pour le droit de voter j’instaurerai une amende de 50€ pour ceux qui ne font pas leur devoir citoyen.
      Courage nous sommes déjà deux à penser bien….
      Éric

      • Voter serait un devoir et non un droit. On aurait pas le droit de penser que les élections sont des mascarades ?

      • Vive la bien-pensance en somme, tant qu’il s’agit de votre bien-pensance !

  9. Comble de tout beaucoup réclament le référendum d’initiative populaire et ne se déplacent pas aux élections !

    • A tort ou à raison là encore, on peut être pour le référendum d’initiative populaire tandis qu’aux élections on choisit entre bonnet blanc et blanc bonnet.

  10. La bêtise des français quand il s’agit de vote est tout simplement infinie, imbécile et toujours à l’envers des aspirations du peuple. La démocratie est comme les élections, truquée, sans jamais aucun espoir que cela change. Les rats qui sont installés dans le fromage sont trop bien nourris pour espérer qu’ils laisseraient leur place. Devenu un « aquaboniste » je sais, avec certitude que rien ne changera jamais. J’ai logiquement rejoint ceux qui ne voteront plus jamais

    • Et donc, de fait, rien ne changera. Ce qui compte c’est le nombre, et ne pas voter permet aux dirigeants de continuer de diriger. L’abstention favorise TOUJOURS le pouvoir en place.

      • je suis d’accord , ne pas voter c’est laisser les autres décider à votre place . Et c’est pour cette raison que rien ne change .

  11. Pour le droit de voter j’instaurerai une amende de 50€ pour ceux qui ne font pas leur devoir citoyen.
    Pour les nationalisés examen de passage pour droit de vote et les nationalisables examen de la langue et de l’histoire Française, comme dans beaucoup de pays.
    Éric

  12. A tort ou à raison, beaucoup pensent que ce sont le grand patronat, les puissances d’argent qui détiennent le pouvoir réel et que les élections sont donc une vaste fumisterie. Quelque part, ça peut se défendre.
    Peut être un permis de voter réservé à ceux qui ont voté Dupont-Aignan ?
    Une belle gueule Macron ? Des goûts, des couleurs…

  13. 1/ Un début de réponse, serait de priver du droit de vote les abstentionnistes, sans raison(s) valable(s), càd, ne relevant pas du cas de force majeure, de voter lors des prochaines élections, puisque le vote ne les intéresse pas. Plus généralement et concrètement, notre société occidentale (de l’Amérique du Nord à l’Océanie en passant par toute l’Europe occidentale, méridionale et septentrionale), est objectivement aux mains de la gauche néo-communiste mondialiste.

  14. 2/ Cette mainmise ne cesse de se développer et les récentes élections présidentielles, et très probablement les législatives de juin aussi (vu la division du camp « patriote »), sont et seront le reflet de ce quasi-monopole des idées dominantes gauchistes sur les esprits du Français et de l’Européen moyen. Je suis d’avis que nous avons largement perdu la bataille des idées parce que nous avons laissé une véritable autoroute à la gauche culturelle néo-marxiste, par ignorance, par naïveté, par mépris aveugle, stupide et suicidaire face à une menace existentielle que nous avons criminellement sous-estimée.

  15. Il faudrait déjà commencer par interdire le vote des binationaux !
    Cela revient à donner le droit de vote aux étrangers !

  16. 3/ Aujourd’hui, les révolutionnaires néo-marxistes frappent à la porte du pouvoir. Aboutissement de leur très « longue marche à travers les institutions », infiltrées, verrouillées de l’intérieur, expurgées des éléments indésirables, étroitement, jalousement et policièrement surveillées. Combien de temps pourrons-nous les empêcher d’accéder au pouvoir ? Question de temps ! Aux EUA, Obama, lors de ses 2 mandats, a considérablement renforcé l’Etat Profond néo-marxiste, avec les résultats dévastateurs pour les libertés individuelles et collectives que l’on connaît : fraudes électorales considérables dans les Etats-clés, jamais vues au pays de l’Oncle Sam, et pour lesquelles la « justice » américaine (archi-infiltrée, comme toutes les autres institutions) a refusé (!) d’enquêter, anéantissant ce qui leur restait de crédibilité et d’autorité morale.

  17. 4/ Pour avoir suicidairement sous-estimé la menace existentielle que représente cette gauche néo-marxiste mondialiste subversive, intrinsèquement liberticide et totalitaire,, nous ne pourrons, je le crains, échapper à un long (?) hiver néo-communiste qui est à nos portes. Le combat qui est mené, est, à mon avis, un combat d’arrière-garde, un combat qui est perdu d’avance et chaque élection ne fera que renforcer ce constat. Alors que faut-il faire ? Tout reprendre à zéro et cela commence par reprendre en mains nos enfants, pris en otages par l’EN néo-marxiste, pour leur donner une vraie instruction. S’inspirer aussi d’un ancien dissident tchèque, Vaclav Benda et sa polis parallèle. Il faut impérativement s’organiser, se structurer, nouer des alliances, car le tsunami arrive et il détruira impitoyablement toute opposition idéologique.

  18. les CARON ça osent tout , c est même a ça
    qu on les reconnaît !

  19. Et pourquoi pas un permis d’avoir des gosses, afin d’éviter la prolifération de petits malheureux, de décérébrés et d’individus sans éducation ni idéal ? On n’a pas fini…

  20. Les handicapés mentaux ont le droit de vote en France (les vrais handi)
    et l’état veut que nous votions par devoir ???
    Je vote pour que le KO fasse creuver la République
    (et pour le côté course de chevaux des élections)
    Une fois le problème répblicain résolu, nous pourrions adopter la proportionnelle et réserver le droit de vote aux hommes en âge et en état de porter les armes et aux mères d’enfant de moins de 18 ans à charge.

  21. « Au Brésil, le vote est obligatoire depuis 1932 pour les électeurs de 18 à 70 ans. Les citoyens qui n’ont pas voté aux trois dernières élections doivent payer une amende, sans quoi ils sont empêchés d’assumer une fonction publique et ne peuvent pas se faire délivrer leur passeport. » wikipedia source.

  22. Il vit de quoi ce caron?
    D ou viennent les revenus de ce type?

  23. A l’attention du Sieur Brazon,
    Un vote obligatoire quand les dés sont pipés ? C’est ça la démocratie ? Bravo !
    L’abstention, ce sont aussi des gens qui sont en rogne,ne vous en déplaise.
    Staline, un pur démocrate disait  » ce ne sont pas ceux qui votent qui comptent, ce sont ceux qui comptent qui votent ».
    Quand la démocratie fonctionnera, l’essentiel du peuple reviendra aux urnes et il est inutile de vomir sur eux en attendant.

  24. Mr Brazon n’est pas juste un vote de classe qui exclurait les plus modestes, c’est plus subtil que ça. C’est surtout le vote de ceux qui paient des impots. Or, en France socialiste, seuls 43%’des foyers fiscaux paient l’impot sur le revenu alors qu’il n’y a officiellement que 12% de pauvres. Il y a au moins un tiers des foyers fiscaux qui devraient payer l’impot sur le revenu et qui ne le paient pas. La France est le seul pays au monde dans ce cas. Considerant que seuls ceux qui paient l’impot et participent au fonctionnement de l’etat, je ne suis pas fondamentalement opposé au vote censitaire.

Les commentaires sont fermés.