Pfizer : l’ARS Bretagne interdit aux soignants d’informer les vaccinés

Dans Le Télégramme de Brest du jeudi 26 août, un article intitulé Polémique au centre de vaccination de Quimper avec en chapô : « Une fiche d’information sur le vaccin Pfizer, distribuée au centre de vaccination de Quimper par l’équipe soignante, fait grincer des dents. L’ARS Bretagne a fait retirer le document ».

Les médecins quimpérois, en vrais professionnels, et pas en vaccinolâtres comme on en voit dans tous les vaccinodromes créés par Véran (l’homme qui se prépare à nous imposer le passe sanitaire ad vitam æternam), ont édité une fiche d’information du patient remise aux candidats aux piquouzes Pfizer.

AMM conditionnelle du vaccin, phase 3 de l’essai toujours en cours, vaccin qui n’empêche pas les vaccinés d’être porteurs du virus et de contaminer autour d’eux, durée de l’immunité inconnue, pas de protection contre les variants, recommandation de ne pas mélanger les vaccins chez la même personne, aucune étude sur l’innocuité de la potion, effets secondaires à court terme, impossibilité de connaître les effets à moyen et long terme, invitation à déclarer tous les effets secondaires à son médecin traitant, voici les points de la fiche à signer avant d’accepter l’injection.

Évidemment tous les médecins collabos du gouvernement – et ils sont nombreux – sont aussitôt partis sur le sentier de la guerre.

Un certain Michaël Rochoy – peut-être généraliste outrelois anti-Raoult, peut-être chercheur en épidémiologie (et visiblement pas près d’être un trouveur) déclare : « Mettre que le vaccin a bénéficié d’une autorisation de mise sur le marché conditionnelle en gras, et qu’il est déployé dans sa phase 3 d’essai clinique, sans en préciser les raisons ou mettre plus d’informations, ça donne l’impression que nous sommes des cobayes. »

https://rochoy.fr/michael/tag/pidmiologie/

Sauf que la fiche ne dit que la stricte vérité : AMM conditionnelle, déploiement en phase 3 d’essai : tous les vaccinés sont des cobayes.

Bien sûr, Michaël Rochoy nie qu’il puisse y avoir des effets secondaires à moyen et long terme, pense que l’on peut, parce que la Haute Autorité de Santé l’a recommandé, mélanger les doses. Un tiers d’AstraZeneca, un tiers de Moderna, un tiers de Pfizer, un excellent cocktail pour vite se retrouver en boîte ! Mais est-ce qu’un jour ou l’autre, tout le monde atteindra sa dose ? Allez une petite Janssen pour la route !

Selon Le Télégramme, les candidats quimpérois à la piquouze se plaindraient d’être pour une fois réellement informés des risques. Parce que, vous comprenez, ils sont obligés de signer un document avec lequel ils ne sont pas d’accord. Pour eux, le vaccin comme le sirop Typhon c’est “l’universelle panacée héhé !” (je sais : pléonasme).

Le ministère de la Santé, balayant la volonté des médecins quimpérois qui s’appuient sur la loi Kouchner de 2002 pour que le futur vacciné ait « un consentement libre et éclairé des actes et traitements qui lui sont proposés » prétend qu’il suffit de fournir les informations oralement.

Et c’est ce que font les médecins des centres de vaccination quand ils n’insultent pas les citoyens qui émettent des doutes sur le vaccin. Une amie infirmière me dit que le médecin à la retraite qui l’a reçue au vaccinodrome lui a lancé du haut de son arrogance qu’avec lui elle aurait été foutue dehors de son établissement depuis longtemps. Quand elle a essayé de parler des différents points mis en avant par les médecins de Quimper, il a tout balayé comme bobards. Ce charmant monsieur serait pour tous les empêcher d’exercer.

L’Agence Nationale de Santé (ARS) Bretagne a tout de suite demandé au centre de vaccination de Quimper de retirer la fiche. Raison : « A ce jour, la fiche de renseignements médicaux doit effectivement être émargée dans le cadre de la vaccination. Tout autre document à titre informatif peut être distribué par les centres de vaccination breton, mais ne nécessite pas de signature. » L’ARS ajoute : « seules les informations officielles doivent être communiquées », en clair seuls les mensonges de Véran ont le droit d’être diffusés.

Pour l’ARS, une telle fiche d’information incite le patient venu se faire vacciner à faire demi-tour.

« Une pandémie où seul le vacciné doit subir et assumer la responsabilité d’un vaccin qu’on lui administre lors d’une prise d’otage sanitaire, le scénario du pire se déroule sous nos yeux ! », écrit très justement Nicolas Dupont-Aignan.

Les médecins quimpérois ne désarment pas. Ils veulent remettre en place leur fiche.

Lorsque les dégâts que la vaccination entraîne – et ils ne manquent pas – commenceront à s’imposer dans le public, qui sera responsable ?

Les fervents de la seringue ?

Certes Véran, dans un courrier au Conseil national de l’Ordre a indiqué que les professionnels de santé ne seraient pas tenus pour responsables en cas de dommages, que ce serait l’État qui paierait « au titre de la solidarité nationale ».

Mais l’État, ce n’est pas un peu nous ?

À ceux qui le peuvent : éditez la fiche des médecins quimpérois et la distribuez-la à l’entrée des vaccinodromes.

Une œuvre de santé publique.

Marcus Graven

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur

https://marcus.tvs24.ru

 

image_pdf
0
0

35 Commentaires

  1. LE paSS « SANITAIRE » EST ILLEGAL. SOLUTIONS CONCRETES POUR ABOLIR ET REFUSER LEGALEMENT CETTE ABOMINATION:

    1/ Guide juridique pour la liberté vaccinale. Version 1.0 (6 août 2021) LNPLV – CC BY 4.0
    https://www.infovaccin.fr/csx/scripts/downloader2.php?filename=T004/fichier/b7/65/mqo5rs2ybu0p&mime=application/pdf&originalname=GUIDE_JURIDIQUE_pour_la_LIBERTE_VACCINALE.V1.0.pdf

    2/ KIT DE SURVIE pour les SOIGNANT(E)S (et autres professions)
    https://reinfocovid.fr/wp-content/uploads/2021/08/KIT-DE-SURVIE-SOIGNANTS-et-AUTRES-PROFESSIONS-VISEES-au-13-aout-2021.pdf

    3/ Naissance du Syndicat Liberté Santé
    https://reinfocovid.fr/nouvelle-naissance-du-syndicat-liberte-sante

  2. Je suis toujours très étonnée, je le redis chaque fois que possible..une chose que « TOUS » les médecins doivent savoir, sauf si leur diplôme sort d’un paquet de lessive..
    « On ne doit JAMAIS vacciner durant une épidémie ou une pandémie, car cela est facteur de la production de « VARIANTS »..
    Un truc qu’on apprend en première année de médecine, et en école d’infirmières..

  3. Une chose est sûre : Macron a une équipe très puissante à ses côtés !
    Comment peut il résister aux manettes , en bridant le peuple , sans morfler ????
    Il y a un commandement très puissant derrière tout cela !
    Il n’y a plus aucun doute !

    • Je ne me souviens plus de qui a dit : « Les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent » ! 67 millions de français qui ont obtempèrer aux décisions arbitraires de quelques pseudos dirigeants, ça leur a laissé de la marge pour manœuvrer à couler la France et les français ! Certes le réveil arrive, mais il risque d’être brutal !

    • Oui, les francais le nomment meme avec les pancartes « QUI ? »,
      on le connait tous l’ennemi qu’on ne peut nommer…

  4. Les heures les plus sombres de notre Histoire sont à venir

    Le gouvernement français rétablit la délation qui nous rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire
    Grâce aux avancées technologiques, il n’est plus besoin de se déranger dans « les Brigades de Gendarmerie » ou les « Commissariats de Police ». Faites cela depuis votre ordinateur ou même votre téléphone mobile. Dorénavant :

    deux clics suffisent !

    https://by-jipp.blogspot.com/2021/08/les-heures-les-plus-sombres-de-notre.html

  5. une substance expérimentale aussi inutile que dangereuse qui sort d’un labo multi condamné aux USA et ailleurs pour pratiques douteuses, corruption active et versements de commissions occultes, falsification de données etc.. et des médecins assez corrompus pour recommander, voire exiger, ce poison au lieu de traiter les patients avec les traitements existants : on est vraiment entré dans le monde orwelien – RESISTONS et dénonçons sans cesse une telle injection

  6. La seule manière de s’en sortir est encore de refuser la piqûre de la MORT !!!
    Les criminels seront bientôt démasqués … Il faut se débarrasser de macron le fossoyeur et sa bande de tueurs; ils deviennent nerveux et dangereux.
    Hier, ils ont fait gazé de pacifiques manifestants à Marseille, par les putes à macron (CRS)
    Vive la FRANCE libérée !!!

  7. Il faut arrêter de d’écrire « passe sanitaire » mais indiquer « pass totalitaire ».

    • Ces mêmes RT France qui viennent de se faire brider par les maîtres du micron !?
      Maintenant c’est Instagram ou Twitter pour commenter , ou s’abonner ?
      On sent la puissance des maitres du poudré !
      Édifiant ?!!!!!!
      Et dans le monde entier !?

  8. Je n’ai signé aucune décharge ni rien du tout. Cette histoire de decharge est inventée. Ce papier est surtout une manœuvre pour dissuader les gens de se vacciner

      • Ca sera dur car j’ai aucun papier du coup mdr. Mais le mieux, tu prends rv dans un centre de vaccination tenu par des pompiers par exemple, et tu fais le processus. Bon évidemment tu te fais pas vacciner, tu feins une crise d’angoisse quand tu attends pour le vaccin et tu repars, mais tu verras que tu ne signes aucune décharge 🙂

  9. L’ARS Bretagne est de fait dans L’ILLÉGALTÉ la plus totale!

  10. on vaccine bien le bétail, et on ne lui demande pas son avis…….avec tout ce qui est prouvé comme mises en garde, celui qui va se faire vacciner, tant pis pour lui……

  11. un généraliste (à Outreau en plus) qui donne des conseils et vu sa tronche je ne lui donnerait pas mes petits enfants à garder!!!

  12. Merci de l’information . Savez-vous où je peux trouver cette lettre en pdf? J’ai envie de l’imprimer

  13. pour lutter contre cette ignominie , les manifs ne servent a rien ! ce qui compte , c est le BOYCOTT et la GREVE GENERALE .

    • exact , en cas de guerre c’est la disette et le désordre total et pourtant nous continuons a vivre . Hors nous ne sommes pas en guerre , nous pourrions bloquer le pays pour obliger les salopards a PLIER .Sachons ce que nous voulons soit la souveraineté de nos VIES ou conserver notre petit confort bourgeois .

    • Depuis quand faut-il qu’un administratif explique à un médecin comment il doit soigner ?

    • Même pas sûr que le directeur de cette ARS soit un fonctionnaire de l’État (ministère de la Santé) vu que 50 % des agents de ces agences sont des salariés.
      Et que va-t-il faire si le responsable de ce centre de vaccination refuse de retirer cette affiche ?
      Appeler le préfet ?
      Et le préfet ordonnera aux services de police de saisir le document qui n’a pas reçu l’agrément du ministère de la Santé ?
      A peine retirée par la police, ils en remettent une autre, fixée au mur avec une colle de fou.

    • je l’ai vu au chu de Créteil!! un administratif engueullant un medecin orthopédiste en disant :je ne permettrait pas ça , il était question de la prescription d’une prothèse. c’etait en 2015

  14. L’argument de la gratuité est censé déclencher un réflexe pavlovien d’acquiescement au vaccin. L’immonde mari du ministre Wargon en use.

    • Combien de retenue sur salaire pour la sécurité sociale chaque mois , moi je n’appelle pas ca de la gratuité .

Les commentaires sont fermés.