Le silence complice de Bergoglio sous la dictature de Videla

Publié le 2 juillet 2018 - par - 42 commentaires - 1 138 vues
Share

La visite d’Emmanuel Macron au Vatican…

Comédie ou diplomatie ? On doit se demander pourquoi les chefs d’Etats européens vont visiter le Vatican.  Il est bien connu que l’Etat du Vatican est une pure invention du dictateur Mussolini afin d’obtenir un soutien pour sa politique dictatoriale.

Cette colline Romaine de moins de 43 km² n’est nullement un Etat, mais bizarrement quasi le monde entier l’a reconnu comme État, ce qui lui donne des prérogatives étatiques qu’en fait il ne possède nullement, mais qu’il emploie pour diffuser sa fable christique qui est une imposture séculaire.

C’est Constantin et Théodose qui ont installé la secte de force dans l’empire.

Bergoglio alias François est un hypocrite de premier plan. Soutien inconditionnel de Videla, il porte la même responsabilité tout en ayant l’art de la cacher.  Il est soi-disant l’ami des pauvres.

Question primordiale…

Si chaque individu a le droit de penser ou croire en toute liberté, l’État n’a nullement le droit d’imposer ou de soutenir une imposture, au contraire, un Etat respectable doit préserver sa population des factions d’imposture.

C’est justement l’inverse que la visite de Macron engendre. Quant à Bergoglio alias François, les médias ont étalé en long et en large sa participation avec Videla, sa responsabilité des dizaines de milliers de morts et des torturés, ainsi que la disparition des bébés,  sur ces crimes Bergoglio n’a jamais protesté. Il était et est toujours complice. C’est vers un pareil personnage que Macron est allé faire allégeance. Vraiment incongru et insupportable. Comment peut-on avoir du respect pour cette bande d’imposteurs qui trompent les populations en permanence ?

Jorge Bergoglio, alias François, une réaction argentine • « Un pape réactionnaire, complice de la dictature argentine » (La Nacion – Buenos Aires – Pagina 12 – Argentine- Golias-news.fr)

Pour la première fois, un tribunal argentin a accusé l’Église catholique de complicité avec la dictature militaire argentine de 1976 à 1983.Le chef de  l’église était Jorge Bergoglio.

Notez que  le gouvernement des Pays-Bas,  dès qu’il fut au courant des futures fiançailles du prince Willem-Alexandre avec Mlle Maxima Zorreguieta, a voté une résolution interdisant au père de Maxima, M.  Zorreguieta ministre  de l’Agriculture sous le régime du général  Videla, de se rendre aux Pays-Bas, vu sa responsabilité dans l’effroyable assassinat des dizaines de milliers de personnes.  Or Mgr Bergoglio étant l’archevêque à Buenos Aires était dans la même situation. Il savait et a contribué et s’est tu.

Tous les deux, ils ont  fait la sourde oreille aux  assassinats entre 1976 et 1983, fait aggravant même, plusieurs membres du clergé, des prêtres jésuites, ont été assassinés.  Mgr Bergoglio n’a jamais protesté. Ceci pour montrer avec quel individu  le monde entretient des relations. Je ne sais si c’est possible mais le Nouvel Observateur s’il veut être crédible devrait informer la population de ces terribles méfaits et de cette supercherie permanente.

J’ose espérer.

Adriaan Floris

Print Friendly, PDF & Email
Share

42 réponses à “Le silence complice de Bergoglio sous la dictature de Videla”

  1. GAVIVA dit :

    Et d’abord, il a dit qu’il n’aimait pas les tomates farcies.

  2. Dorylée dit :

    Comme pendant l’Occupation : quelques ratichons courageux sauvaient des enfants juifs tandis que d’autres préféraient les feldgrau. Mais comme ils appartenaient tous à l’Église, il y a toujours moyen de défendre les pourris avec les actes de bravoure des bons. Idem en Argentine sous videla. Ceux qui savent, le disent :  » L’ordure du Vatican ? Videz-la ! « 

  3. Goulette Maurice dit :

    Devant un brûlot pareil agité et haineux qui affirme et ne cite pas ses sources on ne peut pas engager de saines discussions.Que vous haïssiez Dieu, l’église et le pape est votre droit, mais le dire ainsi est aberrant et contre productif.
    MG

    • Georges S dit :

      J’ai lu l’article et je n’ai rien lu que je ne savais deja a propos du Vatican, et je n’ai rien lu d’aberrant, tout est une question de perspective n’est-il pas….. mais bon je suis biaise de nature, étant païen déiste

    • Asher Cohen dit :

      @Goulette Maurice
      Où voyez-vous que l’auteur de l’article hairait Dieu ici? Accuser l’église et le papaze ce serait haïr Dieu?

    • lafronde dit :

      @ Maurice Vous avez raison cet article est un torchon anti-chrétien ! Quelques soient les réserves que l’on puisse faire sur Bergoglio-Pape François ou encore sur le Vatican ou même l’Eglise.

  4. DUFAITREZ dit :

    Sa condition de Jésuite est une signature !

  5. Olivia dit :

    Ce qui m’étonne c’est que l’assemblée des cardinaux, réunit en conclave, ait pu élire un pape, sur lequel pesait de tels soupçons ?… Ainsi, si l’on peut penser que certains cardinaux ignoraient l’attitude de J. Bergoglio pendant la dictature, comment croire que la majorité était dans ce cas ? Et comment comprendre que des cardinaux, au courant de ce silence coupable, aient pu s’entendre pour placer ce complice de tant de drames et d’horreurs à la tête de l’Eglise ?

  6. Paskal dit :

    La dictature de Videla n’avait pas de trop mauvaises relations avec la Russie, ni avec Cuba (qui soutiendra l’Argentine pendant la guerre des Malouines). Dans la plupart des régions, le PC argentin était toléré.

    • Georges S dit :

      Pas avec la Russie, avec l’URSS et ce n’est pas la meme chose.

      • Paskal dit :

        Si on veut. Comme ceux qui disent que la République, ce n’est pas la France.

        • Asher Cohen dit :

          @Paskal
          La fronce corrompue n’est sûrement pas une république.

        • Garde Suisse dit :

          Eh oui, Pascal, la Russie ce n’est pas l’ URSS, et la République française n’est pas la France, faites des efforts, lisez quelques livres et vous finirez par comprendre ces choses qui me paraissent évidentes, comme le 3e Reich n’était pas l’Allemagne ou que la Turquie n’est pas l’empire Ottoman etc…..
          Je vous donne une piste, l’une n’est toujours qu’une partie de l’histoire de l’autre.

  7. Rems dit :

    Ce pape est un sataniste avéré…………

  8. Matelin dit :

    Vous mélangez absolument tout : les accords du Latran de 1929 résolvent un problème datant de 1870, quand l’état italien a annexé les états pontificaux, Musolini n’y a pas grand-chose à voir, si ce n’est qu’il a concédé au pape le minimum. L’etat de la cité du Vatican est là pour donner un statut légal selon le droit international au saint-Siège
    Votre haine anti-chrétienne et votre athéisme perso et n’ont rien avoir avec les comportements réels ou supposés du pape actuel :

    • Georges S dit :

      Le territoire sur lequel le vatican a été volé par un faux document, la donation de Constantin donc tout ce qui vient après devrait être annulé n’est il pas?

    • Asher Cohen dit :

      @Matelin
      A quel titre le vatican devrait-il avoir un statut légal de droit international, quand on a refusé aux Juifs jusqu’en novembre 1947 le droit à leur propre état avec statut légal international?

  9. André Léo dit :

    Les « états pontificaux » ont été annexés à l’Italie garibaldienne, mais la curie romaine a conservé son pouvoir de nuisance. Excepté Roncali, et encore, tous les papes ont « fait de la politique », soutenant le plus souvent, l’auteur le dit, les pires dictatures, nazisme inclus. Si l’actuel chef de l’église soutient les islamistes et veut inonder l’europe de migrants, c’est qu’il y trouve intérêt, pour lui et sa hiérarchie cléricale.
    Qui écoute encore les mensonges de ce jésuite en France?

  10. clercophage dit :

    Mr Adriaan Floris. Je vous reçois avec plaisir dans la confrérie des vaillants Bouffeurs de Curés. Ça nous change de tous les Culs Bénits qui sévissent sur Riposte Laïque

    • Penelope dit :

      Sur RL c’est la liberté d’expression qui domine le bouffeur de clerc chacun a le droit de s’exprimer et d’accepter la controverse. Autrement vous rejoignez les dictateurs de la pensée unique qui nous pourrissent la vie.

  11. Garde Suisse dit :

    Je n’ai pas d’empathie particulière envers le pape François, qui trahit les Chrétiens face à l’islam, mais là, je crois M Floris que votre anti-christianisme primaire vous fait écrire des idioties.

  12. Hervé dit :

    Bergoglio n’est qu’un minable opportuniste dépourvu d’honnêteté intellectuelle.
    Il nous fera regretter les Borgia.

    • Asher Cohen dit :

      @Hervé
      La Morale catholique inclut-elle parmi ses vertus l’’honnêteté intellectuelle, ou le droit au mensonge et l’hypocrisie?

  13. Michel dit :

    Moins que zéro pour cet article.

  14. HARGOTT dit :

    Je ne veux pas m’ériger en pion, mais quand même: le Vatican= 44 hectares, soit 0,44 kilomètre carrés, c’est déjà beaucoup, mais c’est beaucoup moins que 43 km2.

  15. Lsao dit :

    Ne mélangez pas la Révélation christique et ses représentants actuels qui sont en effet en dessous de tout please…

    • Asher Cohen dit :

      @Lsao
      La Révélation christique est-elle l’hypocrisie catho-facho au point qu’en 1939 le pape, de « très haute Moralité », est resté silencieux devant les décrets antijuifs de Mussolini?

  16. Beau Fixe dit :

    La différence de niveau entre ce papelard de caniveau et ses prédécesseurs Jean-Paul II et Ratzinger Benoît XVI est sidérale, cosmique méta-cosmique !!!

  17. Brise-Lame dit :

    Outre que cet article est insultant pour les Chrétiens (« fable christique », « imposture séculaire », « secte »), il est à côté de la plaque: Bergolio est un homme de gauche, tiers-mondiste et islamophile. Je ne sais pas s’il a été le complice de la junte argentine, mais je ne le vois pas comme un réactionnaire. Hélas.

    • Matelin dit :

      Oui, dans le genre réac on fait mieux… C’est au contraire le pape le plus moderniste de toute l’histoire. Il est d’ailleurs selon son propre aveu très proche du marxisme, pour preuve, il abandonne les catholiques chinois clandestins au parti communiste chinois pour qu’ils intègrent « l’Eglise patriotique » contrôlée par le parti, mais ça, personne n’en parle et cela n’a rien a voir avec l’existence de l’état de la cité du Vatican…

    • Asher Cohen dit :

      « fable christique », « imposture séculaire », « secte », n’est-ce pas maintes fois démontré par 2000 ans d’Histoire? Donc dire la Vérité est insultant pour les imposteurs cathos?

  18. Victor Hallidée dit :

    Une pourriture de longue date ce sous-pape François… tout à fait ce qu’il fallait comme pape-imposteur pour les criminels de la finance mondialisée immigrationniste.