Philippe de Villiers dénonce l’apartheid vaccinal!

«Mon message est sans ambiguïté : j’invite toutes ces personnes âgées et fragiles qui ne le seraient pas déjà à se faire vacciner, y compris avec une troisième dose, afin qu’elles réduisent les chances de faire des formes graves de la maladie et d’engorger notre système hospitalier.«

Dans une tribune publiée  dans L’Opinion Eric Zemmour a clarifié sa position quant à la politique « sanitaire » de Macron.  Vacciné lui même, il croit aux vertus de ces technologies pour bétail,  qui ne marchent même pas après la troisième dose…  et qui ont de redoutables effets secondaires, sans parler de qui pourra advenir dans le futur… Il ne dénonce pas la mafia Big Pharma, ses dérives gravissimes et ses sbires… pas davantage la société atrocement liberticide ainsi instaurée et les outils numériques en place et à venir, tel l’ignoble portefeuille digital et la société totalitaire que nous prépare l’UE…  Déjà lors de son voyage en Alsace, il avait évoqué les « nouveaux traitements », sans parler de ceux existant…

Il a le mérite d’être enfin très clair et de permettre à ceux qui sont révoltés par ces mesures ignobles de ne pas voter pour lui malgré ses nombreuses qualités.

Plus courageux ou plus lucide, invité d’Europe1, Philippe de Villiers a évoqué la vaccination, comparant le passe sanitaire, sous peu vaccinal, à l’apartheid: «Je dis : liberté vaccinale. Je pense qu’il y a des publics très anciens ou avec des comorbidités qui ont intérêt à utiliser le vaccin. Mais la liberté vaccinale doit être première. Je suis hostile à la vaccination des enfants et je suis hostile au pass sanitaire parce que le pass sanitaire, c’est de l’apartheid. Il y a deux catégories de citoyens.» «Quand vous désignez dans une société un bouc-émissaire, ça s’appelle comment? On explique que c’est à cause des non-vaccinés qu’on se trouve dans cette situation. C’est scandaleux, c’est un mensonge».

«Quand vous choisissez de gouverner par la peur, dans l’histoire ça a toujours été comme ça, quand vous faites peur à un peuple, il obéit. Il ne pense plus, il ne pense plus qu’à sa santé. Mettre cette peur au-dessus de tout permet de le tenir au calme. C’est une aubaine pour Macron, en pleine campagne présidentielle, ça permet de ne plus faire de meetings, ça ne permet plus aux candidats d’aller sur le terrain. Ça change la donne, mais ça va se retourner contre lui».

Philippe de Villiers nous avait avisé de tout.

Le passe dit sanitaire n’est qu’une étape d’une feuille de route écrite depuis des années. Il s’agit d’un plan mortifère d’asservissement mondial des peuples au  profit d’une élite mondialisée, dont les politiques français et les GAFAM se réjouissent.

Décideurs et scientifiques savaient depuis longtemps qu’un jour ou l’autre, sur une planète sans frontières de cinq milliards d’individus, adviendrait une pandémie.

Le 12 septembre 2019, à l’initiative de la Commission de Bruxelles et des chefs d’État européens, lors d’un sommet avec l’OMS se décida un passeport vaccinal obligatoire.

Le 19 décembre, Le Monde publiait un article expliquant que le Kenya et le Malawi étaient des zones tests pour un carnet de vaccination injecté sous la peau, encapsulé dans des nanoparticules.

Le 18 octobre 2019, à New York, Big Data, Big Finance, Big Pharma ont procédé à un exercice de simulation d’une pandémie de coronavirus dans des ports brésiliens, engendrant 45 millions de décès.

Le  2 juin 2020, le président du Forum de Davos, celui qui avait adoubé Macron en 2016, Klauss  Schwab, publiait Covid-19 La grande réinitialisation du monde, ouvrage dans lequel il considérait que cette épidémie était une chance, représentant une fenêtre d’opportunités…

À l’été 2020, Elon Musk, le milliardaire américain à l’origine de Tesla et de Space X, a vanté les avancées d’un projet sur les implants cérébraux, piloté par sa Start up Neuralink, innovation expérimentée sur des cochons.

Le 19 décembre suivant, Ouest France expliquait que le Chili allait modifier sa Constitution afin d’empêcher que les cerveaux de ses concitoyens puissent être hackés ou manipulés. Le gouvernement s’opposait vivement aux implants cérébraux,  permettant aux géants du numérique et aux politiques de lire dans les ondes cérébrales, pour mieux installer leur surveillance marchande.

Toutes ces informations sont sourcées dans l’ouvrage de Philippe de Villiers, Le jour d’après.

Depuis le printemps dernier et la sortie de ce livre, il a multiplié les alertes , appelant à la «résistance», persuadé que la France a basculé «dans un régime totalitaire»,  et contre les  «trois grands remplacements» qui mettraient la France «en danger de mort» : «Un remplacement de la population par une autre population, […] un remplacement de notre civilisation par une autre civilisation […] et un grand remplacement de nos repères de vie, d’une société millénaire par une autre société hygiéniste, eugéniste, transhumaniste».

L’on ne peut que déplorer que le valeureux Philippe de Villiers ne soit pas candidat tant nous aurions besoin d’un homme tel que lui pour sauver et protéger les Français.

Mitrophane Crapoussin

image_pdfimage_print
16
2

19 Commentaires

  1. Papy de Villiers (je peux me permettre, nous n’avons que quelques jours d’écart) n’était pas en forme ce matin. Pour une fois, au hasard, que j’écoutais le 1/4 d’heure Mabrouck.
    Il bafouillait, cherchait ses mots, se laissait bouffer par la tunisienne qui ne le laissait pas finir une phrase. Le même comportement qu’avec Zemmour au Grand Rendez-Vous Europe1/Cnews.
    Tu as vieilli de Villiers, je ne sais pas si tu es une bonne prise pour le candidat que tu soutiens.

    T’inquiète Phiphi, je vieillis en même temps que toi, sauf que je ne passe ni à la radio ni à la télé…
    Je me contentais à une époque de tracter, de coller la nuit dans les ZUP à crouilles ou dans les cambrousses à bergers allemands, etc… Chacun son rôle.

    • Heureusement que vous ne passez ni à la radio ni à la télé ! car vous n’avez rien à dire !si ce n’est,critiquer !
      vous le dites vous même, vous n’étiez bon qu’à coller les affiches !
      Ph de Villiers, bien sûr que c’est un excellent soutien, les gens bien se reconnaissent.

      • Hera,
        je suis ton seul problème en ce moment ?
        Dans ce cas tu es bien mal informé sur l’actualité….

        Tu n’es bon qu’à suivre comme un mouton.

        • Hera,
          heureusement qu’il y a des « gens de rien », des « sans dents » pour coller les affiches de ces grands seigneurs tous aussi menteurs les uns que les autres une fois en place !

          Au fait, c’est quoi la carrière politique de de Villiers ? Que peut-il apporter à un candidat en 2021 ??? Les sandwiches ?

  2. ce que je retiens de philippe de villiers, c’est cette info : mme ven der layen a réservé 4 milliards de doses de vaccin, soit dix des de rappels pour chaque européen !

  3. C’est bien ce que je dis, tout ça n’est qu’une gigantesque arnaque au fric et au transgénique. Cette jounaleux est extrêmement pénible à lui couper tout le temps la parole. Elle lui répond que les gens ont encore le choix. Mais quel choix et pour qui ? De moins en moins de personne surtout s’ils veulent garder leur travail. Ensuite les soignants sont à bout, A QUI LA FAUTE lorsque depuis Sarko, H. et Macron force 10 il n’y a plus QUE 40 % du corps médical. Alors que nous sommes sous une crise de covid MACRON CONTINU A FERMER DES LITS ET DES SERVICES, ça n’est pas CRIMINEL de faire une telle chose ? Comment trouver bizarre après ça que tout ceux qui composent le corps médical soient sur les genoux ?

  4. Bravo Philippe !!
    Nous serons nombreux à voter pour Z…
    Z ou les chaos, deux sortes de chaos…le chaos violant ou bien le chaos du pourrissement organisé !!!

  5. « L’on ne peut que déplorer que le valeureux Philippe de Villiers ne soit pas candidat tant nous aurions besoin d’un homme tel que lui pour sauver et protéger les Français. »
    Je suis d’accord avec vous, il est le mieux placé pour diriger la France !

  6. La tunisienne , je ne la regarde jamais . Aussi chiante que la mauvaise herbe , toujours couper pour embrouiller l’invité. Bravo à Philippe de Villiers qui dit la vérité , comme d’habitude . C’est un excellent soutien pour E. Zemmour car il a de l’expérience en politique et il sait ce qui se trame derrière le rideau. Cette pauvre journaleuse fait feinte de ne pas comprendre les choses . Elle ferait mieux de se mettre aux fournaux à la queue des casseroles et faire du couscous .

    • La tunisienne comme vous l’appelez est une des meilleure journaliste actuellement et la réduire à ses origines ne vous grandit pas. Essayez de la critiquer sur son travail ou éventuellement sur sa famille de bourgeoise tunisienne éduquée et amie de Habib Bourguiba un grand homme d’état Tunisien anti islamiste et anti voile islamique.
      « Sonia Mabrouk a grandi dans un milieu politique. En effet, la journaliste a connu, depuis son jeune âge, des personnalités politiques qui se rendaient souvent à son domicile familial. Parmi eux, l’ancien président tunisien Habib Bourguiba. Sachant que le grand-père de Sonia Mabrouk, soit Mongi Mabrouk était, à l’époque, ministre du Commerce.« 

      • Monsieur Brazon :avoir des ancêtres ou des parents illustres et de bonne famille ne donne pas forcément des « lettres de noblesse » à la descendance si ce n’est que par son propre travail et son comportement vis à vis de la société. Moi, je fais un constat en regardant cette vidéo qui ne grandit pas cette journaliste car ,d’une part , il est fort impoli de couper sans arrêt la parole d’ un interlocuteur et d’autre part ce n’est pas son avis à elle qui nous interesse mais l’avis de son invité. Ces stratégies « fascisantes » à la Bourdin, à la Malherbe etc. , ne sont ni élégantes , ni lucratives , ni démocratiques et dénotent de la mauvaise foi du journaliste qui agit sur ordres pour destabiliser son interlocuteur . Sonia Mabrouk devrait faire un stage chez Christine Kelly pour apprendre ce qu’est un vrai journaliste : poli, courtois , aimable, qui laisse la parole aux invités et sait mener son interview sans agressivité.

      • Vous avez bien raison. On ne juge les personnes sur ce qu’elles font ou sur ce qu’elles souhaitent faire, mais surtout pas sur des considérations ethniques. C’est une personne suffisamment respectueuse de l’éthique du journalisme et des personnes.

  7. Ce qui me sidère c’est que personne ne semble vouloir prendre en considération se qui se passe dans les pays qui privilégient les traitements en amont à base de produits connus (Protocole Raoult et Ivermectine) plutôt que les pseudo-vaccins expérimentaux;
    Contrôle des frontières et traitements en Amont mais ni vaccination ni confinements (Cameroun, Côte d’Ivoire, certains Etats de l’Inde) et exit le virus chinois
    .Seule explication plausible à cette cécité: rétrocommissions

  8. « Philippe de Villiers nous avait avisé de tout »…

    ok, mais il s’est allié avec zemmour …

    cherchez l’erreur … moi ce sera Marine

    • Cherchez l’erreur : une fois, l’islam n’est pas compatible avec la république et puis une autre fois, l’islam est compatible avec la république.

  9. Finalement, aussi bien Zemmour que De Villiers sont contre le pass sanitaire (fort bien) mais recommandent à ceux qui le souhaitent, et surtout aux plus fragiles, de se faire vacciner pour se protéger. Si donc comme certains l’écrivent ici ce vaccin était si délétère, si mortel, pensez-vous que EZ et PDV diraient ça ? Non bien sûr car ils ne souhaitent pas nuire au peuple, à chacun d’entre nous. Donc cela devrait vous interroger sur ces allégations farfelues de morts soudaines par milliers, sur ces soi-disant graphèmes et j’en passe. Un peu d’introspection ? Non, faut pas rêver..

Les commentaires sont fermés.