Pétanque : deux Malaisiennes voilées en finale du championnat du monde

Les championnats du monde hommes et femmes, en tête-à-tête, doublette et doublette mixte, se déroulaient au Danemark.

Ils ont été marqués par une grosse contre-performance générale de l’équipe de France, habituellement hégémonique dans ce sport. Aucun titre, et aucune finale, ce sont les Espagnols, les Italiens, les Suisses et les Thaïlandais qui ont trusté titres et finales.

Pourtant, un événement, passé sous silence, a eu lieu lors de la finale de la doublette femmes, qui opposait l’Espagne à la Malaisie. Les joueuses malaisiennes étaient en effet voilées, ce qui paraît une première dans ce sport pourtant pratiqué également dans les pays africains.

Cela n’a pas paru déranger les responsables de la pétanque, que deux joueuses se présentent à un championnat du monde avec le torchon islamique sur la tête. Pourtant, ceux-ci multiplient les règlements tatillons, qui transforment les arbitres en petits policiers qui passent leur temps à pourrir la vie des joueurs. Vous ne marquez pas le cercle métallique de 50 centimètres, d’où on envoie les boules : carton jaune ! Vous ne faites pas un trait à hauteur du cochonnet, dès qu’il a bougé : carton jaune ! Vous avez le malheur de sortir du cercle, ou de lever une jambe, par dépit, quand vous avec manqué une boule, avant qu’elle ne touche le sol : carton jaune ! Vous rebouchez deux trous, par inadvertance, au lieu d’un seul, carton jaune ! Et les rouges succèdent aux jaunes ! Elle est bien loin, la pétanque à l’ancienne !

Certes, les islamophobes se consoleront en constatant que, même si elles sont parvenues en finale, ce qui est sportivement un exploit, la volonté d’Allah n’a pas été suffisante, et que le torchon islamique ne leur a pas porté chance, puisqu’elles se sont fait laminer par les Espagnoles, sur le score sans appel de 13 à 2.

Certains diront, après le burkini dans les piscines de Rennes, puis de Grenoble, et différentes offensives en athlétisme et dans le football, c’est le sens de l’histoire, si on estime que, malgré certains grincheux, la neutralité du sport doit reculer devant le prosélytisme de l’islam…

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/port-du-voile-en-competition-sportive-la-republique-abandonne-sa-mission-d-assimilation-20220228

Pour la première fois de son histoire, la pétanque pourrait faire son apparition aux Jeux olympiques de Paris, en 2024. Des bâchées sur les terrains de pétanque, mais aussi de tous les autres sports féminins, voilà qui comblerait Hidalgo la Dingo, et la conforterait dans sa vision dégénérée du monde.

Martine Chapouton

image_pdfimage_print
7
1

7 Commentaires

  1. Et en plus, elles sont certainement excisées.Merci l’islam !

    • L’excision existait bien avant l’islam et reste,je crois, une triste spécialité africaine…
      Quelqu’un connaît-il l’islam indonésien et ses traditions ?

  2. Ce sont des mauvaises musulmanes! Mahomet interdisait le sport aux femmes qui devaient rester à la maison et devaient être accompagnées si elles sortaient dans la rue. Iem pour le burkini, la piscine n’est pas halal!

    • Vous devez faire partie de ces 99% de français à ne pas avoir lu le Coran pour si bien le connaitre.

  3. Euh….ce sont des Malaisiennes en compétition pour leur pays.
    Où voulez-vous en venir ?

Les commentaires sont fermés.