Peut-on se fâcher avec sa famille à propos de la politique ?

Publié le 18 septembre 2020 - par - 35 commentaires - 1 473 vues

On peut fort bien vivre en famille, comme en société, à condition de pas parler de politique, d’écologie, de religion, de culture et d’agriculture, de feuille de paie ou de pension de retraite ou encore des avantages de la fonction publique. On peut donc aborder librement et béatement toute autre histoire à l’eau de rose et s’entretenir avec les Bisounours et les Bidochons.

Mais comme la politique régit la vie de tout un chacun, même des crétins qui l’ignorent, tôt ou tard, une conversation anodine peut gâcher les festivités. Alors, le plus rigolo des noceurs ou le boute-en-train qui ne cessait jusque-là de placer ses lourdes blagues salaces, prend soudain le masque hideux de la bien-pensance. Ils et elles sont les remparts de la République dès qu’ils jugent qu’un des invités commence à se comporter comme un facho. Nul besoin pourtant besoin de connaître l’histoire du fascisme et des faisceaux italiens ou de s’en réclamer, car un facho (1) est, de nos jours, une personne qui émet des opinions contraires à celles du prêt-à-penser matraqué quotidiennement par les relais médiatiques appointés du pouvoir. En l’occurrence, de la dictature Macron. L’individu aggrave encore son cas si Français depuis toujours, il estime qu’il est chez lui en France.

Or, une assemblée familiale ou amicale est par nature une micro-société avec toutes les contradictions individuelles que les politicards connaissent parfaitement et utilisent. L’expression actuelle d’enfumage des gogos est le en même temps, cher à Macron. On se rappellera en l’espèce le très documenté livre de Michel Carmona, Morny, le vice-empereur (Ed Fayard 2005) : « Morny a de qui tenir et possède au degré suprême, comme son grand-père Talleyrand, la pratique des hommes, le scepticisme et le sang-froid, qui vont lui permettre de faire de Louis-Napoléon un empereur : Napoléon III ».

La vie nous enseigne cependant que ces réunions de famille, de copains et d’amis, qui pour certains, ont ou ont eu tant d’importance, passent comme l’eau sous les ponts.

Chateaubriand relate des ses Mémoires d’Outre tombe, avoir connu une douzaine (je crois, si ma mémoire est bonne) de sociétés ; c’est ainsi qu’il nommait les époques familiales et amicales qu’inexorablement le temps remplace.

La question des disputes en famille n’a jamais été aussi cruciale que depuis l’avènement Hollande et Macron

Regroupées dans la maison, dans la salle des fêtes, en gîtes de vacances, dans les piaules d’airbnb ou pour un barbeuq sans alcool à brûler, les dynasties historiques, décomposées, recomposées, bigarrées, sous toutes les formes permises par l’état civil, constituent à n’en pas douter un cocktail potentiellement explosif. Quelques faits divers récents en ont d’ailleurs fait leurs choux gras.

Tant qu’il s’agissait de dire que tous les riches de droite sont des salauds, en passant sous silence le fait que tout autour de la table d’anniversaire, de mariage ou de baptême, beaucoup presque tous, veulent aussi être riches, l’affaire ne mangeait pas de pain.

Tant qu’il s’agissait de prendre fait et cause pour d’illustres débatteurs et débatteuses évanescents et dépoitraillés, vus à la télévision du temps de Pivot ou de Poivre d’Arvor, pas de quoi fouetter un chat. Oups ! cette expression malheureuse m’a échappé, car ceux qui n’aiment pas les chats sont très mal vus des cibles achat des publicitaires. Par contre, si quelqu’un déclare ne pas aimer les blaireaux, on lui ordonne aussitôt de préciser s’il parle de l’animal.

Notez  aussi au passage que les écorchés vifs de la sensiblerie animale ambiante n’ont pas l’air de trop se soucier des quelque 150 affaires de chevaux, ânes, veaux, moutons et un lama suppliciés dans nos campagnes depuis plusieurs mois. De très étranges affaires et des enquêtes de gendarmerie qui n’aboutissent pas. Faut-il voir dans le manque de sagacité de notre maréchaussée un problème cornélien d’affectation d’effectifs : verbalisation des non porteurs de masques versus souricières nocturnes en rase campagne ? Sans doute un sujet à glisser entre le fromage et poire, dimanche par exemple. Et du temps qu’on y est, pourquoi ne pas demander au nouveau petit ami policier de la lointaine cousine, s’il a épousé la place Beauvau par vocation ou pour faire bouillir la marmite ?

Un nouveau militaire dans la famille ? Félicitations ! et futures condoléances pour le Mali. Là, à l’apéritif, des nez vont s’allonger et des bronches toussoter, hors covid.

Autant de sujets de discussion qui font ce qui n’était autrefois que banal échange d’opinions contradictoires entre gens civilisés, se solde aujourd’hui par un lynchage en règle. Il faut dire que deux générations de tarés, l’une ayant engendré l’autre, ne comprennent plus la langue française, ses nuances, ses subtilités et sa richesse. Rien de plus logique au fond quand le troupeau est materné aux mélodies haineuses d’un tas de rappeurs hardiment programmés par les directeurs d’antennes et de propagande d’État.

Tel le Dupont-Lajoie de Yves Boisset qui se souvient parfaitement de l’année d’achat de sa caravane 

Lassé de toute ces « fêtes » de proches, il faut puiser dans ses réserves de mensonges pour les éviter :

je suis devenu très difficile pour manger, je ne peux pas manger de tout, je ne veux surtout pas vous ennuyer, d’ailleurs je prépare moi-même mes repas.

– mais non, mais non, j’ai l’habitude de cuisiner pour tous. Tu sais, les enfants pichorgnent  (traduisez : ils grignotent ces grands déplaisants et déplaisantes d’au moins 25 ans, dénués de tout humour et de rébellion, ventouses du foyer qui toisent les invités avec des figures de têtes à claques).

Toute l’ambition de ces mâles parfumés aboutit à un costard, des chaussures pointues et l’Audi A6 nouvellement achetée, comme papa. À 50 piges, ce sera une Rolex, si d’ici là leur souris n’a pas bouffé le baccarat et pris le large avec leurs trois mioches. Pour eux, la Terre entière peut crever de l’oligarchie mondialiste, mais pas la planète, parce que Greta Thunberg l’a dit. Ce qui ne les empêchent pas de laver l’Audi au karcher tous les deux jours et de monter le chauffage à 21° parce que leur faible constitution physique l’exige.

Je vous épargne maintenant le récit de Priscilla et Brian (prononcer Brayane) qui reviennent d’une année sabbatique en Australie, avant de préparer un obscur master qui devrait les amener à la trentaine d’années, histoire de voir comment ils s’orienteront, peut-être en permaculture.

Pour éviter de longues heures indigestes avec de telles progénitures et leurs parents en extase devant elles, n’hésitez pas non plus à préciser :

pour l’apéritif, je n’aime ni le Ricard, ni le Martini, ni le whisky, ni la vodka, ni les cocktails aromatisés aux substances bio ; un bon crémant de Bourgogne, de Loire ou du Champagne feront l’affaire, mais je ne voudrais pas déranger.

 – pour les vins, tout dépend du menu (que je voudrais si possible connaître à l’avance). Encore faut-il voir les cépages et l’ordre de service des vins. Au digestif, juste une larme de Cointreau ou de Grand Marnier rouge, par exemple. Oh, j’allais oublier : le thé à la menthe me fait mal au ventre. Mais je ne voudrais pas déranger.

Et voilà que les maîtres de céans insistent : « à la maison, on a l’habitude de faire plusieurs plats; O. et R. (prénoms d’emprunt) ne mangent pas de porc. ». Je rétorque simplement « Oui, c’est un peu sec comme viande, mais comme moi j’en mange souvent, j’ai des trucs pour qu’il soit moelleux. Et comme, il est bien moins cher que le bœuf que j’aime bien aussi, je m’y retrouve ».

j’aime bien aussi la pintade entière, au choux rouges par exemple, mais pas les salmigondis. Évidemment, c’est plus cher ». Je sens confusément que sur le fond, je n’ai pas convaincu.

Tant pis pour la méthode, il faut tout tenter pour éviter d’aller là où la question qui tue risque de fuser : l’histoire du coronavirus chinois. Là les tronches se figeront, et chacun aura son avis : le même : la frousse et l’obéissance. Le masque et le vaccin parce que je le vaux bien, comme disait une pub pour de prétentieux individualistes followers… de la masse. En 2020, c’est cette même engeance qui chie dans son masque, toujours prête à aboyer : Liberté Égalité Fraternité, tous couchés !

Mettez donc tout en œuvre pour fuir la compagnie de ces soumis, de ces décervelés. La récompense de ces efforts, du moins en ce que me concerne, est là : je ne suis plus invité dans ces trop nombreux cercles de médiocres, de combinards, de tordus, de peureux, de sournois et de délateurs potentiels.

A contrario, en d’autres compagnies, mes invitations trouvent en retour des invitations toujours propices à d’autres rencontres et d’enrichissants moments de vraie convivialité.

Jérôme Bourbon (Rivarol) : la dégénérescence est partout, y compris dans de petits villages (à partir de 55’)

https://www.youtube.com/watch?v=FigcQdeHIIE&t=151s

Un document qui devient rare : la tessiture d’une vraie voix d’homme (soit dit au passage, et chose peu connue, Armand Mestral avait toute légitimité familiale descendante pour interpréter cette chanson ancestrale accaparée par l’URSS).

https://www.youtube.com/watch?v=eMLRGla6Olk

Éloge de la radicalité, par Julien Rochedy

https://www.youtube.com/watch?v=RR_uOnr8qWQ&feature=emb_logo

Quand Patrick Timsit nous régalait : C’est beaucoup plus facile d’être contre le racisme quand on habite à Neuilly” La Crise

https://www.youtube.com/watch?v=AdXT56f2w_0

Finissons par un peu de légèreté et d’humour. Je n’ai pu retrouver une vieille chanson humoristique allemande qui raconte que lorsqu’on invite sa belle-mère, ça ne peut que mal se passer. Mais dans mes souvenirs de films anciens, cette chanson de guinguette lors d’un repas de mariage :

Ne te plains pas que la mariée soit trop belle”

6/8 one-step chanté par André Luguet & Fernandel

dans le film CŒUR DE LILAS de Anatole Litvak » (1932).

https://www.youtube.com/watch?v=OBj05CZE7jU&t=56s

Peut-on donc se fâcher avec sa famille et son entourage à cause de la politique ? oui, c’est même recommandé, sauf à déclarer : « Nous sommes las de cette France, las de toute l’énergie dépensée pour un peuple de moutons. » : https://ripostelaique.com/disparition-regrettee-du-site-nous-sommes-partout.html

(1) Grâce à micro connard, on sait enfin ce qu’est un facho

Publié le 9 janvier 2020 par Jacques Chassaing https://ripostelaique.com/grace-a-micro-connard-on-sait-enfin-ce-quest-un-facho.html

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Jean Ducluzeau

Jouissif ! Jacques tu trouves les mots justes pour décrire ce que bon nombre d’entre nous vivons au sein du troupeau. J’arrive encore à correspondre avec six ou sept personnes, mais il y a toujours un sujet qui fâche et, comme je ne lâche jamais, je me retrouve tout seul comme un idiot ! Je ne m’entends bien qu’avec moi-même.
Bref, ça me rappelle mes dizaines d’années passées dans un pays musulman où j’ai tenté mille fois, sans succès, de raisonner ces zombies sur leur ectoplasme, “le Plus Grand” des dieux invisibles. Impossible, no way, imperméabilité totale à la logique. Mais nos veaux ne valent guère mieux.

Nomame

En réalité tu es es aigri parceque tu est jaloux
En réalité les gens ne t’invitent que parcequ ils s’y sentent obligés
Si tu étais à l’aise dans ta vie, tu verrais que le masque n’est qu’un détail parmi d’autres
Pour toi c’est très important parceque ta vie est vide
Alors tu t’imagines résistant et héros pendant que les autres ricanent derrière ton dos

CHASSAING Jacques

à Nomame

Encore une truffe bonne pour le vaccin obligatoire après le masque. Encore une truffe qui courra après son dossier médical pour en connaître les effets secondaires.
Moi, ma vie, elle est si bien remplie au quotidien, que je n’ai pas envie de la perdre. Par contre celles des boeufs qui chient dans leur masque ne m’intéresse pas. Donc Nomame ne m’intéresse pas.

Jean Ducluzeau

Nomame est un troll. Ne pas répondre.

cerame

Et s’il n’y avait que ma famille,mais il y a aussi mes voisins,mes collaborateurs,mes clients,mes fournisseurs. Je ne me sentirai moins seul au fin fond des Andes à discuter avec des lamas ….

UltraLucide

De vieux amis protestants devenus pro-immigration et anti-racistes, mon frère et sa femme tous deux tendance Mélanchon-Staline refoulée, ma soeur et mon beau-frère tendance écolo-pastèque pro-palestine et anti-Israel, tous diplômés et vivant bien, tous du Camp du Bien socialo-progressiste contre les fachos Trump et Poutine, Soros est gentil, Erdogan est gentil. J’ai essayé de leur parler des neo-conservateurs US et de la gauche américaine, de la vérité derrière les opérations de destruction du Moyen-Orient, de l’Ukraine, de la Syrie et de la Lybie, de la vérité derrière Black Lives Matters et le gang Traoré, des réseaux de marchands d’esclaves et de mafieux derrière l’invasion migratoire et les sois-disants migrants “sauvés en mer “, de la vérité sur l’Histoire de la Turquie et de l’OLP…

Patapon

Un régal de lecture.Alacrite,ironie,justesse de l’observation(qui sent le vécu) Jadis,notre belle France aimait la conversation,les débats ,élevés au rang des beaux arts.Aujourd’hui,meme la météo est un sujet problématique…Comme vous,Mr Chassaing,je fuis comme la peste les réunions de famille.Je ne m’en porte pas plus mal.Je ne serai plus jamais le vilain facho qui gâte la rumination …

enoceram

C’est comme ça dans toutes les familles… françaises.

Les français sont restés des Gaulois, ils n’ont jamais changé. De l’énergie pour s’engueuler entre eux, pendant que les Romains, à côté, écoutent en se fendant la gueule.

Durocher

J’ai très peur (je ne dois pas être le seul !) à penser qu’il s’instaure actuellement un climat comparable aux années 40 : augmentation de la délation, d’où méfiance envers ses proches, donc fracture du lien social.
Et par ailleurs on nous rebat les esgourdes avec la “bienveillance”, la “tolérance”, “l’humanisme”…. Ras le bol de tous ces mots bidons comme cache-misères ….

Durocher

L’affaire Dreyfus est par excellence le sujet qui a divisé des familles !

Durocher

Ben moi c’est pire que ça : quand j’apprends que des proches de ma famille “se feront vacciner “sans problème”, et même conscients du danger de ce vaccin !! C’est donc pire qu’une dispute politique : c’est essayer de les raisonne plutôt que les perdre ! Ca fait mal de savoir qu’on a des abrutis dans sa famille…

poiropardix

On peut développer mais la réponse est oui sans aucun doute

la lorgnette

Etant foncièrement “zemmourien”je suis le vilain petit canard de la quasi totalité de ma famille.

Garde Suisse

Excellent texte !
J’ai reconnu certains membres de la famille de ma femme dans les portraits (surtout les jeunes ) heureusement que son père, ancien para, relève le niveau !

Prober

En famille , si j’ose dévoiler mon patriotisme, il va s’en suivre des “bof” et la discution s’arrêtera là. On applaudira plutôt les idées débiles des djeunes qui n’ont aucune idée des saveurs de notre jeunesse, de nous les vieux. Le vote, ils s’en foutent, ou votent mal, et ç’est pour ça que la France part en vrille.

Pseudo1

“Peut-on se fâcher avec sa famille à propos de la politique ?”
De tout temps, ça a toujours été le cas sur ce genre de sujet, et même quand on est proches des mêmes idées, il y a toujours des opinions qui ne seront pas (ou pas tout à fait) les mêmes.

Pseudo1

Je rajouterais aussi qu’il y a “proches” et “proches”. On ne peut pas comparer les membres de sa famille proches qu’on voit très régulièrement, et ceux plus lointains, dont on ne voit que très rarement, ça n’a rien à voir.
Entre les vrais proches (les plus proches), même s’il peut y avoir des différences d’opinion sur certains sujets, les différences d’opinion sont assez minces. Et en revanche, plus des proches vont être “lointains”, plus les différences d’opinion peuvent être importantes.

Pseudo1

Globalement, si tout le monde regarde bien, plus vos proches sont proches de vous donc réellement proches (que vous vous voyez très régulièrement), plus vous allez avoir globalement les mêmes opinions (même s’il y a forcément quelques différences mais dans les grandes lignes, les opinions des vrais proches sont identiques). C’est important pour les gens d’avoir un socle familial solide (même tout petit, une toute petite famille, donc avec peu de membres d’une même famille, c’est largement suffisant pour une personne pour se sentir bien).

Pseudo1

Plus que simplement important, c’est même essentiel pour tout être humain d’avoir son socle familial.

patphil

la tolérance n’empêche pas la politesse, ne pas choquer sa famille ! dites à une maman que son rejeton est laid, vous verrez !
quant au racisme en société, la vidéo de timsit devrait être apprise par coeur

u lieu d'un

Lisez Meinvieille : vous saurez pourquoi le conflit avec vos proches est inévitable et sain.

Notamment : “la conception catholique de la politique”

Surtout si vous pensez comme Napoléon que le Christianisme est interdit de séjour en Politique.

Il n’y a que deux camps depuis Caïn et Abel:

– ceux qui aiment et veulent ce qui est Juste et Vrai (Abel)
– ceux qui aiment et veulent d’abord le Monde.(Caïn)

– Les Christiques :
– Les gnostiques

On les reconnait (dans sa famille) à ceci :

– Les premiers se posent la question : qu’en dira Dieu ?
– les seconds : qu’en dira-t-on ?

Ce qui importe au premier c’est ce qui est Juste
Au second, ce qui ne le mettra pas en danger et lui profitera.

FCC Cercle Légitimiste de France

Voilà un sujet intéressant et original qui rappelle le mot d’ ordre du temps de l’ affaire Dreyfus: surtout n’ en parlons pas au début du repas… pour conclure à la fin du repas: ils en ont parlé!!!

zéphyrin

le temps remodèle les réactions de chacun. il y a quelques années pour ne pas se disputer en famille, on convenait plus ou moins mollement que “de toute façon ils sont tous pourris”
Et on passait au choix des vins, on parlait cuisine, souvenirs d’adolescence…
Maintenant heureusement il est à nouveau possible de se fâcher en famille sur deux sujets principaux…la question de “l’identité française et d’une éventuelle solidarité entre citoyens de cette identité”, et la question de l’éducation des enfants qui a toujours fait recette.
Alors, comme au bon vieux temps du mur on a le choix ; gâcher un moment festif dopé par des libations gauloises, ou garder la tête froide en buvant de l’au bio et en changeant de conversation….ou encore garder un silence poli ou méprisant.
ah la famille…

Paoli

Oui on peut se fâcher en famille pour la politique mais on peut rire aussi pour certaines attitudes ,mais avec minus on se fâche ,on crie,on jure.,on ne rigole pas ,on murmure des grossieretés et des horreurs incroyables …..l’ambiance est bonne …encore 2 ans et nous ne saurons plus parler poliment .!!!!!!

Golfito

Je suis selon meRdiapart “une figure de la fachosphere”. La famille donc… Une soeur militante ecolomerdogaucho, elue locale dans un trou perdu, qui bien sur soutient l’accueil des clandos (mais pas chez elle hein!). Un frangin directeur-fumeur (de shit) de centre social aux Minguettes, on voit le genre… Une autre soeur ayant divorce de son mari qui lui a annonce etre une pedale apres 10 ans de mariage, et qui “le comprend” :) :) Ma mere qui m’a denonce aux flics “car j’exagere” et qui me traite de tous les noms, une fille (que je n’ai helas pas pu elever…) qui a vecu plusieurs annees avec un iranien et maquee maintenant avec un bobo gauchiste ecolomerdo! Heureusement que mes autres enfants sont du bon cote…et prets a bouger!
Bref! La famille, hein…
Bonjour de Golfito :)

Antoine

Bienvenue au club !

zéphyrin

ah…désolé, tu baignes dedans en effet. Réjouis toi, il n’y a aucune famille plus propre que propre. Tu conviens toi même que ça pourrait être pire. c’est la pensée positive dont nous avons besoin.
D’autres ont des familles plus classiques, mais qui ayant fait les bons choix, encouragent les autres à faire les mauvais.

Cyprien

Ouppppssss! Tu sembles avoir un bon passif aussi. Enfin courage.

Rems

Mon pauvre Golfito, une vraie caricature ta famille ! excuse moi de rigoler mais j’ai lu trois fois ton message tellement je pleurai de rire !!!!

Golfito

Et encore je me suis retenu :) ca a commence j’avais 17 ans quand ma soeur ainee m’a traite de “nazi” un soir ou j’ai annonce soutenir Chirac a la creation du RPR (je sais je sais j’etais jeune…). nazi donc, en voila une bonne! Ensuite la meme m’a traite il y a quelques mois d’ HOMOPHOBE RACISTE! Un tel compliment m’a fait fretiller de plaisir :) On voit qu’a presque 45 ans d’ecart rien n’a change :) Elle n’a cesse de me faire chier que lorsque j’ai ouvert un profil fuckbook avec sa photo, adresse, numero de tel et annonce “accepte de loger jeunes migrants, paiement en nature accepte”. Depuis ce jour, plus de nouvelles :) Les autres de la famille, j’en ai de bonnes aussi a raconter si vous insistez pour bien rigoler :)

Golfito

Et j’ecris sans accent, au Costa-Rica on ne parle pas francais, pas de clavier accentue :) mais vous comprenez, j’en suis certain!

Rems

Bravo à toi Gojfito, tu ne manques pas de courage !

reuri

J’ai pratiquement les mêmes à la maison, dont une anti mili hystérique seule à élever sa gamine et qui angoisse à l’idée de prendre les transports en commun au milieu de moricauds agressifs. Une autre, institutrice (oups ! prof des zécoles, ça fait plûûûsss mieux) tendance vivrensemblisme , et qui aujourd’hui se fait insulter par ses petits élèves afro-gnoules futurs astrophysiciens. Je me fous ouvertement de leur gueule en leur disant : ” s’il n’y a plus de males blancs, tu te démerderas seule face aux momos c’est con hein ?” . 😄

sanzanicroche

copié collé je confirme !

séléna78

les discussions de famille servent d’impitoyable revelateur photographique a ce qu’est la réalité cachée du “portait de famille” au delà de la faible épaisseur de votre statut volatile de membre de la famille (surtout par alliance)BREF ! il vaut mieux savoir que votre beau frere et meme votre propre soeur est une ordure bonne pour le garrot reservé aux traitres de haute trahison AVANT que d’etre confronté fortuitement a cette decouverte beaucoup plus tard en recevant des decharges de gegene par un NAZI bariolé tout en etant ligoté a une chaise dans les caves de la gestapo merdacronienne

Lire Aussi