Ligonnès : Petitdemange et Dieudonné étrillent journaleux et policiers

Publié le 17 octobre 2019 - par - 1 279 vues
Share

Le métier de militant-journaliste est assurément un métier fabuleux, surtout dans la façon de raconter la fable. Avec cette récente vraie fausse nouvelle, mais authentique douche écossaise, Serge Petidemange épingle encore une fois le monde de France info coutumier des erreurs et « incapable de voir plus loin que le bout de son chèque de subvention alloué avec notre argent ». L’humoriste Mbala Mbala Dieudonné, lui, nous offre gratuitement une désopilante analyse de la presse à sensation, de la police médiatique et des magistrats politiques.

Pour autant, ne jetons pas la pierre à nos plus fins limiers frappés en leur sein et dans le Saint des saints parisien : pas si facile que ça de distinguer un musulman croyant d’un islamiste radicalement radicalisé… alors pour de Ligonnès capturé, comme dit Dieudonné : « oh oh ça va, on peut s’tromper! ».

On aura quand même une pensée émue pour tous les organisateurs politico-médiatiques de contrefeux qui font long feu à l’actualité dérangeante, comme celle de la préfecture de Paris ou du traquenard du voile bourguignon (1).

Serge Petitdemange ouvre le bal 

« Je vous dis ceci, journaleux-menteurs et policiers médiocres : avec le quatrième pouvoir que Renaissance Française mettra un jour en place, une monstruosité de la sorte verra vos carrières s’arrêter et des dommages et intérêts seront exigés, sans préjudice de poursuites judiciaires ».

« Vous n’avez que du Dupont de Ligonnès à nous servir alors que vous avez caché… et tenté d’étouffer les disparitions d’enfants dont les visages sont affichés dans les commissariats et gendarmeries de France, l’affaire Epstein et ses ramifications en France… voilà dans quel monde les francs-maçons nous ont plongés… »

Une succession de bévues authentifiée par les pôles presse-police-justice de nombreuses rédactions à la remorque des agences de presse

« Entre le gouvernement et la presse, tout est fait pour tromper le peuple. À tout moment, pour tous les événements : attentats, incendies industriels, bavures policières… Les Français commencent à se demander si la vérité existe dans notre beau pays. »

https://youtu.be/BtFvY_h7qUk

Dieudonné hilare sur l’affaire de la capture de Xavier Dupont de Ligonnès

Extraits choisis (pour les grimaces, les intonations, les onomatopées et les rires sardoniques, voir la vidéo) :

« Le Parisien, excellent journal de fiction subventionné avec notre argent… annonce cette information fiable, validée par l’identification de la po-li-ce, ils ont fait des recoupements, ils ont pas les doigts dans… là on est sur du 100 %, sur du béton. L’intégralité de la presse toujours subventionnée va relayer l’information en boucle : de Ligonnès est arrêté, de Ligonnès est arrêté !  Xavier vient d’être interpellé, il n’y a pas la place d’un doute. Enfin une énigme résolue, se félicite la fine fleur de nos éminents spécialistes en criminologie. »

HA HA HA HA (voix grave) Dieudonné se bidonne ( à 5’ pour commencer). Il poursuit d’un ton solennel : « on n’échappe pas indéfiniment aux services de la police française. Vous avez là toute l’imposture de notre système résumée en une affaire : arrogance, incompétence, mensonge… ».

Et le lendemain les tests tombent : « rien à voir avec lui, jamais. C’est pas les mêmes gens, c’est pas la même race, pas du tout les mêmes espèces… les gens interrogent : mais les empreintes, les empreintes ? ». Dieudonné soupire : « les empreintes, les empreintes, qu’est-ce-que t’veux que j’te dise… c’était à peu près les mêmes, c’était la patte gauche, oh oh ça va on peut s’tromper ! ».  « La justice et la police, elles peuvent se tromper, mais pas nous. Le sans-dents qui s’trompe, il est mort. Mais eux non, c’est pas grave. C’est comme le syndicat de la magistrature avec le mur des cons. Moi j’avais ma photo mais pour eux c’est de l’humour ! Ah bon, ça m’intéresse, je suis humoriste, alors j’ai chaud à la tête devant le barbock… mais là on m’a dit non, c’est pas de l’humour là, c’est huit mois fermes !… »

Et Dieudonné de faire une comparaison avec Patrick Bruel…

https://youtu.be/QPWpZRhwnsE

(1) Face à la dhimmitude de Bardella et de Bay, Messiha a sauvé l’honneur du RN : https://ripostelaique.com/face-a-la-dhimmitude-de-bardella-et-de-bay-messiha-a-sauve-lhonneur-du-rn.html

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.