Peut-on traiter les Arabes de « rastaquouères » ? Il paraît que non…

Publié le 8 mars 2020 - par - 60 commentaires - 2 538 vues

C’est un mot qui a eu ses heures de gloire entre les deux guerres. Depuis il a été terrassé par d’autres expressions sans aucune saveur.

Ça s’est passé à Vénissieux, une banlieue de Lyon connue pour sa mixité sociale et ethnique. Là-bas, la guerre des municipales entre les communistes et les macronistes est sans pitié. Choquée par la composition de la liste LREM, une militante du PC à piqué une colère : « une liste de rastaquouères conduite par un marionnettiste ».

https://www.lyonmag.com/article/106076/municipales-a-venissieux-des-colistiers-d-yves-blein-traites-de-rastaquoueres-portent-plainte?

Trois des candidats macronistes portent en effet un nom à consonance arabe. Se sentant insultés, ils ont porté plainte. On ne saurait que trop les féliciter pour leur culture : qui en France connaît encore le mot « rastaquouère » ? Il est heureux que des personnes d’origine étrangère montrent aux Français de souche, ignares pour la plupart, quelles sont les richesses de la langue française. Voilà une intégration réussie ! Et il faut être très méchant pour insinuer qu’ils sont allés sur Wikipédia découvrir le sens du mot « rastaquouère ».

Mais notre reconnaissance va en premier lieu à la dame communiste qui, par la magie d’un mot tombé en désuétude, a fait revivre une époque non dénuée de charme. Les femmes portaient alors des robes fourreau noires autrement plus excitantes que la mini-jupe. Les madones des sleepings montaient dans un train de rêve nommé Orient-Express. Mistinguett et Joséphine Baker dévoilaient leurs seins.

Mais surtout la langue française s’ébrouait en toute liberté avec un kaléidoscope de mots hélas disparus. Pour les étrangers qu’on n’aimait pas, on disait « rastaquouères », qui désignait des gens peut recommandables venus manger le pain des Français.

Pour les mêmes, il y avait aussi « métèque », très peu flatteur. Les métèques étaient partout, dans la banque, dans le cinéma, dans le commerce. Ils corrompaient la France innocente naïve et pure. C’est ainsi qu’on a pu entendre le jeune François Mitterrand « à bas les métèques » lors d’une manifestation d’extrême-droite.

Pour les marchands et pour les douteux intermédiaires commerciaux venus du Liban, de Syrie et d’Égypte il y avait « levantin ». Le Levantin était par définition sournois, huileux et gras. Un être parfaitement repoussant.

Pour les pouilleux arrivés des Balkans et qui ruinaient les petits épargnants français par des coups de Bourse, le terme « moldo-valaque » s’imposait. Concernant les Juifs, c’était plus simple : ils avaient le choix entre « youtres » et « youpins ». Tout cela a disparu emporté par le vent cruel du temps qui passe.

Aujourd’hui, en France, quand on veut insulter quelqu’un, on dit « sale Gaulois » ou « sale Céfran ». C’est assez médiocre.

Benoit Rayski

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Pierre LAMOTHE

Les rasta-couère au départ sont des sud américains sans scrupule qui font le trafic du cuir et ruinent la production locale avec leur dumping. Le terme n’a donc rien à voir avec la race et on ne voit pas au nom de quoi on en poursuivrait l’usage… Pas plus d’ailleurs que celui de “métèque” qui signifie d’après le grec “oï meta oïkoï” ceux qui habitent à côté de la maison, les voisins en quelque sorte… Je pense que traiter quelqu’un de mécréant est dans la bouche de beaucoup bien plus insultant et surtout bien plus menaçant sans soulever le moindre problème. Sanctionner l’intention coupable (ici le sens symbolique) commence à apparaître régulièrement et bien sûr arbitrairement dans le droit positif ce qui l’affaiblit en lui faisant perdre sa force et sa légitimité.

plouc

métèque , ça veut dire juif aussi ! et le jeune françois Mtterrand criait ” à bas les métèques ” ce qui voulait dire ” à bas les juifs ” !!!!! et “françois ” même pas traité d’antisémite !!!! nous avons eu alors un président antisémite !!! Ah Ah Ah que les bobos et la gauche caviar ont encensé pendant 14 ans !!!! Ah Ah Ah !!!!

Eléonore

Dans le temps, les gens que on appelait les “rastaqouéres”, ou les “meillots” ou “voleurs de poules” c’était les gens qui passaient dans nos villages et voyageaient en roulotte à cheval et qui faisaient du porte à porte pour vendre leurs paniers. Maintenant on les appelle les roms, les temps ont changé, c’est plus distingués.

Pedro de la mancha

Et les gros sacs poubelles on doit les appeler les bâchées ? Pour ma part les Arabes c’est les bédoins, ce qui n’est pas très loin phonétiquement des babouins mais ça faut pas le dire c’est raciste. Donc on dit une bâchee, un bédoin ou un blédard. Ou un truc qui sert à rien et dans ce cas on dit un parasite. Parasite c’est pas raciste on a le droit mais que pour les puces de lit. Les puces de lit sont des parasites. On a aussi les nuisibles. Mais dans l’espèce humaine si on dit nuisibles, on sait de suite de qui il s’agit. Donc on a pas le droit . En fait faut pas les appeler. Mais ils viennent quand-même…

Marnie

Moi j’utilise le mot “morpion”,,,, Ca s’incruste ces sales bêtes tout en insultant, provoquant et même assassinant des français. Dehors cette vermine avec ceux qui les font venir et nous les impose sans nous demander notre avis.

geronimo

salut benoit,

tu as oublié babtou ou toubab pour l’insulte anti blanc…..mais bon vu que ce sont des artiiiistes de rap qui utilisent ce terme, il n’y a pas d’offense parait il ??
c’est comme negre en fait, il n’y a rien d’offensant dans ce mot puisque les noirs l’utilisent entre eux…bon pour les crouilles c’est plus chiant, ya pas de mot pour eux….à part grosse merde, mais bon, c’est pas bien !!!!

Parler vrai

Je me rappelle un film où Belmondo déboule dans un hôtel et demande “Vous n’avez pas vu passer un métèque ?”. Le réceptionniste (Castelli) ne comprend pas, il répète “un rastaquouere ?”. Et l’autre cherche “rastaquouere” dans son registre…

Arthur 68

Ma foi, je ne suis pas si vieux que ça, je connais le mot rastaquouère et je l’emploie.

Johan Zweitakter

Bonjour,
M. Lotfi Ben Khelifa (PS) est très mal placé pour porter plainte pour injures car il a été lui même condamné en 2018 pour injures publiques, à 1 000 euros d’amende. La cour d’appel a confirmé le jugement de première instance, sanctionnant la diffusion d’un texte publié sur la page Facebook de l’élu d’opposition et a accordé 2 000 euros de dommages et intérêts à la maire de Vénissieux.
M. Ben Khelifa avait reproduit en mars 2017 une lettre de menaces et d’insultes qui le visait aussi. Selon lui, la démarche consistait à dénoncer ce type de courrier anonyme, dont il était lui-même victime. Des passages de cette lettre attaquaient Michèle Picard, maire PCF de Vénissieux, dans des termes très vulgaires.
source : le progrès

SLOBODA

Mouquères, rastaquouères, boukak, bougnoules, ebola, bokassa je dirais ce que je veux, eux ne se gênent pas pour nous insulter…

ricco delestaque

” Ah sa mère, à lui Rayski “…bon, un autre a utilisé le mot, un spécialiste des mots également : https://www.youtube.com/watch?v=083LLotJhJY Lola rastaquouère, bon, pour lui faire un procès, c’est râpé…Mais la candidate communiste va en entendre parler, c’est clair.Toutes les assoces sur le dos !
Pour ne pas avoir d’ennuis et insulter les gens, même P Praud y passe, alors que je ne l’ai jamais trouvé très virulent, il suffit de chanter, comme S Gainsbourg, c’est de l’art, les rappeurs sont des artistes, tout le monde le sait, tuer des bébés, mettre une balle dans la têtes, c’est pour rire, ça compte pour du beurre …pardon, non pas du beurre…je retire.

Anne-Marie G

Eh oui, n’oublions pas que “le vent cruel du temps qui passe” n’épargne personne. Les feuilles mortes se ramassent à la pelle” comme dit la chanson aussi ancienne que les mots évoqués. Petite précision le mot métèque désignait dans la Grèce antique les étrangers, acceptés ou tolérés pour leur utilité économique ou sociale. Quant à “levantin”, c’est comme vous savez en référence au Levant, région qui était passée sous protectorat après que l’empire ottoman ait disparu suite à la première guerre mondiale.

zéphyrin

ce qui blesse le plus, c’est un mot dont on ignore la signification…
c’est vexant (sourire) pas facile d’ouvrir un vieux dico, d’en chercher le sens, et d’en débattre en bon néo français républicain.
non, il vaut mieux porter plainte, se victimiser et se faire mousser sans se mouiller.

Jill

Ça ne m’étonne pas ;traiter les arabes d’arabes et les noirs de noirs c’est suffisant pour qu’une procédure soit engagée vis-à-vis de l’auteur de ces qualificatifs blessants.
À partir d’aujourd’hui, celui qui me traite de breton ;c’est le tribunal direct.

ricco delestaque

espèce de breton !
ça t’apprendra, et je te dis ça depuis St Brieuc, dont il serait question de supprimer le ” St ” comme St Malo etc…

Paskal

Les mélenchonards ont rengainé leur géniale proposition mais ce n’est peut être que partie remise. De toute façon, ils vont certainement se prendre une claque (voire un coup de matraque) à Sant Brieg.

Jill

C’est pour rire, je suis fier d’être breton;mais les arabes et les africains sont complexés de
leurs origines… faut dire, avec ce qu’ils trimballent, on peut les comprendre.

zéphyrin

suite à une agression, un crime, nous ne devrions donner aucun renseignement à la police qui permette d’identifier un “type” d’individu.
on ne sait jamais; le témoignage pourrait se retourner contre nous.
on est vite mal à l’aise devant certains avocats ….faux témoignage, tout ça…
j’peux pas dire, ni grand, ni petit, ni gros ni maigre, pas d’accent (sourire) couleur de peau neutre, âge indéterminé, “plutôt jeune”
laissez moi tranquille, je ne veux d’ennuis avec personne (sourire)

CPB33

et on peut même plus dire le genre en plus; donc on a été attaqué par un ectoplasme sans forme déterminée

zéphyrin

merci de compléter mon oubli…

senechal

L’Arabie Saoudite annonce la baisse des prix de son pétrole de 30%, Mais le pétrole de cette région est tout juste bon à goudronner les routes, il est de loin inférieur en qualité par rapport à ce que les pétroliers peuvent acheter en Russie, en mer du Nord ou encore au Nigéria!.

Marnie

PC/PS, UMP/LR, LREM à boycotter ! Ces gens nous détruisent peu à peu.

HARGOTT

Tout faux! Un rastaquouère, à la Belle Epoque, c’était un étranger qui s’introduisait dans l’aristocratie en avançant de faux titres de noblesse, invérifiables. Par extension; semi aventurier pique assiette de la “bonne” société.

Paskal

Un étranger généralement sud-américain, pas forcément avec de vrais ou faux titres de noblesse mais menant grand train, avec des goûts de chiotte et limite chelou.

finance

Par exemple Cagliostro qui se disait comte et même Monte Cristo qui se disait comte aussi . En effet, seule une lettre patente de l’empereur ou du roi peut donner droit à un titre .

ricco delestaque

L’auteur parle de la signification d’entre les deux guerres, il n’est pas rare que le mot change d’emploi, de sens selon les époques, j’ai parfois quand j’étais jeune entendu utiliser le mot, mais rarement et de la part de personne nées entre les deux guerres, je ne comprenait comme beaucoup pas grand chose.

ann

Hargott oui je me souviens ma grandmere disait rastaquouere pour la meme definition que vous dites.

Allobroge

On trouve aussi aujourd’hui les “hiboux” pour ceux qui dorment le jour et volent la nuit ou les “petits gris”.

zéphyrin

” jeunes” aussi…qui suit souvent une bande de..
normalement un nombre de personnes non identifiées qui commet des actes répréhensibles .
ce terme finira par être condamnable car malgré toutes les précautions journalistiques , tout le monde en comprend le sens.
le terme “rixe” qui relate une bagarre entre une bande et un individu est très bien compris également.

bernard

Grâce à l’humour M. Rayski dépeint une évolution pas très drôle…Jadis tous ces ritals, polaks, espinguoins, moldovalaques, russkofs, chinetoques et youpins faisaient la France en bien et mal mais ils devenaient français comme ce russe d’origine, ancien combattant décoré, amputé d’un bras devenu ambassadeur de France…et ce chinois amoureux de notre langue devenu Académicien…etc..sans compter les légionnaires combattant avec honneur et héroïsme pour la France.

zéphyrin

concis et au top bernard.

Joël

En France, déjà traiter un arabe d’arabe est puni par la loi.

senechal

Ne dit-on pas du travail d’Arabe?.

ricco delestaque

l’expression est fausse, il n’y a pas de travail d’arabe, un arabe ne travaille pas, il vit d’allocations multiples attribuées à ses multiples épouses, des ” mamans isolées ” il deale, passe son temps dans des cafés à jouer.

Ça, c’est en France. Quoique pas tous cependant. Dans leurs pays, ils travaillent… et c’est à refaire

SLOBODA

@ senechal
Alors là, vous soulever un gros problème très intéressant…

Franquie

Désolé, dans la région niçoise, le terme rastaquouère ne désigne pas un exotique ou un étranger, mais plutôt un arriviste qui cire les pompes des riches et des aristocrates pour s’incruster parmi eux.

Marcel Proute

Selon une enquête, un Français sur cinq ne prend pas de douche quotidienne et se contente de se laver tous les deux jours. L symbole des Français à l’étranger : un putois bien dodu . Tout le monde connait cette savoureuse blague: Si tu veux cacher un trésor à un Français, tu le planques sous une savonnette ! On est chez nous quand même !

Olivia

Qu’insinuez-vous ? Mais, après tout, puisque tout citoyen du monde peut être naturalisé “Français” votre blague concerne t’elle réellement les Français de souche ?
Le temps où l’eau courante n’arrivait pas dans tous les foyers est révolu depuis longtemps.

HARGOTT

C’est con, ce que vous dites. A peine croyable!

Marcel Proute

Tout est dans à peine !

Jonathan Zaroff

Merci de relayer le “french bashing” traditionnel des anglo-saxons. C’est original. C’est intelligent. Très intelligent.
Juste un mot à vous dire, petit monsieur (n’ayant pas davantage de temps à vous consacrer, vous n’en valez pas la peine) : vous êtes receveur de cette propagande, donc elle vous va bien.

CPB33

Il faut bien économiser l’eau aussi

patphil

en tout cas je m’honore d’être populiste, gaulois réfractaire etc.
en société, quand le sujet politique est engagé, le fait de le dire suspend tout, comme par magie. essayez vous verrez

finance

Puisqu’on parle des rastaquouères , je viens de voir une chose étonnante : à l’instant sur Arte “Hommage aux grandes divas orientales” . Un concert de musique rastaquouère “une célébration de la grande chanson arabe au féminin” . Alors là, je reste bouche bé. Maria Callas doit se retourner dans sa tombe . Si vous pouvez regarder au moins quelques secondes en replay , je vous laisse juger par vous-mêmes . Pour ma part je reste avec Vivaldi ou Mozart mais je me demande à quel moment les traîtres vendus de l’Occident , vont nous sortir que les rastaquouères ont inventé la fusée Ariane ou le fil à couper le beurre .

Jill

Entendre parler arabe, c’est déjà pénible ;mais chanter, cela relève du supplice.

Boadicea

Et pourtant être un métèque c’était ne pas être un citoyen d’Athènes. Nous sommes donc tous des métèques à moins d’être nés dans cette merveilleuse ville grecque.

Olivia

Vous connaissez la chanson : “Avec ma gueule de Météque, de juif errant, de pâtre Grec…”… chantée par un Grec – mais qui dénonçait, de manière sous-jacente, un certain rejet…

Boadicea

Olivia je me fous complètement de l’interprétation erronée donnée à ce mot car je suis une métèque et fière de l’être dans le sens littéral et non dévoyé par des cons.

Olivia

Le chanteur c’était Moustaki. Georges Moustaki.

Jonathan Zaroff

Toi, tu es un métèque, ça oui !

finance

Boadicea, je ne sais pas si vous connaissez Athèhes mais hormis son histoire et les vieux vestiges je ne trouve pas cette ville très belle en soi et surtout très bruyante , ou jamais le flot de voitures ne s’arrête . Pour ma part j’aurais préféré être né à Florence .

Boadicea

Pauvre zaroff qui n’arrive pas à comprendre le sens de quelques lignes et finance pas plus. Athènes fût le centre du monde ancien dont notre civilisation et ses racines linguistiques sont enracinées dans notre quotidien…. Mais à quoi bon continuer avec ce genre de métèques actuels !

BERNARD

..Lola Rastaquouère, Rasta..
A force d’éliminer du dico de plus en plus de mots, je propose que l’académie arabe édite un dictionnaire des mots français politiquement, socialement et ethniquement corrects.. en gros ça devrait faire 2000 mots. On demandera à micron de participer à cette noble tâche.

Joël

Je propose “suce-CAF” parce que suce-pet est déjà pris par les politiques.

crouillebois

Vraiment excellent !

grr

ils ont quand même inventé le terme “intersectionnel”, “sororité”, et autres conneries du style … grand remplacement du vocabulaire aussi, donc.

Boadicea

Le mot sororité a toujours existé mais rarement employé.

meulien

mon pere,pied noir,lorsqu;il a debarque a marseille,en 1944,avec l’armee d’afrique ,a ete interpelle ipar son paratre(napolitain d’origine)qui lui a demande ce qu’il venait faire avec son armee “de meteques!”

joseph d arimathie

se gausser de ces suedois et en particulier de ce lotfi ben khelifa , c est faire preuve de SCANDINAVOPHOBIE …. AH AH trop drole ; les cocos et socialos ne goutent plus a la joie du vivre ensembles en s enrichissant mutuellement de leurs differences ? bizarre . comme c est bizarre ….

Lire Aussi