Philippe Martel : « M. Médine peut se produire où il veut, sauf au Bataclan »

Publié le 18 septembre 2018 - par - 35 commentaires - 1 518 vues
Share

Crédit : DR

Cela commence à s’agiter, autour du scandale Médine au Bataclan. Un nouveau communiqué, annonçant une conférence de presse ce vendredi, à 15 heures, à Paris, avec Patrick Jardin et les principaux animateurs de l’Appel de Cent patriotes, est parti ce matin. Des journalistes commencent à approcher les organisateurs. Et le journal « L’Incorrect publie une interview fort intéressante de Philippe Martel, ancien secrétaire d’Alain Juppé et de Marine Le  Pen. Ce n’est qu’un début.

Philippe Martel : « M. Médine peut se produire où il veut, sauf au Bataclan. »

Philippe Martel est partisan de l’annulation du concert de Médine au Bataclan en octobre. Il représente le CNRE, duquel sont membres Renaud Camus, Karim Ouchikh ou le général Piquemal. Il a bien voulu répondre à nos questions.

Médine est toujours programmé au Bataclan les 19 et 20 octobre prochains. Quel est votre sentiment ?

 Un sentiment d’horreur et d’incrédulité : le même que celui qu’inspirerait l’annonce d’une soirée choucroute des anciens de la division “Das Reich” et de leur famille à Oradour-sur-Glane.

Considérez-vous que Médine soit un « islamiste » ? Un provocateur comme le sont généralement les rappeurs ?

“Islamiste”, je ne saurais dire, je ne suis pas un spécialiste de son art. Tout son folklore, son accoutrement, son imagerie, ses références, ses amitiés, beaucoup des paroles de ses morceaux relèvent en tout cas de l’islam le plus spectaculaire et conquérant.

 

C’est naturellement le Bataclan qu’il désire, ce qui souligne bien le caractère de provocation du projet, sa teneur hautement emblématique

 

Faut-il interdire le concert au risque d’en faire un martyr ?

Mais nous ne souhaitons nullement interdire le concert ! En ce qui nous concerne M. Médine peut se produire où il veut, sauf au Bataclan. Il a des dizaines, voire des centaines d’autres salles à sa disposition. Mais non, c’est naturellement le Bataclan qu’il désire, ce qui souligne bien le caractère de provocation du projet, sa teneur hautement emblématique — sur ce point nous sommes d’accord, lui et nous. S’il se produit là, et pas ailleurs, c’est une victoire formidable pour le conquérant, qui montrera à ses troupes et à leurs alliés qu’il est capable d’infliger les pires humiliations au peuple conquis, soumis, remplacé, avec le concours sans état d’âme des autorités de collaboration. S’il se produit là, et pas ailleurs, si les Français acceptent sans regimber cette gifle, cette profanation, ce sacrilège délibéré à l’égard des morts, alors ils accepteront tout, et c’en sera définitivement fini d’eux.

 

Lire aussi : Deuxième attentat au Bataclan

 

Dans nos colonnes, le journaliste rock Patrick Eudeline a eu ces mots : « Je n’ai jamais pu supporter Bertrand Cantat, quant à Médine, je vous laisse supposer. Mais tout cela laisse un arrière-goût amer, un mauvais goût dans la bouche. Un goût de censure et d’interdit ». Qu’en pensez-vous ?

Il n’y a aucun rapport entre Medine et Cantat qui a commis un meurtre dans un cadre privé, sans connotation politique. Et cette affaire n’a strictement rien à voir avec la censure et la liberté d’expression. Dieu sait que les espaces ne manquent pas, en France, pour ce genre de son et de paroles, ni le public. Si l’on voulait empêcher Dieudonné de faire un sketch à Treblinka, personne ne songerait à invoquer la liberté d’expression.

 

Si l’on voulait empêcher Dieudonné de faire un sketch à Treblinka, personne ne songerait à invoquer la liberté d’expression

 

Monsieur Jardin, père d’une victime, a demandé l’annulation du spectacle. Pourquoi le rappeur Médine, s’il est sincère dans ses déclarations empathiques pour les victimes du terrorisme, ne s’est-il pas dit que son concert au Bataclan serait immanquablement perçu, à juste titre, comme une provocation, et n’a-t-il pas renoncé de lui-même à se produire sur cette scène ?

Permettez. Le rappeur Médine a organisé son concert au Bataclan parce que cela serait immanquablement perçu comme une provocation. La provocation est d’ailleurs l’essence du rap, elle est l’essence du marketing, mais surtout, surtout, elle est l’essence de la conquête, de la colonisation, de la démoralisation systématique du peuple colonisé. Frantz Fanon est très éloquent sur ce point. Il s’agit toujours, pour le colonisateur, de voir jusqu’où il peut aller trop loin. Et ensuite d’aller un peu plus loin.

 

Lire aussi : Médine, Cantat, la censure et moi

 

Qu’avez-vous prévu pour empêcher ces deux concerts ? Êtes-vous en contact avec des familles de victimes ?

Tout ce qui sera en notre pouvoir dans le respect de la loi. Il ne faut pas que ce sacrilège laïque soit commis : tout sera bon pour l’empêcher. Nous sommes en contact avec Patrick Jardin, le père d’une des victimes du Bataclan, que nous soutenons de toutes nos forces dans son combat. Mais cette affaire ne concerne pas seulement les “familles des victimes”. Ce sont tous les Français et même tous les Européens qu’elle invite à réfléchir sur le destin de leur peuple, de leur patrie et de leur civilisation. À cet égard, elle est une ligne de partage des eaux idéale. On ne peut qu’être avec nous ou contre nous. Il n’y a plus de tergiversations possibles, plus de je serais bien venu mais pas avec celui-ci ou avec celle-là, plus de je suis avec vous de tout cœur mais je ne viendrai pas et je ne veux pas que ça se sache à cause de la troisième phrase de votre troisième paragraphe. Il y a d’un côté un grand refus, de la France humiliée, souillée, bafouée jusque dans sa chair et dans la mémoire de ses morts, et de l’autre il y a une lâche acceptation, un consentement tacite au déshonneur et à l’effacement, un intenable “on verra la prochaine fois”.  Je ne suis pas sûr qu’il y ait de prochaine fois.

Philippe Martel : « M. Médine peut se produire où il veut, sauf au Bataclan. »

Print Friendly, PDF & Email
Share

35 réponses à “Philippe Martel : « M. Médine peut se produire où il veut, sauf au Bataclan »”

  1. Clamp dit :

    Enfin s’il pouvait se produire sur un champ de mines géant avec tout le public qu’il mérite, ce serait détonant !

  2. patphil dit :

    rêvez encore et toujours!
    souvenez vous des prédictions de khrouchtchev dans les années 60 « ce qui est à nous est à nous ce qui est à vous sera à nous! »
    où en est le communisme 60ans après?
    en fait je plains vos descendants qui devront rémigrer…

  3. Vent d'Est, Vent d'Ouest dit :

    Lu dans Vaucluse Matin (Le Dauphiné) – Sud Vaucluse – Édition du 19 septembre 2018 – page 30 et dernière. Patrick Jardin n’est pas seul : le père de Matthieu Giroud assassiné au Bataclan lors de l’attentat du 13 novembre 2015 déclare : « Medine peut chanter ce qu’il veut mais pas au Bataclan ». Ces paroles rejoignent quasiment mot pour mot celles du père de Nathalie.

  4. Jill. dit :

    Oui, Le Bataclan est sanctuarise par le sang de
    Français versé au nom de l’islam. Il n’est pas
    admissible qu’un musulman puisse y cracher
    son venin

  5. victor K. dit :

    Encore un coup de mohamerde, le tueur psychopathe pédophile, zoophile et analphabète ?

    Pas facile d’être un tronc de figuier !

  6. victor K. dit :

    Le rap c’est de la merde pour les dégénérés consanguins !

  7. DUFAITREZ dit :

    Qu’il se produise à la 17° Chambre ! Pour insultes à la France ! Plein de monde !
    Mais elle est réservée à la Droite Patriote !

  8. Le Vieux autodidacte dit :

    La voila la France de demain , mon pauvre momo…si demain nous laissions la France et l’Europe vous en feriez en quelques mois ce que vous avez fait des Pays du Maghreb…un désert…Economique , culturel et social…alors continuer a manger notre soupe et éviter de cracher dans la gamelle !

  9. Boudry dit :

    TARE
    Amusant votre manière d’utiliser la takia./ en inversant l’hypocrisie que vous employez à outrance en la mettant sur le dos d’autrui.Vous êtes trop con pour comprendre que ce rappeur musulman se produisant au Bataclan ,ne e fait que par provocation
    Comme la plupart de vos commentaires par ailleurs;

  10. Tesquieu dit :

    AU MODÉRATEUR DE RL: vous laissez passer ce type de commentaire. Par contre, vous avez censuré tous les commentaires que j’ai publiés hier. On a touché le fond. Qui êtes-vous vraiment? Quel est votre camps? Résultat: RL ne recevra plus un seul euro de ma part.

  11. Tesquieu dit :

    La.censure.existe.sur.Riposte.Laique.
    La.preuve:.les.commentaires.que.j’ai.publiés.hier.sur.ce.site.n’apparaissent.pas.
    Par.contre,.les.commentaires.provocateurs.anti-France,.pro-islam,.etc. sont publiés.
    Conclusion: Riposte.Laïque.ne.recevra.plus.un.centime.de.ma.part.
    Bravo!

  12. Mess dit :

    Pourtant c’est un rappeur engagé!
    Ce ne sont pas les textes de Booba ou Kaaris…

  13. De Profundis Macronibus dit :

    Du simple bon sens…

  14. Rahouia dit :

    Mohamed au lieu de cracher sur le pays qui t’accueille grassement, retourne au bled retrousse les manches, mets-toi au travail et ton pays retrouvera l’abondance qu’il avait du temps de cette « colonisation » si honnis de tous les gens comme toi qui crache mais viennent vite se mettre à l’abri chez le colonisateur !!! Quand je lis certains éditoriaux d’El Watan…Algériens si vous n’aimaient pas votre pays rendez le au Pieds Noirs (au sujet de l’Algérie poubelle à ciel ouvert) !!!!!

  15. Emile ROUX dit :

    Non au regard des éructations anti-France cet individu a vocation à être interdit de territoire

  16. Elliot dit :

    Pauvre Momo…Provocation….provocation ! Le jour approche et tu vas manger ta race….En attendant va niquer ta mère ! Fdp

  17. Hollender dit :

    On se verra le 19 /11 Momo………

  18. Fleur de Lys dit :

    Journal du mardi 18 septembre 2018 chronique pertinente de Christian Combaz sur Médine

    (sur la vidéo à partir de 19.36) https://www.tvlibertes.com/2018/09/18/25817/gouvernement-met-cap-sante-journal-mardi-18-septembre-2018

  19. Pierre Régnier dit :

    Vous avez raison d’évoquer le rap et « la façon de transmettre les messages dans ce milieu ».
    L’ambiguïté et la dissimulation sont cette façon de transmettre. Quand le mépris, la bêtise, l’insulte, la violence et la haine sont trop voyants on change le nom du groupe NIQUE TA MÈRE en NTM, et ça passe très bien, pour les bobos de tous horizons politiques, qui ne ratent jamais une fête fourre-tout de l’Huma.

  20. ANONYME dit :

    Oser programmer un rappeur musulman qui insulte les Français dans une salle parisienne où près de 100 personnes ont été assassinées, torturées, est la plus vile provocation, infamie, insulte aux morts, leurs familles et à la FRANCE entière et des Européens qui subissent journellement des attaques de « voitures folles, couteaux radicalisés », il faut absolument que ce spectacle n’ait pas lieu. Certains qui n’ont pas encore compris qu’on nous fait une guerre sournoise, civile, mais bien réelle.

  21. Colonel de Guerlasse dit :

    On sait à quoi servent les « cellules psychologies », à neutraliser la volonté de résistance et de justice des victimes. Ou sont les familles ?

  22. Joe l'indien dit :

    Je ne peux m’empêcher de penser à la sideration doublée de désespoir qui atteint le cœur des malheureuses femmes violentées par les Co que rants au sabre courbe. Le but recherché est la soumission par sideration. DEBOUTS

  23. Marnie dit :

    Avec des chansons et des provocations aussi laides Médine devrait être poursuivi pour haine et incitation à la haine. Comment peut-on accepter en France des Médine, Houria Bouteldja et autres qui insultent ouvertement notre pays et ses habitants ?

  24. Fleur de Lys dit :

    SUD-ISERE
    François Giroud (père de Mathieu tué au Bataclan) : « Médine peut chanter ce qu’il veut mais pas au Bataclan ! »
    https://www.ledauphine.com/isere-sud/2018/09/18/medine-peut-chanter-ce-qu-il-veut-mais-pas-au-bataclan

  25. ts du foot dit :

    M. Médine peut se produire où il veut, ……… en Afrique.
    Des paroles de haine à notre encontre ne sont pas défendables, désolé !

  26. Spipou dit :

    Je trouve la référence à Frantz Fanon particulièrement pertinente.

    Quant on lit Frantz Fanon, on sent irrémédiablement que ce qu’il dit des noirs au XXème siècle s’applique aux blancs (non musulmans) au XXIème siècle. C’est saisissant !

  27. Dupond dit :

    Soutenez du mieux que vous pouvez les identitaires !!!
    http://www.lyonlemelhor.org/la-traboule/

  28. Viktor Vladimirovich dit :

    Ce sera le TEST et peut être le DETONATEUR ! On pourrait penser que Colomb qui en principe est bien renseigné, quitte le navire avant d’avoir à supporter la responsabilité de cette ténébreuse affaire qui annulation ou pas, risque de très mal se terminer ?

    • Colonel de Guerlasse dit :

      C’est exactement ça, Collomb est un vieux renard marxiste qui a déjà avalé pas mal de couleuvres : Benalla, les magouilles des barbouzes du CNCT, et se trouve confronté à cette sale affaire du Bataclan. Je suis en train d’étudier les scénarios possibles voir http://www.guerredefrance.fr . Vous pouvez contribuer : guerredefrance@protonmail.com

      • Dupond dit :

        Colonel de Guerlasse
        C’est un filou qui imite rebsamen qui sentant la débacle de hollandouille c’est vite rapatrié dans sa mairie de Dijon …..le flouzz il n’y a que le flouzz qui compte pour ces goinfres

    • ANONYME dit :

      Oui, vous avez sûrement raison, d’une part son départ n’est pas une perte mais bon débarras, mais il doit avoir des renseignements précis et ne veut pas porter la responsabilité d’un massacre, sur les lieux du bataclan, courage fuyons.

    • Dupond dit :

      Viktor Vladimirovich
      +10000000000000000000000
      Ils ne sont plus maitres de rien !!! hulot se tire ,dumas se tire , colon se tire d’autres vont suivre ….nos finances ne nous permettent plus d’etre genéreux avec des improductifs et des vandales . Un pays qui condamne les victimes et soutient la vérolerie ne peut prosperer !!! nous allons au clash