Petite leçon d’histoire au pantin Tin

Il y avait longtemps que l’on n’entendait plus la voix de Louis-Georges TIN, président du CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires).

Il s’adresse aujourd’hui à la France.

Non pas pour dénoncer le comportement criminel des descendants de ces esclaves noirs tout récemment, à Saint-Martin notamment, mais pour exiger que l’on débaptise en France tous les lieux et édifices rendant hommage à Jean-Baptiste Colbert qui, selon lui, serait le principal responsable de l’esclavage atlantique puisque auteur de ce « monstrueux » code noir, et dont la statue est présente à l’Assemblée nationale.

Il souhaite que certaines « statues de la honte » soient remplacées par ceux ayant lutté contre l’esclavage et le racisme.

Ne sait-il pas qu’en tout premier lieu ceux qui ont lutté contre l’esclavage sont la France et les Français ?

Que l’esclavage fut aboli en France en 1848, entraînant l’abolition également en Algérie et en Tunisie ?

Alors que l’Arabie saoudite ne l’a aboli qu’en 1962, la Mauritanie en 1980 et qu’il se poursuit toujours de nos jours dans certains territoires musulmans qu’il connaît parfaitement !

Qu’il me soit permis de rappeler à Louis-Georges TIN la véritable histoire de l’esclavage.

  • S’il est vrai que l’esclavage peut être considéré comme un crime contre l’humanité il ne faudrait tout de même pas se tromper de coupable pour ce crime. Il s’agit en tout premier lieu des Arabes et non des Européens, comme nous allons le démontrer !

La traite négrière n’a pas été une invention de l’Europe, loin s’en faut et quoi que certains en pensent !

Ce sont les Arabo-musulmans qui sont à l’origine de cet esclavage et ce sont les seuls qui l’ont pratiqué dès le VIIe siècle et jusqu’au XXe, donc durant près de 1300 ans et cela n’a pas cessé de nos jours !

Alors que la traite atlantique n’a duré que de 1660 à environ 1800.

Durant des siècles, seuls les captifs africains furent soumis aux traitements abominables que leur réservaient les Arabo-musulmans.

Avec la complicité des « roitelets » noirs qui vendaient leurs sujets, le continent noir a été saigné à blanc durant 13 siècles et ce sont des millions d’esclaves noirs qui furent enlevés. Les femmes âgées et les vieillards étaient massacrés, les autres garrottés et retenus par un collier de fer qui creusait les chairs tout au long de ce trajet interminable pour ces malheureux au cours duquel les pertes dépassaient les 20%.

Nombreux furent les esclaves réservés à la surveillance des harems et ils subissaient au préalable le supplice de la castration. Les autres étaient affectés, pour les plus chanceux, à des tâches domestiques ou agricoles, pour les plus malchanceux, si c’était possible, au travail forcé dans les mines de sel et d’or.

Les Arabes exigeaient que les esclaves n’aient pas de descendance en terre d’Islam et cela expliquait la castration des Noirs, tout d’abord, puis, plus tard, des Européens. Il ne fallait pas qu’ils se reproduisent et les chances de survie à ce supplice effroyable étaient plus que minimes, 70 à 80 % mouraient et cela explique qu’il n’y ait aucun descendant de ces esclaves, noirs ou européens, pour réclamer justice.

Quant aux « femelles », les plus belles remplissaient les harems et les autres rejoignaient le troupeau des bonnes à tout faire ou gardiennes de troupeaux de chèvres.

Le grand historien arabe Ibn-Khaldoum, écrivait : « Les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres et cela en raison d’un degré inférieur d’humanité. Leur place était plus proche du stade animal. »

Après les dizaines de millions de nègres, ce fut le tour des Européens : 8 à 10 millions de victimes de cette barbarie.

Il n’y a jamais eu de mouvements abolitionnistes dans le monde arabo-musulman. L’Arabie saoudite n’a officiellement aboli l’esclavage qu’en 1962, la Tunisie et l’Algérie en 1846 et la Mauritanie en 1980.

C’est dans l’objectif de mettre fin à cette piraterie et de libérer les esclaves que la France a conquis cette terre qui ne s’appelait pas encore Algérie en 1830.

ll ne s’agit nullement de faire l’apologie de l’esclavage mais d’un simple constat.

Cette mise au point faite sur le sujet concernant l’origine de la traite négrière, intéressons-nous à présent à la traite atlantique.

Si le commerce négrier fut au long de ces treize siècles bien plus dévastateur que la traite atlantique, vous l’avez compris : c’est d’abord par sa durée, par son ampleur et par sa cruauté. Il n’existe plus de descendants, ni noirs, ni blancs.

En revanche,  les descendants d’esclaves commercialisés par les Européens se comptent par millions et peuvent revendiquer et exiger repentance et indemnisations et cela ils le doivent à la facilité de reproduction non seulement acceptée par leurs maîtres blancs mais même encouragée, non pas pour des raisons humanitaires bien évidemment, mais uniquement économiques et financières.

En définitif, les Européens, accusés à tort, sont loin d’être les responsables de la misère, de la pauvreté et des retards de développement actuels de l’Afrique.

En les privant d’une liberté qui les aurait sans doute vu mourir avant trente ans, soit d’épidémies, soit à l’issue de guerres tribales, l’esclavage leur a permis de survivre. Ils ont fondé des familles, ont eu de nombreux enfants qu’ils ont pu élever et leur population s’est développée et s’est multipliée. Ils sont aujourd’hui près de cent millions sur notre planète Terre.

Bien sûr ils ont été exploités, bien sûr ils ont travaillé dur, bien sûr ils n’étaient pas «libres», mais le résultat de tous ces «bien sûr» c’est le peuple noir américain actuel et les descendants d’esclaves résidant dans les DOM-TOM, en Amérique du Sud et partout dans le monde.

Alors je pose la question : Qui devrait réclamer repentance au nom de l’esclavagisme ?

Les descendants des Africains de la traite atlantique ou ceux des esclaves « noirs » et « blancs » de la traite arabo-musulmane ?

Il est vrai que personne ne réclame justice et repentance pour ces derniers, et pour cause !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

56 Commentaires

  1. Nombres d’européens victimes de l’esclavage sont les suivants, tout en minimisant :

    Irlandais (esclaves outre atlantique bien avant les noirs) 1 500 000
    Européens du sud ( enlèvement par les barbaresques) 1 250 000
    Slaves ( les fameux  »esclavons’) 6 000 000

    Je rappelais que les Irlandais affamés puis enlevés par les protestants et juifs britanniques précédèrent les Noirs . Les Irlandais coûtaient 10 fois moins , par punition on pouvait les brûler vifs ( y compris les enfants).
    La source irlandaise ayant fini par se tarir il fallu recourir aux Africains.
    Il y avait une longue tradition d’esclavage en Afrique où tout le monde vendait tout le monde notamment aux arabo-musulmans. D’ailleurs la tradition perdure.

    • Les « Juifs britanniques », « martiens » ou autres n’ont jamais été des esclavagistes, trop occupés à sauver leur vie tout au long des siècles. Les Juifs furent un peuple d’esclaves en Egypte. Ce sont eux qui y ont construit les pyramides, sous des conditions atroces, avant de devenir des esclaves des Romains. Cessez de mettre les Juifs dans toutes les sauces, vous en devenez ridicules.

    • L’esclavage est interdit chez les Juifs d’ « Afrique ». Complexé et antisémite, ça va ensemble. Faudra trouver autre chose, pépère.

  2. Merci de ce rappel de la réalité des faits, M. Gomez. Quant à ce Monsieur Tin et son association, ainsi que toutes celles qui sont à la manoeuvre pour dénigrer la France et les Français et souhaiter leur disparition, tout en profitant sans vergogne de leurs bienfaits, quand va-t-on enfin leur supprimer toute subvention?

  3. Comme beaucoup de ses coreligionnaires , Monsieur Tin a l’ indignation sélective ; car ses petits caprices revendicatifs ne visent que la France ( pas les Arabes , les pires esclavagistes qui soient , comme le démontre parfaitement M. Gomez ) .
    Je crois surtout que Monsieur Tin fait un GROS complexe d’ infériorité vis à vis de la civilisation blanche occidentale et il cherche à compenser comme il peut .
    Il a raison de tenter sa chance ; l’ actuel locataire de l’ Elysée n’ a-t-il pas déclaré que  » la France a commis un crime contre l’ Humanité en Algérie  » ? Quand un président en arrive à ce point de veulerie et de masochisme ; tout devient possible pour un audacieux comme Monsieur Tin .

    • demande aux martiniquais s’ils voudraient aller vivre en Afrique…et inversement…
      demande aux haïtiens s(ils aimeraient pas être un département français….
      et Mayotte, ça semble leur plaire d’être français…ça tente bien les comoriens….

  4. Si quelques bateaux négriers étaient pilotés par quelques capitaines européens …. cherchez surtout qui étaient les armateurs ! ! !
    Et puis …. autre anecdote …. il existait encore des esclaves à la cour du Roi du Maroc sous protectorat français dans les années 1950 , à la veille de l’indépendance.

  5. Comme j’en ai fait l’expérience, développez ce sujet face à des gens de gauche et vous serez taxé de révisionisme ! Si vous leur parlez du « Génocide voilé » ou du fameux « Kofi, c’était mieux du temps des blancs » https://www.youtube.com/watch?v=ILKHHN6_JGM,
    la réponse fuse « Ya aussi des Noirs collabos ». Le gauchisme, dans la bêtise, touche au sublime…

  6. Question bête à 2 sous :
    Si les arabo-musulmans étaient aussi mauvais que ça avec les noirs d’asie,d’Afrique et d’ailleurs, comment expliquez-vous aujourd’hui que la majorité des noirs et particulièrement des pays africains sont aujourd’hui musulmans malgré les 19 è et 20 è siècles de colonisations et de civilisations européennes ?!

    • Les musulmans ne sont violents et criminels … qu’avec ceux qui refusent de se convertir: c’est un système de conquête par la terreur et la violence. EN Inde il y a eu 80 millions de morts et ceci explique que certains ont  » préféré  » devenir musulman. Les magrhébins eux mêmes ne sont pas devenus musulmans par choix : ils étaient des berbères qui ont été colonisés et forcés de devenir musulmans.

      • Exact !! De plus, en réponse à la question bête à deux balles, l’islam viole et corrompt les consciences….. Leur cerveau est fondu, dilué dans cette merde qu’est l’islam…. @bônois..Vous en êtes un exemple !!

        • Lili
          Tu te trompes Lili, l’islam n’est pas ma tasse de thé, loin de là !
          J’aime poser les questions à 2 balles pour apprendre car on apprend beaucoup de certains commentaires d’intervenants excellents !
          Sans rancune!

    • Cher Bônois ,
      La  » conversion  » des noirs d’ Afrique à l’ islam est bien antérieure au XIX ème siècle !!
      Mais , à question ( très ) bête à 2 sous , réponse ( un peu moins ) bête à trois sous : si certains noirs africains sont devenus musulmans , c’ est parce que jadis les envahisseurs islamiques leur ont dit qui s’ il ne se convertissaient pas ils seraient égorgés ou décapités . Même scénario , d’ ailleurs , dans tous les pays envahis par la peste verte .
      Je suis surpris de constater qu’ un intervenant de RL puisse être aussi ignorant des pratiques de la  » religion de paix et d’ amour  » .

      • Probablement manque de culture historique ou littéraire. Segou de Maryse Condé dépeint en large et en travers toute l’épopée de l’Islamisation de l’Afrique. Dans un autre registre, Bernard Lugan aussi. Mais c’est vrai qu’on ne peut pas tout lire..

      • Chère Simone,
        Merci beaucoup pour vos explications, mais le message que je voulais passer pour être bref est le suivant : » Pourquoi la colonisation française au Sénégal , au Mali et dans d’autres pays africains n’a-t-elle pas pu désislamiser et formater les africains muzz puisque l’Administration française était maitresse à bord pendant plusieurs siècles et les arabo-musulmans étaient hors jeu  »
        Je sais par exemple qu’en Algérie, les berbères ont été jetés en pature aux arabo-musulmans par le décret crémieux n°137 et le code d’indigénat alors que les indigènes juifs ont été francisés en masse malgré eux par le décret crémieux n°136, ce qui a fait d’eux des citoyens à part entière alors que les berbères athées, laïcs ou modérés sont devenus des sous citoyens ou citoyens de seconde zone!

        • Beaucoup de « mères » et « pères » envoyés par l’Eglise catholique avaient réussi à christianiser la totalité de nombreux pays africains devenus des fidèles. Sauf que les musulmans sont arrivés après et avec eux pas de choix était donné : la conversion forcée à l’islam ou la décapitation. Que croyez-vous ? C’est de cette manière que les musulmans sont arrivés à être 1,700 milliard d’individus dans le monde. Ce n’est pas à leur honneur.

          • madeleine,
            D’après mes recherches et lectures, lors d’une conquête d’un pays par les muzz, les gens du Livre (juifs et chrétiens) qui ne veulent pas se convertir à l’islam peuvent continuer à pratiquer librement leur religion en payant un impôt qui s’appelle jezya (pacte de protection) car ils deviennent des dhimmis, d’ou le mot dîme est tiré de dhimmi.
            Par ailleurs, les polytéïstes qui ne sont pas les gens du Livre sont obligés d’embrasser l’islam ou de périr par le sabre!
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Dhimmi

        • Merci de vos précisions , Bônois , mais ( comme l’ écrit Madeleine ci-dessous ) il est impossible de  » désislamiser  » l’ islam !
          On soigne et on guérit la peste bubonique , mais pas la peste verte !

    • Vous ne savez donc pas que, même encore aujourd’hui, leur devise est : « l’islam ou la mort » ? Et que cela ne va pas tarder même chez nous. En tout cas, c’est déjà bien entamé.

    • Personne n’a jamais dit que les noirs étaient plus intelligents que les arabomusulmans !

    • Parce qu’ils étaient forcés de se convertir à l’islam. Vous le savez bien, la conversion à l’islam ou bien la décapitation. Toujours votre manipulation qui prend la forme d’une question posée « naïvement ». Mais on vous connaît maintenant. Et les Pieds-Noirs, dont je suis, vous connaissent, vous les arabo-musulmans, plus que vos propres mères. …

      • madeleine,
        Je sais madeleine que tu es une indigène juive d’Algérie et que tu es devenue française par le fameux décret crémieux n°136 de l’année 1870 parceque le Président de l’Alliance juive internationale et Ministre français de la justice et garde des sceaux voulait plus de juifs français pour constituer un lobby juif fort dans l’empire français et s’en foutait royalement des autres indigènes chrétiens, athées, laïcs et muzz modérés rejetés qui sont devenus une cible facile pour les arabo-musulmans qui leur ont dit: » Vous voyez les juifs et les chrétiens vous ont rejetés et vous n’êtes que des sous citoyens !  »
        Si le sectaire et raciste crémieux avait donné la citoyenneté à tous les indigènes berbères en les francisant normalement,l’Algérie serait française aujourd’hui!!!

    • Pour moi, ça vient du fait que l’islam ne pratiquait pas (et ne pratique toujours pas) les mêmes méthodes que les autres religions. De 1 : les arabes ont conquis nombre de ces territoires pour justement étendre l’empire de l’islam, donc ils les ont forcés à se convertir, et de 2 : l’apostat est interdit dans l’islam, et dans les pays où règne la charia, c’est passible de la peine de mort donc ils restent à vie musulmans, de générations en générations.

    • parce qu’ils connaissent pas l’histoire mais écoutent la propagande qui désigne comme toujours le méchant blanc coupable de tout…
      ps: demande aux arabes s’ils considèrent les noirs comme des musulmans..tu vas rire…

  7. Très bon article, mais je suppose que Mr Tin sait tout ça. Il se complaît simplement dans son rôle de victime, et se débrouille pour ne pas affronter les vrais tortionnaires. C’est vrai, le « blanc » est plus facile à dénoncer que les « arabes » qui eux, se fâchent tout de suite… Et puis, entre racisés, ils se serrent les coudes. Des fois qu’il y aurait des sous à récupérer, et quelques privilèges…

  8. Je vous conseille de lire l’excellent article paru ce jour sur le site « Boulevard Voltaire » et concernant le code noir institué par Colbert. Il montre en effet que ce code fut un immense progrès pour les esclaves noirs car il leur accordait des droits et un statut inconnus auparavant. Voilà qui clouera le bec à tous ces maniaques de la repentance.

    • Oups, désolé, j’ai posté la même chose avant d’avoir lu les autres commentaires.

  9. C’est tout simplement parce qu’il sait que la France va se coucher comme d’habitude et payer, payer, payer… Il sait très bien que les autres pays l’enverraient c… s’il osait demander quoique ce soit.

  10. J’attends toujours que ce bouffon bouffi et la rokhaya diallo comme toutes les pleureuses aient les c….lles de réclamer réparation aux arabo-muszzos……. Mais ça n’arrivera pas, ils sont trop cons et trop lâches ! Nos politiciens aussi d’ailleurs….Aucun ne leur a répondu que cette horreur a été initiée par les muzzos !!

  11. Qu’Est-ce qu’il vient nous bassiner avec l’esclavage qui remonte à des lustres ? Fait-il la même demande aux pays arabes dont certains continuent à pratique l’esclavage au sens propre comme au sens figuré ? Victimisation et chantage toujours et encore.

    • Pourquoi il ne le fait pas ? Pourquoi il ne parle pas de tous ces pays arabes qui pratiquent ACTUELLEMENT l’esclavage, qu’il ne leur demande pas de se repentir ? Pourquoi il ne demande qu’à la France qui n’a passé son temps qu’à se repentir, qu’à se rabaisser et qui, à cause de ça, finalement, a créé plus de haine contre elle qu’autre chose ? Je ne sais pas s’il est musulman mais en tout cas, il est pour l’islamisation de la France car il avait dit : « Faudra-t-il s’étonner si les villes qui prennent des arrêtés anti-burkinis deviennent les prochaines cibles des terroristes ? ». Alors que nous savons tous que même des pays ultra libéraux comme l’Angleterre ou la Suède sont les cibles des terroristes islamiques parce que justement, nous sommes, européens, trop laxistes envers l’islam radical.

      • Fifi , vous connaissez la réponse .
        Si Monsieur Tin élude prudemment l’ esclavagisme arabo-musulman , c’ est qu’ il ne tient pas à subir le même sort que la rédaction de Charlie Hebdo .
        Quand il vomit sur la France , il sait que non seulement il ne risque rien , mais qu’ en plus la bobosphère lui fera un pont d’ or .

    • (suite) Et parce que nous sommes trop à chercher à nous repentir, nous rabaisser continuellement et sans raison, nous donnons du grain à moudre aux terroristes islamiques, à leur propagande en faisant ça. Nous favorisons cette haine envers nous, nous l’alimentons en continuant à nous repentir, alors que les terroristes islamiques sont originaires de pays où justement ils ne connaissent aucune repentance, aucune remise en question (ils peuvent avoir fait les pires crimes et continuent de le faire, ils ne connaissent aucune culpabilité), où donc la haine contre les occidentaux est très forte.

      Le CRAN, c’est par rapport aux noirs, mais toutes ces associations subventionnées par l’Etat français qui crache sur la France mais pas sur ses subventions…, ne servent qu’à diviser notre société.

  12. Remarque : si Monsieur Tin a suivi des études et s’ exprime dans une des langues les plus rigoureuses de la Civilisation Occidentale , c’ est grâce …. Ô !! Horreur …. c’ est grâce à la FRANCE !
    Et comment Monsieur Tin remercie-t-il sa Patrie d’ adoption ??? …. en vomissant sur certains aspects de son Histoire .
    Pauvre Monsieur Tin ! … dont les ancêtres n’ ont inventé que le tam tam .
    Normal qu’ il se sente frustré .

  13. Tin le chasseur de primes
    à quand un conseil représentatif des associations blanches ?

  14. Il ne fait qu’appliquer la loi taubira où seuls les blancs, français de préférence, pratiquaient l’esclavagisme. Article 43 du code noir (1685) :
    « le principe chrétien de l’égalité ontologique de tous les hommes, par-delà leurs conditions sociales et leurs races. Ils prévoient donc le baptême, l’instruction et les mêmes pratiques et sacrements religieux pour les esclaves que pour les hommes libres. De ce fait, les esclaves ont droit au repos du dimanche et des fêtes, la possibilité de se marier solennellement à l’église, d’être enterrés dans les cimetières, d’être instruits. Les maîtres ne peuvent ni torturer de leur propre chef, ni mettre à mort leurs esclaves »
    Lire l’excellent article de Richard Hanlet sur BV.
    http://www.bvoltaire.fr/code-noir-de-colbert-fut-immense-progres/

  15. faire la manche à ses anciens maitres en leur demandant qu’ils veuillent bien lui laisser le pouvoir ; comment ?

    « -pas la peine de s’emmerder, Nous, Blacks, on ne fout rien et on n’accepte les Blancs qu’à la seule condition qu’ils bossent comme des manars pour notre seule satisfaction qui est celle, naturellement, de régner ; d’ailleurs ? ça n’a t’il pas déjà commencé ? qui sont les sdf qui crèvent dans la rue par manque total de Solidarité Blanche ? pendant que nous, nous avons nos propres réseaux où l’argent Blanc Sorosisé circule comme jamais on n’en avait vu le miracle auparavant « .

  16. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent chez eux mais nous laissent tranquille chez nous ! Si pas contents retourner dans leur pays! Pas besoin de triturer l’Histoire …!

  17. Si les occidentaux ont pu acheter des esclaves,c’est qu’ils étaient à vendre ;et par qui ?
    Les ascendants de cet enfoiré ou ceux de ses frères .Il ferait mieux de la fermer …Si il y avait eu plus de Colbert en Afrique et moins de Bongo et Cie,les africains n’en seraient pas là où ils en sont .

  18. En réalité, la repentance exigée comme un devoir moral unilatéral n’est qu’un moyen de dénigrer la civilisation européenne dont il profite des fruits. Car les Noirs ont longtemps été complexés de leur retard civilisationnel de peuples n’ayant même pas inventé la roue et encore moins l’écriture. Depuis l’avènement du politiquement correct et l’élection du premier président métis des USA, ils se sentent poussés des ailes pour évacuer leur complexe d’infériorité sous couvert de rétablir leurs « droits » qui passent par la destruction de l’histoire occidentale, la seule capable de renier l’héritage légué par des siècles d’efforts, de souffrances de leurs ascendants. Ainsi il prétend saigner à blanc les économies qui nourrissent son parasitage bien-pensant qui fait le jeu des mondialistes.

    • Si les pouvoirs européens favorisent ces associations, s’ils les subventionnent autant, c’est qu’ils y voient un intérêt, ils ne le font pas pour rien. Ces associations doivent servir à faire perdre l’identité culturelle des populations européennes, ce qui intéresse les mondialistes qui ne veulent plus que les populations européennes aient une identité nationale, ils veulent qu’elles se ressentent sans identité.

      Quant à ces associations communautaristes dites à tort « antiracistes », elles profitent d’implanter et d’imposer des cultures extra-européennes et l’islam politique en Europe par l’idéologie du multiculturalisme (le multiculturalisme a été voulu à la base par les pouvoirs mondialistes pour surtout soumettre et faire perdre l’identité nationale des populations européennes).

      • Bien vu Anne-Marie et Fifi !
        Ces associations sont INDISPENSABLES aux mondialistes pour imposer leur concept fondamental : liquider les frontières pour permettre le libre échange , et la baisse des coûts de production qui en découle .
        Lesdits mondialistes dorlotent l’ islam car ils sont fascinés par le haut degré de formatage des esprits que cette secte théocratique est capable de susciter . Dans leurs rêves les plus fous , ni Hitler , ni Lénine , ni Mao , n’ auraient pu imaginer une telle capacité à réduire un peuple ( voire une planète ) à un niveau d’ esclavage sans précédent … et tout cela avec la bénédiction de nos politicards droitsdelhommistes !

  19. Le ridicule ne tue pas.
    C’est bon, Tin, on va transformer un pays entier pour céder à tes caprices???

  20. un ami aux Antilles a prénommé son fils Colbert,comme quoi ils n’ont pas la rancune tenace

  21. C’est Rien Tintin, le chien ? Ou Tintin tout court, héros du Congo ?
    Un peu de réflexion, SVP !
    Pourquoi, en immense majorité, les Noirs ont-ils été esclaves ?
    Je réserve ma réponse par pudeur…

  22. « Les pertes . . . 20% » , il faut réviser là . Existent les livres de bord de l’époque , allez donc les consulter . Il est des cargaisons que l’on protège , c’est de l’argent , même si c’est « dégueulasse » , bien sûr .

  23. Précision: En Mauritanie où, en 2014, l’esclavage concernerait environ 4 % de la population, les Haratines sont esclaves des Bidhanes depuis l’antiquité. Une première fois aboli par les autorités coloniales françaises en 1905, l’esclavage y fut aboli une seconde fois en novembre 1981, par la Mauritanie indépendante depuis … 1961. Et preuve qu’ici l’histoire bégaye, le 3 septembre 2007 puis le 13 août 2015, l’esclavage y fut aboli pour la troisième et quatrième fois ; la dernière on l’espère.Lire : Olivier Pétré-Grenouilleau. Les traites négrières. Essais d’histoire globale. Gallimard, 2004, 468 pp. Meillassoux (Claude). « Anthropologie de l’esclavage. Le ventre de fer et d’argent ». PUF., 1986, 375 pp. Ibidem. L’esclavage en Afrique précoloniale..François Maspéro, Paris, 1975, 582 pp.

  24. Voici trois ans :  » Madame le Ministre , c’est d’autant plus pour moi un honneur de vous accueillir , que c’est mon trisaïeul qui a affranchi le votre  » ; Christiane TAUBIRA se souvenait parfaitement du contexte .

  25. J’ ai perdu les références précises , mais je me rappelle que furent pratiqués jadis aux USA des tests afin de mesurer les QI des Noirs et des Blancs . Les résultats furent sans appel : les Blancs étaient mieux classés que les Noirs .
    Au grand dam des gauchistes ( qui pullulent hélas également outre Atlantique ) et qui nous expliquèrent que c’ était parce que les tests étaient conçus pour des gens de culture occidentale !!!! … ce qui handicapait les Noirs .
    Il faudrait savoir , les gauchos ! Vous nous expliquez sans arrêt que les RACES n’ existent pas , que toutes les cultures se valent , que tous les hommes sont interchangeables , et dès que la science fait voler vos théories en éclat , il faudrait qu’ elle vous concocte des tests sur mesure …. rien que pour vos Noirs chéris .

  26. Tellement vraie. Mais le courage de ce personnage est limité. Non seulement il oublie volontairement que des monarques africains et leurs sbires se sont enrichis de l’esclavage de leur frères mais en plus ne porte pas ses couilles pour s’en prendre aux arabo-musulmans pour 17 millions d’esclaves faits par ces dernières. Il faut dire également à ce pauvre type q’un ancien president du Benin, décédé aujourd’hui, Mathieu Kérétou lors d’une conférence avec la communauté noire à Baltimore c’est agenouillé pour s’excuser de la complicité des africains dans l’esclavagisme de leurs frères africains. Qu’il lise le livre  » génocide voilé » il sera moins con c’est évident. Heureusement que la France est la pour leur faire croire qu’ils sont quelque chose comme les Bouteldja, Obono et consorts des naz

  27. Oui, supprimons les statues et les rues Toussaint Louverture, qui possédait des centaines d’esclaves dans ses propriétés !

Les commentaires sont fermés.