Pétition : En 2011, entrez, vous aussi, en résistance

http://www.france-petitions.com/petition/19/soutenons-l-appel-de-paris-contre-l-islamisation-de-nos-pays
(Attention, si vous signez cette pétition, et que vous voulez que votre nom complet soit affiché, cochez la croix située sous votre nom)

EN 2011, ENTREZ, VOUS AUSSI, EN RESISTANCE

Le samedi 18 décembre 2010, plus de mille personnes ont participé à Paris aux premières Assises sur l’islamisation de l’Europe. Au même moment, dans le monde entier, près d’un demi-million de personnes se sont connectées pour suivre en direct sur Internet les interventions à la tribune de personnalités venues de tous les horizons politiques, et de dix pays différents.
Cet événement à la fois européen et mondial, marque un avant et un après dans la prise de conscience de nos peuples de l’islamisation rampante qui nous menace.
Pour témoigner publiquement de leur accord et pour prendre date, les organisateurs et les intervenants ont signé un manifeste qui est un appel à la résistance contre l’islamisation de nos pays.
Ce manifeste est aussi une condamnation sans appel de la lâcheté de nos élites, qui laissent la loi islamique, la charia, remplacer les lois des hommes, de la collaboration d’une gauche servile et d’une droite opportuniste avec les islamistes ou encore de l’abandon de notre identité par les affairistes au nom de la mondialisation.
Nous appelons tous nos concitoyens à se joindre à cet appel en signant cette pétition afin que les hommes politiques prennent conscience de la menace mortelle qui pèse sur l’avenir de notre pays et de notre continent.
En signant cette pétition, vous apportez vous aussi votre contribution à la sauvegarde de nos valeurs et de nos traditions, à ce vivre-ensemble que nous avons bâti depuis deux mille ans.
Vous aussi entrez en résistance.

MANIFESTE DE PARIS

18 décembre 2010
Les Assises sur l’islamisation de l’Europe tenues à Paris, le 18 décembre 2010, sont un acte fondateur. Pour la première fois, des orateurs venus de toute l’Europe ont partagé une même tribune pour dénoncer l’islam de conquête à l’œuvre sur notre continent.
A l’issue de ces assises, les partis, organisations, associations, sites et blogs d’information qui en ont soutenu l’initiative s’accordent, au-delà de leurs divergences de positionnements, sur un manifeste commun :
• Nous nous élevons contre le prosélytisme agressif de l’islam, contre les occupations de l’espace public par la prière musulmane, contre le financement de ses lieux de culte, sur fonds publics, contre la banalisation de la nourriture halal, contre le sort fait aux femmes dans l’islam, à l’opposé de notre principe d’égalité des sexes, et, plus généralement, contre toute avancée de l’islam sur le sol de l’Europe ;
• Nous réaffirmons face à l’islamisation de l’Europe notre indéfectible attachement à notre civilisation plurimillénaire, à ses valeurs et à ses traditions ;
• Nous invitons tous les peuples d’Europe et du monde à préserver l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants en se levant contre toutes les tentatives de remplacer les lois de leurs pays, fruit de leur histoire et garantes de leur équilibre social, par des règles venues d’ailleurs qui leur sont incompatibles ;
• Nous les invitons à défendre le droit des citoyens européens à la libre expression, au libre débat et au libre vote sur le sujet
• Nous les invitons à poursuivre leurs actions politiques ou éditoriales pour s’opposer aux exigences exponentielles de l’islam comme ils s’opposeraient à toute forme de totalitarisme
• Nous les invitons à refuser tout sectarisme ou toute revendication jalouse dans le combat contre l’islamisation, considérant que la désunion serait criminelle au peuple et à la patrie.
Nous invitons chacun à adhérer à une association ou à un parti qui mène ce combat, en fonction de sa propre sensibilité et à tisser des liens entre individus, groupes et pays pour que naissent des réseaux très forts. C’est seulement ainsi qu’ils seront capables de résister au totalitarisme islamique, sexiste et homophobe, qui cherche, par la démographie et l’intimidation, à faire disparaître une civilisation humaniste. Nous refusons l’obscurantisme, la superstition et la soumission aveugle de l’homme à des préceptes indignes et mortifères.
En ce jour, nous avons fondé une libre association d’organisations indépendantes. Nous formons une équipe. Nous avons un combat.
Nous lançons ce jour un mouvement de résistance européen fondé sur la défense de notre civilisation face à un nouveau totalitarisme.

PETITION INITIÉE PAR LES INTERVENANTS AUX ASSISES DU 18 DÉCEMBRE

Oskar Freysinger, député UDC, initiateur de la votation suisse sur les minarets
Christine Tasin, présidente de Résistance républicaine
Fabrice Robert, président du Bloc identitaire
Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque
Anne Zelensky, présidente de la Ligue du droit des Femmes
Arnaud Gouillon, fondateur de Solidarité Kosovo
Bat Ye-Or, romancière, auteur d’Eurabia
Tommy Robinson, English Defense League
Mauro Borghezio, député européen de la Ligue du Nord (Italie)
Renaud Camus, écrivain, président du Parti de l’In-nocence
Elena Tchoudinova, auteur russe de La Mosquée Notre Dame de Paris
Arezki Bakir, président de l’Association des Kabyles de France
René Marchand, journaliste et écrivain
Anders Gravers, fondateur danois de SIOE (Stop islamisation of Europe)
Aldo Mungo, animateur du site belge « Les Résistants »
Carl Pincemin, syndicaliste
Halim Akli, poète laïque kabyle
Tom Trento, directeur de Florida Security Council (Etats-Unis)
Marie-José Letailleur, infirmière, militante républicaine et laïque
Pascal Hilout, rédacteur de Riposte laïque
Jacques Philarchein, professeur de philosophie
(Attention, si vous signez cette pétition, et que vous voulez que votre nom complet soit affiché, cochez la croix située sous votre nom)
http://www.france-petitions.com/petition/19/soutenons-l-appel-de-paris-contre-l-islamisation-de-nos-pays
———————-

Petition to support the Paris Appeal against our countries’ islamization

You too, in 2011, come into resistance

On Saturday 18th December 2010, more than a thousand people participated at the first Conference on islamization of Europe. At the same time, in the whole world, more than half a million people connected themselves on the internet to follow in live the speeches of personalities who came from all political horizons and from ten different countries.
This event, both european and global, is a real milestone, a « before » and an « after » in the growing awareness of our people about the rampant islamization that is threatening us.
In order to show to the world their agreement, and so as to mark this historic event, the organizers and the speakers signed a manifest which is to be seen as a call for resistance against the islamization of our countries.
This manifest is also an out of hand irrevocable condemnation. It condemns first of all the cowardice of our elites, who are letting the islamic law – the shariah – replace human laws. Second, it condemns the collaboration between a servile Left and an opportunist Right with the Islamists. Third, it condemns the relinquishment of our identity by the wheeler-dealers in the name of globalization.
We call our fellow-citizens for joining this Appeal in signing this petition so that our political leaders become aware of the lethal threat which hangs over the future of our country and our continent.
In signing this petition, you will bring your own contribution to the safeguard of our values and traditions and to this « living together » which we have built for two thousands years.
You too, come into resistance.

The Appeal of Paris – December 18th, 2010

The ‘Islamization’ of Europe Conference, which took place in Paris, on the 18th December 2010, is a founding act. For the first time, orators coming from the whole of Europe shared one same platform to denounce the Islamic conquest at work on our continent. At the end of the Conference, the parties, organizations, associations, websites and news blogs which supported this initiative agreed, beyond their different political orientations, on a common manifesto :
•We rise up against the aggressive proselytism of islam, against the occupation of public space by muslim prayers, against the financing of mosques with public funds, against the development of the halal food market, against the fate reserved by islam to women, as opposed to our principle of equality between women and men and, in general, against any advance of islam on the soil of Europe,
•Faced with the ‘islamization’ of Europe, we reaffirm our unfailing attachment to our multimillenial civilization, its values and traditions,
•We invite all the peoples of Europe and the world to preserve the future of our children and grand-children, by rising up against any attempt to replace the laws of their countries – a legacy of their history and a guarantee of social balance – by rules imported from abroad and incompatible with them,
•We invite them to defend the European citizens’ freedom of speech, the free debate and free vote on this subject matter,
•We invite them to pursue their political or editorial actions to oppose the increasing demands of islam as they would oppose any kind of totalitarianism,
•We invite them to reject any sectarianism or jealous claiming in the fight against ‘islamization’, for any dissension would be detrimental to the people and the country,
•We invite everyone to join an association or party that leads this fight, in accordance with one’s own political sensitivity and to bond with individuals, groups and countries in order to set up strong network. That’s the only way to resist the sexist, homophobic, islamic totalitarianism, which aims, by using demographic dynamics and intimidation, to suppress a humanist civilization. We reject obscurantism, superstition and blind submission of Man to morbid and disgraceful principles.
In this day and age, we have founded a free association of independent organizations. We are a team. We have a fight. In this day and age, we launch a European movement of resistance, based upon the defence of our civilization faced with a new totalitarianism.”

image_pdf
0
0