Petits agissements quotidiens des « chances pour la France »

Oh,  je ne prétends pas à l’exhaustivité en donnant à lire, ci-dessous, quelques articles de la presse nationale et locale, glanés au hasard de lectures récentes sur les sites respectifs de ces journaux « en ligne », et relatant un certain nombre de faits divers (c’est dans les faits divers que se révèle la vraie vie d’une société….) qui n’ont fait que passer dans le flux incessant (et ensevelissant) des informations qui nous submergent chaque jour….

Pas d’exhaustivité, car je suis sûr que chaque lecteur de « Riposte Laïque » est à même de compléter ma liste (étalée sur quelques jours) par des faits de même nature…

Pas d’exhaustivité  donc, car ces événements, examinés dans leur globalité, sont révélateurs des conséquences négatives, dangereuses et polluantes pour notre société, des diverses formes de l’immigration qui nous accable, révélateurs aussi de l’idéologie « bien pensante » qui veut nous faire prendre « des vessies pour des lanternes » dans le domaine de l’immigration et de l’insécurité qui y est intimement liée, révélateurs encore de la pusillanimité et de l’hypocrisie des « politiques », qu’ils soient « aux affaires » ou dans une pseudo-opposition…

Qu’on en juge…

Tout d’abord, deux rixes dans des villes « tranquilles » de province, entre des bandes de « djeunes » dont la lecture des articles nous apprend qu’ils sont issus de « zones de non-droit », descendants d’immigrés et, par là, devenus « français » sans que rien ne les y ait préparé, dont l’activité principale est « le trafic illégal sous toutes ses formes » et qui règlent leurs différends par la mise en œuvre d’une violence animale ( 1 à 4)…Ces voyous mettent en coupes réglées les quartiers où, avec leurs ascendants, ils se sont ghettoïsés (comme le montre l’exemple de Grigny 2…) (5) d’autant plus confortablement qu’ils y pratiquent lucrativement toutes les formes de l’économie illégale en refusant les lois de la République et l’intégration dans la société qui est la nôtre…Dame, quand le plus petit « dealer » récolte plusieurs milliers d’euros par semaine à empoisonner les « autres », pourquoi voudriez-vous qu’il fréquente l’école, les centres de formation et qu’il se mette à travailler ? D’autant que les aides sociales pleuvent sur le clan (la famille, ici, est toujours élargie…) sans parler de l’accès gratuit aux soins et autres « babioles » rémunératrices…

Cette propension à cultiver toutes les ressources de l’assistanat social dont notre bonne République (si honnie par ceux-là mêmes qui en profitent le plus…) les abreuve, semble être le « travail » quotidien d’une large partie de cette population immigrée, illégale ou non : cela lui permet d’avoir le temps de s’adonner à des tâches clandestines et juteuses, à la manière de « roms », voleurs de « cuivre » (6 à 8 ) ou de filières vietnamiennes, cultivatrices de cannabis…(9)

Violence comme mode premier de fonctionnement, assistanat social comme moyen de se dire « français », activités illégales comme « vraie vie », occupation illégitime du territoire national… Ces différentes caractéristiques se rejoignent souvent, à l’image du fait divers tragique marseillais, où une vieille dame, agressée par deux « chances pour la France », a  succombé pendant que ses bourreaux se gobergeaient en famille avec le produit du larcin, nourrissant en plus quelques clandestins du clan…(9 b)

Et le clan se constitue à l’intérieur de la « communauté » qui se veut autonome et hors des règles et lois de l’espace public démocratique (et laïque)…Ainsi, les « victimes » (de leurs propres agissements, d’ailleurs) sont-elles décrites par leurs parents et leurs amis comme des « jeunes paisibles, sans histoires », de « gentils garçons »  totalement étrangers à la bagarre générale …Elles étaient là par hasard, insistent tous ces témoins, au milieu de dizaines de voyous (leurs copains et « cousins ») qui s’entretuaient allègrement….pour arbitrer, quoi !!! D’ailleurs, le quotidien « Sud Ouest » nous apprend, photos de mères éplorées à l’appui (quoi de mieux pour faire pleurer Margot dans sa chaumière et occulter la réalité que des mères éplorées, surtout d’origine maghrébine ?) que la communauté a organisé une « marche blanche » à la mémoire du défunt, voyou devenu brebis douceureuse par une obscure opération de négation de la morale individuelle et sociale…

Voilà qu’on voudrait nous inciter à plaindre les coupables et à nous imposer un renversement brutal des responsabilités….C’est ce que fait cet avocat , intervenant fort opportunément et avec célérité, à propos de la rixe drômoise où il s’agit, cette fois, de faire porter la responsabilité des dégâts à la police (ou à la gendarmerie, c’est selon les cas), coupable d’avoir tenté de ramener le calme ( quelle idée saugrenue !) parmi la centaine de voyous qui se bagarrait avec une violence inouïe .

Nous avons ici l’exemple le plus élaboré de cette « bien pensance » hypocritement compassionnelle et larmoyante comme un marigot de crocodiles, véritable complice des actes délictueux des délinquants qu’elle justifie régulièrement afin que ces derniers puissent renouveler, impunis, leurs forfaits quotidiens. Et cette tartufferie indécente a son pendant dans la pusillanimité de ce procureur villeneuvois qui ne trouve rien de mieux à dire, devant des faits irréfutables de violence urbaine et apprenant que la victime était connue « des services de la police » , qu’il ne s’agissait pas d’un délinquant « lourd » (Ah, classer les délinquants comme des boxeurs : par catégories « de poids », c’est pas une trouvaille, ça ?…) et que ce n’était pas un « leader »…

La belle affaire ! Que n’invente-t-on pas dans cette Justice incapable d’assumer ses responsabilités et ses missions pour justifier son laxisme et sa politique du « pas de vagues » ! Remarquons que dans l’affaire des roms-voleurs de Port de Bouc, elle s’est empressé de remettre en liberté les « cueillis » en situation irrégulière, comptant sans doute qu’ils viendront se présenter d’eux-mêmes devant le tribunal…(10) tandis qu’il est légitime de penser qu’au moment du procès des voyous criminels ayant causé la mort de la vieille dame marseillaise, il va se trouver un avocat (pire, peut être, un magistrat) pour se demander ce que faisait cette personne de 73 ans à se promener, avec un sac (circonstance aggravante !) sur la voie publique. C’est vrai que cela devient dangereux à Marseille !(11)

Le comble de la mauvaise foi et de la manipulation est à accorder, cependant, au député-maire socialiste de Villeneuve sur Lot, le sieur Cahuzac, dont ses administrés disent qu’il est plus souvent à Paris, dans son appartement de la rue Beaulieu, qu’à Villeneuve…Mais ce  sont sans doute de « mauvaises langues », surtout qu’elles ajoutent que ça fait longtemps que le centre de la ville est squatté par les dealers et autres voyous sans que la police municipale ne se manifeste, et ce, surtout, depuis que la commune a accueilli, dans « son logement social », les ex-habitants du Mirail dont la ville de Toulouse voulait « se débarrasser »…

Aussi l’on comprend parfaitement que le maire, du haut de son domicile parisien, se soit empressé d’accuser l’Etat du manque de moyens de police pour assurer la sécurité civile dans sa commune…Faut-il rappeler ici les cris d’orfraie poussés par les élus socialistes devant les mesures balbutiantes de lutte contre l’immigration clandestine que prend, de temps à autre, le pouvoir en place, devant les analyses qui montrent le lien réel entre immigration (surtout illégale) et délinquance, devant les rapports qui témoignent que l’économie parallèle sous toutes ses formes a pénétré largement les quartiers dits « sensibles », devant tout ce qui pourrait conduire à un durcissement de la politique de répression de toutes les formes de « voyoucratie », devant tous les rapports qui témoignent du gaspillage de la ressource sociale pour des populations qui ne devraient pas y accéder…

Mais, dans sa commune, après avoir crié à l’Assemblée comme un orfraie qu’on déplume, le sieur Cahuzac vient sauter comme un cabri nouveau dans son fauteuil de maire en criant « des moyens, des moyens » pour faire oublier ses propres responsabilités (et celles de son parti) dans le délitement de l’espace sociétal que nous subissons…Dame, après avoir eu les voix de ceux qu’il a fait venir (et qui polluent la vie des habitants traditionnels), il ne lui faudrait pas perdre celles de ces habitants traditionnels, justement…aussi faut-il les amuser avec les hochets traditionnels des politiciens bien pensants de « gôôôche» : les moyens…et l’épouvantail de l’extrême droite !

Oui, il y a l’essentiel dans les faits divers qui , chaque jour, meurtrissent les habitants de nos villes et de nos campagnes…Et il est vain de nier que maintes violences de toutes sortes proviennent des immigrés illégaux, des descendants des immigrés traditionnels qui rejettent les lois et les valeurs de la République laïque et démocratique, des structures et réseaux mafieux qui se constituent sur ces flux migratoires, des « profiteurs » de l’assistanat social qui caractérise notre pays où le concept de « solidarité » devrait être reformulé tant il est devenu ressource d’appoint pour trop  qui n’y ont pas droit et n’en ont pas besoin…

Oh, certes, toutes celles et tous ceux qui habitent les banlieues, cités et zones sensibles de nos villes, grandes et petites (eh, oui !) ne sont pas des délinquants, ni même des délinquants en puissance…Maintes familles d’origine immigrée se sont assimilés, travaillent honnêtement, et sont les premières à souffrir des comportements de ces populations qui refusent l’intégration, le travail, la loi générale…D’ailleurs, ces familles demandent à l’Etat de les reconnaître et de les protéger car elles savent combien le comportement de ces masses d’énergumènes qui vivent illégalement autour d’elles leur est préjudiciable…

C’est pour cela aussi que le moratoire sur l’immigration apparaît bien comme une vraie chance pour la France…

Une autre  chance pour la France sera la mise en place, en plus de l’effacement du droit du sol, d’une politique active, efficace, agressive d’intégration des populations immigrées (ou d’ascendance immigrée, même si elles ont la nationalité française ou, pire, la double nationalité) qui le souhaitent (les autres seront « invitées » à partir), intégration par la langue, par l’éducation, par la formation, par le travail, par la compréhension que droits et devoirs sont indissolublement liés, par l’acceptation des valeurs laïques et démocratiques qui nous fondent historiquement, par la soumission à la loi générale démocratiquement élaborée…

Qu’on le veuille ou non, ces enjeux seront au cœur de la future élection présidentielle…

Les candidats devront y répondre.

Les citoyens, je le crois, sauront apprécier ces réponses et les intégrer dans leur vote.

Robert  Albarèdes

1 – http://www.sudouest.fr/2011/01/30/rixe-mortelle-en-ville-304415-7.php

2 – http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/01/30/01016-20110130ARTFIG0…

3 – http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/09/97001-20110209FILWWW00495-a…

4 – http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/08/97001-20110208FILWWW00350-d…

5 – Une cité sous le joug des petits caïds – 04/02/2011 – leParisien.fr

6 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/vol-de-metaux-23-arrestations)

7 – http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/02/05/97001-20110205FILWWW00385-t…

8 – SNCF : trafic des TGV Nord et Thalys perturbé par un vol de câbles – Transports Ile de France

9 – http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/02/08/01016-20110208ARTFIG0…

9 b – Marseille: arrestation des auteurs présumés d’un vol à l’arraché mortel – 10/02/2011 – leParisien.fr

10 – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/les-23-roms-en-garde-a-vue-seront-convoques-au-tgi-daix)

11    – http://www.laprovence.com/actu/region-en-direct/trois-vieilles-dames-encore-agressees-en-trois-jours

image_pdf
0
0