Philippe Martinez, le toutou docile et repu du « Grand Capital » !

Publié le 21 novembre 2019 - par - 13 commentaires - 1 629 vues
Share

Le stalino-compatible de la CGT, qui pousse le mimétisme jusqu’à arborer une moustache broussailleuse « idolâtre », n’en manque pas une… C’est même à cela qu’on le reconnaît !

Nous savions qu’il avait vigoureusement appelé à voter Macron (1), ce produit de la Banque Rothschild devenu ministre de Hollande pour détruire l’appareil industriel français (Alstom, Technip, Ford-Bordeaux, Vallourec, Whirlpool-Amiens…), accélérer les délocalisations, maintenir un chômage de masse élevé, déstructurer les services publics (de La Poste à la SNCF en passant par EDF et la vente des barrages…), vendre les fleurons étatiques rentables (FDJ, ATP…), effacer le Code du travail, écraser les salaires, augmenter taxes et impôts… Bref, rien que du très social favorable au monde du travail et aux « travailleurs » comme on disait dans le jargon ancien… !

Nous savions, depuis le 17 novembre dernier, qu’il avait fait allégeance à ce (et à ceux) que notre société française compte de plus anti-laïque, de plus anti-femmes, de plus rétrograde, de plus violent, de plus antidémocratique, de plus aliénant idéologiquement, sociétalement, socialement : l’islam importé dont il a épousé le discours « anti-islamophobe » selon le vœu de feu Khomeiny qui, rappelons-le ici, a fait pendre en Iran, après sa victoire, les communistes et les démocrates qui l’avaient aidé… Ah, que la fréquentation des salafistes saoudiens paraît douce au totalitaire  nostalgique du « goulag » !

Et nous savons aujourd’hui (2) que le stalino-compatible de la CGT ne veut ni l’aide ni même l’approbation de la majorité du peuple travailleur de France dans le combat qu’il prétend mener contre la réforme des retraites initiée par son poulain  Macron… parce que le Rassemblement National et MLP qui le préside, c’est aujourd’hui 50 % du vote ouvrier, 35 % du vote employé et 25 % de la tranche d’âge des 25-64 ans (sources : IFOP et Harris Interactive), c’est-à-dire une large majorité de ceux qui seront impactés par la future réforme, c’est-à-dire ceux qui forment les gros bataillons du « peuple travailleur », c’est-à-dire ceux qui sont de vrais populistes…

« Macron, oui… Mahomet, oui… Marine Le Pen, non » : tel est le nouveau mot d’ordre de l’inepte CGT qui continue à trahir allègrement ceux qu’elle fait mine de défendre !

 Faut-il s’en étonner ?

Quand on sait que ce syndicat, comme tous les syndicats de notre pays, ne réunit que des effectifs squelettiques qui ne peuvent, de fait, que contribuer que très partiellement à ses ressources…

Quand on sait que celles-ci proviennent de l’argent public versé par l’État pour participation au dialogue social…

qu’elles proviennent même de crédits ouverts pour participation à la gestion d’organismes paritaires ou sociaux,

qu’elles proviennent aussi d’une foultitude de subventions apportées par les collectivités locales, départementales, régionales, « amies de la centrale syndicale »…

qu’elles proviennent encore de la collecte (jusqu’en 2017…) du 1 % de la masse salariale des entreprises reversé au logement social par l’intermédiaire de structures du type Gimplos…

qu’elles proviennent également des 32 milliards annuels de la « formation continue » qui alimente des centaines d’officines de formation plus ou moins opaques… (3)

qu’elles proviennent toujours de la gestion des Comités d’entreprise dont le modèle est le CCAS de l’ex-EDF, célèbre pour ses magouilles et autres prébendes…

qu’elles proviennent tortueusement du fonctionnement de certaines mutuelles indirectement pilotées par la centrale syndicale…

on comprend parfaitement où se trouvent le vrai intérêt de ce syndicat et la vraie soupe à laper de son secrétaire général !!!

Ajoutons – et c’est un comble – qu’étant l’un des 89 syndicats européens affiliés à la Confédération européenne des syndicats qui officie auprès de la Commission de Bruxelles, laquelle,  pour porter sa politique  dans le monde du travail européen, alloue à la Confédération des millions d’euros chaque année, la CGT profite, sans aucun doute d’une part intéressante de cette manne !

Le 5 décembre prochain, des millions de Français refuseront la réforme des retraites concoctée par Macron et décidée au Conseil européen de Barcelone les 15 et 16 mars 2002 où Chirac et Jospin ont signé les accords imposant la fin de la retraite par répartition, la fin des services publics, la fin des politiques salariales favorables aux travailleurs, la flexibilité extrême du travail…

C’est cette politique-là qui est menée aujourd’hui, et la filiation Chirac-Jospin-Sarkozy-Hollande-Macron en est la responsable…

En la refusant, les salariés de toutes les catégories auront raison !

 Qu’ils sachent, cependant, que ceux qui les mèneront à la lutte n’ont aucunement le même objectif qu’eux, et que la volonté d’un Martinez, par exemple, n’est que d’encadrer le mécontentement pour éviter qu’il ne débouche politiquement et qu’il mette en péril le Système dont il jouit et dont il est l’un des supports, y compris au « niveau européen ».

Qu’ils sachent bien que ces apparatchiks-là ne leur veulent pas du bien !

Qu’ils comprennent ainsi pourquoi ces pseudo-syndicalistes, traîtres à ceux qu’ils sont censés défendre, refusent l’appui politique de ceux qui, seuls, ont le projet de casser le Système en place dont l’assise est aussi bien le triomphe du CAC 40 (4) que l’immigration tous azimuts qui tue l’emploi, la sécurité publique, l’unité laïque de notre pays.

Un simple exemple pour inspirer, s’il est «  honnête quelque part », l’apparatchik de la CGT : le « budget » des retraites actuelles sera déficitaire de 17 milliards d’ici à 2025 (5) … Les demandeurs d’asile coûtaient 2 milliards  en 2013 (source : Cour des comptes), ce sera  5 milliards cette année, 90 % seront déboutés et deviendront illégaux, nourris, logés, soignés… Les (supposés) mineurs étrangers coûtent chacun 50 000 euros par an aux budgets sociaux, ils seront 80 000 cette année à venir « glander » chez nous… Les retraites indues versées à l’étranger pèsent 1 milliard chaque année… D’une manière globale, l’immigration subie est essentiellement de peuplement (seulement 11 % viendraient travailler…) et  génère  un total de dépenses de 100 milliards par an… (6)

Eh Martinez, tu veux maintenir le système actuel des retraites ? Tu as là les moyens de convaincre !

Mais pour cela, il faut rompre avec Macron, les islamo-gauchos, l’Europe de Maastricht (et de Barcelone) qui, entre autres choses, te nourrit.

Et combattre aux côtés des vrais « populistes » !!!

Jean des Entamures

1 – https://ripostelaique.com/martinez-et-la-cgt-caniches-du-mondialiste-macron-contre-le-peuple-de-france.html

2 – https://francais.rt.com/france/67873-opportunistes-cote-plaque-passe-armes-philippe-martinez-marine-le-pen

3- https://www.lefigaro.fr/economie/le-scan-eco/dessous-chiffres/2016/01/18/29006-20160118ARTFIG00016-formation-professionnelle-32-milliards-par-an-si-mal-exploites.php

4- http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/les-champions-du-cac-40-en-passe-de-degager-100-milliards-de-profits-en-2017-6181667

https://www.lepoint.fr/economie/en-2018-le-cac-40-a-redistribue-plus-de-57-milliards-aux-actionnaires-09-01-2019-2284459_28.php

5- https://www.lefigaro.fr/retraite/retraite-les-nouvelles-previsions-du-cor-mettent-philippe-face-a-ses-responsabilites-20191118

6 – https://www.lefigaro.fr/actualite-france/asile-le-seuil-historique-des-140-000-demandeurs-se-profile-en-2019-20191119

https://ripostelaique.com/herault-880-mineurs-immigres-44-millions-deuros-merci-macron.html

http://www.polemia.com/les-francais-ruines-par-limmigration-de-gerard-pince/

http://ripostelaique.com/paca-10-000-illegaux-coutent-500-millions-deuros-an.html

» https://www.breizh-info.com/2019/11/19/130767/les-faux-retraites-etrangers-couteraient-1-milliard-deuros-aux-caisses-francaises

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Nounours

La CGT stalino-compatible ne poursuit qu’un seul but : se survivre à elle-même et continuer d’emmerder les français pour exister !

Furax

Le Beauf à (feu) Cabu existe, il a la tête de Martinez, chiant et répugnant! J’ai préféré Henri Krasucki, lui au moins arrivait à nous faire rire :
https://www.youtube.com/watch?v=ib8o0YxQGTc

saurer

Et il y a encore des crétins pour adhérer à la Cgt ! …

POLYEUCTE

On va finir par regretter Georges Marchais !
Même si PC et CGT ne représentent plus rien…
Le Syndicalisme est mort, vive le Referendum !

André LÉO

Canard sans tête est la formule qui correspond à ce militant cheminot.
La peur de se retrouver seul devient panique, quand on s’aperçoit qu’on est seul. Et la panique conduit à des outrances absurdes. Imaginer que les adeptes des fous d’Allah sont désormais le prolétariat de substitution pour la gôche!
Qui va dire à Martinez qu’il n’y a plus de prolétariat? Le balayeur est « technicien de surface », avec tout le respect dû à sa noble tâche. Les employés ne se reconnaissent pas membres de la classe OUVRIÈRE, quant aux cadres, la grosse tête les pousse vers la macronie mondialiste.
Les salariés qui ont encore une « conscience de classe », sont au RN, rejoints par les retraités, les petits patrons et commerçants, les agriculteurs… L’organisation de masse du PC a perdu ses petits soldats.

vikinglenormang

Regarder le moustachu de la cgt copain comme cochon avec macron qui représente 1% de syndicalistes dont 0,50% de musulmans,il ne représente pas les travailleurs,mais les amis riche de macron.

zéphyrin

après les chouchous du syndicalisme « d’accompagnement » que vénèrent les médias…et qui sont récompensés après leur mandat….suivez mon regard (sourire)
voici les survivants de la CGT qui lâchés par leurs troupes se posent maintenant en tampon de ouate pour faire passer gentiment les programmes politiques.
sans donateurs suffisants pour les caisses, allez on fait comme la presse, on encaisse les subventions et chuuuut .

Jacques CHASSAING

Excellent article à relayer massivement.Ayant été délégué GGT dans le secteur privé en 1994 à l’époque où elle défendait encore les salariés, je vomis sur les islamo-collabos de sa direction et les crétins qui défilent sous leur bannière. Macron n’aurait pas été élu sans le soutien de la gauche pourrie.

Jacques CHASSAING

Pleins feux aussi sur les mutuelles complémentaires santé : la nouvelle CSS, leurs patrimoines immobiliers et capitaux, leurs pléthores de personnels, leurs salaires, leurs budgets publicitaires, l’opacité des remboursements, leurs réseaux de santé captifs… à cette époque de l’année où chaque mutuelle dans un grand tout empêche le client de pouvoir comparer leurs tarifs, c’est le bon moment de rappeler la main mise des syndicats sur ce secteur. Les mêmes syndicats qui ne voient pas de problème à soigner des millions de migrants !

zéphyrin

c’est vrai, mais suis je sot, j’avais oublié que les mutuelles étaient la vache à lait de certains…on songe aussi aux « entreprises » caritative dont 75% des dons servent à payer l’organigramme.

Joël

« ne veut ni l’aide ni même l’approbation de la majorité du peuple travailleur de France »

Normal, vu le taux des subventions accordées, il n’a même plus besoin des cotisations des ouvriers.
Le statut des syndicats devrait être le même que pour les candidats aux élections : en-dessous de 5%, tu rembourses les frais de campagne.

patphil

le cochon de payant !!! cela exclu tous les musulmans qui sont invités à rester en france, logés, nourris et blanchis (mot incorrect) par nos impots

.Dupond1

Il nous faudrait un Franco pour faire traverser les pyrénnées a martinez dans l’autre sens (mdr)