1

Philippe Clair est mort, mais Jean Castex est toujours vivant…

Philippe Clair est mort.

C’était le cinéma populaire d’avant la France engauchie, bon enfant, avec des gags parfois lourdingues ou loufoques. Son film le plus délirant est « Le Führer en folie ». Ce n’était pas prétentieux, donneur de leçons, ça avait juste l’objectif de divertir les spectateurs. C’était une autre époque !

Il avait des idées de films encore récemment, même s’il savait qu’il ne pourrait jamais les tourner. Le milieu du cinéma l’a quand même laissé tomber dans les années 80.

Surtout, il a dû se rendre compte qu’en matière de gagman, il était dépassé. Même avec son imagination la plus fertile il n’aurait pas osé imaginer les exploits de la fine équipe politico-merdiatique actuelle. Il aurait dit, non ça ne marchera pas, c’est pas crédible, au panier.

Faut avouer, ils sont trop forts. Et plus ils ne s’arrêtent pas, c’est un gag par jour. Va savoir, ils sont peut-être dopés.

À ce propos, je sais, je vais diverger, encore que, à Hollywood il aurait ses chance. Le ministre de la Justice de Trump a déclaré : « Oui il y a de la fraude mais ça ne change pas le résultat »… Vous voyez la loyauté du mec au passage…

L’assertion est fabuleuse, si on suit ce principe, la triche est admise. Lance Amstrong a gagné, oui il était dopé mais il aurait gagné quand même, certes ! Idem pour OM/VA, oui ils ont acheté des joueurs mais ils auraient gagné quand même…

Voilà déjà une blague en entrée.

Je vais prendre quelques exemples de ces derniers jours, sinon, si on prend rien que la covid depuis le début, c’est le catalogue de La Redoute.

Il y en a un qui s’est distingué dans la clownerie, c’est Patrick Stefanini, le mec qui a une tronche à tourner dans  « Zombie, le Retour des morts vivants ». Le haut fonctionnaire dans toute sa splendeur, le gars tu l’invites à un anniversaire et à la fin tu te dis la soirée d’enterrement s’est bien passée.

Ça été un bon chiraquien, un juppéiste, un filloniste, après il l’a un peu lâché courageusement. Il a participé à la politique de ces trente dernières années. L’immigration, le rapprochement familial, le rejet des idées nauséabondes de Jean-Marie Le Pen, il en était.

Et aujourd’hui, sans vergogne, avec sa tête de Salomon du 20 heures, il est invité partout pour vendre un bouquin où il t’explique que l’immigration c’est un désastre, que les chiffres sont inférieurs à la réalité, qu’en fait la France n’a jamais eu vraiment besoin d’immigrés. Il est dans le registre Buster Keaton. Dans le rôle de l’enculé mondain, il n’est pas mauvais aussi.

Ensuite nous avons eu l’épisode article 24 de Dardmanain. Là t’es dans le circuit, comment te foutre dans la merde comme un con que t’es.

Au départ c’était censé défendre les policiers. Le texte a été rédigé à la va-vite pour complaire aux syndicats corrompus. Résultat, ça été une foirade, du coup c’est un recul de première au plus grand bénéfice des gauchistes. Mieux que ça, tu peux pas faire. C’est un remake de « Police Academy » ?

Alors que ce texte était inutile, le Code pénal prévoit déjà les sanctions pour ceux qui diffusent des menaces, des renseignements personnels. Il suffit juste d’appliquer la loi existante, comme souvent. Non, le principe, c’est il y a un problème, on fait une nouvelle loi ; à l’arrivée c’est une mélasse, plus personne n’y comprend rien.

Au passage, c’est pour les gauchistes, dans l’espace public, tu as tout loisir de filmer, de photographier. Après c’est la diffusion publique des images, là tu te retrouves face au droit à l’image.

Fallait peut-être juste améliorer cet aspect pour les policiers, c’était pas la peine de donner un bâton pour se faire battre.

C’est même plus de l’amateurisme à ce stade, c’est au-delà !

Comme c’est un gag à plusieurs étages, Narcissius Macronus s’est plaint d’avoir été mis dans la merde. Oh le pauvre gamin, l’ado attardé ! Il oublie que le texte est passé en Conseil des ministres et à ce moment-là, il n’a pas fait d’objections.

À titre perso, je vous donne mon avis : le texte de loi globalement est nul, dangereux et totalement inepte. Comme d’hab’, Marine Le Pen avec son intelligence, son instinct politique légendaire a voté pour.

C’est une bonne comique, mais pour un second rôle.

Maintenant nous arrivons au meilleur d’entre eux, Caltex, lui c’est une pointure, c’est le Maradona de la politique. On peut dire que Narcissius ne s’est pas trompé dans son choix à ce niveau.

En fait ils font un bon duo, un classique du music-hall. Ça a commencé avec les messes, entre nous à quel titre un gouvernement se mêle-t-il de l’organisation des cultes… 30 paroissiens par messe, il a dit ! Pour une fois un peu courageux certains évêques ont contesté. Forcément au Conseil d’État il s’est fait ramasser ;  eh oui ! dans les commerces une personne/8m2 et les églises c’est un forfait, ça ne pouvait pas passer. Du coup il a rectifié le tir, ce sera, si j’ai bien bien compris, avec eux c’est très mouvant…  ils auront droit à 1/6m2. Oui mais alors les commerçants pourront rétorquer, pourquoi eux ont droit à 6 et nous 8 ? Le feuilleton peut durer !

L’apothéose, c’est quand même le ski, là on atteint les sommets. Pour enlever toute ambiguïté, je déteste ça, la neige, le ski, c’est pas pour moi, c’est un truc pour blaireaux.

Les duettistes ont décidé que vous pouvez aller respirer l’air pur en montagne, avec le masque…

Et pour faire du ski faudra y aller à pied. En plus les stations, pas de restos, rien, tu vois l’ambiance.

Qui va aller dans ce contexte dans des stations à la con qui ne sont pour la plupart que des Sarcelles-en-Alpes, tu vois le décor flambloyant ! Soyons sérieux. Pour l’anecdote, je connais l’Autriche, il m’arrive d’y aller en été, on ne joue pas dans la même division côté stations alpestres !

Dans le grandiose, Miss Bornasse, autre grand second rôle, a dit aux professionnels, embauchez des saisonniers, OK, ils auront pas de boulot mais vous pourrez les foutre en chômage partiel, c’est l’État qui paie. À ce niveau, tu penses que c’est de la science-fiction, non c’est sérieux.

Narcissius a voulu imposer cette idée géniale à ses homologues européens, pas de bol, en gros les Autrichiens lui ont dit d’aller se faire foutre, quant aux Helvètes, même s’ils sont cons parfois, ils ne sont pas dans la zéropa.

Et là où nous atteignons le sommet de la génialité, les duettistes ont décidé que dorénavant et a fortiori tu pourras pas aller en Suisse faire du ski. Outre que ceci concerne quelques personnes, il y a un souci géographique : l’Autriche, autre nation concernée, n’est pas frontalière avec la Francarabia et tu peux aller dans ces deux pays via Merkeland ou l’Italie.

Vous êtes d’accord, c’est de la haute fantaisie, de la fantasmagorie.

Attention, Caltex a trouvé la solution :

https://twitter.com/i/status/1334041789297254401

Outre la bêtise juridique, j’ai compris, voir la loi de Dardmanain et les Véraneries sur la covid qu’ils ont des juristes de pacotille, il va interdire d’aller en Suisse ? Il va faire quoi avec les frontaliers ? Et si moi je veux y aller pour acheter des montres fabriquées en Chine mais Swiss Made, ils vont me mettre en quarantaine ? Cela sera la première fois qu’un pays met un tel système en place pour des gens qui veulent en partir. De fait ils rétablissent les frontières mais pour les Français, pendant ce temps c’est porte ouverte pour les clandos.

Nous sommes dans le surréalisme, dans le summum de la jobardise.

Un tel scénario de film n’aurait jamais aucune chance d’être retenu, pourtant c’est la réalité, voilà pourquoi Philippe Clair est dépassé.

Pour finir la série de clowneries, voici la magnifique conclusion de Marc Olivier Foc-Giel

https://twitter.com/FogielMarcO/status/1333737261637251072

À ce stade tu te demandes si t’es dans le réel, ou un monde parallèle.

Paul Le Poulpe